dimanche 20 avril 2014

Hot cross Buns (pâtisserie anglaise traditionnelle à Pâques), au chocolat, pomme et cannelle

J'ai connu ces pâtisseries chez Pascale weeks ; on peut lire sur son blog qu' "Il s’agit de pâtisseries traditionnelles britanniques servies le vendredi Saint avant Pâques (Good Friday)". Se sont des petits pains sucrés aux raisins secs, avec des fruits confits et des épices. La croix dessinée sur le dessus représenterait la croix de Jésus ; on les trouve dans toutes les pâtisseries de Grande Bretagne et se dégustent coupés en deux, toastés et beurrés. Nous, on les a aussi goûtés entiers, froids et on s'est régalé. La recette provient d'un blog anglais, je vous ai mis la source un peu plus bas.

IMG_9789

Pour 6 Hot Cross Buns

(Sources : blog "Scardycatkitchen" recette adaptée de "Paul Hollywood's how to bake") : 

*Pour la pâte :

250g de farine de gruau

1càc rase de sel 

40g de sucre en poudre 

10g de levure fraîche de boulanger 

20g de beurre à température ambiante 

1 œuf légèrement battu 

60g de lait tiède 

35g d'eau fraîche 

100g de pépites de chocolat + 1/2  pomme coupée en brunoise, pelée, évidée et coupée en dés + 1càc rase de cannelle moulue

ou 50g de pépites de chocolat + 50g de raisins secs + 1/2 pomme + 1càc rase de cannelle moulue

*Pour les croix: 

30g de farine 

30g d'eau

*Pour le glaçage: 

30g de confiture d'abricot

Sans titre-1

Dans le bol du robot muni du crochet "pétrin", mettez la farine, le sel d'un côté et le sucre de l'autre. Creusez un petit puits au centre et mettez-y la levure émiettée, le lait tiédi, l'eau et l'oeuf légèrement battu. Mélangez 5 minutes et ajoutez ensuite le beurre, augmentez un peu la vitesse et pétrissez à nouveau 5 minutes. 

Filmez le saladier et laissez reposer 1h15-30 ou jusqu'à ce que la pâte double de volume (à 23 degrés environ ou dans le four lumière interne allumée, c'est la meilleure chambre de fermentation que je connaisse).

IMG_9791

Farinez légèrement votre plan de travail et versez la pâte dessus. Saupoudrez-la de chocolat, pommes et cannelle et pétrissez jusqu'à ce que tous les morceaux soient incorporés. Remettez votre pâte dans le bol, couvrez avec le film et laissez lever pendant une heure.

Sortez la pâte du saladier, dégazez-la un peu en lui redonnant sa forme de boule. Pesez-la et coupez-la en 6 morceaux égaux (chez moi, 6*105g). Sur un plan de travail fariné légèrement, façonnez les 6 morceaux en boules ; placez-les les uns à cotés des autres (à 1cm environ, sur une plaque recouverte de papier cuisson. Filmez les boules ou couvrez d'un torchon ; laissez pousser 45 minutes à 1h (tjs dans le four, c'est parfait).

Préchauffez le four à 180°C. Dans un petit bol, mélangez la farine et l'eau pour les croix et mettez cette préparation dans une poche à douille. 

Lorsque les brioches ont pris du volume (donc 45 minutes plus tard) coupez le bout de la poche à douille et effectuez les croix soit un par un soit en faisant toute la rangée dans un sens puis dans l'autre. Enfournez pour 15-20 minutes où jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés (18 minutes chez moi). Laissez reposer 5 minutes sur une grille avant de les badigeonner au pinceau de confiture d'abricot (pour le glaçage, vous pouvez réchauffer la confiture dans une petite casserole avec un peu d'eau mais moi je n'ai pas eu besoin ;  j'ai pris directement dans le pot avec mon pinceau). Les refroidir complètement sur une grille et servir, soit entiers, soit coupés en deux, grillés puis beurrés. Régalez-vous !

