jeudi 24 décembre 2015

Duo de truffes : au chocolat ou à la crème de marrons

Les truffes sont des incontournables des fêtes de fin d'année ! Très simples à réaliser, elles sont toujours appréciées du plus grand nombre. J'adore les manger mais encore plus les réaliser, je m'en mets partout mais quel plaisir de toucher la matière, de rouler les truffes dans ses paumes de main. Deux recettes, l'une de Julie Andrieu avec de la crème de marrons qui apporte de la douceur et l'autre de Bernard Laurence, forte en chocolat et en goût à condition de prendre du chocolat de qualité. 

_MG_2688

Après ça, je vous laisse quelques jours, je vais dans ma famille passer Noël. Je vous l'ai déjà dit, j'adore cette période.

Je vais cuisiner avec ma soeur, toaster, pâtisser, entendre les "humm" de ma mère qui viendra de piocher son énième chocolat ! Voir les yeux de ma Jeanne s'émerveiller devant l'emballage de son cadeau, voir mon père faire des vidéos et ma soeur râler parce qu'elle n'aime pas être filmé. Ma tante me fera la visite guidée du frigo en arrivant et me montrera toutes les provisions qui pourraient facilement faire deux Noël consécutifs ... (on sait jamais, si on manquait!) Mon tonton fera du feu dans la cheminée, mon petit mari s'occupera de tester les vins ... J'ai la chance de ne manquer de rien et d'être tellement bien entourée. Ça fait du bien, surtout quand la fin d'année a été éprouvante.

Et quand y'en a plus y'en a encore ! On enchaine avec ma belle famille, feux de cheminée, plateau de fruits de mer, vannes du beau frère, générosité de ma belle soeur, rires des enfants, jeux de mots du beau père, patience de ma belle mère ...

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d'année, profitez des gens que vous aimez pour ne rien regrettez et mangez des bonnes choses. JOYEUX NOËL !

cf2dcade12f945b2d9f047a06f76f7e1 

(Conçu par Freepik)

Les truffes de Bernard Laurance : 

200g de chocolat noir

30g de chocolat au lait

175g de crème liquide entière

15g de beurre

du cacao pour rouler les truffes

Concassez finement votre chocolat et mettez-le dans un grand saladier. Faites chauffer la crème dans une casserole jusqu'à frémissement. Coupez alors le feu et versez en filet sur le chocolat. Mélangez à la spatule en commençant bien au centre du saladier, et en écartant votre cercle au fur et à mesure. Ajoutez le beurre, mélangez et filmez la ganache au contact. Réservez au frais une nuit ou quelques heures. 

Prélevez des cuillères à café de ganache, roulez-les entre vos deux paumes de mains pour obtenir une boule assez régulière. Mettez-la ensuite dans un bol de cacao non sucré, enlevez l'excédent et réservez. Conservez au frais dans une boite hermétique, vous pouvez les sortir un peu avant de les déguster.

Les truffes à la crème de marrons de Julie Andrieu :

120g de beurre

200g de chocolat noir (66% de chocolat pour moi) 

300g de crème de marrons de qualité

Faites fondre votre beurre dans une casserole. Pendant ce temps, concassez votre chocolat grossièrement. 

Dès que le beurre est fondu, on coupe le feu et on ajoute les carrés de chocolat dedans. L'idéal étant de ne pas remuer tout de suite mais de bien recouvrir votre chocolat avec le beurre chaud en tournant votre casserole. De cette façon, quand on va mélanger, tout sera déjà fondu et on obtiendra vite un mélange homogène. Ajoutez la crème de marrons, mélangez bien et filmez au contact. Réservez deux heures au frigo ou la veille, avant de former vos truffes comme pour la recette de Bernard. La texture est plus souple, mais les deux sont délicieuses. 

_MG_2694


mercredi 23 décembre 2015

Les "gingerbread" #Xmas (biscuits pain d'épices au gingembre)

Biscuits de Noël par excellence, ces petits pains d'épices au gingembre sont délicieux et ludiques à réaliser. D'ailleurs c'est là que je me rends compte de mes lacunes artistiques ... Bref, j'ai trouvé cette jolie recette chez Hélène du blog "Chez Becky & Lise" que j'adore. Ils se conservent bien dans du papier d'alu, à température ambiante. Croquez dedans, fermez les yeux et vous êtes dans l'ambiance ... Bientôt Noël ! Mais au fait, vous avez été sages ?

