jeudi 2 mars 2017

Gaufres salées pomme de terre, fromage et bacon

On est dans la semaine de Mardi gras, toutes les régressions sont permises ! Cette délicieuse recette de gaufres salées trouvée chez Patchouka, ici, nous a régalé, c'est trop bon ! J'ai à peine modifié les proportions, j'ai mis 15g d'huile au lieu de 30 et 75g de fromage râpé au lieu de 100g. Ludique pour servir aux enfants, c'est aussi, croyez-moi, un délice pour les parents ! On peut varier les garnitures à l'infini, pourquoi pas tester avec du saumon fumé et un autre fromage râpé. Patchouka avait opté pour du jambon, j'ai choisi le bacon en tranche fine, la taille est parfaite pour le gaufrier. Testez, vous m'en direz des nouvelles ! 

_MG_4064

Ingrédients pour 6 à 8 gaufres :

500g de pommes de terre

100g de farine

200ml = 20cl = 200g de lait

2 oeufs

75g de comté râpé

6 à 8 tranches de bancon

1càs d'huile d'olive

du sel

du poivre

noix de muscade

 

FullSizeRender-1

Commencez par laver et éplucher les pommes de terre. Râpez-les finement et réserver dans un saladier. 

 FullSizeRender-2

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients. Pressez fortement les pommes de terre entre vos mains pour qu'elles rendent leur eau et ajoutez-les à la pâte à gaufres.  

_MG_4054

Faites chauffer votre appareil à gaufres. Une fois chaud, déposez une petite louche de pâte sur les plaques huilées ou beurrées légèrement. Recouvrir d'une petit tranche de bacon puis d'une autre petite louche de pâte.

Fermez le gaufrier et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient dorées. J'ai fait 6 gaufres en tout mais je pense que j'aurai pu en faire 7 à 8 en mettant un peu de moins de pâte dans les premières.

N'attendez pas pour les déguster, accompagnées de salade ou d'une poêlée de légumes, elles vont faire fureur !

_MG_4057

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 28 juillet 2016

Tortilla de patatas

Pas de chorizo ici, ni de pommes de terre précuites à l'eau ; la recette de Bernard Laurance respecte, il me semble, la tradition espagnole. Des pommes de terre, des oignons, des oeufs et beaucoup d'huile d'olive ! Par rapport à sa recette j'ai juste bien égoutté mes pommes de terre que j'ai laissé refroidir et j'ai fait revenir un peu mes oignons avant. A déguster en apéritif coupée en cube ou en part avec une salade, c'est un délice. Allez vous me suivez, décollage imminent pour l'Espagne...

IMG_3387

Ingrédients pour 3/4 personnes :

6 oeufs

2 oignons moyens

4 pommes de terre moyennes

du sel 

20 à 25cl d'huile d'olive

3 gousses d'ail coupées très finement

Commencez par éplucher et laver vos pommes de terre. Avec un petit couteau, coupez-les en fines tranches, réservez sur une assiette.

Dans une poêle anti-adhésive de 20cm (il ne faut pas une poêle trop grande sinon elle sera toute plate), versez 20 à 25cl d'huile d'olive. Je sais, c'est beaucoup mais il faut immerger les pommes de terre dedans pour les cuire et ensuite on les égoutte bien.

Dans cette huile, faites chauffer l'ail ; une fois que ça commence à crépiter, ajoutez les rondelles de pdt. Laissez cuire 10 minutes à feu moyen-doux en remuant de temps en temps les tranches.

IMG_9985

Pendant ce temps dans une autre poêle, faites revenir les deux oignons émincés avec un peu d'huile d'olive. Ils doivent bien ramollir et colorer un petit peu. 

Au bout de 10 minutes, ajoutez les oignons dans la poêle des pdt et pourvsuivre la cuisson encore 5 à 10 minutes le temps que les pommes de terre soient cuites, non dorées mais tendres. Retirez-les avec un écumoire et mettez-les dans une passoire avec du papier absorbant. Réservez 10 minutes pour les laisser s'égoutter et refroidir un peu.

