jeudi 26 février 2015

Le "Crumb Cake" de NewYork

Très moelleux à la base ET très croustillant sur le dessus ! Ce gâteau est un délice et ce n'est pas ma fille de 2 ans qui vous dira le contraire ... ni son père d'ailleurs (y'a des gourmands à la maison). C'est en regardant l'émisson de Bernard Laurance (oui encore ...!) sur Cuisine TV que j'ai découvert cette merveille. La recette de Bernard utilisait une quantité de sucre et de beurre impressionnante (oui oui, encore plus qu'ici) alors j'ai été fouiner un peu sur le net et je suis tombée sur le blog "Cakes in the city" et sa recette, . L'origine de la recette serait allemande : le "Steuselkuchen" ou Streusel qui aurait ensuite migré de l'Europe de l'est vers l'Angleterre avec la naissance du crumble aux fruits puis vers les USA en se modifiant un peu et en devenant encore plus riche et gourmand. Le CRUMB CAKE était né. 

_MG_1389 copie

Pour un moule rectangulaire de 20 x 26 cm : 
* Le gâteau moelleux : 
250g de farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
60g de beurre pommade
100g de sucre
1 œuf
160g de crème fleurette
160g de lait à température ambiante
1 càc d'extrait de vanille liquide
* Le crumble : 
150g de vergeoise blonde 
150g de farine
1 càc de cannelle
110g de beurre pommade 
Beurrez un moule rectangulaire de 20 x 26 cm et chemisez-le avec du papier cuisson ; réservez au frigo. 
Dans un saladier, tamisez la farine, la levure et le sel. Dans le bol de votre robot ou dans un saladier, battre le sucre et le beurre mou à l'aide d'un fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse et s'aère. Ajouter alors l’œuf et la crème fleurette et continuer de battre à vitesse moyenne. Ajoutez l'extrait de vanille puis tout en continuant de battre (petite vitesse), ajoutez la farine et le lait en 3/4 fois, en alternant à chaque fois pour éviter les grumeaux. Versez cette pâte dans le moule et préchauffez le four à 170°C  (chaleur tournante).

Sans titre-1

Dans un autre saladier, préparez le crumble en mettant la farine, la vergeoise blonde et la cannelle. Ajoutez le beurre en pommade et malaxez avec les mains pour obtenir une boule de pâte compacte. Emiettez celle-ci sur toute la surface du gâteau et enfournez 25/30 minutes environ.

Sans titre-2

Il faut planter régulièrement un cure dent au centre du gâteau à partir de 20-25 minutes. Le gâteau ne doit pas trop cuire, il perdrait de son moelleux. Laissez refoidir et dégustez !

_MG_1382

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 23 février 2015

Les tuiles aux amandes de Bernard Laurance

J'avais déjà réalisé des tuiles dentelles avec la recette de Benoit Molin ; celles-ci ne contenaient pas d'amandes effilées mais étaient tout aussi délicieuses. J'avais des blancs d'oeufs à finir et j'ai eu envie de changer avec les tuiles aux amandes de Bernard Laurance, des biscuits rapides à réaliser, garnis généreusement d'amandes, bien dorés, ils sont parfaits avec une glace

_MG_1372

Pour 12 tuiles : 

70g de blancs d'oeufs

125g d'amandes éffilées

80g de sucre semoule

25g de beurre

15g de farine

Mélangez les amandes, la farine et le sucre. Ajoutez ensuite les blancs d'oeufs non montés, mélangez, puis enfin le beurre fondu. Filmez le saladier et réservez au réfrigirateur pour 1h. 

Sans titre-1

Préchauffez le four à 175°C. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, déposez une cuillère à café bombée de la préparation. Avec une fourchette, étalez la préparation finement, il s'agit "d'étirer" la pâte avec les dents de la fourchette en lui donnant une forme ovale. Il faut écraser les tuiles le plus finement possible. Dressez 6 tuiles par plaque, il faudra donc faire deux fournées. 

Sans titre-2

Enfournez pour 10-12 minutes ou jusqu'à ce que les tuiles prennent une belle coloration. Pendant la cuisson, préparez votre rouleau à pâtisserie (ou autre, un manche à balai pour Bernard Laurance). Sortez les tuiles du four, décollez-les rapidement (avant qu'elles ne refroidissent) avec une spatule et déposez-les sur le rouleau à pâtisserie. Appuyez un peu avec votre main pour leur donner la forme définitive et laissez refroidir. Consommez-les rapidement ou réservez dans une boite hermétique. 

_MG_1375

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 19 février 2015

La pâte feuilletée inversée, recette de Christophe Felder

On a tendance à se faire un monde de la pâte feuilletée maison mais en fait, elle n'est pas difficle à réaliser. Il faut juste être à la maison une journée et se libérer un quart d'heure lorsque la pâte réclame un tour. En gros, il vous faudra compter 6h pour réaliser cette pâte feuilletée inversée. D'ailleurs "quèsaco"?! En fait, la détrempe est à l’intérieur et le « beurre manié » à l’extérieur, soit le contraire d’une pâte feuilletée classique. On donne 2 fois 1 "tour double" et on termine par un "tour simple", au lieu de 2 fois 2 "tours simples" et un "tour double" pour la pâte feuilletée traditionnelle. Le résultat en vaut la chandelle, croyez moi ; cette pâte feuilletée inversée est croustillante à souhait et se développe encore plus à la cuisson. Vous pouvez la conserver jusqu'à 4 jours au frigo ou plusieurs mois au congélateur sans aucun problème. La recette est tirée du livre « Pâtisserie ! : l’ultime référence » de Christophe Felder .

(tartelettes avec dans l'ordre, fond de pâte feuilletée, fines lamelles de pomme, un peu de cassonade, copeaux de beurre et au four pour 25 minutes. Nappage abricot pour faire joli)

_MG_1361

Pour environ 1,2 kg de feuilletage soit 4 pâtons de pâte feuilletée : 

* Pour la détrempe : 

1 càs de vinaigre blanc (pour la consevation et pour empêcher la formation de petits points noirs inesthétiques sur la farine).

18g de fleur de sel (sel fin à défaut)
350g de farine T55
115g de beurre fondu refroidi à 82% de MG (idéalement du beurre de tourage mais on n'en trouve pas dans le commerce donc j'utilise le beurre AOP Grand Fermage Charentes Poitou)
15cl ou 150g d'eau froide (eau de source si votre eau est calcaire)
***
* Pour le beurre manié (beurre auquel on ajoute de la farine pour ensuite pouvoir l’utiliser) :
375g de beurre de tourage froid
150g de farine T45 ou farine de gruau 

Sans titre-detrempe 

Dans la cuve du robot, mettez votre càs de vinaigre blanc puis la fleur de sel afin de dissoudre cette dernière. Ajoutez ensuite la farine, l'eau et le beurre refroidi. Pétrir le mélange avec la feuille du KA, 30 secondes à petite vitesse, il ne faut pas trop insister. Réunir la pâte en boule et placez la dans un sac congélation de 3L. Maintenant, donnez lui la forme d'un rectangle de 18/21cm environ en vous aidant de votre paume de main pour répartir la pâte dans les coins et pour avoir la même épaisseur partout. C'est très facile et ça évite d'ajouter de la farine et donc de modifier la texture de la pâte. Réservez au frigo 2h ou plus (la veille pour le lendemain).
Sans titre-lebeurremanié
Juste après, réalisez votre beurre manié en coupant le beurre en morceaux. Dans le bol du robot, mettez la farine, le beurre par dessus et pétrissez 1 minute à vitesse mini. Réalisez une belle boule et mettez-la dans un sac congélation de 3L, comme vu ci-dessus avec la détrempe. Même méthode pour obtenir un rectangle similaire. Réservez au frais 2h ou plus (la veille pour le lendemain).
Lorsque la détrempe et le beurre manié ont bien reposé, farinez légèrement votre plan de travail. Attention, la pâte est collante mais ne soyez pas tenté de mettre trop de farine, cela changerait la texture de la pâte. Allez-y doucement et manipulez la pâte avec précaution. Étalez le beurre de manière à obtenir un rectangle bien régulier deux fois plus grand que la détrempe. Déposez-y la détrempe au centre.
Pliez la moitié supérieure du beurre manié sur la détrempe puis la moitié inférieure. La détrempe doit être recouverte. Ôtez bien l'excédent de farine à chaque fois. 
Tournez alors la pâte d'un quart de tour vers la droite et abaissez-la au rouleau à pâtisserie sur 8mm d'épaisseur. Repliez alors la partie inférieure, puis la partie supérieure et pliez en deux. Vous venez de faire le premier "tour double". Filmez et réservez 2 h au frigo. 

