lundi 19 juin 2017

Carotte cake sain à l'okara d'amande

Ce cake est juste fabuleux ! La première fois que je l'ai fait, je n'ai rien noté, j'avais improvisé mais il était tellement bon que je me suis promis de le faire à nouveau pour le noter sur le blog. Depuis que je "fabrique" mon lait d'amande, environ deux fois par semaine, j'ai de l'okara à chaque fois, la pulpe d'amande, et j'essaye de varier un peu les recettes. La dernière fois, j'ai fait des cookies, j'ai cru que je m'étouffais tellement ils étaient bourratifs ... bref, on ne réussit pas à tous les coups ! Mais là, je vous assure que c'est un régal. Humide et fondant, il se congèle très bien en part ; il est aussi sain, avec de la farine complète, sans aucune matière grasse ajoutée et avec très peu de sucre. Je me suis largement inspirée de la recette de Cléa, CLIC par contre j'ai procédé de manière un peu différente. Je l'ai réalisé dans un moule pas trop grand ; des moules à muffins peuvent-être sympa aussi par contre il faudra baisser le temps de cuisson, environ 20 à 25 minutes je pense. Pour une autre version du carrot cake avec un glaçage au cream cheese, c'est par LÀ.

IMG_7061

Pour un cake (moule de 20cm X 6cm) :

3 oeufs

70g de sucre complet rapadura

250g de carottes (pois net)

100 à 110g d'okara d'amande

70g de poudre de noisette

55g de farine T150

1càc rase de canelle

1/2càc de gingembre en poudre

15g d'écorces confites de citron ou d'orange

6g levure chimique

IMG_7037

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.

Dans un saladier, mélangez les poudres (okara, farine, noisette, levure). Ajoutez les épices et les écorces ; dans ce même saladier, râpez vos carottes, mélangez. A côté, fouettez vivement au batteur electrique les oeufs et le sucre (environ 5 minutes), jusqu'à ce que le mélange triple de volume (vous allez voir, ça devient mousseux et aérien). Incorporez les ingrédients secs dans la préparation oeufs/sucre, avec une spatule, en soulevant bien la préparation de bas en haut, assez délicatement.

Une fois la préparation homogène, versez dans un moule chemisé de papier cuisson. Tassez avec votre spatule, tapotez le moule sur votre plan de travail.  

Enfournez pour 40 à 50 minutes selon les fours, la lame d'un couteau plantée au centre doit ressortir propre. Régalez-vous !

Astuce : laissez complètement refroidir le cake, tranchez-le et réservez les parts dans un sac hermétique côte à côte au congélateur. Pour le déguster, sortez-le à température ambiante, le matin pour l'après-midi (avec ces températures, ça va vite) ou la veille pour le lendemain matin. 

IMG_7059

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 3 mars 2016

Cake marbré noisettine & chocolat de Ph.Conticini

Une recette tirée de ce livre de Philippe Conticini et repérée d'abord chez Mercotte, ICI puis revu chez la Fourmi élé, LA. Il est vraiment très très bon ! Par contre dans un moule à cake classique il n'est pas très épais, vous pouvez doubler les proportions pour avoir un gros cake plus haut. Mais nous l'avons adoré, c'est un délice. La noisette est bien présente, embaume la cuisine et avec le chocolat, ben c'est le mariage parfait ! Je n'ai mis que 30g de cassonade et non 90g comme mentionné dans la recette est c'était parfait aussi, à vous de voir.

_MG_2885

Pour un moule à cake en silicone : 

2 blancs d’oeufs

30g + 60g de cassonade (je n'ai mis que 30g au départ, pas les 60g restants)

85g de beurre + un peu pour le moule sauf si vous avez du silicone

90g de poudre de noisettes

1 oeuf entier et 1/2 jaune (j'ai mis le jaune entier)

30g de sucre glace

2 pincées de fleur de sel

45g de farine T45 ou gruau

1càc rase de levure chimique

15g de cacao non sucré type VanHouthen

 70g de bon chocolat noir (j'ai mis du 66% de chez Valrhona)

40g de sucre perlé pour le fond du moule (que je n'ai pas mis)

Commencez par fouetter les blancs doucement en mettant 30g de cassonade dès le départ. Fouettez à vitesse moyenne puis augmentez légèrement vers la fin, on doit obtenir des blancs pas trop fermes mais bien mousseux.

Tamisez la farine et la levure. Concassez grossièrement le chocolat, réservez.

Sans titre-2

Dans le bol du robot avec la feuille du KA (ou à la main avec un fouet) mélangez la poudre de noisettes, le reste de la cassonade (si vous optez pour les 90g moi je ne l'ai pas mis), le sucre glace et la fleur de sel. Ajoutez l'oeuf et le jaune et fouettez vivement 30 secondes.

Dans une casserole faites fondre le beurre sur feu moyen. Lorsqu'il sera fondu, vous allez entendre un crépitement. Il faut alors attendre que le beurre arrête de "chanter" pour prendre une belle couleur ambrée, caramel. C'est le beurre noisette. 

Versez progressivement le beurre noisette (laissez le dépot au fond de la casserole) à vitesse moyenne dans la préparation précédente. Ajoutez la farine tamisée avec la levure, en deux fois pour ne pas retapisser votre cuisine, mélangez puis arrêtez le robot.

A l’aide d’une maryse incorporez vos blancs mousseux pour obtenir une pâte aérienne, bien homogène. Prélevez 1/4 de la pâte obtenue et incorporez-y délicatement le cacao à l'aide d'une maryse ; mettez dans une poche à douille. 

Dans le reste de pâte, mettez vos pépites de chocolat et là encore, mélangez avec la maryse délicatement pour les incorporer. 

Préchauffez le four à 170°C chaleur tournante.

Sans titre-3

Versez la pâte aux pépites de chocolat dans votre moule en silcione ou votre moule beurré. A l’aide de la poche à douille, déposez la pâte au chocolat comme sur les photos. 

Enfournez pour 30 à 40 minutes (vérifiez la cuisson avec le test du cure dent planté au centre ; s'il ressort propre, c'est cuit). Pour qu'il reste moelleux, il ne doit pas trop cuire. Laissez refroidir un peu à la sortie du four avant de démouler sur une grille. 

_MG_2881

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 26 mai 2015

Gourmandises "cornflakes, amandes, noisettes" au chocolat

Encore Une recette de Bernard Laurance trouvée sur son magnifique blog, ICI. Des gourmandises croustillantes, très chocolatées que les amateurs apprécieront. J'ai choisi un chocolat de couverture noir, 70% mais si vous préférez quelque chose de plus doux, plus sucré, optez pour le chocolat au lait. Idem pour les fruits secs, j'ai choisi des amandes en bâtonnets et des noisettes mais Bernard mettait lui des noisettes et des noix. À vous de voir ! La difficulté de cette recette réside dans le tempérage du chocolat, c'est toujours mieux pour le croustillant, la conservation, la brillance mais ce n'est pas une obligation ! Et puis il y a le Mycryo® ...

_MG_1850

Pour 25 bouchées environ : 

300g de chocolat de couverture noir à 70%

150g de cornflakes nature

100g d'amandes en bâtonnets

50g de noisettes

sucre glace

Commencez par faire torréfier vos noisettes et amandes, la méthode de Ch.Michalak est top. Pour cela, préchauffez le four à 180°C et étalez vos fruits secs sur un silpat posé sur plaque. Enfournez 10/12 minutes en remuant les amandes et noisettes de temps en temps. Surveillez, ça peut aller vite. Une fois dorés, sortez-les et réservez. 

Sans titre-1

Dans un grand saladier, réunissez cornflakes et amandes/noisettes ; réservez le temps de tempérer votre chocolat. Pour la méthode classique, je vous renvoie à mon article ICI. Moi j'ai adopté la méthode Mycryo® car elle simplifie les courbes de température que l'on doit, avec la méthode classique, respecter scrupuleusement. On va simplement fondre le chocolat de couverture à la température indiquée suivant sa couleur noire, blanche ou au lait. 

Sans titre-2

Une fois le chocolat tempéré, on verse la totalité de la couverture sur les cornflakes et les amandes/noisettes. On mélange bien pour enrober complètement les pétales, ça prend bien deux minutes et on fait répartir le tout dans des empreintes en silicone ou des caissettes en appuyant très légèrement dessus pour former des petits tas. On laisse cristalliser à 10°C idéalement, moi j'ai mis au frigo, il fait trop chaud dans la maison en ce moment. Au bout d'une 1 heure 30, on saupoudre généreusement de sucre glace et on déguste !

Ces gourmandises se conservent bien car rien ne craint dans les ingrédients. Régalez-vous ! 

