jeudi 28 janvier 2016

Cake moelleux aux poireaux et au son d'avoine pour un repas équilibré

Un cake très très moelleux grâce au son d'avoine, connu également pour ses propriétés hypoglycémiantes. C'est donc une recette toute simple et express que je vous propose aujourd'hui, inspirée des muffins salés au chèvre et aux poireaux de Marie Chioca dans son livre "la cuisine de la minceur durable". Un cake sain, trés équilibré, contrairement aux cakes habituels qui contiennent pas mal d'huile ou de beurre. Je l'ai déjà réalisée 2 fois (poireaux puis épinards hachés), à chaque fois un succès. Vous pouvez le congeler très facilement en tranche. J'ai utilisé un reste de poireaux de la veille mais comme le dit Marie, tous les légumes s'y prêtent : brocolis, poivrons, petits pois, épinards, bref n'importe quel légume poêlé. 

_MG_2811

Pour un moule silicone traditionnel :

150g de farine d'épeautre blanche T70 ou T130 ou farine ordinaire T65

50g de son d'avoine

5cl d'huile d'olive

125g de yaourt de soja ou yaourt de chèvre nature

3 oeufs

1 sachet de levure chimique

200g de poireaux (un reste de poireaux émincés et poêlés)

1càc rase de curry

du poivre

15g de parmesan 

une poignée de pignons de pin

Préchauffez le four à 180°C. 

Dans un saladier, mélangez la farine, le son d'avoine, le poivre et la levure. Faites un puits au centre et ajoutez les oeufs, le yaourt et l'huile. Mélangez vivement au fouet. 

IMG_6506

Ajoutez les légumes, le parmesan, le curry, mélangez et coulez la pâte dans le moule. Parsemez de pignons en les enfonçant un peu dans la pâte et enfournez pour 50 minutes. Laissez refroidir un peu sur une grille avant de déguster. Régalez-vous !

_MG_2813

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 25 janvier 2016

Gâteau magique aux framboises et zestes de citron vert

J'avais déjà tenté l'expérience "gâteau magique" ici, avec une version à la vanille, classique mais délicieuse. Il m'aura fallu trois ans pour renouveler l'aventure avec cette version aux framboises et zestes de citron vert, trop bonne ! Toujours aussi simple : une préparation pour trois couches de bonheur. Une couche dense sur le fond, un flan crémeux au milieu avec des framboises et une couche de gâteau mousseux sur le dessus. Lancez-vous c'est magique ! 

_MG_2817

Ingrédients pour 8 personnes / moule à manquer de 22cm :

Ne prenez pas un moule trop grand, 22 c'est la taille parfaite et 24cm max.

4 oeufs

150g de sucre en poudre

1 càs d’eau

125g de beurre fondu et légèrement refroidi

115 g de farine + 1 pincée de fleur de sel

500g de lait entier tiède

les zestes d'un citron vert
 
150g de framboises surgelées

_MG_2820

Préchauffez le four à 150°C et beurrez votre moule.
Commencez par clarifier les oeufs (séparer les blancs des jaunes) puis montez les blancs en neige avec une pincée de sel ou un filet de jus de citron ; réservez.
Au batteur électrique ou dans la cuve de votre robot, fouettez les jaunes avec le sucre et l'eau jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et prenne du volume soit 2 minutes environ. Ajoutez ensuite le beurre fondu légèrement refroidi, fouettez à nouveau 1 minute. Ajoutez ensuite la farine tamisée puis le lait (toujours à l’aide du batteur), petit à petit.

Sans titre-1

Une fois la préparation lisse, râpez le zeste du citron sur le mélange ; la pâte est très liquide, comme une pâte à crêpe, c'est normal ! Éteignez le batteur et munissez vous d'un fouet ou d'une cuillère à soupe. Versez les blancs en neige en trois ou quatre fois dans la préparation et mélangez-les doucement en faisant des mouvements de bas en haut avec le fouet. Le but n'est pas d'avoir un appareil lisse mais de casser les blancs d'oeufs tranquillement tout en gardant des morceaux. Je vous mets un vidéo en lien pour vous éclairer CLIC
Versez vos framboises encore surgelées dans le fond du moule beurré et coulez la pâte par dessus. Enfournez pendant 55 à 60 minutes. Le dessus du gâteau doit être doré et l'ensemble se tient bien (ne tremble plus) quand vous le secouez un peu. Laissez refroidir et dégustez ou mettez au frigo quelques heures, c'est frais que je le préfère.

_MG_2822

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 21 janvier 2016

Cabillaud en croûte d'agrumes, spaghetti et cubes de butternut rôtis

J'ai trouvé cette belle recette chez "Rock the Bretzel", un blog que j'adore. C'est vraiment très bon et très simple. Une sublime façon de parfumer un poisson et de le rendre plus "chic" ! J'ai déjà testé la croûte au chorizo, un succès à chaque fois et du coup, je vais pouvoir varier les plaisirs maintenant parce que c'est différent mais tout aussi délicieux ! Je l'ai servi avec des spaghetti et des cubes de courges butternut rôtis au four, une idée chipée chez Bernard Laurance, clic ! Ne vous embettez pas à enlever la peau de votre butternut, c'est comme le potimarron, si elle est bio, tout se mange.

_MG_2806 copie

Pour 4 personnes en plat unique :

4 dos de cabillaud (si vos poissons sont surgelés, sortez-les au frigo la veille)

45g de beurre à température

30g de chapelure

10g de parmesan

les zestes d'1 citron bio, d'1 orange bio et d'1/2 pomelos bio

du poivre

*

500g de spaghetti 

1 courge butternut bio

1càs de sauge séchée

de l'huile d'olive

4 gousses d'ail en chemise

du sel et du poivre

La veille, mélangez du bout des doigts le beurre avec la chapelure, le parmesan et les zestes jusqu'à obtenir une boule de pâte. Étalez finement (2mm) cette boule entre deux feuilles de film alimentaire, en forme de rectangle. Mettez au frigo jusqu'au lendemain ou une heure au congélateur.

Lavez votre butternut, coupez-la en deux dans la hauteur et enlevez les graines. Coupez ensuite en tranches puis en cubes. Mettez dans un plat, arrosez généreusement d'huile d'olive, saupoudrez de sauge, ajoutez l'ail en chemise, salez et poivrez. Mélangez avec vos mains pour bien enrober les cubes. Enfournez pour 40/45 minutes (ou jusqu'à ce que les cubes soient bien rôtis) à 180°C. 

Sans titre-3 - copie

Enlevez délicatement le film alimentaire de la croûte aux agrumes (le lendemain donc) et découpez avec un bon couteau 4 rectangles de la taille de vos dos de cabillaud. Mettez vos poissons sur une plaque recouverte de papier cuisson ou dans un plat allant au four (avec un rectangle de papier cuisson dans le fond du plat), poivrez-les de chaque côté puis recouvrez-les avec la croûte d'agrumes. Enfournez pour 13 à 15 minutes suivant l'épaisseur.

Pour l'organisation, mettez vos pâtes à cuire simultanément ainsi que vos dos de cabillaud, sur une grille au dessus des courges qui finissent tranquillement leur cuisson. Servir avec quelques cubes de butternut rôtis, et des spaghetti. Régalez-vous !

_MG_2808 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 18 janvier 2016

Biscuits "spirale" aux éclats de pralin

Des petits biscuits avec une forme originale et des petits éclats de pralin pour la gourmandise. Le bonheur tient à pas grand chose des fois ! J'ai pris la base de ma recette chez "Confit Banane", ICI et je me suis amusée...

_MG_2799 copie

Pour une quarantaine de biscuits : 

250g de farine de gruau ou T55

100g de sucre

125g de beurre à température ambiante

1 oeuf

20g d'amandes en poudre

1 càc de cacao en poudre non sucré

1 càs de cacao en poudre non sucré

1 blanc d'oeuf pour souder le pralin

50g de pralin 

Dans le bol du robot muni de la feuille, mettez le beurre mou avec la farine, le sucre. Travaillez à vitesse moyenne pour obtenir un sable grossié puis ajoutez l'oeuf. Continuez de pétrir jusqu'à ce que le tout s'amalgame. Terminez la boule de pâte à la main et divisez-la en trois parts égales. 
Dans une, incorporez la poudre d'amande, formez une boule. Dans une autre la cuillère à café de cacao dans la dernière la cuillère à soupe de cacao.

Abaissez (sur une feuille de papier cuisson) les deux pâtes cacaotées sur 3 à 4mm, en forme de rectangle. Superposez-les et passez le rouleau 1 fois pour les sceller. Couper un rectangle bien régulier, au couteau comme sur les photos. En vous aidant de la feuille de papier cuisson, roulez le tout comme un sushi en serrant bien. Roulez-le un peu sur votre plan de travail pour allonger votre boudin ou suivant la taille des biscuits que vous souhaitez.  

Sans titre-2

Abaissez la pâte restante au rouleau à pâtisserie en forme de rectangle également, de même taille puisqu'elle va venir entourer votre boudin. Mettez votre boudin au centre et rabattez les bords au centre. Roulez à nouveau sur votre plan de travail pour souder la pâte blanche et enveloppez dans du film alimentaire pour 1h au moins au frigo. 

IMG_6497

Préchauffez le four à 180°C.

Prenez votre boudin de pâte et badigeonnez-le au pinceau de blanc d'oeuf. Roulez-le ensuite dans le pralin en appuyant un peu. Avec un bon couteau, tranchez des fins bisucits (5mm environ) et dressez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez pour 12 minutes et réservez sur une grille pour qu'ils refroidissent. Ils se conservent plusieurs jours dans une boite en fer. 

_MG_2803 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 11 janvier 2016

Poulet caramélisé du chef Yotam Ottolenghi

Une recette qui sera dans mon best of 2016 c'est certain ! Ce poulet caramélisé à la mélasse de grenade est absolument divin, "c'est une tuerie" comme le dit ma soeur. Je l'ai déjà réalisée deux fois, c'est enfantin. Vous mélangez tous les ingrédients, vous imbibez les pommes de terre et le poulet, on met tout dans le même plat et hop, en avant pour la cuisson. La préparation est faite en 15 minutes. Ensuite, on mélange TRÈS régulièrement, toutes les 10 minutes puis on sert ... on déguste ... waouh ! Cette recette est tirée du livre "Jérusalem" du chef Yotam Ottolenghi et je l'ai trouvé chez Valérie de "C'est ma fournée" que je ne présente plus, son blog est incontournable.

IMG_2775 

(photo lamentable prise à 22h...!)

La mélasse de grenade : cet ingrédient est un peu difficile à trouver, sauf épicerie spécialisée (libanaise) ou sur internet. Du coup, la première fois que j'ai réalisé la recette, je n'en avais pas, j'ai fait ma mélasse de grenade maison en suivant la recette d'Edda, CLIC. J'ai utilisé 50cl de jus de grenade et j'ai obtenu 120g de mélasse. Je l'avais faite quelques jours à l'avance et au frigo, elle devient plus liquoreuse donc il ne faut pas la faire trop réduire au départ. En tout cas sa recette est parfaite. Par la suite, ma soeur m'en a déniché, si vous en trouvez, prenez un stock, ce n'est pas cher du tout, 2,70 euros la bouteille. 

Pour 4 personnes en plat unique ou 6 avec une entrée, dimension du plat 40 * 32cm : 

8 pilons de poulet

8 hauts de cuisses

15  à 20 pommes de terres de taille moyenne (de type charlotte)

4 oignons pelés et coupés en quatre

125g de pruneaux d'agen dénoyautés

30g de gingembre frais râpé ou surgelé Picard ça marche très bien aussi

100g de sauce soja (la salée, pas la sucrée)

90g de mélasse de grenade

1 TBSP (tablespoon) de sirop d'érable soit 15ml

120g de chutney de mangue (j'ai trouvé le miens à Auchan)

1/2 tsp (teaspoon) de poivre noir du moulin soit 1/2càc ou 2,5ml

2càs d'origan séché (du frais à l'origine mais introuvable chez nous).

Préchauffez le four à 200°C, chaleur tournante.  Dans un grand sac congélation ou un grand saladier, mélangez la sauce soja, la mélasse de grenade, le chutney de mangue, le poivre, le gingembre, l'origan et le sirop d'érable. Trempez bien les morceaux de poulet dedans et déposez-les dans le plat (utilisez un grand plat à four, pour 8 à 10 personnes).  

Sans titre-1

Ajoutez les pruneaux, les oignons, les pommes de terre (non épluchées, juste rincées sous l'eau) et versez le restant de sauce par-dessus. Couvrez de papier alu et enfournez pour 15 minutes. Au bout de ce temps, retirez le papier d'alu et baissez la température du four à 180°C. Laissez cuire pendant 1h40 en retournant les morceaux et en arrosant régulièrement, toutes les 10 minutes c'est parfait. Le poulet rend pas mal de jus en cuisant, il est facile d'arroser le poulet en récupérant le jus à la cuillère à soupe. On a l'impression que ça brûle un peu mais c'est la mélasse qui donne cette couleur.

Quand le poulet est bien cuit, on retire le plat du four, on remet le papier d'aluminium et on laisse reposer 15 minutes avant de servir (le temps de finir l'apéritif!). J'ai ajouté une salade verte, c'est un plat délicieux, sans prise de tête et très familial. A faire et à refaire !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 7 janvier 2016

La tarte aux pralines roses

Une spécialité de la région lyonnaise, très gourmande ; déjà de par sa couleur rose bonbon mais aussi grace à sa pâte croustillante et à sa crème cuite de pralines. Un festival de calories mais c'est tellement bon ! Il suffit de ne pas en abuser, il serait dommage de passer à côté ! La tarte est meilleure le jour j mais comme le dit ma tante Dany, spécialiste de la tarte aux pralines, on peut la conserver au frigo dans une boite en fer jusqu'à une semaine. J'ai choisi volontairement de faire une garniture fine, c'est comme ça que ma tante la prépare et c'est comme ça que je la préfère. Si vous souhaitez avoir une couche plus épaisse de crème aux pralines, il suffira de monter les bordures de votre pâte et d'augmenter les quantités de pralines. 

_MG_2746

Pour la pâte sucrée (moule de 24cm) :

(source : un déjeuner de soleil)

190g de farine de gruau ou T55

100g de beurre mou

80g 30g de sucre glace

40g d'amandes en poudre

2 jaunes

Tamisez la farine. Dans la cuve de votre robot, mélangez avec la feuille de KA, le beurre mou et le sucre jusqu'à obtenir la consistance d'une crème. Incorporez rapidement les deux jaunes d'oeufs puis la poudre d'amande. Ajoutez enfin la farine et le sel, pétrissez rapidement pour obtenir une pâte qui s'amalgame. Terminez de former votre boule de pâte à la main, filmez et réservez 30 minutes au frigo.  

Sortez votre pâte du frigo. Sur une feuille de papier cuisson, déposez votre pâton puis recouvrez-le d'une deuxième feuille de papier cuisson ou de film alimentaire (cette étape permet de ne pas mettre un surplus de farine qui pourrait altérer la texture de la pâte et en plus on ne s'en met pas partout ! ). Passez votre rouleau à pâtisserie dessus pour abaisser votre pâte en faisant un quart de tour à chaque fois afin d'obtenir un cercle. La pâte doit être d'environ 0,5 à 0,7cm. Une fois la pâte abaissée, décollez délicatement le papier film ou sulfurisé du dessus et déposez votre pâte dans le moule à tarte en gardant le papier cuisson du dessous. Essayez de faire des petites bordures, régulières, en ôtant l'éxcédent de pâte (cf. photo). Filmez votre pâte au contact et laissez au moins trois heures au frigo voire toute une nuit. 

La cuisson à blanc : en bloquant votre pâte au frigo plusieurs heures, il est inutile de mettre un poids dedans, elle ne gonflera pas, c'est top. Il suffit de préchauffer le four à 180°C, d'enlever le film alimentaire, de piquer légèrement le fond de tarte avec les dents d'une fourchette et d'enfourner en surveillant, 25 minutes environ. La pâte doit être bien dorée, elle ne recuira pas. 

Réservez sur une grille de refroidissement.

Sans titre-1

Pendant ce temps, réalisez votre crème de pralines : 

180g de pralines roses concassées grossièrement

180g de crème entière liquide à 33% de MG

(40g de glucose, facultatif)

Dans une casserole, versez les pralines concassées, la crème et le glucose. Portez le tout à ébullition puis laissez cuire pendant une dizaine de minutes en mélangeant (si vous avez un thermomètre de cuisson, vérifiez la température qui doit atteindre 112°C - source : La cuisine de Bernard). Quand la préparation laisse apparaître le fond de la casserole, versez tout de suite sur votre fond de tarte et laissez complètement refroidir. Coupez des carrés ou de fines parts et dégustez ! 