Sans titre-tour double1

Au bout de deux heures, sortez la pâte et mettez-la à la verticale devant vous. Abaissez-la sur 8mm d'épaisseur, elle se travaille beaucoup mieux. Pliez à nouveau la partie inférieure, puis supérieure comme sur les photos : 

Sans titre-tourdouble2

Vous venez de réaliser un second tour double. Filmez à nouveau et laissez reposer 2h au frigo. 

Au bout des 2h, sortez la pâte du frigo, placez-la sur le plan de travail avec les plis sur le côté droit et abaissez-la de nouveau sur 8mm. Cette fois-ci, il ne s'agit que d'un tour simple. Repliez la partie supérieure de la pâte jusqu'à la moitié, puis on met la partie inférieure sur la partie supérieure (et non plus bord à bord, comme pour un tour double).

Sans titre-toursimple 

Etalez à nouveau votre pâte pour couper vos 4 pâtons. Filmez-les et gardez-les jusqu'à 4 jours au frigo ou plusieurs mois au congélateur sans aucun problème. A vous de jouer !  

lundi 16 février 2015

Pain de viande d'agneau d'Edda (polpettone)

Encore une recette d'Edda du blog "Un dejeuner de soleil". Ce polpettone est une merveille : très parfumé, moelleux et surtout, avec une cuisson sans stress. Je vais le mettre dans ma catégorie "valeur sûre". C'est un plat familial, du dimanche, à servir avec des pommes de terre éclatées ou des frites, une salade verte et le tour est joué. Vraiment testez-le c'est un délice. J'ai adapté un peu la recette pour 1kg de viande et non 650g comme chez Edda ; pour la recette originale, c'est sur ce lien. 

_MG_1369 copie 

Pain de viande d'agneau pour 6/8 personnes (6 si plat unique et 8 si vous faites une entrée avant) : 
1kg d'épaule d'agneau hachée (par le boucher pour moi)
20 tranches de poitrine fumée (fines)
75g d'oeuf, soit 1 oeuf et demi
4 gousses d'ail pressées
les feuilles d'1/2 bouquet de persil plat
1càs bombée de thym puis de menthe (je les prends surgelés, frais c'est encore mieux)
sel
poivre
huile d'olive
Préchauffez le four à 180°C. Lavez les herbes et les hacher finement au couteau ou au mixeur. Dans un saladier, mélangez avec vos mains la viande, l'ail pressé, le mélange d'herbes, l'oeuf. Salez à peine, poivrez généreusement et malaxez bien pour avoir une préparation homogène.
Sur une feuille de papier cuisson, répartir les tranches les unes à côté des autres, en les faisant se chevaucher un peu. Formez un gros saucisson avec la viande de la même longueur (environ) que la poitrine. Le poser dessus comme sur la photo et enrobez-le avec la charcuterie. La poitrine fumée ne faisait pas complètement le tour de mon boudin de viande donc j'ai scellé le tout avec deux tranches de poitrine dans la longueur puis une demie sur chaque extrémité. 

Sans titre-1

Rabattez ensuite le papier cuisson dans la longueur, droite et gauche puis dans la hauteur. Renversez le saucisson dans un moule allant au four. Versez sur le papier cuisson un filet d'huile d'olive (ca va quand même imprégner la viande) et enfournez pour 1h, 1h10. Au bout de ce temps, j'ai ôté le papier cuisson puis j'ai laissé reposer mon pain de viande 20 minutes sous un papier d'alu, le temps de faire rotir mes pommes de terre écrasées. Coupez en tranches et servez chaud ou tiède avec son jus, des pommes de terre rôties et de la salade verte. Régalez-vous !

