jeudi 26 janvier 2017

Biscuits sablés au praliné de Thierry Mulhaupt

J'ai chipé cette recette sur le blog de Mercotte et j'étais obligée de vous la publier car mon mari, plutôt avare de compliments en règle générale, a cette fois-ci déclaré sa flamme ! Enfin pas à moi, mais aux biscuits !! "Ils sont terribles, je pourrais m'enfiler toute la boite, j'ai pas souvenir que t'en aies fait des aussi bons" et je vous promets que je n'en rajoute pas. Par rapport à la recette originale, je n'ai pas mis de sucre dans la pâte de base et ça ne manque pas du tout. Les biscuits sont roulés dans la cassonade ensuite, le praliné est lui aussi sucré donc ils sont parfaits comme ça. J'ai divisé la recette par trois, je vous mets mes proportions, mais vous pouvez la réaliser avec les 300g de farine, comme chez Mercotte et congeler vos boudins de pâte sans souci. La recette est tirée du livre de Thierry Mulhaupt, "Gourmandises de fêtes".

_MG_3965

Pour environ 20 sablés : 

100g de farine T55 ou T65

100g de beurre (sorti 30 minutes avant)

25g de poudre d’amande

55g de praliné fruité 50% (du valrhona) ou recette maison ICI

de la fleur de sel

1 oeuf pour la dorure

de la cassonade pour la finition.

_MG_3958

Dans le bol du robot (ou à la main) muni de l'ustensile "feuille" pour le KA, sablez la farine et le beurre pour obtenir une texture de sable grossier. Ajoutez ensuite la poudre d’amande, le praliné et la fleur de sel. Mélangez pour avoir une pâte homogène mais sans trop la travailler toutefois.

Réalisez 1 boudin, dorez-le au pinceau avec un oeuf légèrement battu sur toutes les "faces" puis roulez-le dans la cassonade qiu va ainsi bien adhérer (si votre boudin est trop mou pour le façonner parfaitement, faites un petit passage au frigo). Filmez et réservez une heure minimum au frigo ou jusqu'à une nuit. 

FullSizeRender

Préchauffez le four à 155/160°C chaleur tournante. Détaillez avec un bon couteau des biscuits de 1cm à 1,5cm d’épaisseur et posez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson (ils s'étalent à la cuisson donc pas trop serrés). Pour avoir des formes bien régulières comme Mercotte, vous pouvez déposer vos biscuits dans des empreintes silicone. Enfournez pour 13 à 16 minutes selon le four et l'épaisseur des biscuits. Réservez sur votre plan de travail et régalez-vous !

_MG_3969

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


vendredi 23 décembre 2016

Truffes au coeur praliné feuilleté

À cette période de l'année, je suis incorrigible, j'ai toujours envie de pâtisser, d'avoir les mains dans le chocolat, de faire des biscuits, je ne m'arrêterais pas ! Cette année, une revisite des truffes avec ces cubes de praliné feuilleté recouverts de ganache, c'est trop bon ! Pour d'autres recettes de truffes, à la crème de marrons, aux fruits de la passion, ou natures, cliquez ! Vous pouvez réaliser vos deux préparations la veille.

_MG_3867 

Pour le praliné feuilleté (recette de l'atelier des chefs): 

160g de praliné (valrhona pour moi, sinon recette ici)

100g de chocolat au lait (jivara valrhona pour moi)

70g de crêpes dentelles type gavottes

Commencez par chemiser de papier film le fond d'un petit moule à cake. Faites fondre au micro-ondes ou au bain marie le praliné et le chocolat. Mélangez bien puis une fois fondu, ajoutez les gavottes émiettées, mélangez bien. Versez cette préparation dans le moule chemisé puis filmez au contact. Faites prendre au frigo quelques heures voire une nuit.

FullSizeRender

Pour la ganache : (recette de Bernard Laurance) : 

200g de chocolat noir

30g de chocolat au lait

175g de crème liquide entière 

15g de beurre

du cacao pour rouler les truffes

_MG_3870

Concassez finement votre chocolat et mettez-le dans un grand saladier. Faites chauffer la crème dans une casserole jusqu'à frémissement. Coupez alors le feu et versez en filet sur le chocolat. Mélangez à la spatule en commençant bien au centre du saladier, et en écartant votre cercle au fur et à mesure. Ajoutez le beurre, mélangez et filmez la ganache au contact. Réservez au frais quelques heures ou une nuit. 

Le lendemain, sortez votre rectangle de praliné feuilleté en tirant la feuille de film alimentaire du moule. Coupez avec un bon couteau des petits cubes.

Prélevez des cuillères à café de ganache, roulez les cubes de praliné dans la ganache, entre vos deux paumes de mains pour obtenir une boule assez régulière. Mettez-la ensuite dans un bol de cacao non sucré, enlevez l'excédent et réservez. Conservez au frais dans une boite hermétique, vous pouvez les sortir un peu avant de les déguster. Régalez-vous !

_MG_3864 

Joyeux Noël à vous tous, profitez de ces moments !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 15 septembre 2016

Glace praliné & Gavottes® (sans sorbetière)

J'ai souvent tendance à en faire des caisses mais là si je vous dis "OMG" ! "TUERIE" et bien je trouve que je n'en fais pas assez ... votre vie va changer après avoir testé cette glace sans sorbetière (bon là j'en fais peu être un peu trop). D'une simplicité déconcertante et prête avec très peu d'ingrédients, cette glace a aussi l'avantage de ne pas devenir un bloc de béton après son passage au congélateur. Grâce à l'ajout du lait concentré sucré, l'onctuosité est là, dès sa sortie du congélo. Pensez d'ailleurs à la servir aussitôt car ça fond assez vite, d'où mes photos. D'ailleurs je tiens à préciser que les conditions du "shooting" étaient vraiment TRÈS difficiles : j'avais deux personnes dans mon dos qui me disaient "c'est une tuerie", "je pourrai en manger des seaux", "trop trop bon" ... alors je ne vous fais pas un dessin mais j'ai pris ma photo en un temps record pour pouvoir déguster ... et là ... OH MY GOD !!!! 

IMG_2421

Pour une boite d'1L de glace (sources : Valérie du blog C'est ma fournée):

40cl de crème liquide entière (1 dose de crème)

200g de lait concentré sucré (1/2 dose de lait concentré)

+ tout ce que vous voulez : du caramel, les graines d'une gousse de vanille, du café lyophilisé en poudre, du chocolat, du cacao non sucré (50 à 60g pour 40cl de crème), des biscuits, des coulis de fruits, des fruits secs ...

Pour ma recette, j'ai ajouté ici 120g de praliné (valrhona ou avec un praliné maison) et 30g de gavottes®

Il vous suffit de fouetter la crème bien ferme (Astuce : il faut que votre crème soit bien froide et à au moins 30% de MG) puis d'incorporer à la maryse (spatule) le lait concentré (que j'avais mélangé ici avec mes 120g de praliné). On essaye de ne pas trop faire retomber sa crème fouettée en y allant délicatement. 

Si vous voulez ajoutez des morceaux de cookies crus ou des noix de pécan caramélisées, des cacahuètes, des raisins trempés dans du rhum... c'est maintenant ! Moi j'ai versé ma préparation au praliné dans un bac puis j'ai émietté mes Gavottes® sur toute la surface de la glace. Les morceaux de biscuits se sont retrouvés dans chaque boule ensuite. 

Placez au congélateur pour 4h au moins et jusqu'à 2 jours (je n'ai pas testé plus). Régalez-vous !

Retrouvez d'autres recettes de glace au lait concentré chez :

Valérie, avec une version à la vanille et pâte de cookie crue

Edda Onorato avec une version très citronnée

Jeanne avec une verison au daim

cooking mumu avec une version sundae caramel cacahuètes

Dans ces différentes recettes, la proportion de lait concentré varie beaucoup mais je trouve que les quantités trouvées chez Valérie sont parfaites. Si vous êtes vraiment bec sucré vous pourrez toujours ajouter du lait concentré !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 1 février 2016

Cookies praliné au son d'avoine de Marie Chioca

Ces cookies sont vraiment délicieux et ne contiennent que des ingrédients bons pour la santé. Évidemment, ils ne s'agit pas de s'en taper une douzaine, là on est plus vraiment dans le "bon pour la santé" ... plutôt dans le "bon pour le moral" ... ! Au déjeuner ou au goûter comme le recommande Marie Chioca dans son livre "la cuisine de la minceur durable", ils sont parfaits ; on se permet deux cookies et un fruits, c'est la pause idéale. Et puis la purée de noisettes ... oh la la, c'est magique ce goût de praliné ! Certains vont me demander si on peut la substituer par de la purée d'amande, je pense que oui mais alors pour le coup, les cookies perdront nettement en saveur. J'ai trouvé la mienne en biocop ... ça coûte un bras ! Ça tombe bien, on la savoure et on n'en abuse pas !

_MG_2787

Pour 15 cookies : 

75g de son d'avoine

75g de farine intégrale (épeautre T130 conseillée)

75g de purée de noisette (pas un fond de pot ; prenez soin de bien la mélanger puis ensuite, prélevez la quantité)

75g de chocolat noir 

50g de sucre de coco

1 gros œuf

50g de noisettes ou autres fruits secs, pécan pour moi

Une bonne pincée de fleur de sel

Préchauffez le four à 170°C.

Sans titre-1

Dans un saladier, mélangez le son d’avoine, la farine, le sucre de coco et le sel. Ajoutez ensuite la purée de noisettes et travaillez le mélange du bout des doigts, jusqu’à obtenir un sable grossier. Ajoutez l’œuf à la préparation et mélangez pour amalgamer le tout, la pâte est un peu collante c'est normal. 

Concassez grossièrement les noix de pécan et coupez le chocolat en pépites.

Façonnez 15 boules entre vos paumes de mains, puis écrasez-les sur une plaque de four chemisée de papier cuisson (les cookies ne bougent pas à la cuisson, ils faut donc bien les façonner suivant le rendu que l'on veut avoir. Plus dodus ou plus plats). Enfournez pour 15 minutes puis laissez refroidir sur une grille. Conservez-les dans une boite en fer. 

_MG_2789

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 27 octobre 2014

Entremet aux deux chocolats et croustillant au praliné

J'ai vu cet entremet chez "Talons hauts et cacao", recette que j'ai presque faite à la lettre. C'est vraiment très bon et surtout, ne vous fiez pas aux apparences ! La liste des ingrédients est longue, l'explicatif de la recette l'est tout autant mais je vous assure qu'il n'y a rien de compliqué dans sa réalisation. Ce dessert est idéal car il peut être réalisé la veille voire plusieurs jours à l'avance (je l'ai congelé bien emballé, sorti le jour j au frigo, impeccable) et en plus il en jete, en bouche aussi je peux vous dire que c'est divin. 

IMG_0760

Pour un cadre de 24*17 cm environ soit 8 à 10 personnes : 

* Pour le biscuit dacquoise :

2 blancs d'œufs

50g de noisettes 

50g de sucre glace

15g de sucre semoule

1 pincée de sel

Sucre glace pour saupoudrer 

* Le croustillant praliné : 

200g de pâte pralinée (à défaut Pralinoise)

70g de chocolat pâtissier au lait 

100g de crêpes dentelles (gavottes)

* mousse chocolat au lait : 

85g de chocolat au lait

50g de lait

1g de gélatine soit 1/2 feuille vahiné

100g de crème entière

* mousse chocolat noir : 

130g de chocolat noir de qualité (70% pour moi)

100g de lait

2g de gélatine soit 1 feuille vahiné

190g de crème entière

Sans titre-1

Pour la daquoise : 

Préchauffez le four à 180°C. Chemisez votre cadre avec du rhodoïd ou à défaut, des bandes de papier cuisson. Mixez vos noisettes en poudre (pas extra fines pour laisser un peu de texture) et tamisez le sucre glace. 

Au batteur electrique, montez les blancs en neige ; lorsque le mélange mousse, ajoutez le sucre semoule pour serrer les blancs. Continuez de fouetter jusqu'à obtenir des blancs bien fermes. Ajoutez-y à la maryse les poudres en soulevant bien la masse délicatement jusqu'à ce que le tout soit incorporé.

Etalez la pâte sur une feuille de papier cuisson en un rectangle (un peu plus grand que la taille de votre cadre car les côtés du biscuits seront plus secs et il faudra les couper). Saupoudrez de sucre glace et enfournez 18-20 minutes, il doit légèrement dorer mais rester moelleux.

Une fois la dacquoise refroidie, détaillez un rectangle à la taille du cadre, poser le cadre sur un plat recouvert de papier cuisson (ou pas) et disposez au fond le biscuit face lisse sur la feuille de papier, réservez. 

Pour le praliné croustillant : 

Émiettez les gavottes dans un saladier. Faites fondre au bain marie ou au micro onde le praliné et le chocolat au lait puis versez sur les gavottes. Mélangez puis disposez le croustillant sur la dacquoise en étalant délicatement à l'aide du dos d'une cuillère à soupe. Tassez bien et réservez au frais ou au congélateur le temps de passer à la suite. 

IMG_0751

Pour la mousse au chocolat au lait : 

Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide au moins 10 minutes. Faites fondre au bain marie le chocolat au lait.

Portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et bien mélanger au fouet.

Versez en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l'aide d'une maryse, comme pour une ganache. Laissez tiédir le temps de monter la crème en chantilly mousseuse pour avoir des mousses bien légères.

Versez le chocolat dans la chantilly et l'incorporer délicatement à l'aide de la maryse, comme pour des blancs d'oeufs. Versez la mousse sur le croustillant et remettre au frigo 1 heure ou 20 minutes au congélateur.

Pour la mousse au chocolat noir : 

Faites ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide au moins 10 minutes. Faites fondre au bain marie le chocolat noir.

Portez le lait à ébullition. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et bien mélanger au fouet.

Versez en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l'aide d'une maryse, comme pour une ganache. Laissez tiédir le temps de monter la crème en chantilly mousseuse.

Versez le chocolat dans la chantilly et l'incorporer délicatement à l'aide de la maryse. Versez la mousse sur la précédente mousse au chocolat au lait en lissant bien le dessus à la spatule et en tapotant votre plat sur le plan de travail. 

Réservez plusieurs jours au congélateur bien emballé. Le jour J, sortez votre entremet du congélateur et retirez dans la foulée le cadre puis le rhodoïd (ça laisse des bords impeccables) et coupez des parts. Le fait de le faire encore congeler permet vraiment des découpes nettes. Réservez les entremets sur un plat, placez au frigo au moins 5 heures. Pensez à le sortir 20 minutes à température ambiante avant de le servir.

Vous n'êtes pas obligé de le congeler, vous pouvez également le faire la veille et le garder au frigo la nuit pour laisser prendre les mousses. Pour la décoration, j'ai tenté les noisettes caramélisées de "chef Nini", mais ayant fait cramer mon caramel deux fois, je me suis rabattu sur des copeaux de chocolat nestlé caramel et du sucre glace, très efficace aussi ! 

IMG_0755

Posté par 19821975 à 17:24 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 15 mars 2013

"Le gâteau de ses rêves" ... Entremet café-chocolat pour les 34 ans de ma soeur.

Dans la famille on est tous gourmands...ce n'est plus un scoop ! Pour ma soeur, c'est le chocolat et le café (et le rhum raisin, et...j'arrête là sinon elle va me voler dans les plumes !!) qui font chavirer son p'tit coeur de gourmande ! Vous savez ce que c'est, le duo gagnant qui remporte tout le temps le match pour les boules de glace, le goût des macarons ... Alors quoi de mieux qu'un entremet Chocolat-Café pour honorer ses 34 ans ? Ce dessert se compose d'une dacquoise aux noisettes, d'un croustillant praliné-chocolat, d'une mousse au chocolat, d'un insert crème brûlée au café et d'une mousse au café. Vous l'aurez compris, ce dessert se mérite et demande plusieurs étapes (simples !). Le gros avantage c'est que vous pouvez décomposer, étaler sur plusieurs jours sans aucun problème. Le résultat est un dessert mousseux, léger en bouche qui passe tout seul même après un repas copieux...on s'est tous resservis !

IMG_5682 copie

Pour un cercle de 24 cm soit pour 10/12 personnes : 

* L'insert crème brûlée au café (trouvé chez "Talons hauts et Cacao" et réalisé le jeudi pour le dimanche en le congelant)  

Moule utilisé > moule à manqué en silicone de 20 cm :

4 jaunes d'œufs

30 g de sucre

2 càc de café lyophilisé ou quelques gouttes d'extrait de café

22cl ou 220g de crème entière 

6cl ou 60g de lait

Préchauffez le four à 110°C. Dans un saladier, blanchir les jaunes avec le sucre. Faites chauffer le lait, la crème et le café. Dès que la crème frémit, versez-la sur les jaunes et mélangez. Versez dans le moule en silicone et cuire pendant 45 minutes ou jusqu'à ce que le centre soit cuit.  Laissez refroidir, filmez au contact avec un film de qualité puis réservez au congélateur 4 heures minimum pour faciliter le démoulage (ou 1 à 2 nuits comme moi pour faciliter l'organisation !).

progress°1

* Dacquoise à la noisette (trouvée chez "Talons hauts et Cacao" et réalisée le vendredi matin pour le dimanche midi ; conservée au frigo) : 

3 blancs d'œufs à température ambiante  

75 g de poudre de noisette

75 g de sucre glace + un peu pour saupoudrer sur la dacquoise

1 pincée de sel

15 g de sucre semoule

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un saladier, tamisez la poudre de noisette et le sucre glace. Montez les blancs en ajoutant (une fois que les blancs sont mousseux) le sucre semoule petit à petit, et battez rapidement pour obtenir des blancs bien montés et lisses. Terminez en incorporant aux blancs montés, le mélange tamisé, en trois fois, à l'aide d'une maryse (mouvements de bas vers le haut en soulevant bien la préparation). Étalez sur une plaque chemisée de papier sulfurisé ou sur une feuille silicone à l'aide d'une spatule, saupoudrez de sucre glace et enfournez à 180°C durant 15 minutes ou jusqu'à ce que le biscuit soit bien doré.

Sortez le biscuit, retournez la feuille de papier cuisson sur votre plan de travail, passez une éponge humide sur toute la surface du papier et décollez-le délicatement. Laissez refroidir votre biscuit quelques instants puis posez votre cercle en inox dessus en appuyant bien fort pour couper la dacquoise. Décollez-la doucement et mettez-la sur votre plat de service, face lisse sur le plat ou carton de présentation. Remettez votre cercle en inox autour et chemisez-le de rhodoïd (ou d'une bande de papier sulfurisé) pour faciliter le démoulage. Gardez au frais.  

progress°2

* croustillant praliné-chocolat (réalisé le samedi matin pour le dimanche midi et conservé au frigo) :

140g de pralinoise

100g de gavottes 

25g de chocolat au lait

40g de chocolat noir

Hachez le chocolat et faites le fondre au bain marie. Y ajouter quelques minutes après le praliné en mélangeant bien pour homogénéiser le tout. Une fois le mélange bien lisse, retirez le saladier du bain marie et incorporez les gavottes émiettées, mélangez bien. Avec le dos d'une cuillère à soupe, étalez en couche le croustillant sur le biscuit. Réservez au frigo le temps de faire le reste.

