lundi 3 juillet 2017

Tarte amandine pistache & abricot

Une association qui fonctionne à merveille : la saveur acidulée de l'abricot avec celle délicate et parfumée de la pistache. La crème d'amande donne le côté gourmand à cette tarte que nous avons vraiment beaucoup aimée. J'ai pris des abricots frais car c'est la saison mais vous pouvez opter pour des abricots en boite. Aucun stress pour cette tarte qui peut être réalisée en plusieurs temps. Je vous précise tout ça dans les astuces. 

IMG_7389

* La pâte sucrée pour un cercle de 22cm : 

200g de farine

100g de beurre pommade (ramolli mais pas fondu)

80g de sucre glace

40g d'oeuf entier

2g de sel

Commencez par fouetter énergiquement le beurre avec le sucre (robot ou main). Puis y ajouter la farine, le sel et l'oeuf sans trop travailler la pâte (mélangez avec la feuille du KA jusqu'à l'obtention d'un gros sablé). Terminez de former une boule à la main. Aplatissez-la un peu, filmez et laissez reposer 30 minutes à 1h au frigo.  

Farinez votre plan de travail et étalez la pâte au rouleau à pâtisserie. Disposez votre cercle sur l'abaisse de pâte en laissant 3 cm en plus du cercle ; coupez le surplus de pâte. Mettre le cercle sur une feuille de cuisson et déroulez délicatement l'abaisse dessus en la centrant. Foncez le cercle en mettant la pâte à angle droit sur tout le tour du cercle. Appuyez légèrement pour coller au cercle (je vous renvoie à cette vidéo, très bien faite). Réalisez un petit bourrelet en pinçant la pâte et en prenant appui sur le cercle ; enlevez le surplus de pâte en passant le rouleau à pâtisserie sur le cercle. Enfin redressez le bourrelet, piquez le fond de tarte à la fourchette et placez-le 2 heures au frais (vous pouvez vous limiter à 30 minutes mais le fait de bien réserver au froid empêche aux bords de la pâte de retomber à la cuisson). Passez la lame d'un couteau sur tout le tour du cercle pour égaliser les bords et remettre au froid le temps de réaliser le reste de la recette (10 minutes, c'est rapide).

Astuce : Il est possible de la réaliser la veille en la laissant la nuit au frigo. Pour ma part, je l'ai préparée comme ci-dessus, j'ai ensuite foncé mon cercle et congelé ma pâte ainsi le jeudi. Je l'ai ressortie le samedi, garnie puis cuite dans la foulée. La tenue de la pâte était parfaite et avec ça, aucun risque de voir les bords tomber à la cuisson. Le résultat est impeccable.

* Pour la crème d'amande : 

75g de poudre d'amande

20g de pâte de pistache (maison ou de la marque Jean Hervé, elle est de qualité)

75g de beurre pommade (non fondu)

1 oeuf (soit 55g)

75g de sucre semoule

10g de poudre à crème ou de maïzena

1 càs de rhum (facultatif, j'ai mis un bouchon, ça parfume bien) 

*

une dizaine d'abricots frais (bio de préférence) 

une quinzaine de pistaches concassées

Nappage blond ou de la gelée d'abricot (facultatif), j'ai mis un voile de sucre glace

IMG_7379

Préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante.

Dans un saladier, travaillez le beurre pommade. Mélangez le beurre avec le sucre puis incorporez l'oeuf en 2 fois. Ajoutez la poudre d'amandes, la farine, mélangez bien puis terminez par le rhum et la pâte de pistache. Mélangez bien pour avoir une couleur homogène.

astuce : la crème d'amande pourra être réalisée la veille. Il suffira de la filmer au contact et de la laisser au frigo. Pensez à la sortir une heure avant de réaliser votre tarte pour pouvoir l'étaler facilement sur votre fond de tarte congelé (ou pas).

Sortez la pâte du frigo et garnissez le fond de tarte de crème d'amandes. Égalisez bien à la spatule. 

