lundi 30 décembre 2013

Le Nougat glacé pour votre dessert de réveillon

Pour votre repas du 31, je vous propose un dessert simple à réaliser et qui fait son petit effet : Le nougat glacé. L'avantage, il se prépare à l'avance, ce qui n'est pas négligeable lorsqu' on doit faire un repas de l'apéritif au dessert (je pourrais ajouter, et que l'on doit en plus, trouver une tenue et un maquillage efficace pour masquer les abus des derniers jours...). Bref, le nougat glacé est délicieux, fondant, il glisse tout seul même après un repas copieux ; le coulis de fruits rouges (ou de mangue à vous de voir), apporte la note fruitée et acidulée, un régal. J'ai trouvé cette recette sur le blog "Mademoiselle cuisine", ICI ; je n'ai presque rien changé à sa recette sauf la quantité et le choix des fruits secs. 

IMG_8297

Pour 8 personnes soit ou un moule à cake de 30cm de long, 11cm de large et 7cm de hauteur : 

3 blancs d'oeufs  

2 fois 40g de sucre semoule 

3 càs de miel liquide

50g d'amandes entières non mondées

50g de pistaches non salées

50g de raisins secs 

3 càs de rhum

30 cl de crème entière 

du coulis de fruits rouges ou de mangue pour le dressage

Sans titre-1

Une heure au moins avant d'attaquer la recette, mettez dans un petit bol les raisins avec le rhum, mélangez, couvrez avec un film alimentaire et réservez. 

Concassez les pistaches et les amandes grossièrement, pas trop finement (Cf Photos). Dans une poêle, faites torréfier à sec les amandes et les pistaches ; surveillez, il ne faut pas les faire griller. Dès qu'une bonne odeur de fruits secs se dégage, ajoutez 40g de sucre en le répartissant dans toute la poêle. Il va fondre et caraméliser doucement. L'opération est délicate, faites-la sur feu moyen en ne quittant pas le tout des yeux sinon le caramel pourrait brûler. Lorsque le caramel commence à se former, remuez pour bien enrober les fruits secs. Déposez le tout sur une feuille de papier cuisson. Attendez que les fruits secs refroidissent un peu et séparez-les à la main si certains ont collé entre eux.  

Pour la meringue, commencez par battre les blancs en neige à petite vitesse au départ. Pendant ce temps, faites fondre dans une casserole le sucre restant et le miel sur feu moyen. Augmentez petit à petit la vitesse des blancs en surveillant également la température du sirop. Il faut essayer d'être "synchro", lorsque les blancs sont bien fermes, le sirop doit être à température. Quand le mélange a atteint 117°C (c'est rapide) versez-le en filet sur les blancs MONTÉS. Le sirop doit couler sur les parois du bol du robot sans toucher le batteur qui continue de tourner DOUCEMENT. Lorsque le sirop a été entièrement mis, le bol du robot est chaud ; continuez alors de battre en augmentant la vitesse jusqu’à ce que le mélange ait refroidi à 40°C environ ou lorsque le bol du robot a nettement refroidi. 

Pendant le temps que la meringue refroidi, fouettez la crème en chantilly (astuce pour une chantilly qui monte bien : mettre les ustensiles du batteur au congélateur 30 minutes avant et la crème doit être également bien froide.) A l'aide d'une spatule (maryse), Incorporez la crème chantilly aux blancs en neige puis les fruits secs et les raisins avec le reste de rhum. Soulevez bien la préparation, le mélange doit être homogène et lisse. Versez le tout dans un moule à cake recouvert de papier film (laissez le largement dépassez sur les bords du moule) et tapotez bien le moule pour tasser un peu et refermez avec le film alimentaire. Mettez au congélateur 12h minimum et prenez le temps de vous choisir la plus belle des tenues ! 

Pour le dressage, ne sortez le nougat qu'au dernier moment. Tirez sur le film alimentaire, la glace va venir toute seule. Ôtez le film alimentaire et découpez des tranches généreuses. J'ai coulé dans chaque assiette du coulis de fruits rouges et dressé ma tranche dessus. Régalez-vous !