IMG_9795

Posté par 19821975 à 09:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 17 avril 2014

Brioche feuilletée de Philippe Conticini, version aux pralines roses

La première fois que j'ai découvert cette brioche, c'était dans la boutique de Philippe Conticini à Paris, "La pâtisserie des rêves". J'étais ravie de la retrouver chez Manue du superbe blog "la popote de Manue". Tirée du livre "Sensations" de Mr Conticini, je vous fais part de ma version aux pralines roses, très gourmande ! Cette brioche est un peu longue à réaliser à cause des tours qu'il faut donner à la pâte, mais ça vaut le coup ! Evidemment, on n'en mangera pas tous les jours car elle est très riche en beurre mais il faut savoir se faire plaisir de temps en temps. Sur les photos, j'ai divisé les proportions pour 1 moule à cake assez grand (j'ai fait 2/3 de la pâte) mais je vous donne les proportions originales, à savoir, pour 2 moules à cake traditionnels.

IMG_9704 copie

510 g de farine T45

1 càc de sel

40g de sucre

15cl de lait

20g de levure fraîche de boulangerie

150g d'œufs (soit 3 à peu près)

50g de beurre à température ambiante + 300g de beurre pour le tourage (82% de MG)

Sirop : 30 g de sucre/30 g d'eau

100/130g de pralines concassées

Commencez par faire bouillir l'eau et le sucre pour le sirop ; une fois à ébullition, coupez le feu et laissez refroidir, vous n'en aurez besoin que pour la fin de la recette. 

Dans le bol du robot, mettre le sucre, les œufs, le lait et la farine avec la levure émiettée dessus. Pétrir 5 minutes jusqu'à ce que la pâte forme une boule. Ajoutez alors le sel et le beurre coupé en dés. Pétrir jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé, environ 10 minutes. Filmez votre saladier ou couvrez d'un linge et laissez doubler de volume pendant 1h30 (à 23 degrés environ ou dans le four lumière interne allumée, c'est la meilleure chambre de fermentation que je connaisse). 

Lorsque la pâte a doublé de volume, déposez-la sur une feuille de papier cuisson un peu farinée, farinez-vous également bien les mains et dégazez la pâte en lui redonnant une forme de boule. Remettez-la dans le saladier puis au frigo 1h pour stopper la levée et la rendre plus ferme afin de pouvoir la travailler. 

Sans titre-brioche

Pendant ce temps, donner au beurre de tourage une forme rectangulaire de 20 x 25 cm. Aidez-vous du papier film pour travailler votre beurre et lui donner sa forme rectangulaire. Le mettre au frais.

Récupérez le beurre et le pâton et étalez ce dernier en un rectangle de 45 sur 25 cm. Farinez bien. Placez le beurre au centre et rabattre les 2 côtés (supérieur(1) et inférieur(2) cf.photos ci dessus) afin d'enfermer le beurre dedans. Tournez la pâte d'un quart de tour à droite (3) de façon à avoir la couture face à vous. Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte en un grand rectangle de 60cm de long. 

Réaliser le 1er tour en rabattant le tiers supérieur sur le milieu puis le tiers inférieur ensuite. Tournez d'un quart de tour à droite, le 1er tour est donné. Filmez la pâte et placez-la au frais 20 minutes. Il faudra réaliser 3 tours en mettant la pâte au frais 20 minutes à chaque fois. Je vous renvoie à ma recette de pâte feuilletée pour comprendre le tourage. Lorsque les 3 tours ont été donnés, étalez le pâton en un rectangle de 35 sur 45 cm. Parsemez de pralines sur toute la surface du rectangle sauf 3/5 cm dans la longueur. Appuyez bien sur les pralines avec vos mains pour les enfoncer un peu dans la pâte. Sur les 3/5 cm restant, badigeonnez le sirop réalisé au départ, à l'aide d'un pinceau. Roulez le pâton (commencez par le côté pralines) en serrant bien pour former un boudin, le sirop va permettre de bien souder le tout. 

Sans titre-1

Garnissez 2 moules à cake de papier cuisson. Coupez 10 tronçons de 4/5cm (soit 5 par moules) et placez-les dans les moules en quinquonce. Laissez pointer 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte double de volume. Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 30 minutes. Si la brioche dore trop vite, vous pouvez mettre un papier d'alu dessus et poursuivre la cuisson. Régalez-vous !

