jeudi 11 mai 2017

Baba au rhum et sa chantilly ivoire vanillée

Je n'avais pas de recette de baba sur le blog, il faut dire que c'est un dessert que je prends plaisir à manger depuis quelques années seulement. Je ne supportais pas l'alcool dans aucun gâteau ni glace ... mais ça c'était avant !! Ma glace préférée ce trouve être le parfum "rhum/raisin" et j'ai aussi savouré ce baba surmonté d'une chantilly à la vanille ... les temps changent, mon palais surtout ! Pour la recette, c'est encore chez Valérie du blog "C'est ma fournée" que j'ai trouvé mon bonheur. Si vous n'aimez pas l'alcool dans les desserts, ne partez pas, je vous propose une option non alcoolisée

La balance de précision est indispensable.

_MG_4280

Pour 16 petits babas (empreintes silicones) ou 8 moules de 8cm en fer :

* Pâte à baba : 

60g de beurre pommade ( = mou pas fondu)

200g de farine T55

16g de levure fraîche de boulanger (ou 1 sachet de levure sèche)

15g de sucre semoule

3g de sel soit 1/2càc

70g d'œufs (il suffit de battre 2 oeufs et de peser 70g ensuite)

80g de lait

* La chantilly :

25cl = 250g de crème liquide entière à 32%, idéalement à 35% de MG

50g de chocolat blanc ivoire Valrhona  (ne pas le remplacer par un chocolat blanc du commerce, il serait beaucoup plus sucré ; à défaut vous pouvez utiliser du blanc Zéphyr de la marque Barry ou encore du blanc Anëo de la marque Weiss)

les graines d’une gousse de vanille

* Le sirop :

425g d’eau

200g de sucre

85g de rhum (ou orange préssé si vous ne voulez pas un sirop alcoolisé)

1 gousse de vanille (ou de la badiane, un baton de cannelle ...)

le zeste et le jus d’1/2 orange et d’1/2 citron

_MG_4285

* La veille ou au moins 4 heures avant, préparez votre chantilly : Pour cela, mettez vos pistoles de chocolat blanc dans un saladier. 

Portez la crème entière à ébullition avec les graines d'une gousse de vanille. Versez cette crème bouillante sur les pistoles et mélangez bien à l'aide d'une maryse pour faire fondre le chocolat. Mixez à peine au mixeur plongeant, filmez le saladier et réservez au frigo une nuit. 

* Pour la pâte à baba (au moins 3 à 4 heures avant ou même la veille, il paraît que c'est idéal car ils ont le temps de sécher à l'air et ils s'imbibent mieux, mais je n'ai pas testé):

Dans le bol du robot KA (ou autre) équipé de la feuille, mettez la levure émiettée avec le lait juste tiède ; mélangez avec une cuillère à soupe. Par dessus, mettez la farine (tamisée si vous n'avez pas la flemme, je ne l'ai pas fait), le sel, le sucre et les oeufs. Lancez le robot doucement pour ne pas en mettre partout puis rapidement à fond. Oui oui, je ne me trompe pas, à fond, pendant 30 secondes.

 

Réduisez la vitesse, incorporez le beurre mou et relancez à pleine vitesse pendant 8 à 10 minutes. C'est très bruyant, le robot s'emballe un peu mais ce n'est là aussi pas une erreur, vitesse max. Vous obtenez un appareil lisse, brillant, soyeux et élastique. Rabattez la pâte au centre en vous aidant d'une corne ou d'une spatule, filmez le bol et laissez pousser dans une étuve à 27/30°C pendant 30 minutes. Ici, j'utilise mon four ; si votre four n’a pas de fonction spéciale pour faire lever les pâtes, faites-le chauffer quelques minutes, éteignez-le et laissez la pâte dans le four éteint (conseils avisés de Mercotte). Sinon, utilisez la fonction "décongélation", c'est pareil.

IMG_6072 IMG_6073

Au bout de 30 minutes, dégazer la pâte en la rabattant avec la corne ou avec une cuillère (elle est très molle et humide, c'est normal) et mettez-la dans une poche (sans douille). Beurrez vos moules à baba ou utilisez idéalement de la bombe à graisse, c'est vraiment très très sûr pour le démoulage. Coupez le bout de la poche remplissez vos moules aux 2/3. Coupez la pâte aux ciseaux à la sortie de la poche et joignez bien les deux extrémités de la pâte en soudant avec vos doigts. Laissez pousser à nouveau 30 minutes (dans le four comme vu précédemment).

Sortez les babas du four, ils sont bien montés, et préchauffez à 180°C chaleur ventilée. Une fois à température, enfournez pour 15 à 20 minutes  ou jusqu'à ce que les babas soient bien colorés (chez moi 15, ça peut varier chez vous, c'est donc à surveiller). Réservez sur une grille (sur les photos, mes babas ont trop monté, j'avais réalisé ma pâte la veille mais je ne vous en parle pas car je ne le recommande pas. La pâte est trop dure pour étaler dans les moules).