Coupez les abricots en quatre quartiers et disposez-les peau vers le haut en les tassant légèrement dans la crème (cf photo ci-dessus). Saupoudrez de pistaches concassées (sur la pâte pas sur les abricots) et enfournez pour 40 à 45 minutes (à surveiller selon le four). Si le dessus de la tarte dore trop rapidement, mettez une feuille d'alu et poursuivez la cuisson.

Laissez refroidir sur une grille avant d'enlever le cercle. Étalez le nappage blond ou la gelée d'abricot avec un pinceau pour donner le brillant puis réservez au frais jusqu'au moment de servir. Je n'ai pas fait de nappage, j'ai juste mis un voile de sucre glace, j'ai eu la flemme pour le coup.

IMG_7397

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 2 mai 2017

Fantastik fraises pistaches de F.Michalak

IMG_5954

Une "magnifik" recette de Christophe Michalak, le chef pâtissier préféré des français ; elle est issue de son livre "Michalak Masterbook" mais c'est chez Mercotte que j'ai pu la découvrir. Le concept du fantastik est génial et surtout custumisable à l'infini selon les parfums et les associations que l'on affectionne. Ce gâteau ce situe entre l'entremet et la tarte, il n'est pas trop sucré et des fruits de qualité s'imposent. Nous avons vraiment adoré, toutes les textures sont là, ça fond autant que ça croque ! La liste des ingrédients peut peut-être vous rebutez par sa longueur mais ne fuyez pas, c'est réellement simple à réaliser, il suffit de suivre les étapes. Vous pouvez congeler certaines choses pour vous avancer, je vais vous guider. J'ai calculé les quantités pour un cercle de 22cm soit 8 personnes (pour un cercle de 18 soit 6 personnes, divisez par 1,5 les quantités) et j'ai opté pour une mousse plus ferme, j'avais peur, après lecture de nombreux commentaires, qu'elle ne retombe ; j'ai préféré assurer le coup. Je vous mets donc mes proportions et cliquez pour avoir le lien original, chez Mercotte.

La balance de précision est indispensable ici. Certaines quantités font sourire mais j'ai suivi à la lettre la recette, la pâtisserie de chef ne s'improvise pas ! 

IMG_5930

Crème chantilly ivoire pistache (à réaliser la veille) :

250g de crème liquide à 32 ou 35% MG

75g de chocolat blanc ivoire de Valrhona (ne pas le remplacer par un chocolat blanc du commerce, il serait beaucoup plus sucré ; à défaut vous pouvez utiliser du blanc Zéphyr de la marque Barry ou encore du blanc Anëo de la marque Weiss)

20g de pâte de pistache maison  (ou une comme celle-ci de la marque Jean Hervé)

1g de fleur de sel

2,5g de gélatine (soit une feuille + 1/4 de feuille)

La veille : commencez par faire tremper 10 minutes la gélatine dans un grand volume d'eau froide.

Dans une casserole, portez la crème liquide à ébullition avec la fleur de sel. En parallèle, mettez le chocolat (haché s'il n'est pas déjà en pistole) et la pâte de pistaches dans un saladier.

Une fois la crème à ébullition, ôtez du feu et ajoutez-y la gélatine bien essorée, fouettez pour la faire fondre. Versez ensuite cette crème bouillante sur le chocolat en pistoles et la pâte de pistaches et remuez jusqu'à ce que le tout fonde. Lissez au mixer plongeant sans trop insister, filmez pas au contact et réservez une nuit au réfrigérateur.

Le confit de fraise (à faire la veille aussi) :

300g de purée de fraise (si vous n'avez pas de purée de fraise, il suffit de mixer 300g de fraises fraîches)

30g de sirop de glucose

3g de pectine NH (ou du vitpris, j'imagine que ça doit fonctionner mais je ne sais pas en quelle quantité, voir 1g d'agar agar, ça doit fonctionner aussi, tenez moi au courant de vos tests)

la veille, mélangez le coulis de fraise obtenu avec le sirop de glucose et la pectine dans une casserole ; portez à ébullition. Lissez au mixer plongeant, laissez refroidir et réserver au frais dans une poche à douille sans douille.

TFVC5724

Les pistaches caramélisées (peut se faire plusieurs jours à l'avance ; je les ai faits le mercredi pour le samedi ; cette étape est indispensable, ne les zappez pas !) :

30g d’eau

30g de sucre

30g de pistaches

0.3g de fleur de sel

6g de beurre

Préchauffez le four à 160°C. Portez l’eau et le sucre à ébullition pendant 3 à 5 minutes, le mélange va devenir sirupeux et épaissir. Ajoutez alors les pistaches et le sel. Remuez pour enrober les pistaches et les verser sur un tapis silpat. Ajoutez 6g de beurre par dessus et enfournez pendant 15 minutes envrion, c'est à surveiller. Les pistaches doivent dorer et caraméliser, je les ai remuées un peu pendant la cuisson. Laissez refroidir et conservez dans une boite en fer ou hermétique à température ambiante (j'ai recouvert le fond de compresses de gaz). 

Le shortbread (peut se faire la veille sans le cuire ou plusieurs jours voire semaine en le congelant, c'est ce que j'ai fait ;  dans l'idéal il faudrait le moule à tourtière qu'utilise Michalak pour ses Fantastik mais avec la technique de repos d'une nuit voir de congélation, ça marche parfaitement et le biscuit ne se rétracte pas à la cuisson. Le rendu est impeccable ) dans un cercle de 22cm et 3,5cm de haut (ou plus haut encore) :

135g de beurre pommade

50g de sucre glace

1,5g de fleur de sel

120g de farine T55

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez le sucre glace et la farine, les mélanger avec le beurre mou et la fleur de sel. Placez votre cercle de 22cm sur une feuille de papier cuisson et étalez la pâte à shortbread en lissant le dessus avec le dos d'une cuillère à soupe. Enfournez 10 minutes voire 12, selon les fours ; le biscuit doit commencer à dorer. Sortir du four et couler le biscuit trocadéro dessus que vous avez préparé pendant la cuisson. 

DFHP4116

Le biscuit Trocadéro à la pistache (à préparer pendant la cuisson du shortbread) :

82,5g de sucre glace

37,5g de poudre de pistache

12g de fécule de pomme de terre

45g de poudre d’amande

7,5g de jaune d’oeuf (je vous avais dit que ça faisait sourire ...)

22,5g de pâte de pistache

2 fois 60g de blancs d’oeufs

30g de sucre semoule

60g de beurre

Dans un saladier, mélangez le sucre glace, la poudre de pistache, la poudre d'amande et la fécule (je n'ai rien tamisé). Ajoutez la quantité de jaune, la pâte de pistache et 60g de blancs, mélangez bien pour avoir une préparation homogène. Montez les autres 60g de blancs restants au bec d’oiseau en ajoutant pour les serrer, le sucre semoule.  Les mélanger délicatement à la préparation précédente à l'aide d'une spatule puis terminez par ajouter le beurre fondu, en tournant délicatement aussi avec la même spatule. Versez le mélange sur le shortbread sortant du four (d'où l'importance d'avoir un cercle haut) et enfournez 20 min (entre 15 et 20 selon le four, ici 20 minutes). Sortez la plaque du four et faites glisser délicatement votre biscuit sur une grille de refroidissement (en vous aidant du papier cuisson pour le faire glisser). Une fois refroidi, retirez doucement (en passant un petit couteau autour) le cercle et posez le biscuit sur un carton de présentation ou dans un plat.

IMG_5922

Pour le montage (jusqu'à 3 ou 4 heures avant, je n'ai pas testé plus mais la crème montée se tient vraiment bien donc pas trop de risque je pense)

Comptez environ 200g de fraises françaises bien sucrées

quelques feuilles de menthe, les plus petites.

Etalez le coulis de fraise à la spatule (on dépose au centre puis on étale jusque sur les bords) ou en faisant une spirale en commençant par le centre, tout dépend de la tenue de votre coulis, s'il est plus ou moins pris. 

IMG_5921

Pour la crème, fouettez-la pour lui redonner de l'onctuosité, environ 2 minutes. Préparez une poche à douille avec une douille unie de 1cm de diamètre et mettez votre crème dedans. Pochez des gouttes de chantilly dessus en commençant par l'extérieur, la périphérie et soyez régulier ; terminez par l'interieur.