Méthode Mycryo :  

ori-mycryo-beurre-de-cacao-675-g-2139 

C'est quoi ? Le Mycryo® se présente sous forme de poudre 100% pur beurre de cacao. Cette matière grasse 100% végétale est obtenue par la congélation à très faible température, du beurre de cacao. Le Mycryo® résiste parfaitement aux températures élevées, supérieures ou égales à 200 °C. 

Où s'en procurer ? ICI, LA, ou dans tous les magasins spécialisés. 

Le matériel indispensable ?

- un chocolat dit "de couverture" c'est à dire plus riche en beurre de cacao que le chocolat que l'on trouve en supermarché. Plus il en contient et plus il sera fluide et facile à travailler. J'utilise la marque "Barry" un peu moins cher que le top du top, la marque "Valrhona". Je me fournis ICI, sur "CuisineAddict" ou G.DETOU quand je monte sur Paris.

- un bon thermomètre de cuisine.

Comment ca marche ? On ajoute le beurre de cacao Mycryo® en poudre en quantité de 1% par rapport au poids du chocolat (2g pour 200g de chocolat, 3g pour 300g ...) et là, magie !  Il remplace l'étape de pré-cristallisation du chocolat, le chocolat cristallise sous la forme idéale et en plus, il est plus fluide, plus longtemps. 

Récapitulatif : On fait fondre notre chocolat à une température maximale de 

- 50°C pour le chocolat noir ( je n'ai pas dépassé les 42 avec le micro onde)

- 45°C pour le chocolat au lait

- 40°C pour le chocolat blanc

On mélange ensuite très régulièrement le chocolat pour le faire refroidir (à températiure ambiante) à

- 34-35°C pour le chocolat noir

- 33-34°C pour le chocolat au lait

- 33-34°C pour le chocolat blanc

Une fois cette température atteinte, on ajoute alors nos 1 % de beurre de cacao Mycryo®, on mélange bien pour l'incorporer.

On laisse enfin refroidir notre chocolat, en le mélangeant souvent, à la température idéale de travail

- 31-32°C pour le chocolat noir

- 29-30°C pour le chocolat au lait

- 29-30°C pour le chocolat blanc

et on utilise le produit, assez rapidement quand même. Pour cette recette c'est pratique, on a juste à mélanger avec nos cornflakes mais si on veut faire des coques, il faudra maintenir la température avec un bain marie. 

Je l'utilise uniquement pour le chocolat ? On trouve souvent le Mycryo® en grande quantité alors qu'on en utilise que très peu pour le tempérage mais ce n'est pas perdu.

Le Mycryo® est aussi un allié santé de par sa composition 100% naturelle et végétale. La cuisson des plats est moins grasse, plus légère. Ses propriétés « isolantes » préservent la texture et relèvent le goût naturel. On peut donc paner légèrement ses aliments avec, enrobez les viandes, poissons, légumes ou simplement saupoudrer directement et faire cuire dans une poêle bien chaude ou un wok sans autre ajout de matière grasse.

_MG_1844

jeudi 18 décembre 2014

Toffee Bars #cadeauxgourmands

ATTENTION DANGER ! La jeune femme volontaire et raisonnable que je suis n'a pas pu résister à ces petites merveilles anglaises, ces "Toffee" (caramel au beurre) ! Et mon entourage peut en témoigner, je sais dire non à la tentation, à l'appel des chocolats ou biscuits juste devant mon nez ... mais lààààà : Tuuueriiiiie ! Une petite idée de cadeaux gourmands vraiment facile à réaliser et déclinable à souhait : chocolat au lait ou chocolat noir, amandes ou noix de pécan, fleur de sel ou épices, brisures de biscuits ou fruits secs ... toutes les variantes sont possibles. J'ai trouvé la recette ICI, et vous pouvez également trouver une variante , sur le blog "la popote de Manue". 

IMG_1112 copie

Pour une boite moyenne : 

80g d'amandes + 1 grosse poignée de noisettes concassées

115g de beurre 

115g de sucre 

1/2 càc d'extrait de vanille + 1/4 de càc de fleur de sel

80g de chocolat en pistole ou haché finement (noir ou au lait suivant le goût) 

Sans titre-1

Dans une grande casserole à fond épais, faites fondre le beurre, le sucre et l'extrait de vanille. Il faut remuer constamment et attendre que le mélange prenne une belle couleur ambrée et épaississe.