FullSizeRender-1 FullSizeRender

* Réalisez le sirop : Portez à ébullition l’eau et le sucre, les jus et les zestes. Hors du feu ajoutez la vanille fendue en deux et le rhum, laissez infuser à couvert pendant 15 minutes puis passez au chinois (ne faites pas bouillir le rhum car il perdrait tous ses arômes). 

* L'imbibage : Mettez les babas froids dans le sirop chaud (pas bouillant) en les retournant plusieurs fois puis égouttez-les sur une grille. Ils ne deviennent pas moelleux tout de suite, il faut plusieurs minutes ; vous pouvez vérifier s'ils sont suffisamment imbibés en plantant un couteau dedans (ou un cure dent), délicatement, la lame ne doit pas rencontrer de résistance.

IMG_6088

* Finalisation de la chantilly ivoire : Fouettez la crème (qui a passé la nuit au frigo et qui est donc bien froide) avec le fouet du robot à petite vitesse. Augmentez progressivement la vitesse jusqu'a une vitesse moyenne, ne mettez pas le robot à fond. La crème doit être légère, soyeuse et aérienne. Mettez-la dans une poche, avec une douille cannelée. Réservez au frigo le temps du dressage. 

_MG_4288

* La finition : Posez vos babas dans une assiette, garnissez le centre de crème et mettez quelques fruits frais autour. Régalez-vous !

_MG_4281

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 6 juin 2016

Pavlova roll ou pavlova roulé aux fraises

Un dessert en apparence assez complexe mais qui finalement s'avère simple à préparer ; en plus, c'est idéal pour finir un surplus de blancs d'oeufs. Je l'ai réalisé la veille, on s'est régalé mais je pense quand même que le top est de le déguster quelques heures après réalisation. On à l'impression de croquer dans un nuage, c'est frais, onctueux, léger en bouche, on s'est tous resservi. J'ai trouvé cette belle idée sur Pinterest et j'ai repris la recette de base de Carine du blog ChicChicChocolat pour la meringue. Merci à elle ... encore ! La recette que je vous donne est donc pour 4 furieux ou 6 personnes !!!

_MG_3222 copie

* Pour la Meringue : 

4 blancs d’œufs

170 g de sucre en poudre

1 càc de Maïzena®

1 càc de vinaigre blanc

Préchauffez le four à 160°C.

Commencez par monter les blancs d’œufs en neige. Dès que les blancs deviennent bien mousseux, versez le sucre en pluie, doucement, petit à petit. Fouettez jusqu'à l'obtention d'une meringue lisse et brillante puis ajoutez le vinaigre et la Maïzena® . Fouettez quelques instants et éteindre le batteur.

Étalez la meringue sur une feuille silicone (je pense que ça marche aussi avec un papier cuisson) en un rectangle régulier (j'ai utilisé une spatule coudée, cf. photos) et enfournez pour 25 minutes. La meringue doit être légèrement dorée sur le dessus. 

Pendant ce temps, préparez une autre feuille en silicone et saupoudrez-la légèrement de sucre glace. 

Sortez votre meringue du four et délicatement, retournez-la sur la feuille silicone préparée. Retirez doucement la feuille du dessus et laissez refroidir complètement.

SIQM8591

* Pour la garniture :

1 brique de 25cl de crème liquide entière (bien froide)

100g de philadelphia (fromage à tartiner)

les zestes d'un petit citron vert

250g de fraises de qualité (sinon il faudra sucrer la chantilly) équeutées et coupées en morceaux.

15 minutes avant, mettez votre ustensile "fouet KA" au congélateur.

TPNN5370 

Dans le bol de votre robot, mettez la crème et le philadelphia et fouettez jusqu'à avoir une belle chantilly qui se tienne bien. Le fait d'ajouter le philadephia fait que l'on obtient un résultat très ferme. Ajoutez les zestes de citron vert, fouettez juste pour les incorporer et réservez.

Étalez à la spatule la crème sur la meringue complètement refroidie en gardant une bande de 2 centimètres sur le haut ; cette partie viendra sous le roulé et ça évitera de crépir votre plan de travail avec de la chantilly. Répartissez les morceaux de fraises sur la crème puis, en vous aidant de la feuille en silicone, roulez la meringue. Serrez un peu. Réservez au frais 1h ou 2 et coupez de belles tranches pas trop fines. Je l'ai servi avec un coulis de fraises et framboises. Un régal !

_MG_3217 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 9 août 2015

Frappuccino chocolat façon Starbucks® #carnet estival

Une recette simplissime largement inspirée par celle vue chez Pascale Weeks avec sa version de frappuccino au caramel beurre salé. Le frappuccino est en fait un café expresso passé au blender avec des glaçons et du lait et pour le côté gourmand, il est surmonté d'une crème fouettée. Très simple à faire, frais, onctueux, c'est un régal à déguster ! J'ai réalisé la sauce chocolat d'Edda Onorato du blog "un déjeuner de soleil". Il vous en restera mais elle se conserve une semaine au frigo avec un film au contact, elle est parfaite.

_MG_2221

Pour 4 personnes : 

* Pour la sauce chocolat qui ne fige pas : 

120g de chocolat noir 60%

230g d'eau

12cl  de crème fleurette

60g de sucre en poudre

IMG_2941

Plusieurs jours avant ou le jour même, réalisez votre sauce au chocolat.

Simplement, dans une casserole, portez à ébullition tous les ingrédients, en mélangeant et jusqu'à ce que le tout soit dissout. Baissez alors le feu en conservant une petite ébullition et continuez de mélanger, la sauce doit devenir sirupeuse et perdre un quart de son volume (elle doit napper la cuillère comme une crème anglaise). Il faut compter environ 5/6 minutes. Pour la conserver, filmez-la au contact avec un film alimentaire jusqu'à 1 semaine au frigo. Le jour de l'utilisation, passez-la à peine au micro ondes pour lui redonner la consistance idéale. 

* Pour le frappuccino : 

l'équivalent de 8 expressos tiédis ou froids

10 gros glaçons

20cl de lait

5cl de lait concentré sucré

2càs de pépites de chocolat 

1càc de vanille liquide

4 cuillères à soupe de sauce chocolat + pour le dessus des "frappuccino"

25cl de crème liquide entière à 30% de MG

IMG_2946

Versez votre crème entière dans votre siphon et percutez une cartouche de gaz ; secouez vivement votre siphon et réservez allongé dans le frigo. Si vous n'avez pas de siphon, simplement, fouettez votre crème en crème fouettée à l'aide d'un batteur. N'oubliez pas de placer les batteurs au congélateur 10 minutes avant et d'avoir une crème liquide bien froide. Réservez au frigo jusqu'au dressage.

Dans le bol de votre blender, versez les glaçons, le café, le chocolat, les pépites de chocolat, la vanille liquide et le lait/lait concentré.

Mixez jusqu'à une consistance onctueuse. Servez dans un verre et ajoutez la chantilly dessus, un peu de sauce chocolat et servez avec une paille. Régalez-vous !

_MG_2217

Posté par 19821975 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 15 mai 2014

Cappuccino de fraises menthe citron & crumble noisette

Un dessert léger, aérien et mousseux pour fêter la saison des fraises. La qualité des fraises est donc capital pour cette recette. Je vous conseille les variétés de France : La Gariguette, reine du printemps, une chair juteuse et fondante ; son goût sucré-acidulé est extrêmement aromatique. Ou bien la Ciflorette au parfum intense et très sucré. Si vous optez pour des fraises espagnoles à 1 euro la cagette d'un kilo, va falloir sucrer davantage la préparation !! La totalité du dessert peut se préparer la veille, il suffira d'assembler le tout au moment de servir.

IMG_0030

Pour 5 personnes : 

* la chantilly menthe/citron

le zeste d'un citron non traité

8 feuilles de menthe + 5 pour la déco

150g de crème liquide entière

150g de yaourt grecque

15g de sucre glace

* la soupe de fraises : 

750g de fraises équeutées

20g de sucre glace

20g de vinaigre de xérès

1 càs de jus de citron

* pour le crumble :

30g de beurre

30g de farine

30g de poudre de noisette

30g de sucre roux

Pour le crumble, préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la poudre de noisettes, la cassonade, le beurre et la farine. Le terme exact c'est "sabler" la pâte (Mettre à l'état friable, poudreux, les ingrédients d'une pâte). Versez cette pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson et enfournez pour 10 minutes environ ou jusqu'à ce la pâte soit bien dorée (ayez l'oeil, elle ne doit pas noircir). Sortez la plaque du four et laissez refroidir. Si vous le faites la veille, attendez que le crumble soit complètement refroidi pour l'émietter grossièrement et le conserver dans un contenant hermétique. 

Sans titre-1

Pour la chantilly, mettez la crème liquide dans une saladier et faire infuser à froid avec les feuilles de menthe lavées et séchées et le zeste d'un citron non traité pendant au moins 1 heure voire plus. Dans un bol, mélangez la crème menthe/citron avec le yaourt grecque et le sucre glace et passez ce mélange à travers une passoire fine. Versez le tout dans le siphon, fermez, percutez une cartouche de gaz, secouez plusieurs fois de bas en haut et réservez au moins 1 heure à l'horizontal dans le frigo (elle doit être bien froide). Vous pouvez conserver cette crème dans le siphon pendant 24 heures au frais. 

Pour la soupe de fraises, il suffit de passer l'ensemble des ingrédients au blender et de réserver au moins 1 heure au frigo. Pour ma part, j'ai tout réalisé la veille.

Pour le dressage, au moment de servir, répartissez dans 5 coupelles la soupe de fraises. Par dessus, décorez avec de la chantilly (juste avant de le servir car elle tient moins bien que celle faite au robot ou au batteur), saupoudrez de crumble et ornez d'une feuille de menthe. Régalez-vous !

IMG_0027

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,