Coupez vos fraises en deux dans la hauteur et disposez-les sur le dessus de manière harmonieuse, la crème permet de bien les maintenir. Terminez par déposer des pistaches caramélisées un peu partout et des feuilles de menthe. Réservez au frais jusqu'au moment de servir.  

(sur les photos, il manque les pistaches, sauf pour la photo de la découpe. J'avais peur qu'elles ramolissent avec l'humidité du frigo donc je les ai déposées juste avant de servir.)

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 juin 2016

Salade de boulgour du chef Ottolenghi pour changer du traditionnel taboulé

Un délice cette salade de boulgour ; encore une belle manière de voyager à bas coup ! L'odeur, les couleurs, tout me plaît dans cette recette. Idéal pour accompagner vos BBQ, je ne manquerai pas de la refaire. Et vous, ça vous tente ? Cette recette est tirée du Cookbook d'Ottolenghi, c'est en fait, une farce pour garnir des sardines. C'est Valérie qui a eu la bonne idée de l'utiliser en salade, on a adoré.

_MG_3176 copie

Pour 4 à 6 personnes : 

200g de boulgour

60g de raisins secs

60g de pistaches émondées non salées

Le zeste d'un citron bio ou non traité

40g de jus de citron (le jus de deux petits environ)

20g de persil plat ciselé

20g de menthe ciselée

1càc rase de cannelle moulue

1/2 càc de mélange "4 épices" en poudre

1càs de sucre en poudre

2 càs de mélasse de grenade soit 30g (ou de crème de balsamique)

45g d'huile d'olive soit 4,5cl

sel

Commencez par cuire le boulgour en le plongeant 8 minutes dans l'eau bouillante. Une fois la cuisson terminée, passez-le sous l'eau froide et laissez-le s'égoutter dans la passoire pour qu'il y ait le moins d'eau possible ; vous pouvez même utiliser du papier absorbant. Réservez le boulgour dans un saladier.

Déposez les pistaches sur une plaque et faites les torréfier 10 minutes dans un four à 150°C. Laissez les refroidir puis concassez-les grossièrement. 

Ciselez finement le persil et la menthe. Mettez les raisins à tremper 5 minutes dans de l'eau chaude pour qu'ils retrouvent leur moelleux.

_MG_3178 copie

Pour la sauce, dans un petit récipient, versez le jus de citron et les zestes. Ajoutez les épices, le sucre, la mélasse de grenade, l'huile d'olive, le persil et la menthe. Mélangez bien, salez.
Dans le saladier du boulgour, ajoutez les pistaches et les raisins puis versez la sauce. Mélangez et servez bien frais. 
J'ai réalisé ma salade la veille en mettant la sauce à part. Le lendemain, au moment de servir, j'ai mélangé la sauce, c'était parfait. Régalez-vous ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 juin 2015

Cookies moelleux à la pistache & pépites de chocolat blanc

J'ai souvent constaté qu'il était difficile de retrouver le goût de la pistache dans les cookies, les gâteaux ou les cakes après cuisson ; c'est pour ça que j'ai mis le paquet !!! Je suis partie d'un reste de pâte de pistache maison que j'ai pesé, soit 100g (103 ... pour être exacte) et je me suis ensuite inspirée du blog "Pure gourmandise"  et des ingrédients de sa recette de cookies. Et ben vous savez quoi, ces cookies ONT le goût de la pistache ! Le croquant, avec les pistaches entières, et le moelleux, c'est super bon. Je vous ai pesé tous les ingrédients au fur et à mesure de mes essais pour que vous puissiez les refaire à la maison et me dire ce que vous en pensez. Certes ils reviennent un peu cher car les pistaches ne sont pas données et puis c'est du boulot : je pense que la pâte de pistaches maison est ici indispensable ! Dernière chose, pas de colorant, la cuisson à 150°C permet de conserver un vert bien prononcé.

_MG_2055

Pour 10 cookies de 30g chacun :

100g de pâte de pistache

20g de beurre mou

1 petit oeuf (soit 35/40g)

50g de sucre cassonade

1/4 de càc de levure chimique

75g de farine

20g de pistaches non salées

25g de chocolat blanc pâtissier coupé en pépites 

_MG_2057

Préchauffez le four à 150°C et tapissez une plaque de papier cuisson. 

Dans le bol du robot avec le fouet, mettre la pâte de pistache, le beurre et la cassonade. Fouettez jusqu'à l'obtention d'une crème puis ajoutez l'oeuf, la farine/levure puis fouettez à nouveau quelques secondes pour avoir une pâte homogène. Ajoutez enfin les pistaches, mélangez quelques secondes seulement et arrêtez le robot. 

Sans titre-2

Prélevez de la pâte, et faites des boules de pâte, soit 10 de 30g environ. J'ai cuit les cookies en deux fournées, soit 5 par plaque car ils s'étalent pas mal à la cuisson. Mettez vos boules de pâtes en quinconce sur la plaque et appuyez avec votre paume de main en conservant la forme ronde des biscuits. Par dessus, insérez 2 à 3 pépites de chocolat blanc et enfournez 12 à 14 minutes selon le four (12 chez moi, il est puissant). Sortez-les sur la grille, ne les manipulez pas trop ils sont très mous et vont durcir en refroidissant. Régalez-vous ! 

_MG_2051

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 11 mai 2015

Cake Pistache & Chocolat blanc d'Isabelle, Ultra moelleux

Je n'en suis pas à mon premier coup d'essai des recettes d'Isabelle du blog "J'en reprendrais bien un bout". Son cake est vraiment très très moelleux, je pense que ça vient non seulement du fait de battre les oeufs et le sucre longtemps mais également du sirop qu'elle ajoute à la fin de la cuisson. Le goût de la pistache est assez subtil, j'en ai pourtant ajouté par rapport à la recette d'origine. Pour la couleur, en lisant les commentaires, j'ai mis quelques gouttes de colorant pour accentuer le vert. La texture est parfaite, vraiment ; je n'ai qu'un regret, que le goût de la pistache ne soit pas plus présent. 

IMG_1771

Pour un moule à cake en silicone, à défaut bien graissé : 
4 oeufs
180g de sucre
120g de crème liquide entière
220g de farine de gruau ou T45
10g de levure chimique
120g de beurre
*
75g de pâte de pistache
2 gouttes de colorant bleu et 4 gouttes de jaune
100g de chocolat blanc pâtissier
*
Sirop :
30g de sucre
100g d'eau

IMG_1774

Préchauffez le four à 180°C. Faites fondre le beurre au micro-ondes et laissez tiédir. 
Dans la cuve d'un robot, blanchir au fouet à grande vitesse les oeufs et le sucre jusqu'à ce que l'appareil triple de volume, environ 5 minutes. Diminuez la vitesse du batteur et ajoutez la crème, mélangez, puis le mélange farine/levure, en 3 fois et en continuant de mélanger pour assouplir l'appareil. Enfin, incorporez le beurre fondu et mélangez jusqu'à obtention d'un appareil lisse et homogène.
Séparez la pâte dans deux saladiers, à part égale (environ 420/430g chacune, il faut peser). Faites fondre le chocolat blanc au micro-ondes en plusieurs fois et en mélangeant bien entre chaque pause. Ajoutez la pâte de pistache et les colorants dans une part et le chocolat blanc fondu dans l'autre part. Fouettez vivement chaque préparation quelques secondes pour avoir une texture parfaite et crémeuse.

Sans titre-1

Versez au fond du moule à cake 1/3 de la pâte au chocolat blanc, lissez la surface à la spatule. Recouvrir avec 1/3 de la préparation à la pistache et lissez la surface et ainsi de suite jusqu'au dernier tiers. Ensuite, j'ai pris ma spatule et je l'ai enfoncée bien à la verticale dans le cake, sur toute la longueur du cake (cf cette vidéo à partir d'1'45") pour créer les marbrures. 
Enfournez pour 45/50 minutes en vérifiant la cuisson avec la lame d'un couteau qui doit ressortir sèche. 
10 min avant la fin de cuisson du cake, préparez le sirop. Mettre l'eau et le sucre dans une petite casserole, remuez, portez à ébullition et réservez. Une fois le cake cuit, le sortir du four et sans le démouler, versez le sirop dessus petit à petit et sur toute la surface jusqu'à ce qu'il soit entièrement absorbé. Laissez refroidir, puis démoulez et réservez sur une grille.
Ce cake reste moelleux plusieurs jours sans problème. Emballez-le soigneusement dans deux couches de papier film, c'est impeccable. 

IMG_1768

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 16 avril 2015

Pâte de Pistaches #les bases de la pâtisserie

Vous pouvez facilement aujourd'hui trouver de la pâte de pistaches dans le commerce, mais quand vous aurez goûté aux joies de la faire maison, vous ne voudrez plus jamais en acheter ! J'aurai pu aussi vous le tourner comme ça : quand vous aurez vu la couleur de la vôtre, sans colorant, que vous aurez apprécié le goût de la vôtre, un vrai goût de pistaches, vous ne voudrez plus jamais utiliser celle du commerce !

IMG_1670

Je vous propose aujourd'hui de vous lancer dans la pâte de pistaches maison, une aventure pas si compliquée, bien moins que le praliné pour un résultat au sommet ! Ben oui, c'est la recette de Pierre Hermé (trouvée chez Valérie, CLIC) alors forcément ... Munissez-vous d'un thermomètre de cuisson et d'un bon robot.

Pour un petit pot : 
125g de pistaches crues, non salées, et émondées
30g de poudre d'amandes
62g de sucre en poudre
18g d'eau
1 à 3 gouttes(maxi) d'extrait d'amande amère
1 CS d'huile d'arachide (ou de tournesol)
1. Commencez par torréfier vos pistaches 15 minutes à 150°C, chaleur tournante. Mélangez à mi cuisson. Réservez.
2. Préparez votre sirop : dans une petite casserole, versez l'eau puis le sucre au centre (ça évite les projections de sucre sur les bords de la casserole). Ajoutez la sonde du thermomètre et laissez bouillir le sirop jusqu'à 121°. 

Sans titre-1

3. Une fois le sirop à 121°, versez-y les pistaches en une fois. Laissez sur feu doux et mélangez le temps que les pistaches "sablent" c'est à dire s'enrobent de sucre. C'est très rapide.
4. Placez maintenant les pistaches enrobées de sucre dans le bol du robot muni d'une lame "couteau", ajoutez la poudre d'amande et l'amande amère puis mixez quelques instants afin d'obtenir un sable pas trop épais, environ 1 à 2 minutes en faisant des pauses. 
5. Stoppez le robot et ajoutez dans la cuve la càs d'huile neutre. Remixez un long moment, environ 5 minutes ; la pistache va chauffer et libère son gras pour donner une pâte légèrement liquide.

Sans titre-2

6. Réservez dans un pot hermétique et conservez à température ambiante plusieurs mois. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 30 décembre 2013

Le Nougat glacé pour votre dessert de réveillon

Pour votre repas du 31, je vous propose un dessert simple à réaliser et qui fait son petit effet : Le nougat glacé. L'avantage, il se prépare à l'avance, ce qui n'est pas négligeable lorsqu' on doit faire un repas de l'apéritif au dessert (je pourrais ajouter, et que l'on doit en plus, trouver une tenue et un maquillage efficace pour masquer les abus des derniers jours...). Bref, le nougat glacé est délicieux, fondant, il glisse tout seul même après un repas copieux ; le coulis de fruits rouges (ou de mangue à vous de voir), apporte la note fruitée et acidulée, un régal. J'ai trouvé cette recette sur le blog "Mademoiselle cuisine", ICI ; je n'ai presque rien changé à sa recette sauf la quantité et le choix des fruits secs. 

IMG_8297

Pour 8 personnes soit ou un moule à cake de 30cm de long, 11cm de large et 7cm de hauteur : 

3 blancs d'oeufs  

2 fois 40g de sucre semoule 

3 càs de miel liquide

50g d'amandes entières non mondées

50g de pistaches non salées

50g de raisins secs 

3 càs de rhum

30 cl de crème entière 

du coulis de fruits rouges ou de mangue pour le dressage

Sans titre-1

Une heure au moins avant d'attaquer la recette, mettez dans un petit bol les raisins avec le rhum, mélangez, couvrez avec un film alimentaire et réservez. 

Concassez les pistaches et les amandes grossièrement, pas trop finement (Cf Photos). Dans une poêle, faites torréfier à sec les amandes et les pistaches ; surveillez, il ne faut pas les faire griller. Dès qu'une bonne odeur de fruits secs se dégage, ajoutez 40g de sucre en le répartissant dans toute la poêle. Il va fondre et caraméliser doucement. L'opération est délicate, faites-la sur feu moyen en ne quittant pas le tout des yeux sinon le caramel pourrait brûler. Lorsque le caramel commence à se former, remuez pour bien enrober les fruits secs. Déposez le tout sur une feuille de papier cuisson. Attendez que les fruits secs refroidissent un peu et séparez-les à la main si certains ont collé entre eux.  

Pour la meringue, commencez par battre les blancs en neige à petite vitesse au départ. Pendant ce temps, faites fondre dans une casserole le sucre restant et le miel sur feu moyen. Augmentez petit à petit la vitesse des blancs en surveillant également la température du sirop. Il faut essayer d'être "synchro", lorsque les blancs sont bien fermes, le sirop doit être à température. Quand le mélange a atteint 117°C (c'est rapide) versez-le en filet sur les blancs MONTÉS. Le sirop doit couler sur les parois du bol du robot sans toucher le batteur qui continue de tourner DOUCEMENT. Lorsque le sirop a été entièrement mis, le bol du robot est chaud ; continuez alors de battre en augmentant la vitesse jusqu’à ce que le mélange ait refroidi à 40°C environ ou lorsque le bol du robot a nettement refroidi. 

Pendant le temps que la meringue refroidi, fouettez la crème en chantilly (astuce pour une chantilly qui monte bien : mettre les ustensiles du batteur au congélateur 30 minutes avant et la crème doit être également bien froide.) A l'aide d'une spatule (maryse), Incorporez la crème chantilly aux blancs en neige puis les fruits secs et les raisins avec le reste de rhum. Soulevez bien la préparation, le mélange doit être homogène et lisse. Versez le tout dans un moule à cake recouvert de papier film (laissez le largement dépassez sur les bords du moule) et tapotez bien le moule pour tasser un peu et refermez avec le film alimentaire. Mettez au congélateur 12h minimum et prenez le temps de vous choisir la plus belle des tenues ! 

Pour le dressage, ne sortez le nougat qu'au dernier moment. Tirez sur le film alimentaire, la glace va venir toute seule. Ôtez le film alimentaire et découpez des tranches généreuses. J'ai coulé dans chaque assiette du coulis de fruits rouges et dressé ma tranche dessus. Régalez-vous !

IMG_8304

 

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 5 mars 2010

Cookies aux pistaches, noisettes et chocolat blanc

J'ai eu une envie soudaine de cookies ! J'ai lu récemment qu'il ne valait mieux pas palier une envie de sucré par un yaourt, au risque d'y retourner deux fois plus après ! Alors ni une ni deux, j'ai pris ma recette favorite et j'ai opté cette fois pour une garniture du tonnerre : chocolat blanc, pistaches et noisettes...tentant non?

MEMO0010

Pour une douzaine de cookies
50g de chocolat blanc
15g de pistache fraîche
35g de noisettes
150g de farine
1/2càc de bicarbonate
1/2 sachet de levure
1 œuf
50g de beurre demi sel à température
70g de cassonade.

Simplement, commencez par concasser grossièrement au couteau les pistaches, le chocolat blanc et les noisettes. Réserver.

MEMO0005 

Dans un saladier, mélanger la farine avec le sucre, l'œuf puis le beurre fondu. Ajoutez la levure et la garniture. Sur une feuille de silicone, répartissez 12 boules de pâtes. Appuyez dessus avec la paume de la main pour les aplatir et enfournez pour 12 minutes à 200°C. Laissez les refroidir sur une grille et dégustez!