_MG_2745

Astuce vue chez Guillemette : pour plus de croquant, vous pouvez ajouter des amandes entières (30 à 50g) torréfiées dans la casserole avec les pralines et la crème. 

_MG_2749

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 4 janvier 2016

La galette Franc-comtoise

Première recette de l'année ...

Si vous êtes un inconditionnel de la galette des Rois à la frangipane alors n'espérez pas retrouver le goût de la crème d'amande dans ce dessert. Ça n'a rien à voir mais c'est vraiment délicieux ! Merci à Magali sur facebook qui m'a fait décourvir cette spécialité ; une alternative franc-comtoise à la galette des Rois frangipane bien plus simple et économique. J'ai trouvé la recette sur marmiton, mais il y a des tas de variantes avec l'ajout de la crème pâtissière dans la pâte à choux ou parfois, de la crème liquide. Ici, rien de tout ça et donc rien de très gras : Une galette moelleuse, très parfumée, avec la fleur d'oranger, un peu comme une grosse crêpe aérienne. Top top top pour petits et grands ... et si vous la servez à la place de la frangipane, n'oubliez pas la fève !

_MG_2755

Pour un moule ou un cercle de 22 à 24 cm, soit 6 pers : 

25cl de lait entier

70g de beurre coupé en dés

100g de sucre

3càs de fleur d'oranger (ou vanille si vous n'aimez pas)

130g de farine tamisée

4 oeufs (3 entiers + 1 blanc et le dernier jaune pour la dorure avec une cuillère à café de lait)

_MG_2764

Chauffez le four à 180°C. Dans une casserole, portez à ébullition le lait, le sucre et le beurre. Hors du feu ajoutez l'eau de fleur d'oranger puis, en une seule fois la farine tamisée. Remettre sur le feu et desséchez à feu doux et à la spatule 2 min jusqu’à ce qu’une fine pellicule se forme au fond de la casserole.

Sans titre-1

Mettez la pâte obtenue dans le bol de votre robot muni de la feuille (pour le KA) et faites tourner un peu pour le refroidir avant d’incorporer les œufs légèrement battus (les 3 entiers+le blanc), en trois fois et en attendant bien entre chaque ajout que la pâte soit homogène. Une fois la pâte satinée et brillante, coupez le robot et versez la préparation dans un moule silicone ou beurré (cercle beurré + plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé pour moi). 

Sans titre-2

Dans un petit ramequin, mélangez le jaune d'oeuf avec le lait et étalez ce mélange au pinceau sur le dessus de la pâte à choux. Tracez un décor avec la pointe d'un couteau puis enfournez pour 30  à 35 minutes selon le four. Le dessus doit être bien doré.

Laissez refroidir sur une grille et servez froid ou tiède, régalez-vous ! 

_MG_2754

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 1 janvier 2016

Le best of 2015...

La madeleine de Proust "Je portais à mes lèvres une cuillerée du thé où j'avais laissé s'amollir un morceau de madeleine. Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi".

Marcel Proust, Du côté de chez Swan, 1913.

***

74772062 copie 4

Bonne année ! Comme tous les ans, je viens vous souhaiter le meilleur pour 2016. La santé, les projets, la gourmandise surtout. Merci d'être toujours plus nombreux à me suivre. Je compte aujourd'hui près de 980 personnes abonnées à ma newsletter, presqu'autant sur Facebook, merci merci ! Cette année pas de résolution étant donné que je n'ai pas été foutue de tenir celle de l'an dernier ... edit : "Pour 2015, je prévois de passer en mode manuel sur mon appareil photo afin de vous offrir une meilleure qualité et encore plus l'envie de tester mes essais culinaires" ...Parolé parolé paroléééé ! 

Je vous propose comme chaque fois depuis 2009 les recettes qui ont marqué mon année 2015. Je prends le parti de vous proposer des recettes simples mais qui n'en sont pas moins des valeurs sûres. Donc, rien de bien compliqué pour les réaliser (pas besoin de photographier en mode manuel pour y arriver ...!!) mais vous allez forcément faire un tabac. N'hésitez pas à parcourir le blog pour retrouver l'ensemble de mes recettes et vous faire votre propre best of !

*** 

_MG_2601 _MG_2261

_MG_2232 IMG_1412 copie _MG_1369 copie _MG_1487 _MG_2087 _MG_2408 _MG_1508 _MG_2728 

Posté par 19821975 à 11:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :