jeudi 9 mai 2013

Tarte aux pralines, gourmandise Lyonnaise

Comme vous le voyez, c'est flagrant, l'opération bikini a commencé...OU PAS ! Cette tarte aux pralines est simple à réaliser et vraiment délicieuse. Ces carrés se laissent manger sans faim ! J'ai ajouté des amandes en plus des pralines pour avoir encore plus de croquant mais vous n'êtes pas obligé. Le thermomètre de cuisson est nécessaire, cette recette devient alors inratable ! Aux fourneaux...

IMG_6141

Ingrédients pour une tarte 6/8pers : une pâte sablée, 200g de pralines roses, 200g de crème entière liquide, une poignée d'amandes non mondées. (Pour un moule à tarte comme le mien vous pouvez baisser la quantité de pralines et donc de crème à 150g, je le ferai la prochaine fois, la couche sera plus fine).

Pour la pâte sablée, j'ai utilisé ma recette fétiche de Pierre Hermé que vous pouvez retrouver ICI. Une fois que la pâte a reposé au frigo au moins 1 heure, préchauffez le four à 180° C.

Sans titre-1

Cuire la pâte à blanc : Abaissez-la assez finement au diamètre de votre moule et piquez le fond avec une fourchette. Déposez une feuille de papier cuisson dessus avec des lentilles ou n'importe quoi pour faire un poids. Enfournez 15 minutes, les bords de la pâte doivent être bien dorés. Retirez alors le papier avec les lentilles et poursuivez la cuisson encore 5 à 7 minutes, le fond de tarte doit être bien doré. Sortez et laissez refroidir.

Pour la garniture. Torréfiez vos amandes dans une poêle à feu doux. Vous pouvez décider de concasser les pralines et les amandes ou bien de les laisser entières. Versez-les dans une casserole à fond épais avec la crème. Portez à ébullition et laissez cuire jusqu'à atteindre 110° C en mélangeant régulièrement, environ 10 minutes. Versez alors la crème aux pralines sur le fond de tarte, égalisez la surface en tapotant la tarte sur votre plan de travail et laissez refroidir avant de mettre au frais pour 2 heures minimum. Je vous conseille de couper non pas des parts mais des carrés de tarte. C'est un véritable délice dont il ne faut évidemment pas abuser ! 

 *           *           *

(Parenthèse non gourmande) Vous avez des projets professionnels, envie de monter votre boite, de vous faire connaître par le plus grand nombre dans un domaine particulier ? Faites décoller vos idées et votre entreprise grâce à un site web ; pour cela, "Shoogle Designs" se met à votre écoute pour créer le site qui vous ressemble et qui lancera votre activité du bon pied ! Cliquez sur ce lien pour plus de renseignements CLIC. 

                                                                shoogledesigns

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :


lundi 6 mai 2013

La Carbonade Flamande ... Ch'est trop bon !

J'ai découvert la carbonade sur la blogosphère mais c'est l'émission de Julie Andrieu, "Les carnets de Julie" en Pays de Flandres, qui m'a donné envie de tester. C'est un plat du nord de la France et de la Belgique où, à la différence du bourguignon, la bière remplace le vin ; on y ajoute du pain d'épices, parfois de la moutarde, et on laisse mijoter longuement. La recette réalisée dans l'émission était trop sucrée pour moi (125g de cassonade), j'ai donc été fouiner sur les blogs et c'est, comme souvent, chez "Macaronette & cie" que j'ai trouvé mon bonheur. Ce plat est vraiment très parfumé avec une sauce onctueuse, nappant les beaux morceaux de boeuf fondants. Extra ! À servir évidemment avec des frites "hein biloute" ! 

IMG_6100

Ingrédients pour 6 personnes : 

1,5 kg de boeuf à braiser (paleron, joue de boeuf...)
2 oignons
50g 30 g de beurre 
2 càs d'huile d'olive
2 càs de vergeoise ou de cassonade
2 branches de thym séché
3 feuilles de laurier
2 feuilles de poireaux dans le vert
2 càs de farine
2 bouteilles de 33 cl de bière (ici de la Chimay)
2 càs de moutarde forte 
5 tranches de pain d'épices
1 càs de vinaigre de vin
sel/poivre

Sans titre-1

Commencez par couper la viande en morceaux (si vous coupez vous même votre viande, faites le perpendiculairement aux fibres pour rendre la viande moins filandreuse) et épluchez puis émincez les oignons. Préchauffez le four 110°C. Dans une cocotte allant au four, faites revenir la viande dans le beurre sur toutes les faces puis retirez-la. Ajoutez 2 càs d'huile et faites revenir les oignons émincés. Une fois qu'ils ont un peu ramolli, ajoutez le vinaigre et la cassonade, mélangez bien. 

Remettez la viande avec le thym, le laurier et le poireau. Ajoutez la farine par dessus et mélangez. Assaisonnez à votre goût et recouvrez de bière. Tartinez les tranches de pain d’épices avec la moutarde et déposez-les en surface de la cocotte. Appuyez pour qu'ils s'imbibent de liquide et se fondent avec le reste. Mélangez bien, couvrez la cocotte et enfournez pour 4h en mélangeant de temps en temps (1*/h). Servez avec des frites et régalez-vous ! 

IMG_6097

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

lundi 29 avril 2013

Vrai/faux Tiramisu à la ricotta et aux fruits rouges

                                                

IMG_6037

Une version du tiramisu légère et fruitéesans oeuf et  sans mascarpone d'où l'appellation de "vrai/faux" Tiramisu. En tout cas, c'est très bon, moins écoeurant selon les dires de ma "sister". Pour cette recette, il est primordial d'avoir des fraises de qualité. Les miennes étaient excellentes j'ai donc pu me permettre de peu sucrer mon tiramisu. Si vos fraises ne sont pas terribles, ajoutez du sucre pour compenser. J'ai pris l'inspiration de cette recette dans un magazine "Pâtisserie-cuisine Actuelle n°1". J'ai triplé les proportions pour mon grand plat, on était nombreux mais je vous donne les quantités pour 6 personnes. D'ailleurs, les photos ne sont pas terribles car je les ai prises vite fait pour ne pas trop gêner les gourmands ! Cette version est parfaite pour les beaux jours ... même s'ils se font attendre !

Sans titre-1

Ingrédients pour un plat de 20cm/6pers :

700g de fraises équeutées de qualité, 100g de framboises, 1 orange non traitée, 500g de ricotta, 200g de crème fraîche épaisse, 50g de sirop d'agave ou 80g de sucre semoule, une vingtaine de biscuits à la cuillère, le jus d'un citron non traité, du cacao non sucré pour la déco. 

IMG_6039Commencez par râper les zestes de l'orange, uniquement l'écorce, n'entamez pas la peau blanche qui est amère, réservez-les. Dans le blender, mettre 200g de fraises, le jus de citron et 25g de sirop d'agave ou 40g de sucre ; mixez pour obtenir un coulis. 

Dans un saladier, mélangez la ricotta pour la rendre plus onctueuse et ajoutez-y la crème, les zestes d'orange et le restant de sirop d'agave. Fouettez énergiquement pour rendre la préparation lisse.

Étalez-en 1/3 dans le fond de votre plat à l'aide d'une spatule. Recouvrez de *biscuits imbibés puis de la moitié des fraises coupées en morceaux et de quelques framboises. Mettez à nouveau de la ricotta, surmontez de biscuits, puis des fruits et terminez avec le dernier tiers de ricotta. Saupoudrez de cacao tamisé à travers un tamis fin et réservez au frigo au moins 3 heures, idéalement la veille pour le lendemain.

*Le "sirop" d'imbibage est plus épais que le café habituellement utilisé pour imbiber les biscuits cuillère ; n'hésitez donc pas à les laisser plus longtemps dans le coulis pour qu'ils ramollissent.

Il est possible d'ajouter dans le coulis un peu de rhum ou de fleur d'oranger, de marier du basilic frais ou de la menthe dans les fruits rouges...faites parler vos envies et régalez-vous ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 27 avril 2013

Mousse au chocolat noir & speculoos

"Une véritable tuerie, un délice, terrible...", c'est un exemple des critiques qui ont suivi les premières bouchées de cette mousse au chocolat noir et spéculoos ! J'ai chipé cette recette à ma belle sœur et elle fait dorénavant partie des "valeurs sûres". Je l'ai faite et refaite des tas de fois et je la republie aujourd'hui avec de nouvelles photos. Le mélange des textures est vraiment divin, il faut tester !
Pour la pâte de spéculoos, vous trouverez la recette ici. Le conseil que je vous donne c'est de la faire juste avant de réaliser votre mousse ; pourquoi ? Par-ce-qu'elle n'aura pas eu le temps de durcir et qu'elle sera donc plus facile à étaler sur la mousse. Si vous utilisez de la pâte achetée, faites la chauffer dans une casserole pour la ramollir et pourvoir la répartir plus facilement.

IMG_5982

Pour 6 personnes:
160g de chocolat noir
50g de beurre demi sel
2 p'tits jaunes d'œufs
6 blancs
20g de sucre roux 
4 spéculoos
6 grosses càs de pâte de spéculoos

1.Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain marie (ou micro-ondes). Dans un saladier, fouettez les jaunes puis versez le chocolat fondu dessus, bien mélanger.
2.Montez les blancs avec une pinceé de sel ; une fois bien mousseux, incorporez le sucre roux en deux fois et continuez de battre les blancs. Quand les blancs sont bien fermes, incorporez un premier tiers vigoureusement dans la préparation au chocolat puis les deux autres tiers plus délicatement en soulevant bien du bas vers le haut. Répartir cette mousse dans des coupelles.

IMG_5987

3.Par dessus, répartissez quelques brisures de spéculoos et versez la pâte de spéculoos (environ l'équilavelent +/- d'une cuillère à soupe en fonction des goûts). Réservez au moins 3 heures au frigo. Vous pouvez préparer cette mousse la veille sans problème.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 19 avril 2013

Coulant au chocolat...ça se passe de commentaire...

...et pourtant, je vais bien devoir vous romancer un peu la chose ! C'est une recette très simple à réaliser mais une cuisson qu'il faut impérativement maîtriser. Ben oui ... sinon le coulant devient un gâteau au chocolat, bon, certes, mais ce n'est pas le même plaisir. J'ai choisi de le servir "surplombé" d'une boule de glace vanille pour le contraste chaud/froid que j'aime particulièrement mais vous pouvez très bien le déguster tel quel. J'ai utilisé la recette du blog Marcia'tack ; j'ai modifié légèrement les quantités donc pour retrouver la recette originale c'est ICI

IMG_5963

Pour 4 ramequins en alum : 

100g de chocolat noir haché ou en pistole

80g de sucre

90g de beurre

1 pincée de fleur de sel

3 oeufs

50g de farine

Préchauffez le four à 190-200°C. Au micro-ondes ou au bain-marie, faites fondre le chocolat avec le beurre en mélangeant de temps en temps. Ajoutez ensuite le sucre, mélangez, puis les œufs un par un. Terminez par incorporer la farine. Mélangez et répartissez la préparation dans 4 ramequins beurrés. Tapotez bien vos ramequins pour aplatir la surface des coulants et faciliter la cuisson (différence entre la photo 2 puis la 3 ci-dessous).

Sans titre-1

Enfournez pour 8 minutes (ça c'est dans mon four, ça peut varier d'un four à l'autre et d'un ramequin à l'autre de +/- 2-3 minutes). Le coulant est parfaitement cuit quand le dessus devient "matte". Il gonfle très légèrement, les bords se décollent un petit peu et le centre se creuse à peine. La cuisson est souvent plus maîtrisée au deuxième essai...et pour le coup, c'est pas franchement dérangeant de persister ! Attendez 5 à 10 minutes avant de les démouler et de les déguster pour éviter de vous brûler (c'est sûrement là le côté le plus dur de la recette !). 

A noter : Vous pouvez préparer vos coulants plusieurs heures à l'avance et conserver vos ramequins remplis et non cuits au frigo. Ils se congèlent également très très bien ! Faites les cuire 20-30 minutes maxi avant de les déguster mais pas plus, vous perdrez sur l'effet coulant ; le top étant 5 à 10 minutes. Enfin, pour varier les plaisir, n'hésitez pas à tester du chocolat au caramel, au café, bref...on ne s'en lasse pas !

IMG_5965

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags :


lundi 15 avril 2013

Gâteau Bellevue de Christophe Felder "Sans beurre et sans reproche"...

IMG_5930

Un gâteau que j'avais fait il y a bien longtemps et que je n'avais pas eu l'occasion de mettre sur ce blog. C'est chose faite ! Cette recette est un véritable délice "sans beurre et presque sans reproche" si je puis dire !! Une recette de Christophe Felder tirée de son livre "Le chocolat", vraiment très facile à réaliser. Je vous conseille d'utiliser un moule silicone pour faciliter le démoulage qui est un peu délicat ; le dessus du gâteau se craquèle à la cuisson mais c'est normal. Pour la taille, j'ai pris 20 centimètres de diamètre mais vous pouvez aller jusqu'à un moule de 24cm, pas plus, après le gâteau serait trop plat. Testez le c'est trop bon !

Gâteau au chocolat Bellevue (pour un moule de 20cm de diamètre) :

4 oeufs
125g de bon chocolat
2 càs de lait
10 cl de crème liquide (crème de soja pour moi, encore plus léger)
1 càs de farine
50g de poudre d’amandes
125g de sucre semoule

Préchauffez le four à 175-180°C selon la puissance. Clarifiez les oeufs (séparez les blancs des jaunes). Dans un saladier, faites fondre au micro-onde ou au bain marie, le chocolat avec le lait et la crème. Ajoutez ensuite les jaunes d’oeufs, un à un, puis la farine et la poudre d’amandes ; mélangez bien. Battre les blancs en neige bien fermes en y ajoutant progressivement le sucre semoule. Incorporez-les délicatement à la préparation chocolatée à l'aide d'une spatule en soulevant bien la masse de bas en haut. Versez la pâte dans un moule silicone ou à défaut dans un moule beurré et fariné puis enfournez pour 30 minutes (+/- 5 min selon les fours). Laissez refroidir le gâteau sur une grille puis démoulez-le. 

Ce gâteau s'apprécie aussi bien à température ambiante que sorti du frigo. Dans le premier cas, la texture est plus mousseuse, plus légère et dans le deuxième cas, on se rapproche davantage du brownie. Régalez-vous !

IMG_5924

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 11 avril 2013

"Budino" au chocolat, dessert italien sans oeuf sans beurre

Cette recette est tirée du très beau blog "Savoirs et saveurs". Je ne connaissais pas du tout ce dessert italien avant de lire son billet. Du coup, j'ai fait pas mal de recherches et je me suis rendue compte que de nombreuses versions existent et que les interprétations du "budino", traduit comme flan, crème, sont vastes ! La version ici est assez légère puisqu'elle ne contient ni beurre ni oeuf mais n'en est pas moins savoureuse. Bref, une crème  réconfortante, de grand-mère qui replongera certain en enfance.   

IMG_5887

Ingrédients pour 6 pots :
750g de lait
50g de Maïzena
50g de cacao noir en poudre non sucré
75g de sucre semoule
1 pincée de fleur de sel
75g de chocolat noir râpé ou en pistole (70% de cacao pour moi)

Dans une casserole, mettez tous les ingrédients secs, la Maïzena, le cacao, le sucre et le sel. Par dessus, versez le lait tout en mélangeant au fouet pour empêcher les grumeaux. Allumez le gaz sur feu moyen et faites cuire la crème 3-4 minutes puis ajoutez le chocolat et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe le fouet. Il faut bien mélanger continuellement avec le fouet. Une fois bien lisse et épaissie, repartissez la crème dans les petits pots. Couvrez avec du film alimentaire au contact et réservez au réfrigérateur au moins 3h. Régalez-vous !

IMG_5878

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 8 avril 2013

Le gâteau magique : 1 préparation, 3 couches de gourmandise

La recette de ce gâteau est tirée d'un blog espagnol. Lorsque j'ai lu le titre "tarta magica" (pas besoin de traduction google pour le coup!), ça m'a tout de suite attirée ... mais où réside la magie vous allez me dire ?  C'est tout simple. A première vue ce gâteau peu paraître compliqué ; si vous regardez bien la photo ci-dessous, vous pouvez voir trois couches différentes : Une couche dense sur le fond, un flan crémeux au milieu et une couche de gâteau mousseux sur le dessus. Et c'est là que la magie opère car pour cela, il suffit d'UNE préparation. Un tour au four, un "abracadabra" plus tard et hop ... le goût de la vanille ressort merveilleusement et le tout fond divinement dans la bouche. A tester d'urgence ! 

IMG_5908                                                                     

 Ingrédients pour 8 personnes (*moule de 20cm/20cm) : 

4 oeufs
150g de sucre en poudre
1 càs d’eau
125g de beurre fondu
115 g de farine
500g de lait tiède
1 gousse de vanille grattée
 
Préchauffez le four à 150-160°(selon le four) et beurrez et farinez votre moule.
Commencez par clarifier les oeufs (séparer les blancs des jaunes) puis  montez les blancs en neige avec une pincée de sel ; réservez. Au batteur électrique ou dans la cuve de votre robot, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez ensuite le beurre fondu légèrement refroidi, les graines de vanille, la farine tamisée puis le lait et l’eau (toujours à l’aide du batteur).

                                 IMG_5890 IMG_5892

Une fois la préparation lisse (elle est très liquide, comme une pâte à crêpe, c'est normal !), éteignez le batteur et munissez vous d'un fouet. Versez les blancs en neige en trois fois dans la préparation et mélangez-les doucement en faisant des mouvements de bas en haut avec le fouet. Le but n'est pas d'avoir un appareil lisse mais de casser les blancs d'oeufs tranquillement tout en gardant des morceaux. Je vous mets un vidéo en lien pour vous éclairer CLIC.
Versez la pâte dans votre moule et enfournez pendant 50 à 60 min. Le dessus du gâteau doit être doré et l'ensemble se tient bien (ne tremble plus) quand vous le secouez un peu. Laissez refroidir puis mettez au frigo au moins 3h, c'est meilleur bien frais. Pour servir, démoulez et coupez des carrés généreux, saupoudrez-les de sucre glace et régalez-vous.

IMG_5912

*Important : utilisez bien un moule de 20/20cm si vous voulez obtenir de belles couches. Elles seront moins visibles si votre moule est trop grand. Si vraiment vous n'avez pas de moule à cette taille, doublez les proportions. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [43] - Permalien [#]

jeudi 4 avril 2013

Pain au lait extra moelleux avec la méthode asiatique

IMG_5874

Vous cherchez LE pain pour vos toasts du petit déjeuner ? Misez tout sur le Tang zhong (...ce n'est pas un gros mot) ! C'est une préparation à base de farine et d'eau, chauffée à 65°C et ajoutée ensuite au pain pour donner plus d’humidité à la pâte et surtout apporter du moelleux. Repéré chez Carole d'Alter Gusto, le succès est au rendez-vous ! Le pain est vraiment très moelleux et le petit plus, peu gras ; seulement 30g de beurre pour un gros pain. Il se conserve sans problème plusieurs jours, enveloppé dans un linge ou dans du papier film. 

Tang zhong :

25 gr de farine T55 ou T45
125 gr d’eau de source 

                         IMG_2238 IMG_2239 IMG_2241 IMG_2245

*

350 gr de farine T55 ou T45
50 gr de sucre
1 c à c de sel
1 c à s de lait en poudre (je n'en ai pas mis-facultatif)
5 gr de levure sèche de boulanger (1 sachet de Briochin pour moi)
1 oeuf
125 gr de lait
100 gr de Tang zhong
30 gr de beurre mou

Sans titre-1

Idéalement la veille ou au moins 6h avant, préparez le Tang zhong (cf photos ci-dessus) : Mettez l’eau et la farine dans une casserole et mélangez bien à l’aide d’un fouet pour éliminer les grumeaux. Faites chauffer sur feu moyen en remuant sans cesse jusqu’à ce que le mélange épaississe et atteigne 65°C. Vous devez obtenir une sorte de béchamel assez épaisse. Transférez cette préparation dans un petit ramequin et filmez au contact. Laissez refroidir avant d'entreposer au réfrigérateur.

6 h ou une nuit plus tard, sortez le Tang zhong du réfrigérateur laissez-le 30 minutes au moins à température ambiante. Dans un saladier, mélangez 100g du Tang zhong avec l’oeuf et le lait. Dans le bol de votre robot ou la cuve de votre MAP, mélangez la farine, la levure, le sucre. Creusez un puits au centre et incorporez-y la préparation liquide. Commencez le pétrissage puis ajouter le sel et continuer de pétrir pendant 15 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique (vitesse 2 au KA). Ajoutez ensuite le beurre mou et pétrir jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé, soit 5 à 10 minutes. Le résultat attendu est une pâte souple et élastique qui ne se déchire pas quand on l'étire doucement. Elle forme une membrane fine et transparente. Formez alors une belle boule, farinez-la légèrement et couvrez de film alimentaire ou d'un torchon propre. Laissez doubler de volume, envion 1 à 2h selon la température de la pièce (le four lumière interne allumée est la meilleure chambre de fermentation maison).

Pour le façonnage, dégasez la pâte en appuyant dessus avec la paume de main puis divisez-la en 4 morceaux égaux. Prendre un morceau et l’étaler en forme ovale (1 sur la photo ci-dessus). Repliez le bord superieur vers le centre puis le bord inferieur vers le centre (2 & 3). Faites un quart de tour vers la droite (4) puis étalez à nouveau en un rectangle (5) et roulez la pâte (6). Disposez dans le moule à cake chemisé de papier sulfurisé et faites de même avec les trois autres pâtons. Couvrez d’un linge et laissez reposer 45 minutes.

                            IMG_5857 IMG_5858

Préchauffez le four à 180°C avec un récipient rempli d’eau. Badigeonnez votre pain avec un peu de lait au pinceau et enfournez pour 25 à 30 minutes. 12-13 minutes avant la fin de la cuisson, j'ai mis un papier alu sur le dessus car elle était déjà bien dorée. Laissez refroidir sur une grille.

IMG_5862

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 avril 2013

Les îles flottantes et les astuces de Christophe Michalak

IMG_5833

 Une valeur sûre ! Avec les îles flottantes, vous être certains de faire plaisir au plus grand nombre ! C'est un dessert que tout le monde aime mais que peu de monde pense à faire. C'est pourtant pas si compliqué et ça devient même simplissime avec la technique Michalak ! La cuisson des blancs au four est inratable et juste parfaite ! Les blancs ne rendent pas d'eau, ils sont fermes, c'est un délice. Vous pouvez préparer votre crème anglaise la veille, monter vos blancs et faire votre caramel quelques heures avant de les servir. J'ai essayé jusqu'à 4 heures avant, aucun souci. 

Sans titre-1

 Pour 6 personnes : 

* La crème anglaise :75cl de lait, 6 jaunes d'oeuf, 75g de sucre, 1 gousse de vanille. 

Faites bouillir 0,75L de lait demi écrémé avec 1 gousse de vanille grattée. Une fois à ébullition, laissez de côté 10 minutes pour que la vanille diffuse bien son arôme. Dans un saladier, blanchir 6 jaunes (réservez vos blancs pour le lendemain) + 75g de sucre semoule. Ensuite,ajoutez le lait (passé au chinois) au mélange jaunes-sucre en mélangeant puis remettre le tout dans une casserole. Cuire à feu doux sans cesser de remuer à la cuillère en bois en formant des "8" ; une fois que la crème est à 83°C ou que la mousse en surface a disparu et que la crème nappe la cuillère en bois, c'est prêt. Laissez reforidir avant de mettre au frigo plusieurs heures (ou la veille pour le lendemain).

* Pour les blancs : 6 blancs d'oeuf, 1 pincée de sel, 85g de sucre.

Préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante et sortez vos blancs avant pour qu'ils soient à température ambiante. Au batteur électrique ou au robot, montez vos blancs en augmentant progressivement la vitesse. Une fois mousseux, serrez-les avec 1/4 du sucre et continuez de battre. Puis mettre à pleine vitesse tout en versant le sucre et battre jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes. Arrêtez, laissez poser quelques insants et rebattre une dernière fois à fond (Astuce de Michalak).

Remplir vos empreintes en silicone (idélalement des demi-shpères de 8cm) avec une cuillère à soupe ou une poche à douille. Lissez le dessus et enfournez pour 3 minutes. Sortez du four, laissez reposer quelques instants sur une grille puis démoulez sur une assiette et réservez au réfrigérateur. A ce moment là, j'ai laissé mes blancs 5 minutes au frais puis je les ai dressés dans mes ramequins remplis de crème anglaise. Je les ai laissés au frigo le temps de réaliser mon caramel.

* Pour le caramel : 60g de sucre semoule, une casserole à fond épais.

Sur feu doux, chauffez le sucre (sans eau) jusqu'à ce qu'il fonde et qu'il prenne une belle couleur ambrée. A l'aide d'une cuillère à soupe, nappez les blancs d'oeufs de caramel et servez aussitôt ou réservez au frigo jusqu'au moment de servir. Régalez-vous ! 

IMG_5836

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]