Dans un saladier, battre 6 oeufs, salez-les. Ajoutez-y les pommes de terre, mélangez. Retirez l'excédent d'huile dans la pôele qui a servit pour la cuisson des pommes de terre et ne gardez que l'équivalent de 2 cuillères à soupe. Faites chauffer sur feu moyen et versez-y l'"omelette". Commencez à mélanger comme si vous faisiez des oeufs brouillés, avec une cuillère en bois ou une spatule. Laissez cuire avec un couvercle en mélangeant de temps en temps l'intérieur de la tortilla mais pas les bords. Quand l'extérieur commence à dorer et que le centre vous parait cuit, placez une grande assiette sur la poêle et retournez d'un coup la poêle. C'est l'opération la plus périlleuse de la recette. Faites glisser l'omelette dans cette même poêle pour cuire l'autre côté ; rabattez le bord sous la tortilla pour qu'elle ait une forme bien ronde. 

Faites glisser sur un plat de service et mangez chaud, tiède ou froid, c'est top !

IMG_3386

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 4 avril 2016

Agneau et pommes de terre au four comme en Italie

Un plat italien, vraiment très simple à réaliser et sans stress ! Tout se mélange dans le même plat, c'est enfantin. La recette d'Edda est juste parfaite et même si mes photos ne sont pas terribles, je voulais vraiment la publier pour l'avoir et noter deux/trois choses pour m'en souvenir. Je sais que ça va faire plaisir aussi à ma belle mère qui ne tardera pas de l'essayer. Je l'ai servie avec une salade verte, c'était parfait !

IMG_7743

Pour 8 personnes : 

1kg6 à 1kg8 d'épaule d'agneau coupée en cubes (façon tajine ma bouchère m'a t-elle dit)

1kg7 de pommes de terre nouvelle (pas besoin de les éplucher, la peau est fine)

75g de beurre fondu

5 oignons nouveaux

7 à 10 gousses d'ail en chemise

4 càs d'huile d'olive vierge extra

4/5 morceaux de branches de romarin frais

4 feuilles de laurier

du sel et du poivre

IMG_7749

Préchauffez le four à 160°C chaleur tournante.
Lavez et essuyez les pommes de terre et les couper en deux si elles sont grosses, sinon les laisser comme ça. Sur ma photo on voit que certaines sont toutes petites, je les ai laissées comme tel et d'autre un peu plus grosses que j'ai coupé en 2 dans la largeur.
Émincez les oignons (en retirant une grande partie du vert) ; j'ai coupé assez fin le reste des tiges et les bulbes en deux ou 4 selon la grosseur.
Dans un grand plat, le mien faisait 40*32cm, mettez l'huile et le beurre fondu. Ajoutez les herbes, l'ail, le laurier, les oignons, les cubes de viande et enfin les pommes de terre. Mélangez avec les mains pour bien enrober toute la préparation.  
Salez, poivrez et enfournez pendant 1h20 environ (les pommes de terre doivent cuire, piquez-les et l'agneau devenir bien tendre). Pendant la cuisson, pensez à mélanger régulièrement, je dirais toutes les 20 minutes, pour ne pas que ça attache dans le fond.
Une fois les 1h20 de cuisson passées, augmentez la température à 200°C, mélangez à nouveau les ingrédients et laissez dorer le tout pendant 5 à 10 minutes. Posez le plat sur la table et servez chaud ou tiède. Accompagné d'une salade c'est trop bon !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 janvier 2016

Poulet caramélisé du chef Yotam Ottolenghi

Une recette qui sera dans mon best of 2016 c'est certain ! Ce poulet caramélisé à la mélasse de grenade est absolument divin, "c'est une tuerie" comme le dit ma soeur. Je l'ai déjà réalisée deux fois, c'est enfantin. Vous mélangez tous les ingrédients, vous imbibez les pommes de terre et le poulet, on met tout dans le même plat et hop, en avant pour la cuisson. La préparation est faite en 15 minutes. Ensuite, on mélange TRÈS régulièrement, toutes les 10 minutes puis on sert ... on déguste ... waouh ! Cette recette est tirée du livre "Jérusalem" du chef Yotam Ottolenghi et je l'ai trouvé chez Valérie de "C'est ma fournée" que je ne présente plus, son blog est incontournable.

