jeudi 30 octobre 2014

"Caramelita Bars" - Recette de Bernard Laurance.

Ces "bars" sont de véritables tueries et je ne sais d'ailleurs pas si je dois remercier Bernard Laurance de m'avoir fait découvrir ces gourmandises originaires des USA. Une pâte aux flocons d'avoine surmontée de caramel, de noix de pécan, de chocolat, le tout recouvert de pâte croustillante aux flocons d'avoine, ça se passe de commentaire. Une bombe calorique qu'il faudra consommer avec modération si vous ne voulez pas finir dans d'atroces souffrances !! Mais ma devise, "mieux vaut se rationner que se priver" ! Testez-les franchement, ça vaut le détour. 

IMG_0770

Pour un moule carré de 21 à 23cm de côté. 

* Pâte de la base :

160g de beurre

170g de sucre vergeoise blonde

175g de farine

100g de flocons d'avoine

1/4 de cuillerée à café de bicarbonate de sodium

* Pour la garniture : 

100g de noix de pécan (un mélange de fruits secs pour moi)

250g de caramel (150g pour moi)

150g de chocolat noir ou au lait (100g pour moi)

* Pâte crumble du dessus (proportions réalisées à la maison entre parenthèse) :

35g (30g) de sucre

35g (30g) de vergeoise blonde

70g (60g) de beurre

70g (60g) de farine

35g (30g) de flocons d'avoine

IMG_0766

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez le beurre fondu et la vergeoise blonde. Ajoutez la farine, le bicarbonate et les flocons d'avoine. Mélangez pour obtenir une pâte homogène. Mettez cette pâte dans votre moule beurré et chemisé de papier cuisson. Ne la tassez pas, ça pourrait alourdir les "bars". Répartissez juste avec vos mains dans tous les recoins du moule en tapotant un peu mais ne l'écrasez pas. 

IMG_7749

Enfournez pour 15 minutes. Pendant ce temps préparez le pâte croustillante du dessus en procédant de la même manière que la base.

IMG_7752

A la sortie du four, mettez votre pot de caramel quelques secondes au micro-onde puis versez-le sur le dessus du biscuit en le répartissant bien à la cuillère sur toute la surface. Ajoutez les noix de pécan et les pépites de chocolat et terminez par parsemer de gros morceaux de crumble.

IMG_7755

 

IMG_7756

 

IMG_7757

remettre à cuire 20 minutes. Le dessus doit être un peu coloré.

IMG_7759

Laissez refroidir avant de couper des carrés. Régalez-vous ! 

IMG_0771

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 27 octobre 2014

Entremet aux deux chocolats et croustillant au praliné

J'ai vu cet entremet chez "Talons hauts et cacao", recette que j'ai presque faite à la lettre. C'est vraiment très bon et surtout, ne vous fiez pas aux apparences ! La liste des ingrédients est longue, l'explicatif de la recette l'est tout autant mais je vous assure qu'il n'y a rien de compliqué dans sa réalisation. Ce dessert est idéal car il peut être réalisé la veille voire plusieurs jours à l'avance (je l'ai congelé bien emballé, sorti le jour j au frigo, impeccable) et en plus il en jete, en bouche aussi je peux vous dire que c'est divin. 

IMG_0760

Pour un cadre de 24*17 cm environ soit 8 à 10 personnes : 

* Pour le biscuit dacquoise :

2 blancs d'œufs

50g de noisettes 

50g de sucre glace

15g de sucre semoule

1 pincée de sel

Sucre glace pour saupoudrer 

* Le croustillant praliné : 

200g de pâte pralinée (à défaut Pralinoise)

70g de chocolat pâtissier au lait 

100g de crêpes dentelles (gavottes)

* mousse chocolat au lait : 

85g de chocolat au lait

50g de lait

1g de gélatine soit 1/2 feuille vahiné

100g de crème entière

* mousse chocolat noir : 

130g de chocolat noir de qualité (70% pour moi)

100g de lait

2g de gélatine soit 1 feuille vahiné

190g de crème entière

Sans titre-1

Pour la daquoise : 

Préchauffez le four à 180°C. Chemisez votre cadre avec du rhodoïd ou à défaut, des bandes de papier cuisson. Mixez vos noisettes en poudre (pas extra fines pour laisser un peu de texture) et tamisez le sucre glace. 