_MG_2710

Pour deux plaques de biscuits : 

175g de sucre vergeoise brun (blonde ça marche aussi)
85g de golden syrup ou corn syrup ou à défaut du miel liquide
100g de beurre salé
350g de farine
1 càc de bicarbonate de soude
1 càs de gingembre en poudre
1 càc de cannelle en poudre
1 œuf battu

Pour le glaçage
350 g de sucre glace
1 blanc d’œuf
1 peu de jus de citron

La pâte peut se faire la veille, il faudra juste la laisser revenir à température avant de la travailler. 

Dans une casserole, portez à ébullition le sucre avec le beurre et le golden syrup. Laissez alors cuire 1 minute. Enlevez la casserole du feu et laissez reforidir 10 minutes.

Dans le bol du robot muni du crochet pétrin, mettre la farine avec le bicarbonate et les épices. Lancez le robot et versez le mélange de sucre puis l'oeuf battu. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte bien lisse et homogène. Filmez cette pâte et réservez 30 minutes au moins au frigo.

Garnissez deux plaques de cuisson de papier sulfurisé. Sortez votre pâte du frigo et préchauffez votre four à 200°C.

Sans titre-3

Farinez légèrement votre plan de travail et votre rouleau à pâtisserie. Abaissez votre pâte sur 4 à 5mm (j'ai fait deux pâtons, une première fournée avec un et pendant la cuisson, on étale son deuxième pâton et on enchaîne) puis découpez les formes souhaitées à l'emporte-pièce. Déposez-les sur les plaques en les espaçant suffisamment car ils vont gonfler à la cuisson. Cuire 8 à 12 minutes selon la puissance de votre four et la taille de vos biscuits ; il ne faut surtout pas trop les cuire sinon ils perdraient de leur moelleux. Sortez-les du four, ils sont encore mous c'est normal, ils vont durcir en refroidissant et laissez poser 30 minutes avant de réaliser le glaçage. 

_MG_2701

Pour cela, mélangez dans un saladier le sucre glace avec le blanc d’œuf et un peu de jus de citron. Remplir une poche à douille avec ce mélange et coupez un tout petit morceau de la poche afin d'être le plus précis possible dans vos dessins. Décorez vos "gingerbread" selon vos envies, laissez sécher puis dégustez !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 21 décembre 2015

Le Krantz cake, l'épreuve technique de Mercotte #LMP

Que de frustration en ce moment ! Les fêtes arrivent à grand pas et je n'ai pas le temps de faire quoique ce soit. Pas moyen de me libérer des plages horaires pour pâtisser une jolie bûche ou faire de la boulange. C'est terrible. Je me couche avec l'envie de cuisiner, je me lève en ayant donc mal dormi et je passe ma journée à pester de ne rien avoir pu caser encore ! Bref, je suis sûre que vous voyez de quoi je parle ! Du coup ce week-end, j'ai fait suivre la farine de gruau chez mes parents, mon chocolat ... et j'ai pu m'organiser un peu pour vous proposer ce "Krantz Cake". Une superbe brioche, vraiment c'est un délice, découvert dans "le meilleur pâtissier". La recette de Mercotte est parfaite et franchement simple à réaliser. Pas de piège sur son blog, il ne manquait rien ! Avec un bon thé, des petits quartiers de mandarines, elle est parfaite pour les fêtes ... ben oui cette année, je n'ai pas eu le temps de faire mon Kouglof grrrrrr....

_MG_2728

Pour un moule à cake de 27cm  beurré et chemisé de papier cuisson : 

280g de farine de gruau

50g de sucre semoule

13g de levure fraîche de boulanger

le zeste d’une orange

105g d’œufs (soit deux mais faites vos pesées)

63g d’eau

5g de sel

80g de beurre doux.

Dans la cuve du robot muni du crochet pétrin, mélangez la farine, le sucre, la levure émiettée et les zestes. Ajoutez les œufs légèrement battus au préalable puis l’eau. Laissez tourner à vitesse 3 pour avoir un appareil homogène.