IMG_2775 

(photo lamentable prise à 22h...!)

La mélasse de grenade : cet ingrédient est un peu difficile à trouver, sauf épicerie spécialisée (libanaise) ou sur internet. Du coup, la première fois que j'ai réalisé la recette, je n'en avais pas, j'ai fait ma mélasse de grenade maison en suivant la recette d'Edda, CLIC. J'ai utilisé 50cl de jus de grenade et j'ai obtenu 120g de mélasse. Je l'avais faite quelques jours à l'avance et au frigo, elle devient plus liquoreuse donc il ne faut pas la faire trop réduire au départ. En tout cas sa recette est parfaite. Par la suite, ma soeur m'en a déniché, si vous en trouvez, prenez un stock, ce n'est pas cher du tout, 2,70 euros la bouteille. 

Pour 4 personnes en plat unique ou 6 avec une entrée, dimension du plat 40 * 32cm : 

8 pilons de poulet

8 hauts de cuisses

15  à 20 pommes de terres de taille moyenne (de type charlotte)

4 oignons pelés et coupés en quatre

125g de pruneaux d'agen dénoyautés

30g de gingembre frais râpé ou surgelé Picard ça marche très bien aussi

100g de sauce soja (la salée, pas la sucrée)

90g de mélasse de grenade

1 TBSP (tablespoon) de sirop d'érable soit 15ml

120g de chutney de mangue (j'ai trouvé le miens à Auchan)

1/2 tsp (teaspoon) de poivre noir du moulin soit 1/2càc ou 2,5ml

2càs d'origan séché (du frais à l'origine mais introuvable chez nous).

Préchauffez le four à 200°C, chaleur tournante.  Dans un grand sac congélation ou un grand saladier, mélangez la sauce soja, la mélasse de grenade, le chutney de mangue, le poivre, le gingembre, l'origan et le sirop d'érable. Trempez bien les morceaux de poulet dedans et déposez-les dans le plat (utilisez un grand plat à four, pour 8 à 10 personnes).  

Sans titre-1

Ajoutez les pruneaux, les oignons, les pommes de terre (non épluchées, juste rincées sous l'eau) et versez le restant de sauce par-dessus. Couvrez de papier alu et enfournez pour 15 minutes. Au bout de ce temps, retirez le papier d'alu et baissez la température du four à 180°C. Laissez cuire pendant 1h40 en retournant les morceaux et en arrosant régulièrement, toutes les 10 minutes c'est parfait. Le poulet rend pas mal de jus en cuisant, il est facile d'arroser le poulet en récupérant le jus à la cuillère à soupe. On a l'impression que ça brûle un peu mais c'est la mélasse qui donne cette couleur.

Quand le poulet est bien cuit, on retire le plat du four, on remet le papier d'aluminium et on laisse reposer 15 minutes avant de servir (le temps de finir l'apéritif!). J'ai ajouté une salade verte, c'est un plat délicieux, sans prise de tête et très familial. A faire et à refaire !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 5 novembre 2015

Fish Pie ou parmentier de la mer

Une belle recette sous le signe du "comfort food", ces plats chaleureux qui font du bien et qui réconfortent...faut se cocoonner au changement de saison ! Largement inspirée par la "Irish fish Pie" d'Anne Lataillade, j'ai ajouté beaucoup de choses dans la garniture et allégé un peu tout ça (rien ne vous empêche de réaliser une béchamel "normale" avec le même bouillon mais versé cette fois-ci dans un roux fait avec 30g de beurre et 30g de farine). On s'est régalé, juste ce qu'il nous fallait pour la première journée après le passage à l'heure d'hiver. 