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 3 décembre 2009

Ma boite à biscuits

Plutôt que d'acheter des cadeaux inutiles quand on est invité chez quelqu'un, je préfère amener des p'tits biscuits présentés dans une boite sympa. Très appréciés pour accompagner le dessert ou à l'heure du café, la boite ne reste pas longtemps pleine! J'ai choisi de faire trois sortes de biscuits : des cigarettes russes à la pistache (vues sur le superbe blog " Talons hauts et cacao "), des rochers coco et des croquants au caramel inspirés d'une recette de Nigella Lawson.

P1010054

Pour les croquants façon Nigella, il vous faut:
200g de sucre
10cl d'eau
1càc bombée de bicarbonate de soude
100g de fruits secs (noix, amandes, raisins, pignons...)

Commencez par faire chauffer le sucre avec l'eau et rajoutez un filet de jus de citron pour éviter que le caramel durcisse trop. Une fois que le caramel a une belle coloration, rajoutez les fruits secs en les enrobant bien de caramel puis le bicarbonate ; vous allez voir, la réaction est rigolote, ça mousse! Mélangez une dernière fois et étalez le tout sur une feuille de silicone. Attendez une petite demie heure que le tout durcisse puis cassez en morceaux !

P1010049

Pour les cigarettes russes à la pistache, il vous faut:
50g de sucre glace
35g de farine
2 blancs d'œuf
1càc de pâte à pistache
1càc de lait
40g de beurre fondu

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un récipient, mélangez tous les ingrédients secs, ajoutez les blancs puis la pâte à pistache diluée au préalable avec la càc de lait et enfin le beurre.
Sur la plaque du four recouverte d'une feuille silicone, étalez des disques de pâtes fins (environ 8 à 10 cm de diamètre) et enfournez. Il est préférable de les faire cuire par deux ou trois car le temps de les rouler, certains auraient déjà durci! Une fois que les bords des disques commencent à dorer, les sortir et les rouler autour d'un stylo filmé (film alimentaire ou alu). Vous pouvez retirer le crayon aussitôt, la cigarette reste bien en place. Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte.
J'ai fait ces cigarettes la veille et le lendemain, je les ai trouvées un peu molles. Je les ai donc remises au four à 100°C durant 30 minutes et elles ont durci à merveille!

P1010042

Pour les rochers coco, il vous faut:
125g de sucre
125g de noix de coco râpée
2 blancs d'œuf
1 peu de poudre de vanille (facultatif)

Commencez par battre légèrement à la main les blancs. Une fois bien mousseux les incorporer au mélange sucre-coco  (et vanille) et bien mélanger. La pâte ne doit pas être ni trop liquide ni trop dure. Formez des p'tits tas en marquant les arêtes et enfournez 10 minutes à 180°C, le temps de bien les dorer.

P1010044

Concevrez vos biscuits dans une boite hermétique avec deux morceaux de sucre pour absorber l'humidité. Régalez vous!

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 22 octobre 2009

Idée apéro : surprise de chèvre aux pistaches

Aujourd'hui, une petite idée apéritive trouvée dans un ancien "Modes et Travaux" ; c'est joli à présenter et surtout original, tout le monde a validé!

2009_octobre_annif_papa_003

Pour 6 personnes
12 gros raisins noir
250g de chèvre frais
100g de pistaches hachées (crues ou grillées mais non salées)
P1000569

Appliquez le chèvre en fine couche autour des grains de raison lavés et séchés en le roulant dans le creux de la main. Réservez au frigo et au dernier moment, passez  ces boules dans les pistaches concassées et disposez sur une assiette entiers ou coupés en deux ! Vous l'aurez compris, faut pas avoir fait "math sup" (...ça tombe bien!!) et c'est promis, vous vous régalerez !
P'tite astuce pour varier les plaisirs, jouez avec les couleurs du raisin et remplacez les pistaches par des noix ou noisettes hachées!

P1000565

Bon ap...éro!

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,