Dans un même temps, faites torréfier les amandes à sec dans une poêle pour en exhaler leurs parfums ; déposez-les sur un Silpat ou une feuille de papier cuisson.

Sans titre-2

Lorsque le caramel est prêt, versez-le sur les amandes, patientez 1 minute puis répartir le chocolat dessus. Patientez 30 secondes à 1 minute et avec la lame d'un couteau rond, passez délicatement sur le dessus pour étaler et répartir le chocolat partout. La chaleur du caramel va faire fondre rapidement et facilement le chocolat.

IMG_1092

Répartir les quelques noisettes concassées ainsi que la fleur de sel sur le dessus avant que le chocolat ne fige et laissez complètement refroidir avant de le briser au couteau ou à la main.

IMG_1097 copie 

Pour d'autres idées de cadeaux gourmands ...

Abonnez-vous au tableau Cadeaux gourmands de Mes Brouillons de Cuisine sur Pinterest.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 15 décembre 2014

Stollen, brioche de Noël de Christophe Felder

Vous avez envie de vous plonger dans l'ambiance de Noël ? Envie de retrouver l'ambiance cosy et chaleureuse des fêtes de fin d'année ? Cette brioche est pour vous. C'est un vrai délice ; elle est parfumée à souhait, croquante avec les fruits secs et douce avec les fruits confits. L'histoire de ce gâteau de Noël remonterait au 15ème siècle ; le Stollen symbolise l'enfant Jésus emmailloté dans ses langes. Pour cette première, j'ai choisi une valeur sûre, la recette de Christophe Felder trouvée dans le magazine "Elleàtable". Elle donne soit un très gros Stollen, soit deux petits. J'ai opté pour la première solution. 

IMG_1078 

Pour le levain :

5 cl de lait entier

60 g de farine

10 g de levure fraîche du boulanger

La pâte :

380 g de farine

1 oeuf

80 g de sucre

12 cl de lait entier

100 g de beurre ramolli

10 g de levure fraîche du boulanger

le zeste d'1/2 de 1/4 d'orange et d'1/4 de citron non traité

1/2 càc de cannelle en poudre

5 g de sel fin

La garniture :

60g 80g d'amandes

60g 40g de noisettes

60g 80 g de raisins secs cerises confites

80g de citron confit

80g d'orange confite

1 càc de cannelle en poudre

2 càs de Rhum

pour un boudin de 250g de pâte d'amande (recette de chez Mamina):

150g de poudre d'amande

75g de sucre glace

6 à 8 càc d'eau

qq gouttes d'extrait d'amande 

La finition :

30g de beurre fondu

du sucre glace pour saupoudrer le dessus

IMG_1060

La veille ou une heure avant, hachez finement les fruits confits et grossièrement les amandes et les noisettes. Mettre tous ces ingrédients dans un bol, saupoudrez de cannelle et arrosez-les avec le Rhum. Mélangez bien puis filmez et laissez macérer.

Sans titre-1

Pour la pâte d'amande, je l'ai également réalisée la veille, mélangez le sucre glace et la poudre d'amande au fouet. Ajoutez ensuite 3/4 gouttes d'extrait d'amande puis l'eau, cuillère après cuillère. Il faut être attentif à la texture, 7 c'était bien pour moi. Une fois que la pâte s'amalgame bien, formez une boule puis façonnez un boudin de 3/4cm de diamètre. Filmez et réservez au frigo. 

Pour le levain, rassemblez les ingrédients du levain dans le bol de votre robot. Les battre énergiquement à la cuillère en bois jusqu'à obtenir une pâte. Recouvrez le levain avec les 380g de farine de la pâte pour lui éviter de croûter. Laissez lever 45 mn (sans couvrir) dans le four lumière allumée ou à côté d'un radiateur. Au bout de ce temps, des sillons vont se former à la surface de la farine (cf. photo avec les flèches), la levure a fait son travail.

Pour la pâte, ajoutez les ingrédients restants de la pâte : le sel, l’œuf, le sucre, le lait, le beurre mou, la levure émiettée, les zestes et la cannelle. Pétrissez l'ensemble au pétrin pendant 5 mn jusqu'à obtenir une pâte ferme et élastique. La laisser lever sous un linge pendant 1 h, pour moi, dans mon four, lumière allumée toujours.

Déposez la pâte sur le plan de travail fariné et étalez-la en formant un carré d'environ 25 cm de côté. Déposez au centre les fruits secs et confits égouttés, les mélanger à la pâte en rabattant un peu la pâte sur elle même jusqu'à former un gros boudin. Pour le façonnage, je vous renvoie à la vidéo à partir de 1'30 à 2'30 ; mes photos devraient vous aider également. Déposez le Stollen sur une plaque recouvert de papier cuisson et laissez reposer la pâte à nouveau 1 h sous un linge. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 170°C puis enfournez pendant 45 minutes. 

Sans titre-2

Sortir le Stollen du four et le badigeonner de beurre fondu avec un pinceau, le remettre dans le four 2 minutes et recommencez l'opération trois fois. Une fois le Stollen bien doré, laissez le tiédir puis saupoudrez-le de sucre glace. Je l'ai conservé dans un linge durant trois jours, toujours aussi bon. 

IMG_1072

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 11 décembre 2014

Biscuits de Noël Suisses aux deux noix et glaçage café – Baumnuss-Guetzli

J'ai trouvé cette belle idée de biscuits ICI, sur le blog de Carole "AlterGusto". J'ai beaucoup aimé l'idée des noix et j'ai d'ailleurs choisi de faire un mix entre la noix et la noix de pécan. Pour le glaçage, Carole les avait recouverts entièrement. J'ai préféré réaliser des motifs pour éviter que les biscuits ne soient trop sucrés au final. A vous de voir. Ces biscuits sentent bon les fêtes en tout cas ; un régal pour patienter jusqu'à l'arrivée du Père Noël. 

IMG_1026

Pour une trentaine de biscuits (tout dépend de la taille) : 

1 blanc d'oeuf

65g de noix

50g de noix de pécan

75g de poudre de noisette

80g de sucre

*

75g de sucre glace

15ml de café serré

qq gouttes d'extrait de café

Mixez par "pulse" les cerneaux de noix à l’aide d’un mixeur pour obtenir une poudre assez fine. Ne mixez pas trop longtemps car le mélange deviendrait huileux et pâteux. 

Dans un saladier, au fouet, mélangez la poudre de noisettes, la poudre des noix et le sucre. Montez le blanc d’œuf en neige et incorporez-le au mélange des poudres jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur une épaisseur de 0,5cm. Découpez les formes souhaitées et disposez-les délicatement sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Sans titre-2

Reformez une boule avec les chutes de pâtes et étalez-la à nouveau pour découper d’autres biscuits. Laissez sécher les biscuits toute une nuit à température ambiante (la pièce ne doit pas être trop chaude).

Préchauffez le four à 180°C. Enfournez les biscuits 8 à 10 minutes ou jusqu'à ce que les bords colorent. Laissez complètement refroidir sur une grille.

Dans un bol, mélangez le sucre glace avec une cuillère à café de café froid puis une cuillère à café de plus ... jusqu'à obtenir la consistance idéale : un glaçage onctueux mais qui se tient. Mettre ce glaçage dans une poche à douille et dessinez les motifs de votre choix sur les biscuits. Laissez sécher 2h avant de déguster.

IMG_1028

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 26 août 2014

Le gâteau creusois

Une spécialité qui connait un véritable succès commercial : tous les ans, plus de 160 000 gâteaux (...) sont produits dans les seules pâtisseries creusoises avec l'étiquette « Le Creusois » (dixit wikipedia). Le vrai plus, c'est qu'il est très très simple à réaliser et qu'il permet de liquider ses blancs d'oeufs. Servi tel quel ou avec de la crème fouettée, c'est délicieux. J'ai trouvé la recette chez Anne du très beau blog "Papilles & pupilles".

IMG_0493

Ingrédients pour un moule de 22cm : 

3 blancs d'oeufs

60g ou ml d’eau

100g de sucre semoule

1 sachet de sucre vanillé

1/2 càc de vanille liquide

120g de poudre de noisettes

30g de farine

1 sachet de levure

50g de beurre fondu et refroidi

Préchauffez le four à 180°C, Beurrez et farinez votre moule.

Montez les blancs en neige. Une fois qu'ils commencent à mousser, ajoutez l’eau tout en continuant de fouetter. Le tout va bien prendre du volume, ajoutez alors le sucre et le sucre vanillé, toujours en continuant de battre jusqu'à obtenir des blancs bien fermes. Arrêtez le batteur et à l'aide d'une spatule, incorporez délicatement la poudre de noisettes, la farine tamisée avec la levure, (soulevez bien la masse sans casser le mélange, comme pour les macarons) puis le beurre et la vanille liquide.

IMG_7098

Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 25 minutes ; il faut que la lame d’un couteau piquée dans le gâteau ressorte sèche. Régalez-vous !

IMG_0496

Posté par 19821975 à 17:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 juin 2014

Magnum® noisette façon stracciatella-éclats de meringue, enrobé de chocolat noir & éclats de nougatine (CONCOURS CÉMOI)

Rien que ça ! J'en avais des choses à vous dire !

IMG_0343

Une recette de "magnum®" maison, vraiment trop bonne : une glace à la noisette (sur une recette d'Edda et trouvé ICI chez Mme Pomme, une valeur sûre), du bon chocolat Cémoi de qualité et le tour est joué ... Enfin presque parce que ça prend quand même du temps de faire ses glaces à la maison. Évidemment, il vous en faudra beaucoup moins pour dévorer ces bâtonnets glacés. En tout cas, le jeu en vaut la chandelle ! Dans tous les sens du terme d'ailleurs : pour ce qui est de la dégustation et pour ce qui est des lots à remporter pour le concours organisé par Cémoi afin de promouvoir leur nouvelle gamme d’aides à Cuisinier CÉMOI. Alors si ma recette vous plaît, n'hésitez pas à me donner un p'tit coup de pouce en allant cliquer ICI, sur ce lien (c'est au nombre de "clic" ).

Pièce jointe 

Pour 7 magnum® maison (moules à muffins) : 

* La glace : 

460g de lait entier

140g de crème entière

3 jaunes d'oeuf (50g environ)

80g de pâte de noisettes pure

30g de miel

40g de sucre

20g de sirop de glucose

* Pour la meringue :

c'est ICI, un blanc suffit.

*Pour la stracciatella : 

50g de chocolat noir Cémoi 64% de cacao

*Pour l'enrobage : 

80g de pépites de nougatine noisettes/amandes (j'ai pris la marque vahiné)

300g de chocolat noir Cémoi 64%

La veille, placez votre sorbetière au congélateur, réalisez vos meringues en fin batonnets en suivant cette recette LÀ et commencez votre glace.

Sans titre-1

Pour cela, faites chauffer lait, crème, miel et glucose jusqu'à ébullition. Stoppez et ajoutez-y la pâte de noisettes ; mélangez bien puis laissez infuser 15 minutes.

Dans un saladier, blanchir les jaunes avec le sucre puis versez par dessus la crème anglaise à la noisette sans cesser de remuer. Transvasez dans la casserole propre et faites chauffer jusqu'à 84°C. Faites des "8" avec votre cuillère sans cesser de remuer. La crème va, à 84°C, napper votre cuillère. Donnez un coup de mixeur plongeant, versez dans un saladier, filmez au contact et laissez refroidir avant de placer au frigo une nuit.

Sans titre-2

Le lendemain, on récupère la crème bien froide et on la turbine dans la sorbetière pendant une vingtaine de minutes environ. Quand la glace commence à bien prendre, sur les 30 dernières secondes, faites couler les 50g de chocolat fondu (sans arrêter la turbine). Là vous pouvez arrêter et ajouter vos meringues concassées grossièrement à l'aide d'une spatule (c'est au goût, j'ai du en mettre 3 poignées). 

Mettrez la glace dans des moules à muffins (ou autre). A ce moment là, j'ai voulu passer la spatule pour bien égaliser le tout mais la glace fondait rapidement. J'ai donc remis mes moules à muffins pleins 10 minutes au congélateur. Ensuite, j'ai passé la spatule dessus pour bien lisser le tout et répartir la glace dans les moules et j'ai planté mes batonnets en bois.

Sans titre-3 

Remettez 2 heures au congélateur. Avant de sortir les glaces, faites fondre le chocolat au micro onde par étape de 8-10 secondes à puissance max. Remuez bien entre chaque étape. Une fois le chocolat fondu, ajoutez-y les éclats de nougatine, mélangez bien. "Mr Brouillon" avait alors commencé le démoulage des cornets sans aucun problème. Je les ai plongés dans le chocolat et enrobés complètement avant de les déposer sur une feuille de papier cuisson. J'appréhendais cette étape mais en fait ça c'est fait vraiment facilement. Remettre au congélateur jusqu'à la dégustation. Ma soeur m'a dit que sorti 5 minutes avant, c'était encore meilleur, la glace ayant légèrement fondue. Régalez-vous !

IMG_0357

Posté par 19821975 à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,