_MG_2545

Pour 4 personnes en plat unique :

Pour le poisson : 

  • 2 filets de saumon sauvage (soit 200g) 
  • 2 dos de cabillaud (soit 300g)
  • 300g de moules cuites (surgelées Picard)
  • zestes d'un citron
  • 2 sachets de bouillon de coquillage Ariake ou fumet de poisson à défaut
  • 2 feuilles de laurier

Pour la béchamel light

  • 380g d'eau de cuisson du poisson (filtrée au tamis)
  • 40g de lait en poudre
  • 25g de maïzena
  • du sel et du poivre
  • 1càc bombée de moutarde forte

Pour la garniture avec le poisson :

  • 2 blancs de poireaux
  • 300g de champignons de paris
  • 10 tiges de ciboulette
  • 6 brins de persil
  • 1càs d'huile d'olive
  • du sel et du poivre
  • 1càc de paprika
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d'ail

Pour la purée :

  • 1kg de pdt à purée 
  • 28cl de lait demi écrémé
  • 20g de beurre
  • de la muscade
  • du poivre et du sel

_MG_2550 

Lancez la cuisson de vos pommes de terre coupées grossièrement dans un grand volume d'eau froide salée et faites-les cuire 25 minutes en les piquant avec un couteau pour vérifier la cuisson , la lame doit s’enfoncer facilement. 

Rincez-les poissons sous un filet d’eau froide et séchez-les avec du papier absorbant ; ôtez les arêtes si besoin. Dans une casserole, mettez vos poissons (pas les moules) avec les zestes de citron, le laurier et les sachets de bouillon Ariake. Laissez mijoter 10 minutes puis ajoutez les moules et poursuivre 5 minutes. Retirez avec un écumoire les filets de poissons et filtrez l'eau du bouillon à travers une passoire ou un tamis. Réservez 38cl soit 380g de cette eau pour votre sauce.

Effeuillez votre poisson à la main ou avec une fourchette, ne faites pas de morceaux trop petits. 

Dans une sauteuse, faites revenir l'échalote ciselée et l'ail pressé quelques instants puis ajoutez les blancs de poireaux et les champigons, le tout émincé finement. Laissez revenir sur feu assez vif ; en fin de cuisson, ajoutez le persil, la ciboulette, le paprika puis salez et poivrez généreusement. Ajoutez-y le poisson et les moules, réservez.

Sans titre-1

Pour votre purée, videz l'eau de cuisson, passez vos pommes de terre au presse purée (le mixeur est à banir, vous obtiendrez alors un mélange très élastique!), ajoutez-y ensuite le beurre et le lait chaud, mélangez bien, la muscade puis assaisonnez généreusement.

Préchauffez votre four à 200°C.

Pour la sauce, faites chauffez le bouillon refroidi avec la maïzena et le lait en poudre jusqu'à épaissisement ; fouettez régulièrement le mélange. Une fois à consistance crémeuse, ajoutez la moutarde, salez et poivrez. Versez cette sauce dans la sauteuse avec le poisson et les champignons (...), mélangez délicatement et mettez tout ça dans un plat allant au four préalablement beurré. 

Par dessus, répartissez la purée et déssinez des vagues avec une fourchette. Quelques copeaux de beurre très fins sur le dessus, passez au four 20/25 minutes pour que le dessus soit bien doré au niveau des piques de purée. Régalez-vous !  