_MG_1364 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 12 février 2015

"Palets Solognots" ou biscuits au rhum raisin

C'est lors d'une formation pour le boulot que j'ai découvert ces petites merveilles apportées par un collègue : les Palets Solognots. Une recette traditionnelle, un biscuit au beurre légèrement sablé, truffé de raisins macérés dans du rhum, un vrai délice. La biscuiterie qui produit ces palets a été créée il y a plus de 30 ans et est implantée à deux pas du château de Chambord (à Maslives dans le Loir-et-Cher (41)).

SablesTatinBoiteArtisanale

Ceux que je vous propose aujourd'hui s'en rapproche fortement et sont vraiment très faciles à réaliser. J'ai trouvé la recette ici, sur le blog "la cuisine de Nelly".  Ils feront merveilles avec un petit thé fumant ...

_MG_1357 copie

Pour une vingtaine de petits palets : 

40g de raisins secs

45g de beurre à température ambiante

50g de sucre

1 oeuf

70g de farine de gruau

1 à 2 càs de rhum blanc

La veille, faites macérer les raisins avec une ou deux cuillères à soupe de rhum. 

Le lendemain, préchauffez le four à 200°C. Mélangez le beurre mou avec le sucre jusqu'à obtenir une préparation bien lisse et crémeuse. Incorporez l'oeuf, mélangez, puis ajoutez la farine tamisée, mélangez à nouveau. Egouttez les raisins, les ajouter à la pâte avec 1 càs du rhum (celui qui a servi pour la macération). Bien mélanger et mettre le tout dans une poche à douille. 

IMG_9100

Sur une plaque recouverte de papier cuisson,  faites des petits tas de pâte (3cm environ) en coupant votre poche assez large au bout (1cm, sinon les raisins ne passeront pas) et espacez-les suffisamment car ils vont s'étaler à la cuisson. Enfournez pour 8 à 10 minutes ou jusqu'à ce que le tour des biscuits prenne une belle couleur dorée. Laissez refroidir sur une grille et régalez-vous !

_MG_1352 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 9 février 2015

Financier géant aux framboises pour finir les blancs d'oeufs.

Une recette simplissime que j'ai l'habitude de faire en mini mais je n'avais pas beaucoup de temps alors j'ai improvisé une version maxi : trop bonne ! C'est parfois les choses les plus simples qui nous régalent le plus !! J'avais 4 blancs d'oeufs qui me restaient d'une recette d'un parfait glacé au caramel (il ne devrait pas tarder), c'est idéal pour le recyclage. Et vous, vous faites quoi avec des blancs d'oeufs ? 

_MG_1287 

Pour un moule en silicone de 20cm : 

100g de beurre

90g de sucre glace

50g de poudre d'amandes

15g de poudre de noisettes

50g de farine de gruau ou normale

le zeste d'un citron non traité

4 blancs d'oeufs

30 framboises surgelées ou autres fruits

Préchauffez le four à 200°C. 

Dans une petite casserole, faites fondre le beurre sur feu doux ; une écume va apparaître rapidement. Il faut attendre que le beurre arrête de chanter, crépiter pour le voir se colorer d'une jolie teinte châtain claire et dégager une odeur de noisette. Versez alors le beurre dans un récipient froid au travers d'une passoire fine, c'est le beurre noisette. Laissez tiédir, réservez.

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d'amande, le sucre glace et zestes de citron. Ajoutez les blancs d’œufs (non montés), fouettez puis incorporez le beurre, fouettez à nouveau. Versez la pâte dans le moule silicone, répartissez des framboises à la surface et enfournez 15-20 minutes ou jusqu'à ce que le financier soit bien doré. Régalez-vous ! 

_MG_1291 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 5 février 2015

Les "Pasticettu du risu" de Valérie (Corse)

Alors pour la prononciation, je vous laisse vous débrouiller ... pour la recette, je vais vous guider ! J'ai trouvé ces galettes de riz dans un "Carnet de Julie" diffusé le 24 janvier qui nous a emmené en Corse. J'ai tout de suite adoré l'idée et franchement, nous n'avons pas été déçus ! Quel délice. Un plat du dimanche, très familial qui ravira autant les petits que les grands. Les galettes de riz sont les vedettes, la viande est ici l'accompagnement. J'ai ajouté de la salade verte, topissime ! Retrouvez la recette originale de Valérie sur ce lien, j'ai fait quelques "modif". 

_MG_1347 

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour 9 à 10 galettes de riz : 

250g de riz rond

150g de gruyère râpé

2 œufs

de l’huile de friture

Farine

Pour la sauce:

300g de bœuf haché

2 petits oignons

4 gousses d’ail

3càs d'huile d’olive

1/2 bouquet de persil ciselé finement

70g de concentré de tomates

1 boite de tomates concassées

2 poignées d’olives vertes

25cl de vin blanc sec

1 feuille de laurier

300g de champignons

sel et poivre

IMG_9083 IMG_9088 IMG_9089 

La veille, faites cuire le riz 30 minutes dans une grande quantité d'eau salée. Coupez le feu, couvrez et laissez reposer 3h comme ça. Egouttez bien en pressant et réservez le riz dans un saladier au frais jusqu'au lendemain. Le riz sera trop cuit, gluant, très collant, c'est ce que l'on veut obtenir. 

IMG_9079 IMG_9081

Le lendemain, préparez la sauce. Versez l'huile dans une sauteuse et faites revenir les oignons coupés finement, l'ail pressé et le laurier. Ajoutez ensuite les champignons de paris (propres et coupés en 2 ou 4 selon la taille), mélangez bien. Mettez la viande, laissez cuire 5 minutes en remuant régulièrement puis ajoutez le persil. Une fois bien revenue, arrosez de vin blanc, salez, poivrez puis incorporez la sauce tomate, le concentré, les olives et 25cl d'eau. Laissez mijoter une heure environ, la sauce doit réduire et s'épaissir.  

IMG_9091 IMG_9092

Reprenez votre riz cuit de la veille. Ajoutez-y les œufs et le fromage puis malaxez avec vos mains pour bien incorporer les ingrédients ; la texture est dense et pâteuse. Façonnez des boules avec la main de 6/7cm environ puis étalez-les en galettes épaisses, toujours avec les paumes de main. Farinez-les et réservez sur une assiette. Gardez au frigo. 

_MG_1343 

Faites chauffez l’huile à 180°C dans une grande poêle et déposez-y les galettes. Laissez cuire 15 à 20 minutes en les retournant de temps en temps. Une fois bien dorées, les égoutter sur du papier cuisson et servir avec la sauce bien chaude.

_MG_1341

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 2 février 2015

Divin gâteau au chocolat, fondant à souhait...

Un des meilleurs gâteaux au chocolat que j'ai mangé depuis un moment ! Un vrai délice, à tomber... En plus il doit être fait la veille et passer une nuit au frigo, c'est pratique. Il est un peu difficile à couper mais nettoyez bien votre lame de couteau à chaque fois. J'ai découvert cette superbe recette sur le blog "Cake in the city" , testez-le ! J'ai mis une quantité de sucre entre "140g et 200g" en fonction des commentaires lus sur la recette. En gros, si vous êtes vraiment bec sucré, mettez 200g, sinon vous pouvez baisser à plus ou moins 140 grammes, ça marche aussi.

_MG_1280

Pour un moule de 20 cm

200g de chocolat noir nestlé

100g de beurre

de 140 à 200g (170g pour moi) de sucre en poudre

1 œuf

3 œufs clarifiés

50g de poudre de noisette

Sans titre-2

Préchauffez le four à 150°C, chaleur tournante. Beurrez un moule à manqué et réservez-le au réfrigérateur. 
Au micro-ondes, faites fondre le chocolat et le beurre en morceaux en plusieurs fois. Mélangez avec une spatule afin d'homogénéiser le tout entre chaque pause.
Fouettez pendant 5 minutes au batteur électrique un œuf entier et 3 jaunes avec le sucre. Le mélange va blanchir et tripler de volume. Battre les 3 blancs restant en neige ferme.
Versez le mélange œuf-sucre dans le chocolat fondu. Ajoutez la poudre de noisette, mélangez bien puis incorporez délicatement les blancs en neige en 3 fois, à l'aide d'une maryse. Versez la pâte dans le moule et faire cuire pendant 25 minutes à 150°C. L'intérieur du gâteau ne doit pas être complètement cuit, il doit rester tremblotant. Laissez complètement refroidir, le gâteau va se solidifier puis démouler. Réserver une nuit au frigo et régalez-vous !

_MG_1271

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :