lundi 9 janvier 2017

Galette des rois, crème frangipane marrons & orange

J'en ai encore l'eau à la bouche ... cette galette nous a vraiment régalé ! Il faut dire que je n'ai rien négligé pour atteindre ce résultat car j'ai réalisé ma pâte feuilletée inversée avec la magnifique recette de Christophe Felder, je pense que ça fait vraiment toute la différence. Quel bonheur ! Je ne vous dis pas qu'elle ne sera pas bonne avec des pâtes du commerce, si vous n'avez pas le temps, allez au plus pratique évidemment.

Pour la garniture, c'est chez Edda (comme souvent ...) que j'ai trouvé mon bonheur : une crème frangipane (crème pâtissière + crème d'amande) à laquelle on ajoute de la crème de marrons, des zestes d'orange et de petits morceaux d'orange confite. Tout est dit il me semble !! Question organisation, j'ai réalisé ma crème pâtissière le vendredi, la crème d'amande le samedi, la crème frangipane également le samedi et j'ai congelé cette garniture dans un moule silicone. Je l'ai mise encore congelée sur ma pâte feuilletée le dimanche matin, j'avais vu cette technique chez Michalak, je l'avais expliqué ici. Allez je vous réexplique tout en détail ...

Pour d'autres recettes de galettes, je vous renvoie à la version plus classique ICI ou LA, à la galette au chocolat, irrésistible ! Et pour ceux qui ne suivent pas les traditions, retrouvez la galette bretonne ou franc comtoise, toutes aussi délicieuses !

_MG_3902

Pour une galette de 24cm de diamètre : 

2 cercles de pâte feuilletée inversée de 24cm de diamètre (Rappel ! pour les chutes de pâtes, n'en faites pas une boule, le feuilletage serait foutu. Conservez-les en "accordéon" dans un film). La pâte feuilletée peut-être réalisée 2 à 4 jours avant même d'être congelée et sortie la veille au frigo. 

Pour la crème pâtissière :

(recette tirée du blog "un dejeuner de soleil")

12 cl ou 120g de lait entier 

15g de sucre

10g de Maïzena®

1 oeuf soit 45 à 50g max 

1 càs d'extrait de vanille liquide (ici de qualité, trouvé chez Ecophil)

La veille ou une heure avant, préparez la crème pâtissière. Pour cela, mettre à chauffer dans une petite casserole le lait. Dans un saladier, mélangez la fécule avec le sucre et l'oeuf. Versez le lait chaud sur cette préparation en mélangeant, remettez sur le feu et laissez épaissir sans cesser de mélanger. Retirez du feu, incorporez la vanille puis à la spatule, récupérez toute la crème et la réserver dans un plat en filmant au contact. Mettre directement au frigo jusqu'au lendemain ou pour une heure au moins. 

Pour la crème d'amandes :

70g de poudre d'amandes

60g de beurre mou

40g de sucre glace

1 oeuf

le zeste d'une orange non traitée

1 càs d'extrait de vanille liquide

une pincée de fleur de sel

Pour la crème frangipane :

La totalité de la crème pâtissière

La totalité de la crème d'amande

160g de crème de marrons

+ quelques dés d'orange confite

+ un jaune + 1càs de lait pour la dorure

IMG_3972

Une heure plus tard (pour que la crème pâtissière ait eu le temps de refroidir), réalisez votre crème d'amande. Pour cela, faire ramollir le beurre au micro onde 5 à 10 secondes (il ne doit pas fondre, juste ramollir) ou sortez-le 3h avant, vous obtenez le même résultat.

Ajoutez-y les poudres tamisées (sucre glace, poudre d'amande) puis l'œuf entier, la pincée de sel, la vanille et enfin les zestes. Mélangez puis incorporez une grosse cuillère de la crème d'amande dans la crème pâtissière froide pour la détendre. Versez enfin la totalité de la crème d'amande dans la crème pâtissière pour obtenir votre crème frangipane. Remuez bien au fouet, ajoutez la crème de marrons, les cubes d'orange confite (la quantité c'est au choix, j'en ai mis une dizaine de petits cubes) fouettez à nouveau et mettre le tout dans une poche à douille pour dresser votre cercle de garniture plus tard sur votre disque de pâte feuilletée. Pour ma part, j'ai versé ma frangipane dans un moule silicone de 20cm, j'ai placé la fève et entreposé le tout une nuit au congélateur.

Le lendemain ou une heure après, abaissez votre pâton de pâte finement (3mm environ). Coupez deux disques de pâte de 24cm avec un bon couteau ; la coupe doit-être nette. Piquez-les à l'aide d'une fourchette pour bien faire ressortir la vapeur lors de la cuisson. Réservez 30 minutes au frigo

A l'aide d'un pinceau humide, mouillez les bords d'un des deux disques de feuilletage. Déposez le cercle de garniture congelé de 20cm (et là vous allez trouver l'astuce de Michalak très pratique ! ) sur le disque de pâte et refermez avec le second disque de feuilletage. Ils doivent parfaitement se superposer, ré-égalisez les bords au couteau si nécessaire.

Ici, j'ai ajouté quelques chutes de pâte entre les deux cercles pour donner encore plus de feuilletage. J'ai trouvé cette astuce chez Carine du blog "Chic Chic Chocolat"

On badigeonne le pourtour de la galette avec de l'eau au pinceau, on place une bande de pâte tout autour de la garniture. On badigeonne encore un peu d'eau au pinceau sur le pourtour et on recouvre du deuxième disque de pâte. On se retrouve donc avec 3 épaisseurs de pâte sur les bords qui vont permettre d'avoir une galette très très feuilletée ! Cette étape est facultative mais je la conseille vivement si vous utilisez une pâte du commerce, l'illusion sera presque parfaite !

IMG_3986

Appuyez avec vos doigts autour de la garniture pour bien faire adhérer. Avec le dos d'un couteau, marquez les bords sur 5 mm de l'extérieur vers l'intérieur. En fait, posez le bout de votre doigt sur le bord de la pâte et passez le couteau sur 5 mm à droite du bout de votre doigt. On pose, on marque à droite du doigt, on repose son doigt juste derrière la marque précédente et on fait une nouvelle marque à droite de notre doigt sur 5mm...et cela en faisant tout le tour. Battre le jaune et dorez très légèrement la surface à l'aide d'un pinceau. 

A l'aide d'un couteau réalisez la déco que vous désirez. Rentrez la pointe du couteau au centre pour faire une petite cheminée puis sur les points "Nord/sud/est/ouest" de la galette en reprenant les arcs de cercle pour ne pas que ça se voit. Ca va permettre là aussi à la vapeur de bien s'échapper durant la cuisson. 

_MG_3908

Cuire dans un four préchauffé à 210°C pendant 15 minutes puis baissez la température à 180°C et laissez encore cuire pendant environ 20/25 minutes

A la sortie du four, réservez votre galette sur une grille et lustrez la surface au pinceau avec du sirop d'érable ou d'agave (cette étape est facultative). Laissez refoidir au moins une heure avant de déguster. Le top c'est de la réaliser le matin pour le soir. Régalez-vous !

_MG_3896

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 26 septembre 2016

Madeleines au chocolat de #ChristopheFelder

Une bible que je lis bien volontiers ... celle de Christophe Felder, "Pâtisserie". Un livre culte si vous aimez pâtisser et qui ne contient que des trésors comme ces petites madeleines au chocolat. Il a eu la bonne idée d'ajouter des morceaux de chocolat et encore tiède, je ne vous raconte pas ... Pour obtenir la petite bosse, un passage au froid est obligé pour la pâte et votre moule (même si Felder ne le préconise pas ici mais j'ai préféré assurer le coup). J'ai du stopper ma choupette de 3 ans et demi pour qu'elle ne finisse pas la boite ! J'ai fait une version mini mais je vous conseille des grands moules pour plus de moelleux, la cuisson est plus facile à maîtriser aussi. Rappelez-vous que pour déguster des madeleines parfaites, c'est peu après la sortie du four, encore tièdes et divinement moelleuses ...

patisserie-ultime

Ingrédients pour 25 à 30 madeleines selon la taille des moules :

140g de beurre

50g de chocolat noir (à 66% de chez Valrhona pour moi) ou à défaut des pépites

2 oeufs

1càc de vanille iquide

90g de sucre en poudre

2càs de miel liquide

140g de farine 

1càc de levure chimique 

20g de cacao non sucré (type van houten)

_MG_madeleines

Faites cuire le beurre jusqu'à ce qu'il devienne noisette : dans une petite casserole, faites fondre le beurre sur feu doux ; une écume va apparaître rapidement. Il faut attendre que le beurre arrête de chanter, crépiter pour le voir se colorer d'une jolie teinte châtain claire et dégager une odeur de noisette. Versez alors le beurre dans un récipient au travers d'une passoire fine et laissez refroidir

Dans un saladier, cassez les oeufs, ajoutez-y la vanille, le sucre et mélangez doucement avec un fouet. Ajoutez le miel sans cesser de remuer.

Tamisez la farine, la levure et le cacao puis versez ces poudres dans la préparation précédente. Mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. Ajoutez le beurre noisette et le chocolat coupé en morceaux, mélangez. Réservez au frais 2h (possible de faire la veille).

IGQJ7679

Préchauffez le four à 220°C.

Remplir vos moules (beurrés si pas en silicone) à madeleine ni trop ni pas assez ! La quantité de pâte déposée dans vos empreintes aura une incidence sur la fameuse bosse tant attendue après cuisson. Si vous les remplissez trop, la pâte va déborder et il n'y aura pas de bosse ; si vous n'en mettez pas assez, la pâte va cuire avant que la bosse n'ait eu le temps de se former. Ici, la pâte est assez épaisse, c'est normal, remplissez donc en laissant 1cm au bord environ (ça va peut être vous demander des ajustements en début).

Enfournez 6 minutes à 220°C puis 4 minutes à 200°C  (méthode de cuisson trouvée chez Mercotte, adopté!). Laissez à peine refroidir et régalez-vous ! 

Pour les gourmands, ajoutez des coques en chocolat comme chez Cook Time !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 22 septembre 2016

Petits pains au chocolat briochés de #Christophe Felder

Une recette trouvée sans le dernier "ElleàTable" (septembre-octobre 2016 N°108), des petits pains au chocolat briochés parfaits pour le goûter. Si vous avez le temps vous pouvez faire vos barres de chocolat maison en faisant fondre au bain marie 75g de chocolat noir + 25g de chocolat au lait ; une fois fondu, mélangez à la spatule pour que ça épaississe un peu et dressez à la poche à douille des batônnets que vous laissez durcir à température ambiante ou au frigo s'il fait trop chaud. Moi j'ai opté pour des pistoles Valrhona que j'ai glissé à l'interieur ... la facilité ! J'ai réalisé ma pâte la veille, je trouve que c'est tellement plus facile à façonner après une nuit au frais, du bonheur ! Et c'est pratique en plus, on peut s'avancer. 

_MG_3524

Pour 8 à 10 petits pains :

250g de farine T45

5g de sel fin

75g de beurre mou

10g de levure fraîche (ou 13g selon la saison)

115g de lait entier

1 oeuf + 1 oeuf pour la dorure

30g de sucre

-

50g de chocolat de qualité en batonnets ou en pistoles

HBXQ0485 

Dans la cuve du robot, mélangez le lait et la levure 5 minutes avec le pétrin du KA à vitesse lente. Versez 1/3 de la farine en continuant de tourner sur vitesse lente puis ajoutez le sel, le sucre et le restant de la farine et l'oeuf.

Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le beurre en morceaux. Pétrir 10 minutes en augmentant la vitesse à 4 ou jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé dans la pâte. À ce stade, la pâte est super-élastique et brillante. Décollez-la des parois du bol avec une corne ou une spatule pour former une boule mais laissez-la dans le bol, filmez et laissez pousser 1h30 à 2h, la pâte doit doubler de volume.

Dégazez la pâte, filmez à nouveau le saladier et mettez au frigo pour une nuit ou au moins 6 heures. 

Sortez votre pâte du frigo et laissez-la revenir un peu à température, soit 30 minutes. Mettez votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné puis portionnez-la en 8 ou 10 boules selon la taille souhaitée. Tassez votre morceau de pâte avec la paume de main. Mettez votre chocolat au centre puis ramenez les côtés de la pâte vers l'interieur jusqu'à recouvrir le morceau de chocolat. Retournez la boule de pâte et avec la paume de votre main, boulez votre pâte en serrant avec le pouce. Si on retourne la boule, on se rend compte que le mouvement circulaire effectué sur le plan de travail avec ma paume de main à permis de souder le dessous. Je vous mets un lien vers une vidéo très instructive CLIC, regardez à partir de la 3ème minute.

Mettez la boule sur une feuille de papier cuisson et renouvelez l'opération. Espacez suffisamment les brioches car elles vont bien gonfler à la cuisson. Dorez une première fois à l'oeuf et laissez pousser 1h à  température ambiante

Préchauffez le four à 180°C. Dorez une deuxième fois à l'oeuf puis enfournez pour 5 minutes. Montez le thermostat à 190°C et cuire encore 5 minutes. Enfin, baissez à 160°C et laissez cuire 7 à 8 minutes (soit 17/18 minutes de cuisson en tout). Si les brioches dorent trop vite vous pouvez à mi-cuisson les recouvrir de papier d'alu. Dégustez encore tiède, le chocolat est fondant c'est top !

_MG_3532

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 7 mars 2016

Les congolais de #Christophe Felder

Pas trop le temps de cuisiner en ce moment (j'ai déjà dit ça quelque part dans un billet moi ...) alors une recette simple et efficace pour les amoureux du "coconut". Ces rochers à la noix de coco ont quelque chose en plus ... J'ai déjà réalisé des rochers noix de coco mais là, il faut cuire légèrement la préparation sur feu doux et le résultat est très moelleux à l'intérieur ; sur le dessus, les congolais forment une croûte, c'est extra ! La recette est tirée du dernier Elleàtable. 

Sans titre-1

Ingrédients pour 20 congolais : 

3 blancs d'oeufs (110g)

110g de noix de coco râpée

220g de sucre semoule

35g de farine

Mettez tous les ingrédients dans une casserole sauf la farine et mélangez bien avec une spatule pour avoir une préparation homogène. Mettez ensuite sur feu doux et laissez cuire doucement jusqu'à 60°C en mélangeant régulièrement. La préparation va épaissir il faut compter 10 minutes environ. Coupez le feu et laissez tiédir.

Préchauffez le four à 200°C chaleur tournante

Sans titre-2

Ajoutez dans la casserole, en une fois, la farine. Mélangez bien pour l'incorporer puis transvasez la préparation dans une poche à douille (sans douille). Préparez deux plaques allant au four et huilez-les ou beurrez-les. Moi j'ai utilisé des empreintes silicones mais un silpat serait idéal. 

Pochez des tas de 3 à 4 cm, assez épais, vous pouvez utiliser aussi une cuillère à soupe. Enfournez pour 5 minutes en baissant la température à 180°C, puis poursuivez à nouveau 5 minutes à 190°C. J'ai dû prolonger un peu la cuisson ; j'ai tourné ma plaque et j'ai poursuivi 4 minutes à la même température. Les congolais doivent être bien dorés, faire la croûte. Ils se conservent plusieurs jours dans une boite en fer. Régalez-vous !

_MG_2926

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 22 décembre 2014

Les Mannelés de Christophe Felder

Des délicieuses brioches de Noël Alsaciennes lancées pour un #DéfiBoulange il y a quelque temps. Elles sont extra, le petit glaçage dès la sortie du four, miam miam ! Bon je vous l'accorde, pour la forme de bonhomme, on repassera ; mon mari m'a parlé d'alien, mais d'alien appétissant ! Pour ces Mannelés, j'ai opté comme d'habitude pour la recette de l'Alsacien Christophe Felder extraite du livre "Exquises pâtisseries pour les fêtes", une valeur sûre.

IMG_1116

Pour 11 à 10 mannelés de 50g environ chacun : 

250 g de farine

45 g de sucre

5 g de sel

15 g de levure de boulangerie

75 g de beurre à température ambiante

1 œuf

10 cl de lait

gouttes de chocolat pour les yeux

Dorure :

1 œuf

1 cc de sucre

1 cc de lait

Glaçage au sucre :

100 g de sucre glace

25 g d'eau

Dans le bol du robot pétrin, mettez la farine, le sel, le sucre et mélangez. Au centre, ajoutez le lait tiède et l’œuf battu légèrement. Par dessus, émiettez la levure et pétrir 3/4 minutes pour avoir une pâte homogène. Ajoutez ensuite le beurre en dés et continuez de pétrir jusqu'à ce que la pâte se détache du bol, pendant 15/ 20 minutes. La pâte reste légèrement collante c'est normal.

Couvrez d'un film alimentaire et laissez gonfler dans le four lumière allumée ou à côté d'un radiateur pendant 1 heure. Déposez le pâton sur le plan de travail fariné et détaillez 10-11 boules d'environ 50g chacune, les laisser reposer 10 minutes. Allongez les boules en forme de boudins et les déposer sur une feuille de papier cuisson. A l'aide d'un ciseau coupez les boudins au 2/3 dans la hauteur pour former les jambes. Puis coupez les bras de chaque côté et placez des pépites de chocolat pour former les yeux. 

Sans titre-1 

Laissez lever à nouveau les Mannelés 45 minutes dans le four lumière allumée ou pas loin d'un radiateur. Préchauffez le four à 160°C. Mélangez les ingrédients de la dorure et appliquez-la au pinceau sur les Mannelés.

IMG_8199

Enfournez pour 15 à 20 minutes, dès la sortie du four appliquez le glaçage au sucre et régalez-vous ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,