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 17 mars 2015

Frittata de pommes de terre et poivrons #Saint Patrick

La Frittata est une spécialité italienne, une sorte de grosse omelette avec une cuisson en deux temps : à la poêle d'abord puis au four ensuite. C'est évidemment très simple et j'ai trouvé l'idée des poivrons sympa sur Pinterest, ICI pour faire un clin d'oeil à la Saint Patrick. Par contre, tranchez les poivrons plus fins que moi, le temps de cuisson est court, donc plus ils sont tranchés fins et plus la cuisson sera rapide ; les miens sont restés un peu croquants. Choisissez-les également avec une forme qui se prête au trèfle ! Moi je n'avais que ça donc j'ai du faire du "scarp cooking" pour que ça s'apparente à la forme d'un trèfle ... Sinon, au goût, on se rapproche de la tortilla espagnole mais c'est beaucoup moins gras, on a vraiment aimé. 

_MG_1524

Pour 4 personnes (source "Skinnytaste.com" ) : 

4 oeufs entiers + 2 blancs d'oeufs

400g de pommes de terre

1 gousse d'ail

1 échalote

du sel et du poivre

du paprika doux 

1 poivron vert

2càs d'huile d'olive

Dans une poêle anti adhésive passant au four, faire chauffer les deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Faites revenir l'ail pressé puis l'échalote ciselée et ajoutez ensuite les pommes de terre coupées en petits dés. Cuire une quinzaine de minutes, les pommes de terre doivent rissoler, dorer. 

IMG_9908

Préchauffez le four à 200°C, chaleur par le haut. 

Dans un bol, battre les oeufs, salez et poivrez, ajoutez du paprika doux selon vos goûts puis versez ce mélange sur les patates cuites. Disposez des rondelles très fines de poivron vert, attendez que les bords de la frittata soient pris puis mettez au four pour envrion 5 à 7 minutes ou jusqu'à ce que la frittata soit cuite.   

_MG_1536

Sortez du four, démoulez et servir immédiatement avec une salade verte. Ça peut être très sympa aussi à l'apéritif, en carrés. Régalez-vous et bonne Saint Patrick !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 27 février 2014

Pâté aux pommes de terre

Après avoir vu un reportage au journal TV, je me suis rendue sur le site de "La confrérie" afin d'en connaître un peu plus sur ce "pâté aux pommes de terre". Alors pour la petite histoire, "Il est né dans la campagne entre Target et Voussac dans l'Allier " Le Bourbonnais " en 1789, année de grande disette en France. A cette époque, seule la consommation du poisson était autorisée par la religion catholique, par respect de cette règle les paysans composaient leur repas de leur production agraire. Les femmes eurent l'idée de mettre des pommes de terre dans de la pâte brisée qu'elles mirent à cuire dans le four communal après la cuisson du pain. Le rajout de crème fraîche donna du moelleux à ce mets. Ce plat remplaça le poisson." En voilà une belle histoire, et elle se termine encore mieux quand on sait que ce pâté est UN DÉLICE ! J'ai pianoté pas mal sur le net ensuite pour voir les versions réalisées et je suis tombée sur celle du superbe blog "Chef Nini". Alors j'espère que je ne vais pas vexer les puristes mais, comme elle, j'ai opté pour la pâte feuilletée et non pour la pâte brisée. Je précise donc que la recette de la confrérie est avec de la pâte brisée et qu'il n'y a pas d'ajout de persil, ail et oignon comme ici. En tout cas, et je vais mettre tout le monde d'accord, les pommes de terre sont fondantes, moelleuses et surtout, ce n'est pas du tout bourratif. Mon p'tit mari en a repris deux fois !

IMG_8948

Pour 4/6 personnes (un moule de 24cm de diamètre)

1kg/1kg100 de pommes de terre

1 càs de persil lavé et ciselé

1 petit oignon

2 gousses d’ail

2 rouleaux de pâte feuilletée (j'ai pris la pâte feuilletée à l'ancienne de Croustipâte)

25 à 30cl de crème fraîche épaisse

1 jaune d’oeuf+1 filet d'eau

sel, poivre 

IMG_8939 

Commencez par éplucher vos pommes de terre, lavez-les et essuyez-les bien. Avec une mandoline, tranchez les pommes de terre en fines tranches.  

Dans un grand saladier, mettez l’oignon émincé finement, les deux gousses d'ail pressées (comme Jamie Oliver, mettez la gousse d'ail dans le presse ail directement, sans enlever sa peau, ça marche très bien !), le persil et les pommes de terre. Salez/poivrez et mélangez le tout avec les mains pour bien répartir les parfums. Réservez.

Sans titre-1

Préchauffez le four à 190°C, chaleur tournante.

Imbibez un papier essuie-tout d'huile d'olive et passez le sur le fond et les parois de votre moule à manquer. Déposez au fond un premier rouleau de pâte feuilletée, faites le bien adhérer au moule. Recouvrez avec les pommes de terre (faites en sorte qu'elles soient bien à plat), salez et poivrez à nouveau puis recouvrez du dernier rouleau de pâte feuilletée. Pour éviter d'avoir trop de surplus, taillez-le au bon diamètre avant de le déposer sur le dessus. Soudez la pâte avec celle du dessous en formant un boudin et badigeonnez de jaune d’oeuf dilué dans un filet d’eau.

Enfournez pour 25 min puis baissez la température à 175°C et poursuivez la cuisson encore 25 minutes. Laissez tiédir avant de démouler.

 Sans titre-2 

Découpez la pâte feuilletée du dessus en passant un couteau au niveau de la jointure. Retirez la pâte feuilletée délicatement avec une spatule puis réprtissez la crème épaisse sur les patates. Salez, poivrez et refermez le pâté. Dégustez avec une salade verte, chaud, tiède ou froid, c'est un délice ! Si vous réalisez votre pâté la veille comme moi, le lendemain, préchauffez votre four à 200°C. Une fois le four à température, enfournez votre tourte et éteignez le feu. Laissez le pâté se réchauffer 25 minutes et dégustez. 

IMG_8951

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 20 juin 2013

Made in Germany - Gefüllte

J'avais repéré cette recette sur le superbe blog Beau à la louche il y a trèèèès longtemps et j'ai enfin eu l'occasion de la réaliser. C'est du boulot, certes, mais quel délice ! Cette spécialité allemande ne peut plaire qu'au plus grand nombre ! Servie avec du chou comme le conseil loukoum sur son blog ou, avec le beau temps qui arrive enfin, une belle salade verte, c'est extra ! J'ai suivi sa recette à la lettre pour la confection des boulettes mais j'ai fait la sauce ... à ma sauce justement ! Pour la recette d'origine, cliquez ICI.

IMG_6498

Pour une vingtaine de Gefüllte (3/pers)
la farce :

1 poireau
100g de lardons
2 gousses d’ail pressées
1 oignon émincé
150g de veau haché
150g de bœuf haché
Sel, poivre
Paprika doux
Persil plat (lavé, finement haché)
Herbes de Provence
2 jaunes d’œufs
75g de chapelure
Un peu de maïzena

la pâte :
750g de pommes de terres (farineuse) cuites la veille
750g de pomme de terre pas cuites
2 œufs battus
Sel & poivre
Muscade
250g de farine

la sauce :
150g de lardons

1 oignon émincé finement
huile d'olive+1càs de miel
poivre + paprika
10cl de crème+20cl de crème de soja
1/2 bouquet de persil plat (lavé, séché et finement émincé) pour la présentation
1càs de moutarde
40g de philadelphia

Préparer la farce : Fendre le poireau en deux dans la longueur, le laver puis l’émincer finement. Faire revenir les lardons à sec dans une poêle, une fois bien dorés, les réserver.  Dans le gras rendu par les lardons, faites revenir l’ail, l’oignon et le poireau, baissez sur feu moyen et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le tout compote bien (20 minutes environ). Si ça accroche un peu, ajoutez 1/2 verre d'eau ou de vin blanc et laissez bien tout le liquide s'évaporer. Passez ce mélange avec les lardons au mixeur. Réservez. Dans une poêle avec un filet d'huile d’olive, faites revenir les viandes hachées ;  une fois cuites, les ajouter au mélange lardons-poireau, assaisonnez avec sel, poivre, paprika, persil et herbes de Provence. Y ajouter les jaunes d’œufs, mélangez,puis la chapelure, mélangez à nouveau. Formez alors des boulettes de la taille d'une noix, les rouler dans la maïzena en faisant tomber l'excedent et réserver sur un plateau recouvert de papier sulfurisé. Cette étape peut se réaliser la veille sans problème. Mettez bien un film alimentaire dessus et au frais.