IMG_9700

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 14 avril 2014

Tarte au citron meringuée, un classique de la pâtisserie

Encore une version de la tarte au citron, mais cette fois, surmontée d'une belle meringue italienne. L'avantage avec cette meringue, c'est qu'elle est cuite avec le sirop donc il suffit de passer le chalumeau pour la déco et le tour est joué. Une pâte sucrée de Pierre Hermé, une base acidulée comme il se doit et l'ensemble s'adoucit avec la meringue italienne. Un must ! Pour la recette, j'ai fait un mix en piochant la meringue italienne ICI, très bien expliquée et inratable, et la crème au citron LA. Je vous renvoie également à mes précédentes versions de tartes au citron en cliquant sur la catégorie des tartes sucrées ou en vous rendant sur l'index des recettes. Je n'ai pas pu faire de photo de la tarte coupée, nous étions invités.

IMG_9642

Pour un cercle de 24cm soit 8 personnes  

La pâte sucrée de Pierre Hermé (source : "L'encyclopédie du Chocolat")

240g de farine

90g de sucre glace

15g de poudre d'amande

120g de beurre à température ambiante

1 oeuf

2g de sel

 *

La crème au citron : (source : Le blog "Amuses Bouche") 

le jus de trois citrons et demi non traités (environ 17cl) et les zestes de deux

150g de beurre

4 oeufs

150g de sucre

*

Pour la meringue italienne : (source : le blog "Un déjeuner de soleil")

Le double de sucre par rapport aux poids de 2 blancs d'oeufs et la moitié d'eau de ces derniers

Exemple chez moi : 60 g de blancs, 120 g de sucre semoule et 30 g d'eau

1. Pour la pâte sucrée : mélangez farine, poudre d'amande, sucre et sel. Y ajouter le beurre coupé en morceaux et mélangez avec la feuille du KA jusqu'à l'obtention d'un gros sablé. Ajoutez l'oeuf et pétrissez jusqu'à ce que la pâte s'amalgame. Terminez de former une boule à la main. Aplatissez-la un peu, filmez là et laissez reposer 30 minutes au frigo.  Il est possible de la réaliser la veille ou l'avant veille, voire plusieurs semaines à l'avance et de la congeler.

Farinez votre plan de travail et étalez la pâte au rouleau à pâtisserie. Disposez votre cercle beurré sur l'abaisse de pâte en laissant 3 cm en plus du cercle ; coupez le surplus de pâte. Mettre le cercle sur une feuille de cuisson et déroulez délicatement l'abaisse dessus en la centrant. Foncez le cercle en mettant la pâte à angle droit sur tout le tour du cercle. Appuyez légèrement pour coller au cercle beurré (je vous renvoie à cette vidéo, très bien faite). Réalisez un petit bourrelet en pinçant la pâte et en prenant appui sur le cercle ; enlevez le surplus de pâte en passant le rouleau à pâtisserie sur le cercle. Enfin redressez le bourrelet, piquez le fond de tarte à la fourchette et placez-le 30 minutes au frais. Préchauffez le four à 180°C. Recouvrez le fond de tarte de papier cuisson et versez-y par dessus un poids (des lentilles chez moi) ; cuire à blanc pendant 20 minutes puis retirez les légumes secs et poursuivre 10 minutes ou jusqu'à ce que le fond soit bien doré. Réservez sur une grille et laissez refroidir. 

(Petite astuce, j'utilise une râpe pour égaliser les bords de la pâte et avoir le meilleur rendu, c'est très efficace).

Sans titre-pâte

2. Pour la garniture au citron (à réaliser la veille ou au moins 3heures à l'avance pour qu'elle ait bien le temps de refroidir).

Faites fondre sur feu doux dans une casserole le beurre, le jus de citron et les zestes. Dans un saladier, fouettez vigoureusement quelques instants le sucre et les oeufs. Ajoutez ce mélange à la préparation précédente et cessez de remuer sur feu moyen jusqu'à ce que le tout épaississe. Versez la crème au citron dans un saladier, filmez au contact et laissez refroidir avant de mettre au frigo.

3. Pour la meringue italienne : 

Dans une casserole à un fond épais, faites chauffer le sucre et l'eau sans remuer. Munissez vous d'un thermomètre de cuisson et laissez le mélange atteindre 100°C avant de commencer à monter vos blancs d'oeufs. Une fois le sirop à la température de 115°C, arrêtez la cuisson. Versez le sirop en filet sur les blancs (entre la paroi et le fouet mais sans toucher l'un ou l'autre). Fouettez d'abord lentement, puis montez ensuite la vitesse au maximum jusqu'au refroidissement de la meringue. Celle-ci doit être brillante. La garder au frais maximum 30 minutes pour éviter qu'elle ne retombe, le mieux étant de l'utiliser dans la foulée. 

Sans titre-citron

4. Pour le dressage : Garnissez votre fond de tarte refroidi avec la crème au citron froide également, lissez le dessus à la spatule. Par dessus, tapissez toute la surface de la tarte avec la meringue et faites des endroits plus marqués avec le coté de la spatule, ils vont ressortir avec la chalumeau. Passez le chalumeau et régalez-vous ! Il est important que la tarte n'attende pas trop car la pâte pourrait se détremper. 

IMG_9631

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 avril 2014

2 ingrédients, 1 gâteau : Carrés décadents au Nutella®

Comment imaginer qu'avec seulement deux ingrédients on obtienne un gâteau riche et délicieux ?! Aujourd'hui, une recette simplissime trouvée sur un blog anglais "Kitchen mason" ; très rapide à réaliser, il suffit de bien respecter les étapes de la recette et de ne pas lésiner sur le "fouettage" des oeufs !  

IMG_9604 

Pour un moule de 20 cm de diamètre soit 8 parts : 

(sur mes photos, vous ne verrez que 2 oeufs ; j'ai divisé par deux les proportions, on est gourmand certes, mais nous ne sommes que 2)

4 gros oeufs 

240g de Nutella 

(de la fleur de sel en option)

Commencez par beurrer un moule à charnière ou un moule à brownie et chemisez-le de papier cuisson. Préchauffez le four à 170°C.

Dans le bol du robot, battez les oeufs sur la plus grande vitesse jusqu'à ce que la préparation triple de volume, environ 6 minutes. N'essayez pas de gagner du temps sur cette étape, elle est primordiale pour la réussite de votre gâteau. 

Sans titre-nutella 

Dans un saladier, pesez 240g de Nutella. Passez-le quelques secondes au micro-ondes pour le rendre plus souple. Laissez tiédir.

 

Ajoutez 1/3 du mélange d'œufs, délicatement avec une spatule (soulevez bien la masse en faisant le même geste et en tournant le saladier dans le sens des aiguilles d'une montre). Idem avec le deuxième puis le troisième tiers, jusqu'à ce que la préparation soit bien lisse et homogène. Il est important de ne pas mettre tous les oeufs en même temps car la préparation perdrait trop de sa consistance "fouettée", aérée.

 

 

Versez la pâte dans le moule et enfournez pendant 25/30 minutes ou jusqu'à ce qu'un couteau planté au centre ressorte propre. Laissez refoidir sur une grille et gardez au frigo au moins 3 heures. Dégusté froid, les saveurs et le goût du nutella ne sont que décuplés. Régalez-vous ! 

IMG_9609 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :

lundi 7 avril 2014

Biscuits Moelleux au "Helva" vanille

Ce dit aussi "halvahhalavahalawaalvaxalwohalewehħelwahulwahalvahhelavahalwahaluaaluvachalvachałwaХалва, " हलवा", "حلوى", "חלבה suivant les pays (connu du sous continent indien à la mer méditerranée, en passant par L'Asie, la Russie, le Caucase, les balkans, le Maghreb - source Wikipédia). Le Helva est un dessert très sucré qui aurait inspiré le nougat, à base de pâte de sésame, de sucre et de sirop de glucose. 

Sans titre-1

Il peut être dégusté nature, en fines tranches avec le café ou cuisiné dans des biscuits par exemple ... j'ai choisi cette deuxième option. J'aime beaucoup son p'tit goût proche de la pâte de tahin. C'est grâce à l'épicerie "SempaMarket", créée depuis 2008 que j'ai pu découvrir le helva et bien d'autres porduits encore. Pour connaître cette épicerie turque en ligne, cliquez sur le logo ci-dessus ou rendez-vous sur leur page facebook. 

logo (1) 

IMG_9582

Pour une trentaine de biscuits soit 2 plaques : 

100g de Helva

50g de beurre mou

130g de cassonade

1 oeuf

1/2 càc de levure chimique

1 pointe de couteau de bicarbonate

150g de farine

50g de pépites de chocolat noir

1càc de vanille liquide

Préchauffez votre four à 160°C. Au robot (si vous avez un KA, prenez la feuille), mélangez le beurre, le helva émietté et le sucre jusqu'à ce que tous les ingrédients se mélangent bien (vitesse 5-6). Ajoutez-y ensuite l'oeuf et la vanille, battre à nouveau quelques instants puis la farine mélangée à la levure et au bicarbonate. Mélangez à nouveau pour bien homogénéiser la pâte.