Au batteur electrique, montez les blancs en neige ; lorsque le mélange mousse, ajoutez le sucre semoule pour serrer les blancs. Continuez de fouetter jusqu'à obtenir des blancs bien fermes. Ajoutez-y à la maryse les poudres en soulevant bien la masse délicatement jusqu'à ce que le tout soit incorporé.

Etalez la pâte sur une feuille de papier cuisson en un rectangle (un peu plus grand que la taille de votre cadre car les côtés du biscuits seront plus secs et il faudra les couper). Saupoudrez de sucre glace et enfournez 18-20 minutes, il doit légèrement dorer mais rester moelleux.

Une fois la dacquoise refroidie, détaillez un rectangle à la taille du cadre, poser le cadre sur un plat recouvert de papier cuisson (ou pas) et disposez au fond le biscuit face lisse sur la feuille de papier, réservez. 

Pour le praliné croustillant : 

Émiettez les gavottes dans un saladier. Faites fondre au bain marie ou au micro onde le praliné et le chocolat au lait puis versez sur les gavottes. Mélangez puis disposez le croustillant sur la dacquoise en étalant délicatement à l'aide du dos d'une cuillère à soupe. Tassez bien et réservez au frais ou au congélateur le temps de passer à la suite. 

IMG_0751

Pour la mousse au chocolat au lait : 

Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide au moins 10 minutes. Faites fondre au bain marie le chocolat au lait.

Portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et bien mélanger au fouet.

Versez en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l'aide d'une maryse, comme pour une ganache. Laissez tiédir le temps de monter la crème en chantilly mousseuse pour avoir des mousses bien légères.

Versez le chocolat dans la chantilly et l'incorporer délicatement à l'aide de la maryse, comme pour des blancs d'oeufs. Versez la mousse sur le croustillant et remettre au frigo 1 heure ou 20 minutes au congélateur.

Pour la mousse au chocolat noir : 

Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide au moins 10 minutes. Faites fondre au bain marie le chocolat noir.

Portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et bien mélanger au fouet.

Versez en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l'aide d'une maryse, comme pour une ganache. Laissez tiédir le temps de monter la crème en chantilly mousseuse.

Versez le chocolat dans la chantilly et l'incorporer délicatement à l'aide de la maryse. Versez la mousse sur la précédente mousse au chocolat au lait en lissant bien le dessus à la spatule et en tapotant votre plat sur le plan de travail. 

Réservez plusieurs jours au congélateur bien emballé. Le jour J, sortez votre entremet du congélateur et retirez dans la foulée le cadre puis le rhodoïd (ça laisse des bords impeccables) et coupez des parts. Le fait de le faire encore congeler permet vraiment des découpes nettes. Réservez les entremets sur un plat, placez au frigo au moins 5 heures. Pensez à le sortir 20 minutes à température ambiante avant de le servir.

Vous n'êtes pas obligé de le congeler, vous pouvez également le faire la veille et le garder au frigo la nuit pour laisser prendre les mousses. Pour la décoration, j'ai tenté les noisettes caramélisées de "chef Nini", mais ayant fait cramer mon caramel deux fois, je me suis rabattu sur des copeaux de chocolat nestlé caramel et du sucre glace, très efficace aussi ! 

IMG_0755

Posté par 19821975 à 17:24 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 20 octobre 2014

Far (ou farz) breton aux pruneaux

Si j'avais vu l'émission des "Carnets du Julie" avant, j'aurais certainement tenté la recette d'Yveline ; mais j'avais mis de côté le billet du far breton largement commenté de chez Anne du blog Papilles et Pupilles et je dois dire que je ne suis pas déçue. Voilà donc une version du far breton parmi les mille qui doivent exister... ! Une recette simple et très rapide à faire avec ou sans pruneaux selon les goûts. 