Sans titre-1

Réaliser la pâte à knödel : Épluchez les pommes de terre cuites, les passer au presse purée et réservez dans un grand saladier. Râpez finement les pommes de terre crues (après avoir enlevé la peau!) puis les essorer dans un torchon propre. Les mettre dans le saladier des pommes de terre cuites et y ajouter les œufs battus, sel, poivre et un peu de muscade. Mélangez puis ajoutez-y la farine. Travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle des bords du saladier. Réservez. 

pour façonner les knödel : Impératif, pour que la pâte à knödel ne colle pas aux mains et que le façonnage soit facile, prévoyez un saladier d'eau à côté de vous pour mouiller vos mains entre chaque knödel. Prendre un peu de pâte, l’aplatir en une galette assez ronde, la placer dans la paume et y déposer une boulette de viande au centre. Faire remonter les bords de la galette de pâte le long de la boulette pour venir emballer le haut de la boulette de viande qui doit être complètement recouverte. Donnez enfin une belle forme ronde à la quenelle avec vos mains et déposer sur une feuille de papier cuisson. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. 

IMG_6499

Réaliser la sauce : Faire revenir les lardons dans une poêle à sec jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants, réserver. Dans une poêle, faire dorer l’oignon avec le miel et l'huile d'olive, poivrer, ajoutez le paprika, baissez le feu et laissez bien ramollir le tout. Reversez les lardons, ajoutez le philadelphia, les crèmes en grattant bien le fond de la poêle avec la cuillère en bois. Terminez par la moutarde et mélangez bien. Si vous faites cette sauce à l'avance, elle va épaissir donc prévoyez un peu de lait pour la détendre et pour bien napper les boulettes.
 
Cuisson : Faire bouillir une grande quantité d’eau, y plonger les knödel (8 par 8 pour moi mais tout dépend de la taille de votre faitout ; n'en mettez pas trop à la fois. Laissez les cuire jusqu’à ce qu’elles remontent à la surface (entre 6 et 8 minutes-veillez à passer une spatule au fond de la marmite pour ne pas qu'elles accrochent) et à partir de ce moment là, poursuivre la cuisson encore 5 minutes. Récupérez à l’écumoire, égouttez bien et réservez. J'ai fait cette étape 1 heure avant de manger. J'ai donc cuit mes boulettes et je les ai réservées sur un lèche frite recouvert de papier cuisson dans un four à 80°C en attendant de les servir. Ne les laissez pas trop refroidir si vous voulez les faire à l'avance car elles vont noircir un peu avec les pommes de terre. 

IMG_6505

Pour le service, mettez un peu de choucroute sur les assiettes ou de la salade verte, disposez 3 boulettes dessus, nappez de sauce et parsemez de persil frais. Servez aussitôt et régalez-vous ! Nous avons fini les restes deux jours après, j'ai passé les boulettes à la poêle avec un peu de beurre et d'huile d'olive, elles ont bien dorées, c'était trop bon !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 5 mars 2012

Galette de pommes de terre au boudin noir

Aujourd'hui, une idée d'entrée du terroir à accompagner d'un ramequin de compote de pommes maison et d'une petite salade verte. Pour tout vous dire, je ne l'ai pas goûtée...je n'aime PÔ le boudin ! Ben oui, la cuisine c'est ça aussi, savoir faire plaisir aux gens qu'on aime avec des choses qu'ils adorent ! Être capable de "se mouiller", de mettre les mains dans le cambouis...enfin plus exactement dans le boudin, mais je vous assure que ce fût une épreuve ! En tout cas je vous la propose parce qu'elle a été largement validée par mon chéri qui a A-DO-RE ! Cette recette est issue du hors série de Cuisine Actuelle janvier-février.

IMG_2734

Pour 4 personnes : 350g de boudin noir, 600g de pommes de terre (pdt) charlotte, 2càc de graisse de canard (ou 2càs d'huile dans la recette initiale), sel poivre et ciboulette.

Pelez, rincez et essuyez les pdt. Râpez-les et pressez-les dans un torchon propre pour éliminer toute l'humidité. Salez et poivrez. Graissez votre casserole ou poêle de 20-25cm de diamètre avec la graisse de canard et du papier absorbant, puis mettez sur le feu. Étalez uniformément la moitié des pdt dans la casserole chaude et pressez régulièrement, bien à plat, avec une spatule durant les 5 minutes de cuisson. Retournez la galette (à l'aide d'une assiette ou d'un couvercle) et poursuivez la cuisson 5 minutes encore. Faites de même pour la seconde moitié des pdt et réservez vos deux galettes sur une plaque allant au four, recouverte de papier cuisson.

IMG_2711  IMG_2713 IMG_2717

Préchauffez le four à 240°C. Répartissez uniformément la chair du boudin sur une galette puis recouvrez avec la seconde galette. Enfournez 10 minutes, parsemez ensuite de ciboulette fraîchement ciselée et dégustez.

IMG_2725

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 octobre 2011

Galettes de Pdt et sardines

Dans la lignée des "Crabe Cakes" (cliquez dessus pour visualiser la recette), je vous propose aujourd'hui, de succulentes galettes de pommes de terre et sardines, bien parfumées et croustillantes à souhait ! Pour réussir vos galettes, congelez-les 45 minutes avant de les passer dans la panure ; elles auront une meilleure tenue à la cuisson. Vous pouvez varier les plaisirs en remplaçant la sardine par du thon, du crabe et pourquoi pas du jambon haché ! En guise de chapelure, j'ai utilisé du panko (je vous en ai déjà parlé ici), la chapelure japonaise, mais vous pouvez utiliser de la chapelure traditionnelle.

IMG_2013

Ingrédients pour 2 personnes (4 galettes) :

100g de sardine nature en boite (ôtez l’arête centrale) ; 180g de pommes de terre cuites et écrasées en purée (= 2 belles pdt) ; 1 càc bombée de mayonnaise ; 1càc bombée de ketchup ; 1càc bombée de moutarde de Dijon ; 1 càs de ciboulette ciselée ; 1càc de persil ciselé ; quelques gouttes de Tabasco ; 1 filet d'huile d'olive ; 1 filet de crème ou de lait demi écrémé (2cl) ; fleur de sel/poivre au goût ; 1càc de gingembre fraîchement râpé.

Pour la panure : 1 œuf ; 25g de farine et 50g de chapelure panko.

IMG_2020

Dans un grand saladier, mettre l'ensemble des ingrédients (sauf ceux de la panure) et mélangez le tout à la fourchette jusqu'à obtenir une pâte homogène. Prenez un peu de pâte dans votre main et formez une grosse boule. Aplatir cette boule avec la paume de main et la réserver sur une assiette farinée. Faire de même avec le reste de pâte, recouvrir les galettes d'un peu de farine et entreposer au congélateur 45 minutes.

Répartissez les ingrédients de la panure dans trois assiettes différentes. Décollez doucement vos galettes, passez-les dans la farine, puis dans l’œuf et enfin dans la panure en prenant soin de bien les recouvrir. Faites dorer directement dans une poêle bien chaude (un généreux mélange d'huile et de beurre au fond de la poêle pour faciliter la coloration) environ 2 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce que les galettes soient bien dorées et croustillantes. Servir aussitôt avec une salade verte !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,