mardi 26 mai 2015

Gourmandises "cornflakes, amandes, noisettes" au chocolat

Encore Une recette de Bernard Laurance trouvée sur son magnifique blog, ICI. Des gourmandises croustillantes, très chocolatées que les amateurs apprécieront. J'ai choisi un chocolat de couverture noir, 70% mais si vous préférez quelque chose de plus doux, plus sucré, optez pour le chocolat au lait. Idem pour les fruits secs, j'ai choisi des amandes en bâtonnets et des noisettes mais Bernard mettait lui des noisettes et des noix. À vous de voir ! La difficulté de cette recette réside dans le tempérage du chocolat, c'est toujours mieux pour le croustillant, la conservation, la brillance mais ce n'est pas une obligation ! Et puis il y a le Mycryo® ...

_MG_1850

Pour 25 bouchées environ : 

300g de chocolat de couverture noir à 70%

150g de cornflakes nature

100g d'amandes en bâtonnets

50g de noisettes

sucre glace

Commencez par faire torréfier vos noisettes et amandes, la méthode de Ch.Michalak est top. Pour cela, préchauffez le four à 180°C et étalez vos fruits secs sur un silpat posé sur plaque. Enfournez 10/12 minutes en remuant les amandes et noisettes de temps en temps. Surveillez, ça peut aller vite. Une fois dorés, sortez-les et réservez. 

Sans titre-1

Dans un grand saladier, réunissez cornflakes et amandes/noisettes ; réservez le temps de tempérer votre chocolat. Pour la méthode classique, je vous renvoie à mon article ICI. Moi j'ai adopté la méthode Mycryo® car elle simplifie les courbes de température que l'on doit, avec la méthode classique, respecter scrupuleusement. On va simplement fondre le chocolat de couverture à la température indiquée suivant sa couleur noire, blanche ou au lait. 

Sans titre-2

Une fois le chocolat tempéré, on verse la totalité de la couverture sur les cornflakes et les amandes/noisettes. On mélange bien pour enrober complètement les pétales, ça prend bien deux minutes et on fait répartir le tout dans des empreintes en silicone ou des caissettes en appuyant très légèrement dessus pour former des petits tas. On laisse cristalliser à 10°C idéalement, moi j'ai mis au frigo, il fait trop chaud dans la maison en ce moment. Au bout d'une 1 heure 30, on saupoudre généreusement de sucre glace et on déguste !

Ces gourmandises se conservent bien car rien ne craint dans les ingrédients. Régalez-vous ! 

Méthode Mycryo :  

ori-mycryo-beurre-de-cacao-675-g-2139 

C'est quoi ? Le Mycryo® se présente sous forme de poudre 100% pur beurre de cacao. Cette matière grasse 100% végétale est obtenue par la congélation à très faible température, du beurre de cacao. Le Mycryo® résiste parfaitement aux températures élevées, supérieures ou égales à 200 °C. 

Où s'en procurer ? ICI, LA, ou dans tous les magasins spécialisés. 

Le matériel indispensable ?

- un chocolat dit "de couverture" c'est à dire plus riche en beurre de cacao que le chocolat que l'on trouve en supermarché. Plus il en contient et plus il sera fluide et facile à travailler. J'utilise la marque "Barry" un peu moins cher que le top du top, la marque "Valrhona". Je me fournis ICI, sur "CuisineAddict" ou G.DETOU quand je monte sur Paris.

- un bon thermomètre de cuisine.

Comment ca marche ? On ajoute le beurre de cacao Mycryo® en poudre en quantité de 1% par rapport au poids du chocolat (2g pour 200g de chocolat, 3g pour 300g ...) et là, magie !  Il remplace l'étape de pré-cristallisation du chocolat, le chocolat cristallise sous la forme idéale et en plus, il est plus fluide, plus longtemps. 