IMG_0677

Pour 6 personnes (recette adaptée pour un plat 20 x 20 cm) :

4 oeufs 

80g de sucre

65g de farine

400g de lait tiède (entier c'est mieux mais demi-écrémé possible) 

20ml de rhum

1 càc de vanille liquide

250g de pruneaux dénoyautés

du beurre pour le moule

IMG_7615

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.

Cassez les oeufs dans un saladier. Ajoutez le sucre, fouettez quelques instants puis la farine et le lait tiédi. Mélangez bien. Terminez en versant le rhum et la vanille liquide.

Beurrez généreusement votre moule. Répartissez les pruneaux sur toute la surface et versez l’appareil dessus. Faites cuire 45 minutes et laissez refroidir à la sortie du four. Aussi bon tiède que froid, après une nuit au frigo. Régalez-vous !

IMG_0672

Pensées pour ma famille de Bretagne, je vous embrasse ...

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 16 octobre 2014

Gâteau fruit à l'orange du moyen orient

... ou le "Middle Eastern Orange Cake" de Claudia Roden. Ce gâteau est le must des gâteaux à l'orange ; sans farine, avec les oranges pochées puis mixées entières, il est incroyablement fondant, humide et fruité. Je l'avais loupé lorsque Sandra du blog le pétrin l'avait publié en 2007 mais l'erreur fût rectifiée quand je suis tombée sur l'article du blog Yummy magazine, récapitulant les recettes cultes de la blogosphère culinaire. Testez-le c'est vraiment un délice ! 

IMG_0700

Pour un moule à manquer ou à charnière de 24cm (anti-adhésif, beurré et fariné). 

2 oranges bio à jus

6 oeufs

250g de sucre

250g de poudre d'amande

1càc de levure chimique

Lavez et brossez soigneusement les oranges (avec du bicarbonate si elles ne sont pas bio) et retirez éventuellement les traces noires sur la peau.
Mettez les oranges entières (chair + peau) dans une grande casserole d'eau et laissez mijoter 2 h à couvert. Au bout de ce temps, les oranges auront la peau molle qui s'écrasera bien sous la pression de vos doigts. Égouttez-les et laissez refroidir 15 minutes.

* Astuces de Bernard Laurance que je n'ai pas eu l'occasion de tester : Piquez vos deux oranges à la fourchette et placez les soit 40 minutes dans un panier vapeur, soit dans un saladier en verre, couvert de film alimentaire résistant à la chaleur pour 8 minutes au micro onde pleine puissance.

Sans titre-1

Préchauffez le four à 180°C. Coupez les oranges en gros quartiers, retirez les pépins s'il y en a et mettez le tout dans le bol du mixer. Pulsez jusqu'à obtenir une purée grumeleuse assez épaisse.

IMG_0703

Ajouter les autres ingrédients dans le robot, mixez à nouveau pour obtenir une pâte homogène et versez dans le moule beurré et fariné. Tapotez un peu sur votre plan de travail et enfournez 55minutes à 1heure (mettez une feuille de papier alu au bout de 35 minutes pour éviter que le gâteau ne dore trop). Un cure dent ou couteau planté au centre doit ressortir propre.

IMG_0697

Laissez refroidir avant de démouler et de déguster. Régalez-vous !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 13 octobre 2014

Pâte à tarte à la purée d'amande blanche #recette de base et en bonus, tarte poireaux, surimi, curry

Recette pour moi même ... Je voulais l'avoir sur le blog car c'est devenu une habituée à la maison. On fait des essais pour essayer d'alléger les pâtes à tarte ou de les rendre plus saines et là, je tiens vraiment ma recette de base. Les bienfaits de la purée d'amande blanche ne sont plus à démontrer :

- riche en graisses, mais en graisses polyinsaturées, celles nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme

contient également des fibres

- est aussi une très bonne source de protéines végétales et de vitamines A, B, E… (sources : papilles&pupilles

Elle remplace ici aisement le beurre. Très simple à préparer, la pâte s'étale facilement et reste bien croustillante à la cuisson. Pour un moule à tarte traditionnel, multipliez les quantités par 1,5 ou 2 si c'est un grand moule.  

IMG_0661 

Pour une pâte (moule métal anti-adhérent - Tarte rectangulaire 35cm x 11cm) : 

75g de farine 

75g de farine de petit épeautre

2càc d'huile d'olive

55g de purée d'amande blanche

50 à 70g d'eau

IMG_7515 IMG_7516 

Dans le bol ou la cuve du robot, mettez tous les ingrédients sauf l'eau. Sablez le tout avec l'accessoire feuille du KA (ou à la main). 

IMG_7517 IMG_7518 

Ajoutez ensuite l'eau froide, en filet et en toute petite quantité (tout en mélangeant) jusqu'à obtenir une pâte. Le but c'est de mélanger le tout pour obtenir une pâte homogène mais sans pour autant trop la travailler. En principe quand je vois que le tout commence à bien s'amalgamer (photo ci-dessus, à gauche), j'arrête le robot et je finis de former ma boule à la main. 

Mettre la boule de pâte sur une feuille de papier cuisson (pas de passage au frigo ici), la recouvrir avec une seconde feuille de papier cuisson et l'étaler finement au rouleau. Cette technique évite de rajouter de la farine et le rouleau reste propre également ! 

IMG_7520 IMG_7522 

Foncez votre moule à tarte, piquez le fond à la fourchette et réservez au frigo le temps de préparer la garniture.

IMG_0664

Pour un moule métal anti-adhérent rectangulaire 35cm x 11cm :

500g de blancs de poireaux (= 3 gros)

1 oignon

1càc d'huile d'olive

1càc de curry en poudre

1/2càc de curcuma

du sel et du poivre

10 batonnets de surimi "déchiquetés", "effilochés"

100g de faisselle de brebis

7,5 cl de lait de brebis

1 oeuf

Préchauffez le four à 180°C. Dans un wok ou une sauteuse, faites revenir l'oignon émincé avec 1càc d'huile d'olive. Une fois que les oignons deviennent translucides, ajoutez les poireaux lavés, séchés puis émincés finement ; mélangez bien et laissez cuire à feu moyen 15 minutes, ils doivent être bien tendres. Si le fond de la sauteuse accroche un peu durant la cuisson, ajoutez 5 à 10cl d'eau ou de vin blanc. Mélangez et laissez bien l'eau complètement s'évaporer. Au bout de 15-20 minutes de cuisson, éteindre le feu.

Dans un bol, fouettez la faisselle, le lait et l'oeuf. Salez et poivrez les poireaux, ajoutez l'appareil et le reste des ingrédients. Versez sur le fond de tarte et enfournez pour 40-45 minutes. 

Nota : Certaines personnes, à juste titre, regrettent les pubicités qui s'affichent sur le blog. Je tenais à dire que je ne peux ni choisir, ni supprimer les publicités qui apparaissent et qu'elles ne me rapportent absolument aucune rémunération. Je suis bien désolée pour ça ...

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 9 octobre 2014

Le "Brownie Butter Cake"

Découvert sur Pinterest ICI, j'ai tout de suite eu envie de le réaliser. Rien de bien compliqué mais l'originalité est là avec l'effet bicolore ; le tout donne un cake riche, dense, fondant. Je ne peux que vous inviter à le réaliser ! 

IMG_0634

Pour un moule à cake de 20 * 10 (environ)

Pour la pâte à Brownie : 

140g de chocolat noir haché grossièrement ou en pistoles

50g de beurre

50g de sucre cassonade

1 oeuf

35g de farine tout usage

Pour le cake (type 4/4) :

120g de beurre à température ambiante 

100g de sucre

2 oeufs

120g de farine tout usage

¼ de càc de levure chimique

5cl de lait 

IMG_0638

Si vous n'utilisez pas du silicone, graissez votre moule à cake et chemisez-le de papier cuisson. Préchauffez votre four à 180°C.

IMG_7549

IMG_7552

Pour la pâte à brownie, faites fondre le chocolat et le beurre au micro onde en plusieurs fois ou au bain marie. Laissez refroidir quelques minutes puis incorporez-y la cassonade en fouettant vivement. Ajoutez l'oeuf, mélangez bien à nouveau puis la farine. La préparation doit être bien homogène. Versez dans le moule, tapotez sur votre plan de travail pour avoir une surface bien lisse et enfournez en baissant immédiatement la température à 170°C. Cuire 10 à 12 minutes. 

Pendant ce temps, réalisez la pâte à quatre quarts. Dans le bol du robot, fouettez le beurre et le sucre jusqu'à consistance crémeuse. Ajoutez alors les oeufs, un par un, en battant bien après chaque ajout. Incorporez ensuite les poudres tamisées, battre quelques instants puis ajouter enfin le lait, mélangez bien pour avoir une pâte lisse et homogène, assez épaisse. Transvasez ce mélange dans une poche à douille.

IMG_7553

IMG_7556

IMG_7558

Sortez le brownie du cake, découpez "large" le bout de la poche pour étalez RAPIDEMENT la préparation sur toute la surface du brownie. En effet, la pâte "blanche" se liquéfie avec la chaleur du brownie donc il ne faut pas trainer. Lissez la surface et cuire 25-30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent ressorte propre. Laissez refroidir sur une grille avant de démouler et se régaler ! 

IMG_0624

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 6 octobre 2014

Gratin de ravioles du Daupiné aux courgettes & pancetta

Une recette déjà réalisée à 3 reprises (pour 2, pour 6 et 8 personnes) et à chaque fois, c'est le même succès : Un régal ! Simple et rapide à réaliser, je vous donne ma recette, une idée partie d'une amie habitant sur Grenoble et je lui dis un grand merci car c'est devenu un classique à la maison (merci ma Juju). Un repère : 2 plaques de ravioles par personne. J'ai opté pour la pancetta mais le saumon fumé doit aussi très bien se marier. 

IMG_0644

Pour 8 personnes (les plaques donnent la taille du moule, soit 4 plaques dans le fond du plat cf. photos)

Astuce : pour décoller plus facilement les plaques de ravioles, mettez les pendant un petit quart d'heure au congélateur

16 plaques de ravioles du Dauphiné

60cl de crème liquide légère ou crème de soja, d'avoine ou un mélange

4 petits oignons émincés ou 2 gros

150 à 200g de pancetta émincées

4 belles courgettes ou 5 moyennes ou 6 petites

du poivre

100 à 125g de chèvre râpé (au rayon emmental râpé)

un peu d'herbes de Provence pour le dessus

Sans titre-1

Commencez par couper les courgettes en rondelles fines à la mandoline, réservez. Dans une sauteuse, faites revenir les oignons avec la pancetta, le tout doit être bien doré, réservez. 

Préchauffez le four à 180°C. Beurrer légèrement votre plat allant au four. Recouvrez le fond d'une fine couche de crème puis mettez les 4 plaques à ravioles, elles doivent recouvrir tout le fond du plat. Par dessus, répartir les lamelles de courgettes puis 1/3 du mélange pancetta & oignons (étapes sur les photos ci-dessus). Poivrez puis mettre un peu de crème et recommencez, ainsi de suite. Lorsque vous avez disposez vos 4 dernières plaques de ravioles, il vous suffit de recouvir de courgettes puis de crème et enfin de saupoudrer de chèvre râpé, cf. photos ci-dessous.

Sans titre-2 

Je parsème un peu d'herbes de Provence, je donne un dernier coup de moulin à poivre et j'enfourne pour 30 minutes. Laissez reposer 10/15 minutes dans votre four éteint pour que le tout retombe un peu et vous pourrez faire de jolies parts. Régalez-vous !