* Mousse au chocolat noir (trouvée chez "Talons hauts et Cacao" ; réalisée dans la foulée du croustillant, le samedi matin pour le dimanche midi) :

140 g de chocolat noir 66% de cacao pour moi

1 feuille de gélatine vahiné (soit 2 g)

10cl de lait demi écrémé

19cl ou 190g de crème entière bien froide

Ramollir la gélatine dans un grand récipient d'eau froide pendant 10 minutes. Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie ou au micro onde. Faites chauffer le lait, dès qu'il frémit retirez-le du feu et ajoutez-y la gélatine essorée ; bien mélanger au fouet. Versez en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant vivement à la spatule. Laissez tiédir. Montez la crème en chantilly mousseuse et incorporez-la au chocolat à l'aide d'une spatule. Coulez cette mousse sur le croustillant, lissez bien le dessus et réservez au réfrigérateur (pendant 24h c'est possible). 

Sans titre-1

* la mousse au café (trouvée chez KiKi, j'ai modifié les proportions pour l'adapter à mon entremet ; réalisée le samedi après midi pour le dimanche midi) :

190g de crème liquide entière

1,5 feuilles de gélatine soit 3g

48g d'eau.

35g de sucre.

3g de café soluble.

17g de sucre glace.

Ramollir la gélatine dans un grand récipient d'eau froide pendant 10 minutes. Dans une petite casserole, mettre l'eau, le sucre et le café. Porter à ébullition, assurez-vous que le sucre ait bien fondu et que la préparation soit lisse et homogène puis retirez du feu. Incorporez la gélatine essorée et mélangez bien au fouet. Débarrasser ce sirop dans un saladier et réservez. Montez la crème en chantilly bien ferme en y incorporant le sucre glace en fin de montages. Enfin, à l'aide d'une spatule, versez 1/3 de chantilly dans le sirop et l'incorporez en faisant des mouvement de bas en haut et en ramenant la préparation vers le centre. Faites de même pour les 2/3 restants. 

IMG_5683

Sortez votre entremet du frigo, déposez l'insert congelé sur la mousse au chocolat puis coulez la mousse au café. Lissez bien le dessus et gardez au frais jusqu'au lendemain. Le lendemain matin, ôtez votre cercle en inox, retirez le rhodoïd et décorez votre entremet. Pour ma part, j'ai mis du spray velours couleur chocolat et ma soeur a pu (tant bien que mal!!) souffler ses bougies ! 

... Verdict :

IMG_5688

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 24 juin 2009

Verrine très gourmande!

Je vous propose aujourd'hui une verrine très gourmande...parce que mesdames c'est jour de soldes!!et oui il ne faut pas partir le ventre vide mais bel et bien prendre des forces pour chiper les vêtements et se débattre dans les rayons!!Non je déconne je fais toujours les soldes en douceur...(même si mon chéri ne le voit pas comme ça quand on fait les comptes!!).
Cette verrine comprend trois couches de bonheur, de plaisir que vous découvrez avec votre petite cuillère: D'abord une chantilly praliné totalement siphonnée (réalisable sans siphon) puis vient un croquant cookie et enfin, l'onctuosité d'une mousse au chocolat.

verrine

Réalisation pour deux belles verrines

Pour la chantilly au praliné:
30cl de crème liquide
2càs de nutella

Tout simplement, mélangez la crème avec le nutella jusqu'à ce que ce dernier se dissolve bien puis tamisez l'ensemble avant de mettre dans la cuve du siphon. Percutez une cartouche, secouez 4/5 fois tête du siphon vers le bas et au frigo au moins 1h. C'est prêt! Si vous n'avez pas de siphon, faites la même opération, laisser reposer le mélange 1 heure au frais puis au moment de servir, montée la en chantilly au batteur.

Pour le croquant cookie, j'ai tout simplement émietté un restant de cookie, il vous en faut donc deux.

Pour la mousse au chocolat, dernière étape:

2 œufs
120g de chocolat
3càs d'eau.

DSC01775

Faire fondre à feu très doux le chocolat avec l'eau. Pendant ce temps, montez vos blancs en neige avec une pincée de sel et réservez vos jaunes. Une fois  le chocolat  bien fondu, rajoutez les jaunes en mélangeant hors du feu. Incorporez, 1/3 des blancs vivement puis le reste à l'aide d'une maryse.Versez la mousse dans vos verrines et laissez au frais 1h minimum.
Pour le dressage, sortez vos mousses au chocolat, émietté le cookie dessus, sur l'ensemble de la surface et terminez par la couche de chantilly pralinée. A déguster au moment du café...sublime!

Posté par 19821975 à 08:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 13 mai 2009

Bavarois praliné, pêche, nougat

              Une façon légère de finir un repas! Alors là vous devez vous dire que je fais de l'humour en osant mettre le mot "légère"! Mais non, c'est fou comme ce petit bavarois se laisse manger...sans forcer...même après un repas TRÈS copieux! Essayez-le!

DSC01276

Pour 8 personnes, un cercle de 24 cm:

*Une base (biscuit à la cuillère chocolaté)

Préchauffer le four à 200°C. Battre 3 blancs en neige et incorporer lorsqu'ils sont mousseux, 80g de sucre semoule en 3 fois. Puis verser dans les blancs bien fermes, nos 3 jaunes d'œufs, 80g de farine tamisée et 2 càs de cacao non sucré délicatement au fur et à mesure avec une maryse. La préparation doit rester bien aérée. Verser le tout sur un papier cuisson, bien l'étaler avec une spatule et enfourner pour 10 minutes. Sortir du four, retourner sur le plan de travail propre, passer une éponge humide sur toute la surface du papier cuisson, vous pouvez maintenant retirer ce papier sans crainte. Déposez votre cercle sur le biscuit à la cuillère en appuyant, réserver ce fond de notre gâteau sur un plat en gardant le cercle autour.

*Une mousse au praliné

Faire ramollir 3 feuilles de gélatine dans de l'eau. Fondre 200g de pralinoise nestlé à feu doux avec 15 cl de lait (le mélange ne doit pas être trop épais ni trop liquide!réajustez le lait s'il en manque). Une fois notre mélange bien fondu, retirer du feu et y incorporer notre gélatine en mélangeant.

Montez en crème fouettée, 30cl de crème liquide (j'ai placé mon saladier 30 minutes avant au congel, la chantilly est assurée!). Une fois celle-ci bien ferme, y incorporer délicatement la pralinoise froide ou tiède. Déposez sur notre biscuit dans le cercle, bien lisser et réservez au frais.

*Un p'tit goût de nougat

Faire ramollir 1 feuille de gélatine dans l'eau. Fondre dans du 15cl de lait 10 morceaux de nougat de Montélimar en remuant souvent dans la casserole. Une fois bien fondu, rajouter hors du feu notre gélatine en remuant et laisser refroidir. Parsemez ce mélange sur la mousse au praliné et remettre au frais (la couche est très fine et ne recouvre pas forcément toute la surface d'où le terme de parsemez et non de verser).

*Une mousse de pêche

Faire ramollir 2 feuilles de gélatine dans l'eau. Mixer les 450g de pêches au sirop et conservez le sirop. Puis mettre à chauffer les pêches mixées avec 10cl de leur sirop et y ajouter la gélatine.(vous pouvez mixer à nouveau pour avoir quelque chose de vraiment lisse!) laisser refroidir le mélange. Montez 20cl de crème en crème fouettée et y incorporer le mélange de pêche délicatement. Déposez cette dernière couche dans notre cercle , bien lisser le dessus et mettre au frais au moins 3 h, mieux, le préparer la veille. Dernière touche avant de servir, retirez le cercle à l'aide d'un couteau et disposez quelques morceaux de nougat au centre du bavarois. Bon appétit...vous allez voir, ça se mange sans faim!

DSC01301

Posté par 19821975 à 12:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,