Récapitulatif : On fait fondre notre chocolat à une température maximale de 

- 50°C pour le chocolat noir ( je n'ai pas dépassé les 42 avec le micro onde)

- 45°C pour le chocolat au lait

- 40°C pour le chocolat blanc

On mélange ensuite très régulièrement le chocolat pour le faire refroidir (à températiure ambiante) à

- 34-35°C pour le chocolat noir

- 33-34°C pour le chocolat au lait

- 33-34°C pour le chocolat blanc

Une fois cette température atteinte, on ajoute alors nos 1 % de beurre de cacao Mycryo®, on mélange bien pour l'incorporer.

On laisse enfin refroidir notre chocolat, en le mélangeant souvent, à la température idéale de travail

- 31-32°C pour le chocolat noir

- 29-30°C pour le chocolat au lait

- 29-30°C pour le chocolat blanc

et on utilise le produit, assez rapidement quand même. Pour cette recette c'est pratique, on a juste à mélanger avec nos cornflakes mais si on veut faire des coques, il faudra maintenir la température avec un bain marie. 

Je l'utilise uniquement pour le chocolat ? On trouve souvent le Mycryo® en grande quantité alors qu'on en utilise que très peu pour le tempérage mais ce n'est pas perdu.

Le Mycryo® est aussi un allié santé de par sa composition 100% naturelle et végétale. La cuisson des plats est moins grasse, plus légère. Ses propriétés « isolantes » préservent la texture et relèvent le goût naturel. On peut donc paner légèrement ses aliments avec, enrobez les viandes, poissons, légumes ou simplement saupoudrer directement et faire cuire dans une poêle bien chaude ou un wok sans autre ajout de matière grasse.

_MG_1844


jeudi 7 mai 2015

Cookies façon Laura Todd (Vegan)

Pour être franche, le terme "Vegan" m'interesse peu, je sais que c'est très tendance en ce moment mais moi, ce qui m'a plu dans ces cookies, c'est l'huile de noix de coco. J'étais curieuse de tester ce produit qui sent divinement bon et qui s'intègre dans de plus en plus de recettes que je vois sur le net, aussi bien salées que sucrées.  Les bienfaits de l'huile de coco sont, soit disant, multiples pour l'organisme, aussi bien à l'interieur (antiseptique, aide à lutter contre bactéries et virus, agit sur le système hormonal améliore le métabolisme, l'énergie et l'endurance, augmente le cholestérol HDL (le bon), aide à perdre du poids...) qu'à l'extérieur (va adoucir la peau, l’hydrater, atténuer l’eczéma, le psoriasis, donner brillance et solidité aux cheveux...). Rappelez-vous d'acheter impérativement une huile de coco 100% naturelle. Ces cookies sont diablement bons et le goût coco reste très présent, on en redemande ! Moelleux et croustillants, tout y est.

_MG_1754

Pour 10 cookies (source : le blog "Absofruitly", CLIC)  

75g de sucre de canne blond
60g d’huile de coco
1/4 càc de vanille en poudre (ou sucre vanillé à défaut)
25g de lait de soja (ou un autre)
110g de farine (T65 ici)
1 pincée de fleur de sel
50g de chocolat noir en pistoles ou en pépites

_MG_1758

Dans un saladier, mélangez à la fourchette ou à la cuillère en bois l’huile de coco figée et le sucre jusqu’à ce qu’une pâte homogène se forme. Ajoutez le lait de soja et la vanille, délayez bien le tout. Puis la farine et la pincée de sel, mélangez du bout des doigts. La pâte ressemble un peu à de la pâte à crumble.

Sans titre-2

Ajoutez le chocolat. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, déposez 10 boules de pâtes espacées de 5 cm, les cookies vont s'étaler un petit peu.