Ajoutez le sel et le beurre coupé en dés, petit à petit toujours à vitesse lente jusqu’à complète incorporation.

Pétrir ensuite à vitesse moyenne (4 sur mon KA) une dizaine de minutes, la pâte doit devenir lisse, brillante et se décoller des parois du bol.

Farinez un cul de poule, déposez-y votre pâton et laissez-le pousser, la pâte doit doubler de volume. Si vous avez un four avec le mode 30°, il suffira de 30 minutes sinon, le double ou voire plus. Dégazer ensuite la pâte en appuyant assez fermement dessus puis filmez-la et réservez une nuit au réfrigérateur.

Sans titre-1

La garniture chocolat : 

100g de chocolat de couverture noir

55g de beurre

40g de sucre semoule

20g de poudre de cacao non sucré 

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro onde ; ajoutez le beurre en morceaux, mélangez à la spatule pour avoir un appareil lisse et brillant. Incorporez ensuite le sucre et la poudre de cacao puis réservez au frigo. Je l'ai réalisée la veille, comme la pâte. Le lendemain, le mélange était très dur mais il m'a suffit de le passer quelques secondes au micro ondes pour retrouver la bonne texture, celle d'une pâte à tartiner. 

Sans titre-2

Le lendemain, sortez votre pâte 30 minutes à température ambiante avant de la travailler. Fleurez (mettre un peu de farine) votre plan de travail et étalez la pâte en un rectangle de 40 cm x 30 cm. Avec le passage au frigo, elle se travaille très facilement. Étalez la garniture au chocolat sur la pâte en laissant un bord de 2 ou 3 cm tout autour de la pâte. A l’aide d’un pinceau humidifiez à l’eau le bord de 40cm, l'un ou l'autre. Prenez le l'autre bord (celui qui n'a pas été humidifié) et roulez la pâte en un long boudin bien serré. Vous allez arriver sur le bord humidifié, ce qui va bien coller la pâte. Enlevez une petite "tranchette" de pâte au chaque extrémité du boudin pour avoir quelque chose de bien régulier. Coupez ensuite le boudin en deux dans la longueur (cf photos) et posez-les cotés coupés vers le haut. Serrez les deux boudins entre eux à une extrémité puis tressez en essayant de garder le côté coupé vers le haut. Posez la tresse obtenue dans le moule (sans rabattre les bords) et laissez à nouveau pousser 1 heure ou 30 minutes dans le four à 30°.

_MG_2741

Pendant ce temps, réalisez un sirop avec 75g de sucre semoule et 120g d'eau. Dans une petite casserole, portez lentement l’eau et le sucre à ébullition puis laisser refroidir une fois que le tout est bien translucide.

Préchauffez le four à 180°C. Enfournez votre brioche pour 25 à 35 minutes selon les fours. Le dessus doit être bien doré et doit avoir gonflé. Badigeonnez de sirop à la sortie du four, à l'aide d'un pinceau et laissez refroidir un peu avant de démouler. Régalez-vous !

_MG_2729

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 17 décembre 2015

Les Zimtsterne #Bredele #Xmas

Les Zimtsterne sont des petits bredele de Noël, un vrai régal ! Ils sont moelleux, à condition de ne pas trop les cuire, bien parfumés avec un glaçage parfait. Encore une fournée qui nous met direct dans l'ambiance des fêtes de fin d'année. L'idéal étant de les faire en étoiles mais je n'ai pas d'emporte-pièce de cette forme. J'ai opté pour des losanges, des triangles et des carrés, ça fait très bien l'affaire. Ils se conservent plusieurs jours, à condition que votre boite soit bien hermétique, la boite en fer est idéale. La recette provient d'ICI, du blog "La bouche pleine", j'ai divisé ses proportions par deux.  

_MG_2656

Pour 30 pièces environ : 
100g de poudre d'amandes 
30g de sucre en poudre
50g de sucre glace 
1càc +1/2 càc de cannelle en poudre 
80g de farine 
1 blanc d'œuf

Pour le glaçage :
50g de sucre glace 
1/2 blanc d'œuf monté en neige 
quelques gouttes d'extrait de vanille liquide

Dans un saladier, mélangez la poudre d'amandes, les sucres, la cannelle et la farine. Ajoutez ensuite le blanc d'œuf et pétrissez à la main jusqu'à obtenir une boule. Au début on a l'impression que la pâte est trop sèche et à force de pétrir on arrive à faire une belle boule de pâte qui se travaille vraiment facilement.