IMG_8304

 

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 23 décembre 2013

Le pain d'épices

À l'approche de Noël, je ne sais pas vous mais moi, j'ai des envies ... Des "bredele", de belles brioches dodues, des chocolats et le petit dernier en date, du pain d'épices ! J'ai cherché sur internet plusieurs recettes, je suis tombée sur celle de Bernard, ICI et sur celle que Julie Andrieu proposait dans ses carnets . Du coup, ma recette est un condensé des deux et je l'ai trouvée délicieuse, pas trop sucrée, bien épicée...mes envies ont été comblées surtout qu'il se conserve plusieurs jours sans aucun problème ! Pensez à prendre des épices de qualité. Je vous recommande le site ECOPHIL, vous y trouverez des épices moulues ou entières soigneusement choisies, des gousses de vanille charnues (j'avais jamais vu ça !) et d'autres choses à d'écouvrir sur le site

IMG_8130 copie

Pour un moule à cake : 

225g de farine de seigle

12,5cl de lait tiède

100g de sucre (un mélange de cassonade et de vergoise ou sucre de canne non raffiné)

160g de miel de châtaigner

1càc de bicarbonate

1 oeuf

1càc de 4 épices

1/4càc de cannelle du site ECOPHIL

1/2càc de gingembre du site ECOPHIL

1/4càc d'anis en poudre

Sans titre-1

Préchauffez le four à 160°C. Dans un grand saladier, mettre la farine de seigle. Au centre, ajoutez le sucre, les épices, le miel (si votre miel s'est cristallisé, réchauffez-le au bain marie mais pas au dessus de 30°C sinon il perdrait ses propriétés), mélangez, puis le lait tiède, l'oeuf, mélangez à nouveau et le bicarbonate. La préparation est assez épaisse et collante mais elle se mélange bien quand même. Répartir la préparation dans un moule silicone ou beurré et fariné et enfournez pour 10 minutes à 160°C. Augmentez la température du four à 180°C et poursuivez la cuisson 40-45 minutes. C'est une cuisson en deux temps (j'ai mis un papier d'alu au bout de 30 minutes car ça colorait trop).

IMG_8136 copie

JOYEUX NOËL À TOUS, je vous souhaite de bons moments en famille et des repas gourmands ... profitez-en ! 

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 19 décembre 2013

Velouté irlandais aux poireaux et flocons d'avoine

Une très très belle découverte ! Cette soupe irlandaise n'est pas vraiment appétissante en apparence mais c'est pourtant un délice ! Réconfortante à souhait, onctueuse et veloutée, elle ne peut que vous séduire pour les longues soirées d'hiver ou pour la récupération "détox" entre Noël ou le jour de l'an ! J'ai trouvé cette belle idée en regardant l'émission de Nathalie Nguyen sur cuisine+, un concept sympa puisqu'elle nous fait découvrir des recettes de différents pays avec un ingrédient choisi au départ ; ce jour là, les flocons d'avoine. Après une petite recherche sur le net, je fais une petite synthèse de deux recettes, celle de Nathalie et celle du blog"Culinaire Club".

IMG_8119

Ingrédients pour 2 à 4 personnes suivant plat unique ou entrée.

500g de blancs de poireau

20g de beurre

50cl de bouillon de poulet

15cl de lait

50g de flocons d’avoine

sel et poivre 

une pincée de muscade

Sans titre-2

Coupez les poireaux en deux dans la longeur pour les laver et émincez les assez finement. 

Dans une casserole, faites fondre le beurre et faites-y revenir les poireaux pendant 4-5 minutes. Ajoutez ensuite le bouillon et le lait, portez à ébullition puis baissez le feu. Laissez mijoter 10 minutes. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade. Ajoutez les flocons d’avoine et poursuivez la cuisson 20 petites minutes en mélangeant régulièrement. Dégustez bien chaud avec une quenelle de tartare ou de fromage frais ou des croûtons tout simplement. Un régal !

IMG_8124

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 décembre 2013

Le Kouglof de Thierry Mulhaupt, un cadeau avant l'heure !

Depuis que mes parents m'ont gentiment donné leur moule à kouglof, je me fais une joie d'en préparer et encore plus d'en manger ... Cette recette est du pâtissier Strasbourgeois Thierry Mulhaupt, je l'ai trouvé chez notre Mercotte nationale, ici. Contrairement aux deux recettes présentes sur le blog, celle-ci contient beaucoup de beurre ; mais bon, c'est bientôt Noël après tout, on peut se permettre cette gourmandise au coin de la cheminée ... (je n'ai que des radiateurs à la maison mais c'est moins glamour ...). Il me serait difficile de choisir entre les trois recettes testées, elles sont divines ! Pour les retrouver, c'est ICI, pour la tradition et pour l'envie d'innover !    

IMG_8088 

Pour un moule à Kouglof de 22cm : 

300g de farine de gruau

35g de sucre semoule

5g de sel

15g de levure fraîche de boulanger

125g d’oeufs

90ml = 90g de lait

200g de beurre

75g de raisons secs

un peu de rhum de kirsch pour faire tremper les raisins

une vingtaine d'amandes entières pour la déco.

Commencez la veille ou 1 heure avant par faire tremper les raisins dans un peu d'eau chaude additionnée de rhum ou de kirsch. Je mets du liquide  presqu' à hauteur des raisins, je mélange et je courvre d'un film alimentaire.

Sans titre-1

Pour la brioche ; dans le bol du robot, délayez la levure dans le lait tempéré ; y mélanger 100g de farine pour réaliser un petit levain. Couvrez avec un film et laissez pousser 1h à 23 degrés environ ou dans le four lumière interne allumée, c'est la meilleure chambre de fermentation que je connaisse. Ajoutez ensuite par dessus le levain, le sucre, le sel, les œufs légèrement battus et le reste de farine. A l’aide du crochet, pétrissez la pâte pendant 10 à 15 min ou jusqu'à ce qu'elle se détache des parois du bol.  Ajoutez alors le beurre tempéré et coupé en dés, petit à petit. Pétrir à nouveau 15 minutes ou jusqu’à ce que tout le beurre soit bien incorporé. Il faut que le pâton soit bien lisse. Ajoutez ensuite les raisins égouttés et mélangez à nouveau quelques instants, couvrez d'un film et laissez reposer une heure dans une ambiance chaude.
Beurrez le moule à kouglof en faisant bien les "arêtes" puis disposez-y les amandes dans les cannelures. Façonnez la pâte en forme de boule en la faisant rouler entre vos mains comme sur la vidéo ci-dessous et posez-la dans le moule en appuyant bien.

Laissez à nouveau pousser dans une ambiance à 23, une heure environ ou jusqu'a ce que la pâte ait doublé de volume. Préchauffez votre four à 170°C chaleur tournante et enfournez pour 50 à 55 min. J'ai du mettre un papier alu à mi-cuisson car le dessus dorait trop vite. Laissez "reposer" 2-3 minutes avant de le démouler encore chaud sur le plat de service. Régalez-vous !

IMG_8090

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 12 décembre 2013

Les biscuits effet "vitraux" ... Noël approche !

Des petits sablés féeriques qui nous plongent tout de suite dans l'ambiance de Noël ... Les marrons qui grillent dans la cheminée, les gros flocons de neige qui recouvrent la cour et les sablés qui rayonnent, pendus sur le sapin ou dans une jolie corbeille... Ouh la la, faut que j'arrête moi, je suis en plein dans les préparatifs, faut croire que ça me monte un peu à la tête ! Bref, un vrai moment de plaisir partagé entre frangine à façonner ces petits "écrins" sablés, le résultat est très joli ! Envie de les faire pendre sur le sapin ? ... N'oubliez pas de faire un trou avant cuisson. 

IMG_8066

La pâte sucrée inratable de ma tante Dany :

(je n'ai utilisé que la moitié, soit une trentaine de sablés et congelé l'autre moitié)  

250g de farine de gruau

175g de beurre

70g de sucre semoule

1 oeuf

1 pincée de sel

1 pointe de vanille en poudre ou 1/2 sachet de sucre vanillé

une quinzaine de bonbons acidulés durs de couleurs différentes

IMG_8058

Dans un saladier, travaillez le beurre en pommade à la cuillère en bois. Dans un autre saladier, versez la farine et faites un puits au centre. Y ajoutez le beurre pommade, le sel, le sucre vanillé et semoule. Mélangez rapidement l'ensemble, ajoutez l'oeuf et travaillez à nouveau la pâte (avec les mains, c'est le plus pratique) rapidement pour former une boule. Filmez et réfrigérez 30 minutes au moins. Pendant ce temps, mettez vos bonbons dans des sacs congélation, par couleur, et cassez-les au marteau, sur une planche à découper. Ils doivent être concassés assez finement mais pas en poudre non plus. 

Sans titre-1

Préchauffez le four à 180°C. Sortir la pâte, mettre votre boule sur un papier cuisson et la recouvrir de son film. Passez le rouleau sur le film pour éviter de mettre de la farine et étalez votre pâte sur 3-4 mm. Prenez des emportes pièce de votre choix, découpez en récupérant le surplus de pâte et remplissez les centres avec les bonbons concassés. Soyez généreux mais il ne faut pas que ça dépasse sur les sablés. Enfournez pour 8 minutes ou jusqu’à ce que les bords des sablés soient très légèrement dorés. Laissez refroidir les sablés sur la plaque puis détachez-les de la plaque délicatement. Le résultat est un peu féérique !

IMG_8053

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 décembre 2013

LA recette de la tarte aux pommes, à garder dans ses classeurs !

Révisons un peu nos classiques avec cette recette de tarte aux pommes de Stephane Secco, trouvée chez Pascale Weeks. Rien de bien compliqué, mais une valeur sûre pour faire plaisir au plus grand nombre. Cette recette se démarque dans le fait de faire mariner les pommes une nuit, saupoudrées de sucre. Elles vont alors rendre leur jus et la pâte ne sera pas détrempée. Résultat, une pâte feuilletée croustillante, des pommes moelleuses, c'est un délice ! 

IMG_8028

Ingrédients pour 1 cercle ou un moule de 24 ou de 26 cm

1 cercle de pâte feuilletée

6 pommes Royal Gala

45g de sucre de canne non raffiné ou muscovado

40g de poudre d'amandes

10g Maïzena®

15g de beurre fondu

2 càs de cassonade

La veille, coupez les pommes en quatre, retirez le cœur et la peau avec un couteau puis coupez chaque quartier en deux. Mettez-les dans un bol, saupoudrez de sucre de canne, mélangez délicatement, couvrez avec un film alimentaire et laissez à température ambiante une nuit. La première photo ci-dessous est prise la veille et la deuxième, le lendemain, on voit bien que tout le sucre et le jus sont descendus au fond du saladier.

Sans titre-2

Le lendemain, préchauffez le four à 200°C (il faut bien s'assurer des températures de son four). Foncez un cercle ou un moule à tarte avec la pâte et ôtez le surplus en passant la lame d'un couteau sur les bords du cercle. Saupoudrez le fond de tarte du mélange poudre d'amandes et maïzena puis disposez les pommes dessus en rosace en commencant du bord pour petit à petit remonter vers le centre. Badigeonnez au pinceau les pommes avec le beurre fondu et enfournez pour 25 minutes. Baissez la température du four à 180°C et poursuivez la cuisson pendant 15 minutes. Saupoudrez la surface de la tarte avec de la cassonade puis enfournez à nouveau pour 10 minutes. Démoulez ou retirez le cercle et laissez refroidir sur une grille. Enlevez le cercle et régalez-vous !

IMG_8024

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 5 décembre 2013

"Vanille kipferl" de Christophe Felder, à déguster en pensant à sa liste pour le père Noël ...

"Ils sont trop bons" ! C'est le résumé des commentaires qui ont été faits à la dégustation de ces biscuits Alsaciens. La recette est tirée du livre "Les gâteaux de l'Avent de Christophe" du maître pâtissier alsacien, Christophe Felder. A l'heure de l'Avent, ses petits bredele friables comme il faut, parfumés à souhait avec la vanille, sont juste parfaits ! Et pour couronner le tout, ils sont rapides et faciles à réaliser. Lancez-vous ! L'an dernier, j'avais réalisé les VanilleKipferl de chez Loukoum du blog "Beau à la louche", tout aussi savoureux, avec une texture plus friable.

IMG_7973

Pour 35 à 40 biscuits :

35g de sucre

1gousse de vanille

120g de beurre pommade

140g de farine

60g d’amandes en poudre

1/2cc de vanille liquide

pour l'enrobage : 50g de sucre glace et 2 sachets de sucre vanillé.

Sans titre-1

Préchauffez le four à 170. Mixez le sucre et la gousse de vanille fendue en 2 puis coupée en 4 dans la longueur. Passez au tamis pour retirer les plus gros bouts de gousse. Versez le sucre dans un saladier et ajoutez-y le beurre pommade. Mélangez bien puis ajoutez la farine, la poudre d’amandes et la vanille liquide. Mélangez à nouveau à la cuillère en bois puis terminez de façonner à la main une boule de pâte.

Divisez-la en 4 morceaux égaux et, sur un plan de travail (je n'ai pas fariné) réalisez des boudins réguliers. Coupez enfin les boudins en tronçons de 2cm environ. Posez-les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et enfournez pour 15 minutes. Inutile de trop les espacer sur la plaque, ils ne bougent pas à la cuisson. Laissez refroidir complètement sur la grille avant de les rouler dans le mélange sucre vanillé/sucre glace. 

IMG_7982

A déguster en pensant à sa liste pour le père Noël ...

IMG_7977

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 2 décembre 2013

"Confort food" : Gratin de chou-fleur à la pancetta et au curry

L'envie de ce gratin m'est venue en tombant sur cette recette, chez "Délices et Caprices". Je ne cuisine jamais le chou-fleur et j'ai bien tort !! On s'est vraiment régalé. Un plat familial, convivial, simple et vraiment réconfortant

IMG_8005

Pour un plat à gratin de 25 cm de diamètre :

1 gros chou-fleur

6 tranches de pancetta

30g de beurre

35g de farine

50cl de lait demi-écrémé

une bonne pincée de muscade

du poivre

1càc de curry

1/2càc de curcuma

30g de parmesan

1càs de chapelure

Sans titre-2

Faites cuire les bouquets de chou-fleur lavés à la vapeur pendant 25-30 min ou jusqu'à ce que la lame d'un couteau s'enfonce facilement dedans. Réservez (cette étape peut se faire la veille). Préchauffez le four fonction grill. Dans un plat allant au four préalablement beurré, dressez vos bouquets de chou fleur et parsemez de lamelles de pancetta en les enfonçant parmi les bouquets. Passez quelques instants sous le grill du four pour que la pancetta dore, réservez. 

Mettez votre four à 180°C, chaleur tournante en haut et en bas. Dans une casserole, faites fondre le beurre avec la farine et mélangez bien pour obtenir un roux. Ajoutez alors la moitié du lait, laissez épaissir tout en mélangeant, puis l'autre moitié. Remuez constamment sur feu doux pour éviter que ça accroche. Retirez du feu une fois que la béchamel a épaissi. Ajoutez alors les épices, curry muscade et curcuma,poivrez généreusement et mélangez bien. Je n'ai volontairement pas rajouté de sel car la pancetta est déjà bien salé, ainsi que le parmesan.

Versez la béchamel sur le chou fleur et la pancetta en filet pour bien napper l'ensemble du plat. Saupoudrez de chapelure, de parmesan et enfournez pour 20-25 minutes ou jusqu'à ce que le dessus du gratin soit bien doré. Servir aussitôt et régalez-vous !

IMG_8006

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,