jeudi 27 juin 2013

Cookies express au beurre de cacahuète & pépites de chocolat noir

Je vous en ai déjà parlé dans un précédent billet, je consulte régulièrement les blogs étrangers et on peut difficilement passer à côté du beurre de cacahuète. On le trouve maintenant dans toutes les grandes surfaces et c'est sympa pour changer un peu du Nutella : dans les biscuits, les brownies, le pain... Je vous propose aujourd'hui une recette toute simple, très rapide et vraiment extra. Des cookies moelleux avec la douceur et le goût addictif du "Peanut Butter" d'un côté et le caractère et l'amertume du chocolat noir de l'autre. J'ai trouvé ces biscuits sur le blog de Manue et elle est tirée du magazine SAVEURS sept/oct 2010.  

IMG_6606

Pour 28-30 bisucits soit deux plaques :

4 càs de beurre de cacahuète

50g de beurre mou

150g de cassonade

1 oeuf

1/2 càc de levure chimique

1 pointe de couteau de bicarbonate

150g de farine

50g de pépites de chocolat noir

Préchauffez votre four à 160°C. Au robot (si vous avez un KA, prenez la feuille), mélangez le beurre, le beurre de cacahuète et le sucre jusqu'à obtenir une consistance crémeuse (vitesse 5-6). Ajoutez-y ensuite l'oeuf, battre à nouveau quelques instants puis la farine mélangée à la levure et au bicarbonate. Mélangez à nouveau pour bien homogénéiser la pâte. À la plus faible vitesse, terminez par incorporer les pépites et mélangez quelques secondes. 

Sans titre-1

Prélevez un peu de pâte (pas plus gros qu'une noix), roulez-la entre vos paumes de main et déposez sur une plaque recouverte de papier cuisson. Réitérer jusqu'à épuisement de la pâte. Veillez à espacer suffisamment les cookies même s'ils ne s'étalent pas trop à la cuisson. Prenez une fourchette et avant d'enfourner, appuyez avec le dos de celle-ci sur chaque boule de pâte pour laisser les empreintes de la fourchette. Enfournez pour 12 minutes pas plus. À la sortie du four, les biscuits sont mous mais ne les cuisez pas plus ; laissez-les refroidir un peu et ils prendront la consistance idéale. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 24 juin 2013

Mousse à la ricotta, fraises & crumble

Un dessert rapide à préparer, léger et mousseux et qui nous fait profiter des fruits de saison. De la texture, du goût, un peu d'acidité avec des zestes de citron vert et du croquant avec le crumble sur le dessus...on en redemande ! 

IMG_6568

Dessert pr 4 pers, la mousse : 

250g de ricotta

100g de crème liquide entière

les zestes d'un citron vert non traité

l'équivalent de 5 fraises / personnes environ

50g de sucre semoule

pour le crumble (recette de Ch.Michalak) : 

20g de sucre cassonade

20g de beurre

20g de farine

20g de poudre de noisette

Sans titre-1

Dans un saladier, mettre les zestes de citron, le sucre et la ricotta et fouettez 1 minute pour assouplir la préparation, réservez. Dans le bol du robot, montez la crème liquide en crème fouettée et l'incorporez en trois fois à la ricotta avec une spatule. Bien soulever la masse de bas en haut en ramenant la mousse vers le centre du saladier, et en tournant d'un quart de tour à chaque fois ; le tout délicatement, pour homogénéiser l'ensemble. 

Équeutez vos fraises et coupez-en quelques-unes en deux ou en fines tranches si elles sont très grosses. Placez-les dans chaque verrine en faisant le pourtour des verres, face tranchée vers l'exterieur. Taillez le reste des fraises en petits dés ou petits quartiers et réservez. Ajoutez une grosse cuillère à soupe dans le fond des verrines, quelques dés de fraises puis à nouveau une grosse cuillère à soupe de mousse. Réservez au frais 3 heures. 

Pour le crumble, préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la poudre de noisettes, la cassonade, le beurre et la farine. Le terme exact c'est "sabler" la pâte (Mettre à l'état friable, poudreux, les ingrédients d'une pâte). Versez cette pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé ou sur un tapis silicone et enfournez pour 10-15 minutes environ. Il faut avoir un oeil dessus tout le temps, la pâte doit dorer mais pas noircir. Sortez la plaque du four et laissez refroidir 5 minutes.

IMG_6564

Pour le dressage final, sortez vos mousses prises du frigo, déposez quelques morceaux de fraises restant et parsemez de crumble dessus. Régalez-vous ! Même avec le crumble, vous pouvez le réaliser plusieurs heures à l'avance et gardez au frais. Le crumble sera froid mais encore croquant. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 20 juin 2013

Made in Germany - Gefüllte

J'avais repéré cette recette sur le superbe blog Beau à la louche il y a trèèèès longtemps et j'ai enfin eu l'occasion de la réaliser. C'est du boulot, certes, mais quel délice ! Cette spécialité allemande ne peut plaire qu'au plus grand nombre ! Servie avec du chou comme le conseil loukoum sur son blog ou, avec le beau temps qui arrive enfin, une belle salade verte, c'est extra ! J'ai suivi sa recette à la lettre pour la confection des boulettes mais j'ai fait la sauce ... à ma sauce justement ! Pour la recette d'origine, cliquez ICI.

IMG_6498

Pour une vingtaine de Gefüllte (3/pers)
la farce :

1 poireau
100g de lardons
2 gousses d’ail pressées
1 oignon émincé
150g de veau haché
150g de bœuf haché
Sel, poivre
Paprika doux
Persil plat (lavé, finement haché)
Herbes de Provence
2 jaunes d’œufs
75g de chapelure
Un peu de maïzena

la pâte :
750g de pommes de terres (farineuse) cuites la veille
750g de pomme de terre pas cuites
2 œufs battus
Sel & poivre
Muscade
250g de farine

la sauce :
150g de lardons

1 oignon émincé finement
huile d'olive+1càs de miel
poivre + paprika
10cl de crème+20cl de crème de soja
1/2 bouquet de persil plat (lavé, séché et finement émincé) pour la présentation
1càs de moutarde
40g de philadelphia

Préparer la farce : Fendre le poireau en deux dans la longueur, le laver puis l’émincer finement. Faire revenir les lardons à sec dans une poêle, une fois bien dorés, les réserver.  Dans le gras rendu par les lardons, faites revenir l’ail, l’oignon et le poireau, baissez sur feu moyen et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le tout compote bien (20 minutes environ). Si ça accroche un peu, ajoutez 1/2 verre d'eau ou de vin blanc et laissez bien tout le liquide s'évaporer. Passez ce mélange avec les lardons au mixeur. Réservez. Dans une poêle avec un filet d'huile d’olive, faites revenir les viandes hachées ;  une fois cuites, les ajouter au mélange lardons-poireau, assaisonnez avec sel, poivre, paprika, persil et herbes de Provence. Y ajouter les jaunes d’œufs, mélangez,puis la chapelure, mélangez à nouveau. Formez alors des boulettes de la taille d'une noix, les rouler dans la maïzena en faisant tomber l'excedent et réserver sur un plateau recouvert de papier sulfurisé. Cette étape peut se réaliser la veille sans problème. Mettez bien un film alimentaire dessus et au frais.

Sans titre-1

Réaliser la pâte à knödel : Épluchez les pommes de terre cuites, les passer au presse purée et réservez dans un grand saladier. Râpez finement les pommes de terre crues (après avoir enlevé la peau!) puis les essorer dans un torchon propre. Les mettre dans le saladier des pommes de terre cuites et y ajouter les œufs battus, sel, poivre et un peu de muscade. Mélangez puis ajoutez-y la farine. Travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle des bords du saladier. Réservez. 

pour façonner les knödel : Impératif, pour que la pâte à knödel ne colle pas aux mains et que le façonnage soit facile, prévoyez un saladier d'eau à côté de vous pour mouiller vos mains entre chaque knödel. Prendre un peu de pâte, l’aplatir en une galette assez ronde, la placer dans la paume et y déposer une boulette de viande au centre. Faire remonter les bords de la galette de pâte le long de la boulette pour venir emballer le haut de la boulette de viande qui doit être complètement recouverte. Donnez enfin une belle forme ronde à la quenelle avec vos mains et déposer sur une feuille de papier cuisson. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. 

IMG_6499

Réaliser la sauce : Faire revenir les lardons dans une poêle à sec jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants, réserver. Dans une poêle, faire dorer l’oignon avec le miel et l'huile d'olive, poivrer, ajoutez le paprika, baissez le feu et laissez bien ramollir le tout. Reversez les lardons, ajoutez le philadelphia, les crèmes en grattant bien le fond de la poêle avec la cuillère en bois. Terminez par la moutarde et mélangez bien. Si vous faites cette sauce à l'avance, elle va épaissir donc prévoyez un peu de lait pour la détendre et pour bien napper les boulettes.
 
Cuisson : Faire bouillir une grande quantité d’eau, y plonger les knödel (8 par 8 pour moi mais tout dépend de la taille de votre faitout ; n'en mettez pas trop à la fois. Laissez les cuire jusqu’à ce qu’elles remontent à la surface (entre 6 et 8 minutes-veillez à passer une spatule au fond de la marmite pour ne pas qu'elles accrochent) et à partir de ce moment là, poursuivre la cuisson encore 5 minutes. Récupérez à l’écumoire, égouttez bien et réservez. J'ai fait cette étape 1 heure avant de manger. J'ai donc cuit mes boulettes et je les ai réservées sur un lèche frite recouvert de papier cuisson dans un four à 80°C en attendant de les servir. Ne les laissez pas trop refroidir si vous voulez les faire à l'avance car elles vont noircir un peu avec les pommes de terre. 

IMG_6505

Pour le service, mettez un peu de choucroute sur les assiettes ou de la salade verte, disposez 3 boulettes dessus, nappez de sauce et parsemez de persil frais. Servez aussitôt et régalez-vous ! Nous avons fini les restes deux jours après, j'ai passé les boulettes à la poêle avec un peu de beurre et d'huile d'olive, elles ont bien dorées, c'était trop bon !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 17 juin 2013

Pavlova individuel aux fraises

...ou la recette des anges ! Ce Pavlova (spécialité néo-zélandaise créée pour la ballerine russe Anna Pavlova) se mange sans faim, c'est un nuage en bouche ! Un véritable délice avec une meringue cassante et croquante à l'exterieur et douce comme de la guimauve à l'interieur (car contrairement à la meringue classique (sucre+blancs d'oeufs), cette meringue contient toujours du vinaigre ou ici, du citron ainsi que de la fécule de maïs). J'ai utilisé la recette du blog "Le pétrin" pour la meringue et pour la chantilly, c'est l'astuce de Christophe Michalak ; utiliser du cream cheese en plus de la crème pour avoir un appareil qui se tient bien. Cette recette est finalement pas si sucrée que ça et le tout s'équilibre à merveille. Je vous le recommande vivement et n'hésitez pas à varier les fruits...J'ai déjà en tête une version mangue, fuits de la passion et framboise...

IMG_6507

* Pour 8 "pavlova" indiviudels, la meringue :

4 blancs d'oeufs (130-140g) à température ambiante

200g de sucre semoule

2 càc de jus de citron 

2 càc de fécule de maïs tamisée

1/2 càc de vanille en poudre

Préchauffez le four à 160°C et garnir une plaque de cuisson ou le lèche frite de papier cuisson. Versez les blancs d'oeufs dans le bol de votre robot et ajoutez une pincée de sel. Fouettez à vitesse moyenne jusqu'à ce que les blancs deviennent mousseux puis ajoutez le sucre petit à petit en augmentant la vitesse au maximum. Les blancs doivent être brillants et formez le "bec d'oiseau" quand vous soulevez le fouet. Incorporez rapidement au fouet le jus de citron, le fécule de maïs et la vanille. A l'aide d'une cuillère à soupe ou d'une poche à douille, formez 8 tas de meringue sur la plaque de cuisson en les espaçant comme sur la photo. Creusez un peu le centre avec le dos de la cuillère pour former un nid ou si vous utilisez une poche à douille, dressez un rond (plein) puis par dessus, un cercle, uniquement en suivant les bords extérieurs du rond.
Enfournez les meringues et baissez immédiatement la température à 90°C. Cuire 1 h puis sans ouvrir, éteignez le four et laissez les meringues encore 1h. Décollez ensuite délicatement vos meringues et réservez dans une boite hermétique. Cette opération peut être préparez quelques heures avant ou encore mieux, la veille

Sans titre-1

* Pour la chantilly : 300 g de crème fleurette entière bien froide, 30 g de fromage frais type "Cream Cheese" , philadelphia pour moi et 1 càs rase de sucre glace.
 
Mettez le philadelphia, le sucre glace et la crème dans le bol du robot. Fouettez un peu à la main pour assouplir le tout puis battez jusqu’à ce que la crème soit bien montée et onctueuse. Couvrez d'un film alimentaire et réservez au frais. Peut se faire 2 heures avant (j'ai pas essayé plus long).

* Pour la garniture : 500g de fraises de qualité équetées, 2càs de jus de citron et les zestes d'un citron vert.

Coupez les fraises en deux ou en trois si elles sont grosses, disposez-les dans un saladier avec le jus et les zestes. Mélangez et réservez au frais jusqu'au moment de dresser. Au moment de servir, sortez vos meringues et disposez-les sur une petite assiette. Par dessus, soyez généreux avec la chantilly puis disposez vos fraises. Servez aussitôt et régalez-vous. Un dessert simple, beau et bon ! 

IMG_6514 

Posté par 19821975 à 08:06 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 12 juin 2013

Brioche feuilles à l'orange

Une très jolie brioche découverte sur un blog anglais "Barabara Bakes". Je crois que je vais finir par progresser "in english" car on trouve vraiment de très belles choses chez nos amis blogeurs de l'autre côté de la Manche ; j'y passe du temps et ma liste des "recettes à tester" augmente sans cesse (et mon anglais ne progresse pas tant que ça, certes...). N'ayant plus de citron dans le frigo, j'ai fait quelques recherches et j'ai vu qu'une version à l'orange était tout à fait possible, même pour le glaçage. Je me suis donc lancée avec la recette de base de Paprikas pour la brioche et pour le reste, j'ai repris la recette anglaise en diminuant les quantités tout de même...ils sont généreux ces anglais ! Non seulement le rendu est très sympa mais c'est aussi super bon ! IMG_6396

Ingrédients pour la pâte :

350 g de farine
50 g de sucre
15 g de levure boulangère
½ cuillère à café de sel
2 oeufs
5 cl de lait
60 g de beurre pommade
5 cl d’eau

Ingrédients pour la garniture :

100 g de sucre
Zeste de 2 grosses oranges non traitées
30 g de beurre fondu

Pour le "orange Icing" (glaçage à l'orange) :

80 g de sucre semoule
2-3 càs de jus d'orange frais

Sans titre-1

Dans le bol du robot, mettez la farine et faites un puits au centre. Y ajouter la levure préalablement dissoute avec les 5cl d'eau, le sucre, le sel, le lait, les oeufs et le beurre mou. Mélangez le tout avec le crochet pétrin (ou dans à la main ou à la MAP) pendant 5 minutes puis passez à la vitesse deux du KA et continuer de pétrir au moins 10 minutes. La pâte est assez collante, c'est normal. A la fin du prétrissage, formez une boule, déposez-la dans un saladier et couvrez avec du film alimentaire. Placez au frigo pour la nuit. Le lendemain, sortez la pâte sur un plan de travail fariné, travaillez-la légèrement pour la détendre. Puis façonnez-la en un grand rectangle ni trop mince ni épais, puis à l'aide d'une règle et d'un couteau couper des bandes de 20 cm par 12 cm environ. 

IMG_6387

Dans un bol, mélangez le sucre et le zeste des oranges. Badigeonnez tous les rectangles de beurre fondu puis saupoudrez dessus une cuillère à soupe de la garniture zeste-sucre. Mettez les rectangles l'un sur l'autre comme sur la photo, puis à l'aide d'un bon couteau coupez des tranches de 5 cm par 12 cm. Placez-les tous verticalement dans un moule à cake (le côté coupé au fond du moule) recouvert de papier cuisson. Laissez pousser 2h (le four lumière interne allumée est la meilleure chambre de fermentation maison). 

Préchauffez le four à 180°CMettez au four et laissez cuire pendant 30 minutes ( au bout de 20 minutes, si la brioche dore trop, mettez un papier d'alu dessus et poursuivez la cuisson). Démoulez la brioche et laissez refroidir sur une grille environ 15 minutes. Préparez enfin le glaçage en mélangeant le sucre glace et en ajoutant petit à petit, cuillère à soupe par cuillère à soupe le jus d'orange. Mélangez bien entre chaque ajout pour obtenir la consistance d'une "béchamel" épaisse. Faites couler le glaçage sur la brioche, laissez prendre et régalez-vous !

IMG_6391

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 10 juin 2013

Filet mignon farci et asperges poêlées au vinaigre balsamique

J'ai eu envie de cuisiner l'asperge différemment de d'habitude. En principe, je les fais cuire à l'eau ou à la vapeur et on les mange en entrée avec une mayonnaise mousseline. Cette fois-ci, je les ai préparées à la poêle ; ce mode de cuisson est idéal pour concentrer le goût et la saveur de l'asperge et pour garder également du croquant. La farce à la ricotta, au parmesan & asperges peut tout à fait être réutilisée pour garnir des cannellonis ou des raviolis maison. Quant aux pointes d'asperges caramélisées au vinaigre balsamique, elles feront également miracle dans un wrap ! Bref, un plat de saison qui nous a régalé !

IMG_6353

ingrédients pour 2 filets mignons (1 filet pour 2/3 personnes) :

1 botte de 500g d'asperges vertes

1 oignon émincé

beurre+huile d'olive

sel & poivre

15cl de bouillon légumes

40g de parmesan râpé

150g de ricotta égouttée

50g de philadelphia (ou st morêt...)

le jus d'1/2 citron

1/2 càc de piment d'espelette

7,5cl de vinaigre balsamique 

Sans titre-1

Pour la farce : Dans une sauteuse, faites revenir l'oignon avec un peu de beurre et d'huile. Enlevez 1 à 2 cm des queues d'asperges, cette partie est toujours plus fibreuse. Passez-les sous l'eau et grattez-les avec le côté vert de l'éponge si nécessaire. Coupez les pointes, réservez et émincez le reste de l'asperge en tronçons assez fins, comme sur la photo. Ajoutez ces morceaux dans la sauteuse avec l'oignon, faites revenir quelques instants et mouillez avec les 15cl d'eau. Baissez le feu et laissez l'eau s'évaporer. Au bout de 8-10 minutes, éteindre le feu et mettez le contenu de la poêle dans le bol du robot mixeur. Ajoutez-y la ricotta, le parmesan, le sel, le poivre, le piment d'espelette et le jus de citron. Mixez environ deux fois 30 secondes afin d'obtenir quelque chose d'assez fin. Vérifiez l'assaisonnement et réservez.

Prenez votre filet mignon et ouvrez-le en porte feuille. Salez et poivrez l'interieur puis garnissez de farce à l'aide d'une cuillère. Refermez le filet mignon et ficelez-le pour ne pas que la farce s'échappe. Pour ma part, j'ai été un peu généreuse. Pour un rendu plus esthétique, garnissez un peu moins.

Préchauffez votre four à 180°C. Dans une poêle allant au four, faites fondre un peu de beurre et d'huile. Faites colorer le filet mignon sur toutes les faces quelques minutes en le retournant délicatement. Enfournez ensuite pour 25-30 minutes. Une fois la cuisson terminée, sortez votre filet mignon du four, disposez-le sur une planche avec un papier d'alu dessus et laissez-le reposer 5-10 minutes. 

Pendant ce temps, terminez par cuire les pointes d'asperges. Pour cela, retaillez-les dans la longueur en les coupant en deux voire en 4 selon la taille. Dans la pôele qui a servi pour la cuisson du filet mignon, faites revenir sur feu vif les asperges 1 à 2 minutes. Déglacez avec le viniagre balsamique en grattant bien le fond de la poêle et poursuivre la cuisson quelques minutes le temps que le vinaigre réduise. Servez en accompagnement de la viande avec quelques pommes de terre au four, un régal !

IMG_6358

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 6 juin 2013

"Guinness Brownies"

... ou comment abuser de la bière sans avoir le mal de crâne qui va avec ! Ça fait un moment que je voulais tester cette recette...à la St Patrick, c'est pour dire ! Mais en ce moment, vous l'aurez remarqué, je n'ai pas trop le temps de poster des recettes et de cuisiner. J'ai une petite Jeanne, née en Mars, qui me prend beaucoup de temps et d'énergie ! Je préfère publier moins plutôt que de bâcler mes billets. 

 

IMG_6320

J'ai cherché pas mal de recettes et je suis tombée sur un blog anglais qui m'a inspiré. Ce brownies est très bon et l'on retrouve bien le petit gôut de café torréfié voire caramélisé propre à la Guinness. J'ai adoré, avec une boule de glace vanille, un délice ! La photo a été prise le lendemain après une nuit au frigo, la texture est donc plus dense mais fondante en bouche, entre le fudge et le brownies en fait. 