Sans titre-1

Applatissez-les avec la paume de main et enfournez pour 9/10 minutes. Ils doivent être encore clairs, à peine dorés sur les côtés. A la sortie du four, ils sont mous au toucher, on dirait qu'ils ne sont pas cuits mais en refroidissant sur la grille, ils vont durcir et rester moelleux à l'interieur. Régalez-vous ! Se conservent plusieurs jours dans une boite hermétique.

_MG_1756

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 30 avril 2015

"Mud hen Bars", des carrés meringués à la guimauve et au chocolat

Pinterest a encore frappé !! Quand je suis tombée sur cette recette, j'ai tout de suite eu envie de la tester. D'abord pour la meringue sur le dessus, c'est mon péché mignon et ensuite pour ce mélange des textures, c'est trop bon ! La recette est pour un p'tit plat car elle est tirée du livre "Dessert For Tow" soit dessert pour deux (je traduis pour ma soeur... ) de Christina Lane, j'ai fait 8 carrés avec. Les "cup" et autre "tbsp" sont passées en grammes ou en cuillères à soupe, j'ai fait les conversions tant bien que mal mais pas toujours évident ; cet article de Clotilde aide bien quand même. Pour ce qui est de la traduction de Mud hen ... je cale ... des suggestions ? (... je sens que ma soeur va me tacler là dessus ...) 

_MG_1752 

Pour un plat de 23*12cm graissé et chemisé de papier cuisson : 

56g de beurre à température ambiante 

75g de sucre semoule

1 oeuf clarifié (jaune et blanc séparés)

83g de farine 

1 pointe de couteau de levure chimique

1 pointe de couteau de sel

30g de pépites de chocolat

25 à 30g de noix de pécan concassées grossièrement

20 guimauves miniatures

2 càs de vergeoise

Préchauffez le four à 180°C, graissez votre moule puis chemisez-le de papier cuisson ou alu.

Dans le bol du robot muni de la feuille (pour le KA), battre le beurre et le sucre jusqu'à l'obtention d'une pâte crémeuse. Ajoutez alors le jaune d'œuf et continuez de battre.

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel et la levure et saupoudrez ce mélange sur le mélange beurre/sucre/jaune en continuant de mélanger mais à petit vitesse. A la fin, ajoutez les noix de pécan. Arrêtez le robot et étalez avec vos mains ou une spatule la préparation, elle est assez collante mais ça se fait bien quand même. Le fond du plat doit être recouvert en totalité de manière égale. Enfournez pour 8 minutes.

Sans titre-1

Pendant ce temps, au batteur électrique ou au robot, battre le blanc d'oeuf et la vergeoise à vitesse max jusqu'à obtenir un mélange meringué, brillant qui fait le fameux "bec d'oiseau". Réservez.

À la sortie du four, saupoudrez les pépites de chocolat sur le dessus en appuyant légèrement dans la pâte. Répartissez les guimauves aussi. 

_MG_1740

Étalez enfin la meringue, ne vous inquiétez pas si les guimauves viennent se mêler, pas grave du tout. Ré-enfournez pour 14/16 minutes ou jusqu'à ce que la meringue soit dorée et légèrement craquelée. Laissez refroidir dans le moule complètement, une heure au moins, avant de retirer et de couper en carrés. Également très bon le lendemain après passage à frigo. Régalez vous !

 _MG_1744

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 21 avril 2015

Barres très gourmandes façon "kinder country®"

Des barres très rapides à réaliser en petite ou en grande quantité avec un vrai goût de "revenez-y" et de kinder country ! C'est assez bluffant et vraiment très bon. J'ai trouvé la recette, ICI mais j'ai augmenté la quantité de riz soufflé par rapport aux flocons d'avoine. Et puis je n'avais pas les moules et encore moins l'envie de faire des coques en chocolat alors j'ai adapté tout ça pour aller au plus rapide. 

