lundi 2 mars 2015

Les Canelés Bordelais

Certains ou certaines rêvent d'une bague en diamant, d'autre de jolis vêtements ou de matériel Hifi ... Ben moi, je rêve de robots culinaires, d'ustensiles à pâtisserie et de moules à canelés en cuivre ... !!! Mes parents m'ont fait ce bonheur en m'offrant 18 moules à canelés en cuivre à 8 euros pièce. Vous vous dites peut-être que cet achat est onéreux, et vous avez raison mais il faut le voir comme un investissement sur l'avenir ! Ces moules se gardent toute une vie, se transmettent même de génération en génération. Et surtout, ils vous donneront de vrais canelés "comme là bas" avec une croûte caramélisée dehors et un moelleux incomparable dedans. Bref, pour cette recette vous l'aurez compris, rien de compliqué, tout réside dans la cuisson et la qualité de vos moules ; le silicone est à proscrire, à défaut utilisez des moules en alu doublés téflon. J'ai utilisé tous les bons conseils de Bernard Laurance dans son livre "les desserts de Bernard" et franchement, le résultat est identique à la photo. C'est trop trop bon. Enfin, j'ai utilisé ma bombe de graisse, là aussi indispensable si vous ne voulez pas vous servir d'un burin pour démouler vos canelés et frôler la crise de nerf.

Pour le côté historique, "les canelés (et non cannelés) sont originaires de Bordeaux (LE scoop !) et si ils sont faits dans des moules à cannelures, c'est à cause de leur nom d'origine (canaules) et non l'inverse comme tout le monde le pense. Le canaule était une sorte de pain aux jaunes d'oeufs, tombés dans l'oubli au XIXème siècle et remis au goût du jour début XXème par un pâtissier qui y ajoute du rhum et de la vanille. Vu le nom de la pâtisserie il le fait cuire dans un moule à cannelures. Ce n'est qu'en 1985 que le deuxième "N" disparait du mot cannelé pour devenir canelé" (source, le livre "les desserts de Bernard"). 

IMG_1412 copie 

ingrédients pour 17 canelés (moules ø 45 mm. H 44 mm) : 

50cl de lait entier

1 oeuf entier + 2 jaunes

235g de sucre

1 gousse de vanille

25g de beurre doux

5cl de rhum ambré

1càs d'extrait de vanille liquide

140g de farine

Sans titre-3 

Dans un saladier,mettre le sucre, les jaunes et l'oeuf. Ajoutez l'interieur de la gousse de vanille et fouettez sans insister ; il ne s'agit pas de blanchir le mélange mais juste de mêler le tout.  

Dans une casserole, mettez le lait, le rhum, l'extrait de vanille, le beurre et "l'écorce" de la gousse que vous avez gratté. Chauffez le tout sur feu doux juste assez pour que le beurre fonde et c'est tout. On ne porte pas le mélange à ébullition.

Quand le beurre forme une "flaque" à la surface du lait, versez un peu de ce liquide chaud sur le mélange oeufs/sucre. Fouettez puis ajoutez un tiers de farine puis à nouveau du lait, farine...en alternant. Cela va éviter les grumeaux. Laissez reposer cette pâte minimum 24heures ou jusqu'à 4 jours. Ne "zappez" pas cette étape, elle est primordiale. Si vous cuisiez les canelés sans que la pâte n'ai reposé, ils gonfleraient et sortiraient presque intégralement des moules.  

_MG_1400 copie 

Après cette période de repos, sortez la pâte 30 minutes avant de passez à la cuisson. Fouettez-la un peu pour la ré-homogénéiser, on voit bien sur la photo que les matières grasses sont remontées à la surface (cf photo ci-dessus). 

Préchauffez le four le plus chaud possible, 280°C chez moi. Vaporisez l'intérieur de vos moules avec la bombe de graisse et retournez-les sur du papier cuisson. Conservez au frigo le temps de les remplir. Une fois le four chaud, prenez vos moules, retournez-les sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson, et remplissez-les jusqu'à 1 ou 2mm du bords (cf photo ci-dessus). 

La cuisson va s'éffectuer en deux temps : 

- Pour la première cuisson, il va s'agir de figer la pâte, de saisir les canelés. Pour chez moi, à 280°C, j'ai laissé 9 minutes. Si votre four ne monte pas assez haut, poursuivez un peu cette première cuisson. Exemple, 13/15 minutes à 250°C. Évidemment tout va dépendre de votre four.

- Au bout de 9 minutes, j'ai baissé à 190°C et j'ai poursuivit 35/37 minutes, une cuisson plus douce qui va cuire la pâte à l'intérieurSortez la plaque du four et démoulez aussitôt vos canelés sur une grille (avec un torchon pour ne pas vous brûler). Laissez refroidir au moins 2 heures. Les canelés sont parfaits 2 à 6 heures après. A la sortie du four, la pâte est encore trop compacte, elle va s'aérer en refroidissant et prendre l'aspect d'une éponge (cf photo ci-dessous). Vous pouvez conserver vos canelés dans une boite hermétique jusqu'à 4/5 jours. Le goût reste divin mais ils perdent en croustillant au fil des jours. Régalez-vous !  

*edit du 28/03/15 : j'ai testé la cuisson 8' à 280°C puis 45' à 180°C, encore plus concluant.