IMG_0640

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 5 octobre 2014

Le Baba dans tous ses états. "Babas cool ! " de Sicca Bokovi

IMG_0648

Un livre à décourvrir : Un titre fun pour un contenu qui l'est tout autant !

Sortez des sentiers battus en proposant à vos invités des desserts colorés, imbibés de sirop à la tequila, au rhum ou au madère et des chantillys aux épices, au chocolat ou au thé matcha.

IMG_0649

Plus surprenant encore, Sicca Bokovi propose des versions salées pour vous accompagner à l'apéro ou en entrée. Les babas sont imbibés dans du bouillon de volaille ou légumes auquel elle ajoute des épices ou du concentré de tomate par exemple. Le baba à l'armagnac et aux figues, chantilly au foie gras a particulièrement retenu mon attention comme le baba au poulet tendoori et sa chantilly à la raïta.

IMG_0650

Fallait y penser !  Le prix ne peut que finir de vous convaincre... 

Babas Cool !
Sicca Bokovi
23 cm x 17,5 cm
72 pages
ISBN 9 782732 463780
Juin 2014
7,50 euros
Editions de la Martinière

Posté par 19821975 à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 2 octobre 2014

Le crousti-fondant aux pommes d'Eryn

Ce n'est pas la première fois que je pioche une recette chez Eryn, c'est toujours une valeur sûre. Tout est dans le titre : cuit d'abord une base moelleuse avec une sorte de pâte à crêpe qui imbibe les pommes finement coupées ; puis un croustillant sur le dessus qui cuit dans un deuxième temps et qui contraste avec le fondant de la base aux pommes. Gros avantage, ce gâteau peut-être réalisé la veille, il est encore meilleur le lendemain aprés un passage au frigo. 

IMG_0609

Pour un moule carré ou rond de 22 cm à bord haut (car le dessus gonfle un peu à la cuisson):

* La base (source : le gâteau invisible pommes-poires d'Eryn)

6 grosses pommes 

2 oeufs 

70 g de farine

50 g de sucre

1 pincée de sel

10cl de lait

20g de beurre fondu ou 2càs d'huile d'olive

1 càs de rhum ou d'arôme vanille

1 sachet de levure chimique

* La croûte (source : le crousti-fondant aux pommes d'Eryn)

80 g de sucre

1 oeuf

40g de beurre fondu

2 poignées d'amandes effilées

Préchauffez le four à 190/200°C selon la puissance.

Mélangez la farine, le sucre, la pincée de sel et la levure chimique. Ajoutez les oeufs, le beurre fondu légèrement refroidi, le lait et le rhum. Fouettez vivement cette préparation (au fouet électrique c'est mieux) afin d'obtenir un mélange bien lisse et mousseux. 

IMG_7481 

IMG_7484 

Retirez le trognon des pommes à l'aide d'un économe puis pelez-les. Tranchez-les ensuite le plus finement possible à la mandoline et réservez-les dans la préparation au fur et à mesure pour éviter qu'elles ne s'oxydent.

IMG_7487 

Mélangez délicatement à la spatule pour imbiber toutes les pommes de pâte puis versez dans le moule beurré et fariné. Tassez bien le dessus à la spatule et enfournez pour 30 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit doré et ferme au toucher.

IMG_7488 

IMG_7489 

Pendant ce temps, réalisez le croustillant : Battre l'oeuf et le sucre pour faire blanchir le mélange. Y ajouter le beurre fondu. Une fois le temps de cuisson du gâteau écoulé, parsemez généreusement d'amandes éffilées puis répartissez le croustillant sur le gâteau et remettez quelques amandes à nouveau.

IMG_7490

IMG_7491 

Ré-enfournez pour 8/10 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

IMG_7492 

  Laissez complètement refoiridir avant de découper des parts. 

IMG_0608

Rappel, ce gâteau peut-être réalisé la veille, il est encore meilleur le lendemain après un passage au frigo. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,