"Procrastiner", définition du Larousse "Remettre au lendemain"...voir à l'année d'après ! Ça fait environ 4 ans que ce blog existe et depuis son ouverture, je me suis dit "Ana, faut te lancer dans la pâte feuilletée". Ma grand mère faisait toujours ses pâtes maison, elles avaient un croustillant incomparable et j'avais envie de retrouver ce goût. Mais vous savez ce que c'est ...entre le "j'y vais mais j'ai peur" et le "bouh, ça passe, j'ai rien le temps de faire", on se retrouve 4 ans plus tard et une résolution prise pour 2013 : j'arrête de procrastiner ! Du coup je me suis enfin lancée après des dizaines de recherches sur le net, des visionnages youtube. J'ai pris la recette de Pierre Hermé trouvée sur le blog "la popotte de Manue". Pardon pour les photos mais depuis Noël, j'ai oublié mon super appareil chez mes parents et c'est la débrouille ! "Un jour viendra où vous oublierez votre tête Mr'Dusse !". Au passage, vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.

P1050185

J'ai procédé sur 2 jours (sur les conseils avisés de Mercotte) et je ne regrette pas. Cette pâte feuilletée est passée comme une lettre à la poste. Donc, la veille :

1/ Commencez par préparer tous vos ingrédients : 20 cl d'eau froide avec 14 g de sel fin, 500 g de beurre sorti 2h avant (* j'ai utilisé du beurre des Charentes dit de "grand fermage", il est plus sec et c'est l'idéal pour les pâtes feuilletées ; on le trouve facilement dans le commerce), 400 g de farine T45.

P1050131

2/ Réaliser la détrempe : Faites fondre 75g de beurre sur feu doux dans une petite casserole. Dans le bol de votre robot (ou dans un saladier) mettez la farine, faites un puits au centre et incorporez l'eau salée. Commencez à mélanger doucement puis ajoutez le beurre fondu et mélangez encore pour obtenir une boule de pâte. Réservez cette détrempe dans un film alimentaire et essayez de former un carré d'environ 15*15cm comme sur la photo ci-dessous. Réservez au frigo jusqu'au lendemain. 

                               image copie image (1) image

3/ Coupez le reste de beurre (425g) en dés, mettez-le dans un saladier et travaillez-le à la spatule jusqu'à ce qu'il ramollisse bien. Réservez cette masse sur du papier film et là encore, donnez lui la forme d'un carré de 15*15cm environ. Réservez dans son film jusqu'au lendemain.  

                               image 2 image (1) copie image copie 2

4/ Le lendemain, sortez votre beurre 30 à 45 minutes avant pour qu'il ait la même consitance que la détrempe au frigo. Appuyez votre doigt dessus pour tester les deux conistances. 

5/ Etalez la détrempe en un grand carré et déposez votre beurre au centre comme sur la photo (etape 1). Repliez chaque coin de la pâte (etape 2) sur le beurre façon "enveloppe carrée" afin de l'emprisonner à l'intérieur. Vous obtenez ainsi un pâton carré (etape 3). 

                               image image (1) image (2)

6/ Avec un rouleau à pâtisserie, étalez le pâton en un rectangle 3 x plus large que long ; on va se servir du sens vertical pour faire les tours et du sens horizontal pour retourner la pâte, la travailler. Vous pouvez fariner légèrement le plan de travail mais il ne doit pas y en avoir en excès. Touchez bien la pâte au fur et à mesure que vous l'étalez de manière à s'assurer qu'elle s'étale bien de manière homogène.

On va commencer le tourage de la pâte. Pour cela, on prend la partie superieure de la pâte que l'on replie au tiers, puis la partie inferieure pour fermer le rectangle. Le 1er tour est donné. On tourne son rectangle de 90°, pliure vers la droite, on a fait le premier tour. On recommence l'opération avec le rouleau à pâtisserie pour donner dans la foulée le deuxième tour. 

P1050173 P1050158

On retourne à nouveau la pâte de 90°vers la droite, et pour se souvenir qu'on a donné 2 tours, on marque la pâte de 2 petites empreintes de doigts dans le coin en haut à droite, on film et on laisse deux heures au frigo. 

P1050159 P1050171

7/ Deux heures plus tard, on reprend notre pâte et on pose le pâton devant nous, dans le même sens où on l'avait laissé (donc avec les 2 empreintes en haut à droite de manière à repartir dans le même sens de travail) et on redonne 2 tours à la pâte. Cette fois-ci, marquez la pâte de 4 empreintes de doigts et on laisse à nouveau reposer deux heures au frigo. 

8/ Deux heures plus tard, on reprend notre pâte et on pose le pâton devant nous, dans le même sens où on l'avait laissé (donc avec les 4 empreintes en haut à droite) et on va lui donner les 2 derniers tours. Procédez de la même manière sauf qu'au dernier tour, vous étalez légèrement au rouleau et vous coupez votre pâte en 3 pâtons. Si vous voulez l'utiliser dans la journée, laissez reposer 2 heures au frigo dans un film. Sinon, la pâte se congèle trés bien et vous pouvez la garder jusqu'à 4 mois. Pensez simplement à la sortir la veille pour l'utiliser le lendemain. 

Récap avec un schéma : 

P1050170

9/ Quelques petits conseils vue dans l'émission spéciale "Galette" de Christophe Michalak : 

- La couper nette avec la tranche d'un bon couteau.

- Ne jamais la mettre en boule, votre feuilletage serait foutu.

- Quand on dore la pâte à l’œuf, prendre soin de ne jamais dorer les bords, cela empêcherait à la pâte de monter. Cela vaut aussi pour du sucre ou du sirop d'érable. 

Voilà, il ne vous reste plus qu'à vous lancer !! Pour moi, je dirais simplement : "Ca c'est fait !"

P1050188 copie