IMG_1413 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 5 décembre 2013

"Vanille kipferl" de Christophe Felder, à déguster en pensant à sa liste pour le père Noël ...

"Ils sont trop bons" ! C'est le résumé des commentaires qui ont été faits à la dégustation de ces biscuits Alsaciens. La recette est tirée du livre "Les gâteaux de l'Avent de Christophe" du maître pâtissier alsacien, Christophe Felder. A l'heure de l'Avent, ses petits bredele friables comme il faut, parfumés à souhait avec la vanille, sont juste parfaits ! Et pour couronner le tout, ils sont rapides et faciles à réaliser. Lancez-vous ! L'an dernier, j'avais réalisé les VanilleKipferl de chez Loukoum du blog "Beau à la louche", tout aussi savoureux, avec une texture plus friable.

IMG_7973

Pour 35 à 40 biscuits :

35g de sucre

1gousse de vanille

120g de beurre pommade

140g de farine

60g d’amandes en poudre

1/2cc de vanille liquide

pour l'enrobage : 50g de sucre glace et 2 sachets de sucre vanillé.

Sans titre-1

Préchauffez le four à 170. Mixez le sucre et la gousse de vanille fendue en 2 puis coupée en 4 dans la longueur. Passez au tamis pour retirer les plus gros bouts de gousse. Versez le sucre dans un saladier et ajoutez-y le beurre pommade. Mélangez bien puis ajoutez la farine, la poudre d’amandes et la vanille liquide. Mélangez à nouveau à la cuillère en bois puis terminez de façonner à la main une boule de pâte.

Divisez-la en 4 morceaux égaux et, sur un plan de travail (je n'ai pas fariné) réalisez des boudins réguliers. Coupez enfin les boudins en tronçons de 2cm environ. Posez-les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et enfournez pour 15 minutes. Inutile de trop les espacer sur la plaque, ils ne bougent pas à la cuisson. Laissez refroidir complètement sur la grille avant de les rouler dans le mélange sucre vanillé/sucre glace. 

IMG_7982

A déguster en pensant à sa liste pour le père Noël ...

IMG_7977

 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 juillet 2010

Crème caramel vanillé, on ne s'en lasse pas !

Je ne me lasse pas de ces petits pots de crème caramel ! D'un excellent rapport qualité-prix, il est vraiment économique de les réaliser à la maison ! Seule opération délicate, le caramel, il faut bien le surveiller et être attentive pour ne pas se brûler ... l'expérience qui parle ! Et mes "blessures de guerre" sont nombreuses...le caramel mais aussi la crêpière, mes couteaux en céramique et j'en passe et des meilleures! Après la version au chocolat, voilà la recette au goût de vanille.

P1030496

Pour 8 p'tits pots type "la Laitière":
500g de lait demi écrémé
75g de sucre
1/2 gousse de vanille
4 œufs
pour le caramel
150g de sucre
75g d'eau

P1030508

Préchauffez le four à 170°C. Portez le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée. Coupez le feu et laissez infuser 10 minutes. Mélangez les œufs avec le sucre au fouet puis versez le lait petit à petit sans cesser de mélanger. Mettre au frais le temps de réaliser le caramel.

P1030498

Dans une casserole à fond épais, faites fondre le sucre avec l'eau et attendre jusqu'à l'obtention d'un caramel brun. Une fois que le caramel obtient une belle couleur, versez-le dans le fond des ramequins en les tournant pour bien répartir le caramel sur l'ensemble du fond. Versez la crème par dessus et déposez les ramequins sur un plat allant au four. Mettre de l'eau chaude au 3/4 et enfournez pour 20-30 minutes en fonction de la taille de vos pots. Les crèmes doivent rester tremblotantes au centre et le dessus légèrement doré. Laissez refroidir avant de garder au frigo au moins 6 heures.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 7 décembre 2009

Petits pots de crème vanille...on ne s'en lasse pas!

Ma maman a eu la bonne idée de me ramener des gousses de vanille de son voyage de la réunion ! Que du bonheur ! Du coup, j'ai testé une crème dessert saveur vanille qui ferait presque concurrence à la laitière ! C'est vrai que depuis quelques temps, je boude un peu ces fameuses crèmes dessert ; certes elles sont toutes délicieuses mais le prix, lui, n'est pas certifié du XVIIème! Alors si vous avez envie de vous régaler tout autant et à un prix battant toute concurrence, lisez la suite de la recette!

P1010077

Pour 5 à 6 pots de crèmes
1 gousse de vanille
quelques gouttes d'extrait de vanille
4 jaunes d'œuf
600g de lait
80g de sucre
1càs bombée de maïzena diluée dans un peu de lait.

Couper la gousse de vanille dans la longueur. Faites chauffer le lait et au premier frémissement, coupez le feu et faites infuser les graines de vanille plus la gousse au moins 10 minutes. Retirez la gousse, rajoutez l'extrait de vanille et réservez. Dans un saladier, fouettez les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

P1010083

Versez le lait vanillé dans ce même saladier en tournant sans cesse puis remettre le tout dans la casserole puis sur le feu. Rajoutez enfin la maïzena et tournez jusqu'à épaississement. Réservez dans des petits pots et conservez au frigo. Bon appétit!

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,