       2013-06-05_1370456346 2013-06-05_1370456435

"Guinness brownies" 16 carrés- moule de 20 par 20cm

70g de beurre
250g de chocolat au lait haché grossièrement
80g de farine
45g de cacao en poudre
une pincée de fleur de sel
3 oeufs
110g de sucre semoule
40g de cassonade
11càc d'extrait de vanille liquide
22,5cl de bière brune (Guinness pour moi)

Sans titre-1

Préchauffer le four à 170-180°C selon la puissance de votre four. Dans un saladier, mélanger le cacao avec la farine et la pincée de sel, réserver. Faites fondre au micro onde le chocolat au lait et le beurre en plusieurs fois pour ne pas le surchauffer. Mélangez bien entre chaque "10 secondes". Chez moi, c'est environ 4*10 secondes, je mélange bien entre chaque et en principe le tout est fondu. 

Dans le bol du robot ou au batteur manuel, fouettez les oeufs, le sucre et la vanille jusqu' à ce que le mélange blanchisse et devienne bien mousseux. Y incorporer alors le chocolat, mélangez au fouet (plus doucement si vous le faites encore au robot) puis les ingrédients secs. La pâte s'épaissit, terminez par la bière. J'ai pensé au départ que j'en avais trop mis mais non, la consistance d'une pâte à crêpe un peu plus épaisse est normale. Versez dans un moule beurré et recouvert de papier cuisson beurré également et enfournez pour 40-50 minutes. La cuisson est à surveiller comme toujours. Secouez régulièrement votre grille, le milieu du gâteau doit être moins cuit que les bords. Plantez un pique en bois au centre et des petites miettes de chocolat humides vont se coller, c'est bon ! Laissez refroidir votre brownies, puis découpez des carrés et dégustez.

Posté par 19821975 à 11:51 - Commentaires [40] - Permalien [#]

lundi 3 juin 2013

Pain "p'tit déjeuner" sans pétrissage

À la maison, le pain sans pétrissage est devenu un classique. J'en fait un tous les 5 jours en variant les farines, les huiles, en ajoutant des graines ou des fruits secs. Je me suis dit, pourquoi ne pas tenter une version spéciale p'tit dej ! Avec un goût plus sucré, une couleur cacao et des fruits secs pour faire le plein d'énergie dès le matin, ce pain sans pétrissage remplace aisément des biscottes ou du pain de mie. Beurré, avec de la confiture maison ou de la pâte à tartiner, il nous a séduit !

Pour tous les adeptes des réseaux sociaux, retrouvez moi maintenant sur Facebook !

IMG_6282

Pour un pain, 

280g de farine blanche

80g de farine complète

15g de cacao non sucré

1 pincée de fleur de sel

1/2 gousse de vanille

10cl de lait

23cl d'eau

1càs de miel

1càs de sucre

1càc de levure sèche de boulanger

1càc d'huile de noisette

deux poignées de fruits secs (mélange d'amandes, de noisettes et de noix pour moi)

Sans titre-1

Dans une casserole, faites chauffer le lait, l'eau et les graines de la demi-gousse de vanille. Mélangez, éteindre et laissez impérativement tiédir le mélange. Si vous ajoutez le liquide trop chaud dans les ingrédients secs, votre pain ne pourrait pas pousser correctement. 

Dans un saladier, mélangez les farines avec le cacao. Ajoutez la fleur de sel d'un côté, la levure de l'autre et les fruits secs. Mélangez le tout à la spatule et faites un puits au centre. Versez-y le sucre, le miel, l'huile de noisette. Par dessus, versez le mélange eau/lait vanillé et mélangez à la spatule. Le mélange est très collant, c'est normal. Saupoudrez de farine, filmez le saladier et laissez pousser 2heures à température ambiante.

Préchauffez le four à 210°-220°C (selon la puissance) avec un bol d'eau dans le bas du four. Une fois le four chaud, ôtez le papier film et à l'aide d'une spatule, transvasez la pâte dans un moule à cake silicone ou un moule traditionnel recouvert de papier cuisson. Enfournez pour 30 minutes. 

IMG_6291

Retirez le pain du moule et laissez refroidir sur la grille. Ce pain se conserve plusieurs jours dans un torchon. S'il devient un peu plus sec, pensez à le faire griller, il retrouvera une seconde jeunesse ! 

Posté par 19821975 à 10:36 - Commentaires [32] - Permalien [#]