_MG_1689

 

Pour un moule de 10cm de long sur 3cm de large et 3cm de haut, soit 1 grosse barre ou deux moyennes :

2càs de smacks® de Kellogg's (dans l'idéal sinon du riz soufflé)

1càs de flocons d'avoine (ou 4 céréales)

1càs de lait en poudre demi écrémé

13g de crème liquide entière 

50g de chocolat blanc

2 à 3 carrés de chocolat au lait selon la taille du moule

_MG_1691

Dans un petit saladier, commencez par faire fondre au bain marie ou au micro-ondes le chocolat blanc et la crème liquide. Une fois le mélange homogène, ajoutez dans ce même saladier, le lait en poudre et les smacks+flocons d'avoine. Mélangez bien et répartissez le tout dans un moule chemisez de film alimentaire pour faciliter le démoulage. Mettre au frais. 

Sans titre-1

Faire fondre le chocolat au lait au micro onde en plusieurs fois puis le couler sur le dessus du "biscuit" chocolat blanc. Répartissez le chocolat sur toute la surface en fine couche, à l'aide d'une spatule. Réfrigérez au moins 2 heures avant de démouler et couper en deux. Régalez-vous !

_MG_1686

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 9 avril 2015

Financiers sans beurre de Clotilde Dusoulier

J'adore les recettes de Clotilde Dusoulier, toujours originales, saines, inventives. L'idée de remplacer le beurre par une mélange d'huile d'olive et de purée d'amande est topissime ! Le résultat est vraiment délicieux, on sent beaucoup plus le goût de l'amande (forcément...), miam miam. J'ai voulu glisser des morceaux de pommes au centre de chaque financier mais vous pouvez opter pour des framboises, de la banane ou nature. Une idée de plus à retenir pour utiliser les blancs d'oeufs simplement, rapidement et efficacement !

_MG_1641

Pour 10/12 petits financiers (recette originale ICI) :

63g de poudre d'amande

55g de sucre

15g de farine

1 pincée de sel

25g de purée d'amande blanche ou complète

1càs d'huile d'olive

2 blancs d'oeufs

Préchauffez le four à 180°C. Graissez des moules à financiers, sinon utilisez le silicone, c'est parfait pour cette recette. 

Dans un saladier, mélangez la poudre d’amande, le sucre, la farine et le sel. Ajoutez la purée d’amande (prenez soin de bien mélanger le pot) et l’huile d’olive, mélangez bien. Ajoutez les 2 blancs d'œufs, mélangez à nouveau.

IMG_0182

Versez la préparation dans une poche à douille et coulez la pâte dans les empreintes silicones ou moules beurrés. Ne versez pas à ras bord car ça risque de déborder si vous ajoutez après un morceau de fruit au centre. Enfournez 15 min ou jusqu’à ce que les financiers soient dorés. Laissez reposer 2 min, démoulez et laissez refroidir sur une grille.

_MG_1645

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


lundi 9 mars 2015

Cookies stick démentiels au nutella® & noix de pécan

Des cookies démentiels avec une forme qui change un peu et qui surtout fait gagner pas mal de temps. Ils sont à tomber, en même temps tout est dans le titre : des chunks de nutella® maison et des noix de pécan, c'est juste de la folie mais ça fait du bien de temps en temps d'être déraisonnable ... Croquez là-dedans et vous oublierez la morosité du lundi matin, faites moi confiance. J'ai trouvé la recette de base chez Manue, ICI.

_MG_1501

Pour 20 cookies stick :

220g de farine

1/2 càc de bicarbonate de soude

1/2 càc de sel

110g de beurre mou

100g de sucre 

100g de cassonade

1 œuf

1 càc d'extrait de vanille naturel

60g de noix de pécan hachés

80g de chunks de nutella® ou pépites de chocolat à défaut

Sans titre-1

Pour les cookies, préchauffez le four à 180°C. Dans un bol mélangez la farine avec le bicarbonate et le sel. Dans le bol du robot, mélangez avec la feuille KA, le beurre et les sucres, 1 minute puis ajoutez l’œuf et la vanille, mélangez à nouveau. Ajoutez ensuite le mélange sec puis la moitié des noix de pécan et des chunks ou pépites.

_MG_1487

Mettez cette pâte sur une feuille de papier cuisson en formant un très grand rectangle et sur 1 cm d'épaisseur. Déposez le reste des chunks et des noix sur le dessus en appuyant légèrement et enfournez pour 13/15 minutes selon le four. Le cookie géant doit avoir une belle couleur dorée. Sortez la plaque du four, laissez refroidir 5 minutes puis, avec un bon couteau, coupez votre cookie géant en deux dans la longueur puis en bandes dans la largeur. Laissez entièrement refroidir et régalez-vous. Vous pouvez les conserver dans une boite en fer ... la bonne blague ! 

_MG_1492

Posté par 19821975 à 07:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 mars 2015

Les Canelés Bordelais

Certains ou certaines rêvent d'une bague en diamant, d'autre de jolis vêtements ou de matériel Hifi ... Ben moi, je rêve de robots culinaires, d'ustensiles à pâtisserie et de moules à canelés en cuivre ... !!! Mes parents m'ont fait ce bonheur en m'offrant 18 moules à canelés en cuivre à 8 euros pièce. Vous vous dites peut-être que cet achat est onéreux, et vous avez raison mais il faut le voir comme un investissement sur l'avenir ! Ces moules se gardent toute une vie, se transmettent même de génération en génération. Et surtout, ils vous donneront de vrais canelés "comme là bas" avec une croûte caramélisée dehors et un moelleux incomparable dedans. Bref, pour cette recette vous l'aurez compris, rien de compliqué, tout réside dans la cuisson et la qualité de vos moules ; le silicone est à proscrire, à défaut utilisez des moules en alu doublés téflon. J'ai utilisé tous les bons conseils de Bernard Laurance dans son livre "les desserts de Bernard" et franchement, le résultat est identique à la photo. C'est trop trop bon. Enfin, j'ai utilisé ma bombe de graisse, là aussi indispensable si vous ne voulez pas vous servir d'un burin pour démouler vos canelés et frôler la crise de nerf.

Pour le côté historique, "les canelés (et non cannelés) sont originaires de Bordeaux (LE scoop !) et si ils sont faits dans des moules à cannelures, c'est à cause de leur nom d'origine (canaules) et non l'inverse comme tout le monde le pense. Le canaule était une sorte de pain aux jaunes d'oeufs, tombés dans l'oubli au XIXème siècle et remis au goût du jour début XXème par un pâtissier qui y ajoute du rhum et de la vanille. Vu le nom de la pâtisserie il le fait cuire dans un moule à cannelures. Ce n'est qu'en 1985 que le deuxième "N" disparait du mot cannelé pour devenir canelé" (source, le livre "les desserts de Bernard"). 

IMG_1412 copie 

ingrédients pour 17 canelés (moules ø 45 mm. H 44 mm) : 

50cl de lait entier

1 oeuf entier + 2 jaunes

235g de sucre

1 gousse de vanille

25g de beurre doux

5cl de rhum ambré

1càs d'extrait de vanille liquide

140g de farine

Sans titre-3 

Dans un saladier,mettre le sucre, les jaunes et l'oeuf. Ajoutez l'interieur de la gousse de vanille et fouettez sans insister ; il ne s'agit pas de blanchir le mélange mais juste de mêler le tout.  

Dans une casserole, mettez le lait, le rhum, l'extrait de vanille, le beurre et "l'écorce" de la gousse que vous avez gratté. Chauffez le tout sur feu doux juste assez pour que le beurre fonde et c'est tout. On ne porte pas le mélange à ébullition.