Préchauffez le four à 150°C.

Sans titre-1

Sur une feuille de papier cuisson, abaissez votre pâte sur un centimètre d'épaisseur (entre 0,5 et 1cm, pas moins) ; découpez des étoiles ou autre forme à l'emporte-pièce et disposez les biscuits sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson. Vous pouvez les serrer ils ne s'étalent pas à la cuisson.

Enfournez pour 8 minutes. Ils paraissent pas cuits mais en fait ça suffit car ils vont durcir en refoidissant et si on ne les cuit pas trop, le centre restera moelleux ; dans le cas contraire, une sur-cuisson les rendrait durs. Laissez les bredele refroidir pendant que vous préparez le glaçage. Pour cela, incorporez délicatement le sucre glace au blanc d'oeuf monté en neige. Ajoutez l'extrait de vanille, mélangez à nouveau. Nappez les biscuits de ce glaçage au pinceau et laissez sécher.

_MG_2650

 Abonnez-vous au tableau Cadeaux gourmands de Mes Brouillons de Cuisine sur Pinterest.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 14 décembre 2015

Courge spaghetti & canard confit façon parementier

Une recette que j'ai déjà réalisée deux fois. La première par hasard, et la deuxième parce que nous avons tellement aimé que je voulais absolument la répertorier sur mon blog. Pas très glamour à présenter ce type de gratin mais alors croyez-moi, vous allez vous régaler ! Une version allégée du fameux parmentier de canard, où la courge spaghetti remplace les pommes de terre. Des châtaignes sont venues se glisser aussi, c'est top. 

_MG_2630

Pour 3 ou 4 parts :

2 cuisses de canard confites

1 belle courge spaghetti

2 oignons moyens

1 gousse d'ail

2 càc de graisse de canard

200g de marrons sous vide

1càs de sirop d'érable

1càs de chapelure

50g de conté ou brebis râpé

du thym et de la muscade

du sel et du poivre

La veille ou le jour même, Préchauffez le four à 190°C et recouvrez d'une feuille de papier cuisson une plaque allant au four. A l'aide d'un bon couteau, découpez une rondelle à chaque bout de la courge spaghetti pour retirer la tige et le pédoncule. Mettez la courge debout sur la planche à découper et coupez-la en deux dans la longueur. Retirez les graines et les filaments en creusant l'intérieur avec une cuillère à soupe. Mettez les moitiés de courge sur la plaque, côté peau vers le haut, et laissez cuire 20 minutes. Retournez les moitiés de courge côté chair, salez et poivrez l'intérieur et mettez un filet d'huile d'olive puis enfournez à nouveau 20 minutes (la pointe du couteau doit s'enfoncer assez facilement dans la chair). Laissez les moitiés de courge refroidir pour pouvoir les manipuler sans vous brûler. Grattez la chair de la courge à la fourchette, assaisonnez, ajoutez-y une cuillère à café de graisse de canard, mélangez bien et réservez.

Sans titre-2

Préchauffez le four à 180°C.

Dans une sauteuse, faites revenir avec une cuillère à café de graisse de canard les oignons et l'ail haché. Une fois bien ramollis, déglacez avec le sirop d'érable, mélangez bien, assaisonnez et ajoutez les marrons en morceaux. Effilochez la chair des cuisses de canard en ne gardant que le maigre et ajoutez-la dans la sauteuse. Mélangez puis ajoutez le thym, la muscade et la courge spaghetti. Mélangez à nouveau pour lier le tout.

A l'aide d'un papier absorbant, graissez votre plat allant au four avec de la graisse de canard. Versez votre préparation dedans et tassez bien. Saupoudrez avec la chapelure puis le comté et enfournez pour 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus du plat soit bien doré. 

Servez chaud avec une salade, c'est un délice ! 

_MG_2635

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 10 décembre 2015

Pain aux amandes #bredele #Xmas

Une recette tirée du livre de Flo Braker "Sweet Miniatures" et trouvée sur le blog de Sandra "le Pétrin". Ces biscuits sont vraiment divins, croustillants à souhait, parfumés, miam miam, il est difficile de s'arrêter quand on a pioché dedans. Ils me rappellent un peu les biscuits aux amandes et épices de Martha Stewart ... mais encore meilleurs ! La recette est très simple, ne prend que quelques minutes et peut être préparée à l'avance. Vous pouvez tout à fait congeler la pâte et improviser ensuite des fournées de ces merveilles ! 

_MG_2625 copie

Pour 70/80 biscuits : 
115g de beurre tempéré
200g de cassonade 
1 sachet de sucre vanille
80ml = 80g d'eau
325g de farine
1/4 cc de bicarbonate de sodium
1 grosse pincée de cannelle (ou de vanille en poudre)
90g d'amandes effilées (légèrement torréfiées quelques instants à sec dans une poêle, encore meilleur). 
Commencez par chemiser un moule à cake avec du film alimentaire en prenant soin de faire dépasser le film sur les bords du moule. Dans une casserole, mettez le beurre coupé en morceaux, la cassonade, le sucre vanillé et la canelle puis versez l'eau. Posez tout de suite la casserole sur feu moyen et faites fondre le beurre en mélangeant le moins possible, sans faire bouillir le mélange. Le but est de ne pas trop faire fondre le sucre cassonade car il va apporter du croustillant ensuite. Hors du feu, ajoutez la farine, le bicarbonate de soude et les amandes éffilées ; mélangez à la spatule ou cuillère en bois sans trop casser les amandes. 

IMG_5136

Versez la préparation dans le moule chemisé, rabattez les bords du film alimentaire par-dessus la pâte, au contact et aplanir la surface pour avoir quelque chose de bien régulier. Gardez au frais une matinée au moins, le temps que la préparation durcisse afin que vous puissiez couper des tranches les plus fines possibles. 

_MG_2623

Préchauffez le four à 160°C.
Recouvrez une plaque allant au four avec du papier cuisson (pas de silicone, le résultat serait moins croustillant). Avec un bon couteau, tranchez la pâte le plus finement possible. Disposez au fur et à mesure vos biscuits sur la plaque en les espaçant un peu. Enfournez pour 12 minutes puis retournez-les à l'aide d'une spatule et poursuivez la cuisson 10 minutes, ils doivent être bien dorés. Idem avec le reste de pâte. Une fois cuit, laissez refroidir sur une grille et conservez-les dans une boîte en métal.

_MG_2628

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 7 décembre 2015

Le Nontronnais, bûche aux châtaignes (Aquitaine) #Xmas

Une belle recette du "Périgord vert" traditionnellement servie à Noël. "Il existe autant de recettes de gâteaux de châtaignes que de châtaignes ou encore de cuisinières" … nous dit Julie Andrieu dans son émission "Les carnets de Julie". Je ne connaissais pas du tout cette spécialité mais j'ai immédiatement était séduite, j'adore les marrons. Je vous mets le lien pour la vidéo de "Brigitte et Andrée", nos deux pâtissières. Ne partez pas en voyant les quantités de beurre ( j'ai les ai baissé d'ailleurs par rapport à la recette d'origine, idem pour le sucre), je vous rappelle que cette recette est pour 12 donc au final ... Le tout est vraiment fin, pas bourratif, le goût des châtaignes est subtile, délicat et le rhum, (de qualité insiste Julie), parfume à merveille ce dessert de Noël. 

_MG_2641 copie 

(A la maison, j'ai divisé les proportions par 4 donc ma bûche est en version mini)

Pour 12 personnes : 

800g de châtaignes/marrons en bocal, conserve ou surgelées

250g 180g de beurre à température ambiante

200g 160g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

2 cuillères à soupe de rhum ambré de qualité (facultatif mais ça apporte vraiment)

Glaçage :

150 g de chocolat à 55%

50g 20g de beurre

Sans titre-1

Si les marrons sont surgelés, faites-les cuire 30 minutes à la vapeur. S’ils sont en bocaux ou sous-vide, mettez-les 10 minutes à la vapeur pour qu'ils soient bien chauds. Moulinez au moulin à purée ou à l'écrase purée les châtaignes encore chaudes, puis ajoutez progressivement le beurre coupé en morceaux et les sucres. Remuez pour faire fondre le tout puis ajoutez le rhum. Il y a des grumeaux, c'est normal. 

_MG_2645 copie

Tapissez un moule à bûche avec du film alimentaire et répartissez la préparation dedans (ça peut-être un moule à cake, vous pourrez toujours lui donner une forme de boudin le lendemain quand la pâte aura prise ou réaliser le glaçage sur trois faces au lieu de 4). Placez votre moule une nuit au frigo en filmant au contact le dessus.

Le lendemain, démoulez votre bûche en tirant sur le film alimentaire. Faites fondre le chocolat avec le beurre, doucement, au bain marie ou au micro onde. Mélangez puis réalisez votre glaçage à l'aide d'une spatule. J'ai disposé ma bûche debout pour faire le tour, tout dépend de la forme que vous lui avez donnée. Passez une fourchette sur le glaçage pour imiter les nervures de l’écorce du bois et remettez au frais 30 minutes avant de servir. Tranchez finement et régalez vous.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 3 décembre 2015

#Bredele2015, la saison est lancée !

En ouvrant cette période de fêtes, je voulais presque attaquer en disant que certains n'auront pas le coeur à Noël au vue de cette actualité sanglante encore très présente. Et puis je me suis dit que mon blog n'était pas propice pour parler de ça, je n'en suis pas moins touchée et triste mais tout ça, j'ai envie de le garder pour moi. Alors je vais lancer cette saison de Bredele en vous disant combien j'aime cette période des fêtes de fin d'année. J'aime gâter ma famille, me retrouver avec eux, penser à ceux qui ne sont plus là et continuer justement, de profitez de ces beaux moments. L'odeur des bredele qui cuisent dans le four, fait partie des p'tits bonheurs qui me réchauffent le coeur ... Plusieurs recettes sont déjà sur le blog, les Vanillekipferl de Felder étaient mes préférés mais alors ces "Bonnets de moines", croyez moi, ils sont terribles ! J'ai utilisé de la confiture de myrtilles, mais vous pouvez prendre de la quetsche ... Pour d'autres recettes, je vous renvoie à mon tableau Xmas ou cadeaux gourmands sur pinterest :

Abonnez-vous au tableau Cadeaux gourmands de Mes Brouillons de Cuisine sur Pinterest.

Abonnez-vous au tableau Christmas ! de Mes Brouillons de Cuisine sur Pinterest.

Pour 25 à 30 "bredele" (j'ai divisé la pâte en deux, d'ou les 12,5g de maïzena) :

Recette tirée du livre "Les petits gâteaux d'Alsace, de Suzanne Roth"

75g de beurre sorti depuis 30 minutes

75g de sucre

40g de poudre d'amande

155g de farine + 12,5g de maïzena (une càs quoi)

1 oeuf

pincée de sel

confiture

_MG_2616

Dans le bol du robot, mélangez la farine, la maïzena, le sucre, la poudre d'amande, le sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et lancez la feuille du KA ou pétrissez à la main. Il faut travailler la pâte jusqu'à obtenir un sable grossier. Ajoutez alors l'oeuf, pétrir à nouveau et arrêtez le robot quand la pâte s'amalgame. Terminez de former une boule à la main, filmez-la et réservez au frigo 30 minutes à 1heure ou plus si vous souhaitez. 

Préchauffez le four à 180°C.

IMG_5068

Farinez votre plan de travail et votre rouleau à pâtisserie. Abaissez votre pâte sur environ 3 à 5mm. A l'aide d'un emporte pièce ou d'un verre, faites des ronds de 5 à 6 cm de diamètre. Au centre, déposez l'équivalent d'1/2 cuillère à café de confiture. Trempez votre doigt dans un petit ramequin d'eau et passez-le sur le pourtour des disques de pâte, ça va aider à souder la pâte. Soulevez 3 bords à intervalles réguliers, vers le centre, et les pincer entre vos doigts pour les coller. Déposez les bredele sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez 12 à 15 minutes. Laissez refoidir sur une grille et régalez-vous.

_MG_2619

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,