Sans titre-cookies 

À la plus faible vitesse, terminez par incorporer les pépites et mélangez quelques secondes. Prélevez un peu de pâte (la taille d'une noix), roulez-la entre vos paumes de main, déposez sur une plaque recouverte de papier cuisson et exercez une petite pression sur chacune des boulettes avec la paume de main pour les aplatir un peu. Réitérer jusqu'à épuisement de la pâte. Veillez à espacer suffisamment les biscuits qui vont s'étaler un peu à la cuisson. Enfournez pour 12 minutes. À la sortie du four, laissez refroidir sur une grille. Ces biscuits se conservent plusieurs jours et restent bien moelleux.

IMG_9586

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 2 avril 2014

Les Biscuits "Américains" qui gagnent à être connus

Ces biscuits sont injustement méconnus en France ; en effet ils sont délicieux et connaissent un grand succès chez nos voisins allemands. C'est sur le très beau blog de Loukoum, "Beau à la louche", que j'ai découvert ces biscuits, parfaits pour le petit déjeuner ou le goûter. Importés par les américains, d'où leur nom, ils sont arrivés en Allemagne dans les années 50 sous le noms de « Black and White Cookie » ; trop compliqué à prononcer pour les allemands, ils deviennent « Amerikaner ». C’est simple, rapide à faire et qu'ils aient le glaçage citron ou chocolat, super bon ! 

IMG_9527

* Pour environ 18 biscuits :

100g de beurre à température ambiante

100g de sucre semoule

1 cuillère à soupe de sucre vanillé

2 oeufs

4 càs de lait demi écrémé

200g de farine

50g de maizena

2 càc de levure chimique


* Pour le glaçage:

75g de sucre glace + qqes gouttes de jus de citron

ou/et

75g de chocolat dessert

Sans titre-1

Dans le bol du robot ou dans un saladier, fouettez le beurre et le sucre pour avoir un mélange homogène. Ajoutez les oeufs et le lait, fouettez vivement ; on obtient une pâte liquide un peu grumeleuse mais c'est normal. Dans un autre bol mélangez la farine, la maïzena et la levure chimique, ajoutez ce mélange au précédent et fouettez jusqu’à l'obtention d'une pâte lisse, homogène comme sur la photo ci-dessus.  
Préchauffez le four à 180°C. Tapissez deux plaques de papier cuisson et déposez-y, à l’aide de deux cuillères à soupe, des boules de pâte de la taille d’une balle de golf. Veillez à les espacer suffisamment, elles vont un peu s’étaler à la cuisson (cf.photo puis elles gonflent ensuite). Enfournez 15 minutes ou jusqu'à ce que les américains soient un peu dorés et bombés. Déposez les américains face plate sur une grille et laissez refroidir.

IMG_9517

Pour le glaçage, préparez celui au citron ; mettez le sucre glace dans un petit bol et ajoutez le jus de citron presque goutte par goutte car le glaçage doit rester épais et bien blanc. Pour le chocolat, il suffit de le faire fondre en plusieurs fois au micro onde.

A l’aide d’une cuillère à café, déposez du glaçage sur la face plate des biscuits et étalez-le avec le dos de la cuillère à café sans le faire dépasser ou retomber sur les côtés, c'est facile. Laissez prendre dans une pièce pas trop chaude en reposant la face bombée des américains sur la grille puis dégustez. Il est possible de faire un glaçage bicolore, à vous de voir. Régalez-vous !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 31 mars 2014

Poulet roulé aux épinards et à la brousse, un cordon bleu amélioré

Lorsque je suis tombée sur cette recette, je l'ai trouvée très très appétissante ! Une sorte de cordon bleu amélioré, à l'Italienne, avec la sauce tomate de ma maman, de la mozza de bufflonne saupoudrée de basilic sur le dessus, bref vous l'aurez compris, on ne peut que se régaler. A servir en plat unique avec une salade verte, vous allez régaler les petits comme les grands. Pour les épinards, je vous mets mes quantités de départ mais je n'ai pas tout utilisé, je vous l'explique dans la recette.

IMG_9463

Ingrédients pour deux personnes :

2 filets de poulet

* pour les épinards : 15g de beurre, 280g de pousses d'épinard, 1 oignon nouveau, 1 gousse d'ail écrasée, sel poivre.

* pour la farce : 75g du mélange d'épinards précédent, 75g de brousse, 10g de parmesan, 1/2blanc d'oeuf, poivre et sel

* pour la chapelure : 3càs de chapelure, 1càs de parmesan, tout le reste de l'oeuf (blanc + jaune battu).

* pour le dessus : 2càs de sauce tomate maison, 1càs de basilic frais ciselé, 2 tranches de mozzarela

Sans titre-1

Dans une poêle, faites revenir l'oignon nouveau émincé et l'ail avec le beurre. Y ajouter les pousses d'épinard, salez et poivrez, laissez cuire 3/4 minutes, réservez. Entre deux feuilles de papier cuisson, tapez les escalopes de poulet avec un rouleau à pâtisserie pour les affiner ; réservez. Dans un saladier, mettre 75g de la préparation aux épinards (hachée grossièrement au couteau) et ajoutez le reste d'ingrédients de la farce. Bien mélanger, vérifiez l'assaisonnement et réservez.

Prendre une escalope de poulet, mettre une grosse cuillère à soupe de préparation au centre et roulez le tout. Idem avec la deuxième escalope. Préparez votre chapelure+parmesan dans une assiette creuse, votre jaune+blanc d'oeuf restant dans une autre assiette creuse. Passez le haut des roulés (là où il n'y a pas la soudure) dans l'oeuf puis dans la chapelure puis à nouveau dans l'oeuf puis la chapelure.

IMG_9486

Réservez dans un plat allant au four, soudure vers le bas. Enfournez pour 20 minutes. Sortir le plat du four, mettez par dessus la sauce tomate, les tranches de mozza (1 par escalope) et enfournez à nouveau 3/5 minutes (sous le grill) le temps que la mozza fonde. Servez aussitôt avec une salade verte et régalez vous !

IMG_9470

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 27 mars 2014

Divin chessecake aux Oréo®

Cette semaine, on reste dans le cheesecake ...

Depuis que j'ai découvert le cheesecake avec la superbe recette de Christophe Michalak, j'essaye d'en faire régulièrement et de le décliner selon les biscuits du placard. Cette version aux Oréo est à tomber par terre ; volontairement peu sucrée, les biscuits sucrent naturellement, il est difficile de s'arrêter lorsqu'on a plongé sa cuillère dedans ... Si vous utilisez un moule de 20cm par 20cm, doublez les proportions.

IMG_9497

Pour un moule de 13cm par 13cm : 

* Le fond

80g de biscuits (=7)

20g de beurre fondu

+ 4 Oréo pour la garniture

* L'appareil à cheesecake 

180g de philadelphia

15g de sucre

1 gros oeuf

80g de crème liquide entière

Commencez par broyer vos Oréo. Je les mets dans un sac congélation que je referme et j'appuie avec le "cul" d'un verre à eau pour les écraser ; vous pouvez également le faire au mixeur. Transvasez les miettes d'Oréo dans un saladier et mélangez-y le beurre fondu. Répartir dans le fond du plat en tassant bien avec le "cul" d'un verre à eau ou avec le dos d'une cuillère à soupe. Réservez.

Sans titre-2

Préchauffez le four à 170°C. Dans un saladier, mélangez l'ensemble des ingrédients de l'appareil. Fouettez vigoureusement pour obtenir une préparation lisse et homogène et versez-en 1/3 dans le moule. Répartissez les 4 Oréo coupés en 4 puis terminez avec la préparation. Tapotez bien le moule pour lissez un peu la surface et enfournez 20 minutes en baissant la température du four à 160°C. Le centre du gâteau doit rester légèrement tremblotant. Laissez refroidir dans le four entreouvert puis gardez au frais 1 nuit.

IMG_9496

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 24 mars 2014

Cheesecake salé au saumon fumé

Une idée vue chez Hélène du très beau blog "Mais qu'est ce qu'on mange ce soir à Cannes?" ... ben que des bonnes choses ! Je n'ai presque rien modifié à sa recette excepté le fait que je n'ai pas mixé le saumon mais plutôt découpé en tous petits morceaux. J'ai fait ce cheesecake pour l'apéritif dînatoire des 35 ans de ma soeurette (pas pu faire de jolies photos) et ça a vraiment beaucoup plu. À refaire donc !  

IMG_9358 copie 

Cheesecake au Saumon Fumé pour un moule de 20/20cm 

100 g de biscuits TUC
100 g de beurre fondu
200 g de fromage de chèvre frais type Petit Billy
200 g de cream cheese Philapelphia (ou St Moret...)
10 cl de crème liquide
3 oeufs
2càs d'aneth ciselée
1 citron (zestes et jus)
3 tranches de saumon fumé sauvage +1 pour la déco
Sel, poivre

Sans titre-1

Mettez les biscuits TUC dans un sac congélation et au rouleau à pâtisserie ou à la main, réduisez-les en poudre (possible au robot!). Transvasez ces brisures dans un saladier et ajoutez-y le beurre fondu. Mélangez bien, poivrez et tassez cette préparation au fond d’un moule chemisé de papier cuisson.

Préchauffez le four à 150°C.

Au couteau, coupez le plus finement possible les tranches de saumon fumé, réservez. Dans un saladier, mélangez le fromage de chèvre, le cream cheese et la crème liquide. Ajoutez-y les oeufs, le jus+zestes du citron, l’aneth, le poivre, le saumon et mélangez bien. Répartissez la garniture sur votre fond biscuité. Enfournez pour 25/30 minutes, laissez ensuite refroidir avant de réfrigérer une nuit.

Le lendemain, découpez en carrés réguliers et décorez avec des morceaux de saumon fumé ou de citron ou d'aneth et régalez-vous ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 20 mars 2014

Pain "pressé", tomates, mozza et aubergines

J'ai trouvé l'idée géniale lorsque je l'ai vue chez "Five Euro food", un blog étranger que je consulte régulièrement. Le résultat est à la hauteur et il risque bien de devenir un "best" pour vos prochains pique-niques ! Il s'agit en fait d'empiler des tomates, de la mozza et des aubergines dans un pain creux, sans mie, puis de le laisser sous presse (... d'où pain "pressé" ... il a tout son temps en fait ...) 24h. Le pesto tapisse le pain et apporte un goût fabuleux, vraiment c'est top. Pour la solution de facilité et puisque ce n'est pas la saison, j'ai opté pour des aubergines surgelées que j'ai sorties la veille du congel mais vous pouvez passer vous même vos rondelles dans une poêle avec de l'huile d'olive. 

IMG_9368 copie

Ingrédients :

1 Pain rond de 500g

200g de mozzarella

4 petites tomates grappes

1 sachet d'aubergines grillées (décongelé) (ou deux petits aubergines fraîche)

4 càs de pesto

(Source : blog FiveEuroFood.com)

Commencez par laver les tomates, coupez-les en deux dans la hauteur puis en fines tranches. Coupez également la mozzarella en tranches fines.

Avec un grand couteau à pain, ôtez délicatement le «chapeau» de la miche de pain. Enlevez avec les mains, sans percer le pain, le plus de mie possible afin d'obtenir un "saladier" en pain.

Sans titre-2

Avec une cuillère à soupe, recouvrez le fond du pain de pesto (2càs). Par dessus, dressez en quinconce et en faisant bien le tour, les tomates puis idem avec la mozza et les aubergines (cf vidéo) ; tassez bien avec vos mains. Terminez par étaler un couche de pesto (2càs) puis refermez le pain avec son "chapeau". Enveloppez-le avec plusieurs couches de papier aluminium puis placez-le 24h sous un poids lourd dans un endroit frais. J'avais une grosse cocotte en fonte, puis une plus petite que j'ai glissé à l'interieur. J'ai eu un peu peur que ça ne résiste pas mais si !

Sans titre-3

Le lendemain, déballez votre pain et coupez-le en 6 quartiers pour un pique-nique ou en plus fines tranches pour un apéritif dînatoire. Pour la découpe, utilisez un couteau à dents et tranchez entièrement le pain avant de retirer les quartiers de sandwichs. La découpe est forcement plus délicate pour des plus fines tranches mais ça se fait quand même très bien. Il se peut que la tomate détrempe un peu le pain par endroit ; dans ce cas, chauffez une grande poêle et faites griller votre pain 2 minutes sur chaque face

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,