Quand le beurre forme une "flaque" à la surface du lait, versez un peu de ce liquide chaud sur le mélange oeufs/sucre. Fouettez puis ajoutez un tiers de farine puis à nouveau du lait, farine...en alternant. Cela va éviter les grumeaux. Laissez reposer cette pâte minimum 24heures ou jusqu'à 4 jours. Ne "zappez" pas cette étape, elle est primordiale. Si vous cuisiez les canelés sans que la pâte n'ai reposé, ils gonfleraient et sortiraient presque intégralement des moules.  

_MG_1400 copie 

Après cette période de repos, sortez la pâte 30 minutes avant de passez à la cuisson. Fouettez-la un peu pour la ré-homogénéiser, on voit bien sur la photo que les matières grasses sont remontées à la surface (cf photo ci-dessus). 

Préchauffez le four le plus chaud possible, 280°C chez moi. Vaporisez l'intérieur de vos moules avec la bombe de graisse et retournez-les sur du papier cuisson. Conservez au frigo le temps de les remplir. Une fois le four chaud, prenez vos moules, retournez-les sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson, et remplissez-les jusqu'à 1 ou 2mm du bords (cf photo ci-dessus). 

La cuisson va s'éffectuer en deux temps : 

- Pour la première cuisson, il va s'agir de figer la pâte, de saisir les canelés. Pour chez moi, à 280°C, j'ai laissé 9 minutes. Si votre four ne monte pas assez haut, poursuivez un peu cette première cuisson. Exemple, 13/15 minutes à 250°C. Évidemment tout va dépendre de votre four.

- Au bout de 9 minutes, j'ai baissé à 190°C et j'ai poursuivit 35/37 minutes, une cuisson plus douce qui va cuire la pâte à l'intérieurSortez la plaque du four et démoulez aussitôt vos canelés sur une grille (avec un torchon pour ne pas vous brûler). Laissez refroidir au moins 2 heures. Les canelés sont parfaits 2 à 6 heures après. A la sortie du four, la pâte est encore trop compacte, elle va s'aérer en refroidissant et prendre l'aspect d'une éponge (cf photo ci-dessous). Vous pouvez conserver vos canelés dans une boite hermétique jusqu'à 4/5 jours. Le goût reste divin mais ils perdent en croustillant au fil des jours. Régalez-vous !  

*edit du 28/03/15 : j'ai testé la cuisson 8' à 280°C puis 45' à 180°C, encore plus concluant.

IMG_1413 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 23 février 2015

Les tuiles aux amandes de Bernard Laurance

J'avais déjà réalisé des tuiles dentelles avec la recette de Benoit Molin ; celles-ci ne contenaient pas d'amandes effilées mais étaient tout aussi délicieuses. J'avais des blancs d'oeufs à finir et j'ai eu envie de changer avec les tuiles aux amandes de Bernard Laurance, des biscuits rapides à réaliser, garnis généreusement d'amandes, bien dorés, ils sont parfaits avec une glace

_MG_1372

Pour 12 tuiles : 

70g de blancs d'oeufs

125g d'amandes éffilées

80g de sucre semoule

25g de beurre

15g de farine

Mélangez les amandes, la farine et le sucre. Ajoutez ensuite les blancs d'oeufs non montés, mélangez, puis enfin le beurre fondu. Filmez le saladier et réservez au réfrigirateur pour 1h. 

Sans titre-1

Préchauffez le four à 175°C. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, déposez une cuillère à café bombée de la préparation. Avec une fourchette, étalez la préparation finement, il s'agit "d'étirer" la pâte avec les dents de la fourchette en lui donnant une forme ovale. Il faut écraser les tuiles le plus finement possible. Dressez 6 tuiles par plaque, il faudra donc faire deux fournées. 

Sans titre-2

Enfournez pour 10-12 minutes ou jusqu'à ce que les tuiles prennent une belle coloration. Pendant la cuisson, préparez votre rouleau à pâtisserie (ou autre, un manche à balai pour Bernard Laurance). Sortez les tuiles du four, décollez-les rapidement (avant qu'elles ne refroidissent) avec une spatule et déposez-les sur le rouleau à pâtisserie. Appuyez un peu avec votre main pour leur donner la forme définitive et laissez refroidir. Consommez-les rapidement ou réservez dans une boite hermétique. 

_MG_1375

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 12 février 2015

"Palets Solognots" ou biscuits au rhum raisin

C'est lors d'une formation pour le boulot que j'ai découvert ces petites merveilles apportées par un collègue : les Palets Solognots. Une recette traditionnelle, un biscuit au beurre légèrement sablé, truffé de raisins macérés dans du rhum, un vrai délice. La biscuiterie qui produit ces palets a été créée il y a plus de 30 ans et est implantée à deux pas du château de Chambord (à Maslives dans le Loir-et-Cher (41)).

SablesTatinBoiteArtisanale

Ceux que je vous propose aujourd'hui s'en rapproche fortement et sont vraiment très faciles à réaliser. J'ai trouvé la recette ici, sur le blog "la cuisine de Nelly".  Ils feront merveilles avec un petit thé fumant ...

_MG_1357 copie

Pour une vingtaine de petits palets : 

40g de raisins secs

45g de beurre à température ambiante

50g de sucre

1 oeuf

70g de farine de gruau

1 à 2 càs de rhum blanc

La veille, faites macérer les raisins avec une ou deux cuillères à soupe de rhum. 

Le lendemain, préchauffez le four à 200°C. Mélangez le beurre mou avec le sucre jusqu'à obtenir une préparation bien lisse et crémeuse. Incorporez l'oeuf, mélangez, puis ajoutez la farine tamisée, mélangez à nouveau. Egouttez les raisins, les ajouter à la pâte avec 1 càs du rhum (celui qui a servi pour la macération). Bien mélanger et mettre le tout dans une poche à douille. 

IMG_9100

Sur une plaque recouverte de papier cuisson,  faites des petits tas de pâte (3cm environ) en coupant votre poche assez large au bout (1cm, sinon les raisins ne passeront pas) et espacez-les suffisamment car ils vont s'étaler à la cuisson. Enfournez pour 8 à 10 minutes ou jusqu'à ce que le tour des biscuits prenne une belle couleur dorée. Laissez refroidir sur une grille et régalez-vous !

_MG_1352 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 9 février 2015

Financier géant aux framboises pour finir les blancs d'oeufs.

Une recette simplissime que j'ai l'habitude de faire en mini mais je n'avais pas beaucoup de temps alors j'ai improvisé une version maxi : trop bonne ! C'est parfois les choses les plus simples qui nous régalent le plus !! J'avais 4 blancs d'oeufs qui me restaient d'une recette d'un parfait glacé au caramel (il ne devrait pas tarder), c'est idéal pour le recyclage. Et vous, vous faites quoi avec des blancs d'oeufs ? 

_MG_1287 

Pour un moule en silicone de 20cm : 

100g de beurre

90g de sucre glace

50g de poudre d'amandes

15g de poudre de noisettes

50g de farine de gruau ou normale

le zeste d'un citron non traité

4 blancs d'oeufs

30 framboises surgelées ou autres fruits

Préchauffez le four à 200°C. 

Dans une petite casserole, faites fondre le beurre sur feu doux ; une écume va apparaître rapidement. Il faut attendre que le beurre arrête de chanter, crépiter pour le voir se colorer d'une jolie teinte châtain claire et dégager une odeur de noisette. Versez alors le beurre dans un récipient froid au travers d'une passoire fine, c'est le beurre noisette. Laissez tiédir, réservez.

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d'amande, le sucre glace et zestes de citron. Ajoutez les blancs d’œufs (non montés), fouettez puis incorporez le beurre, fouettez à nouveau. Versez la pâte dans le moule silicone, répartissez des framboises à la surface et enfournez 15-20 minutes ou jusqu'à ce que le financier soit bien doré. Régalez-vous ! 

_MG_1291 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,