lundi 28 novembre 2016

Babka salée au fromage à tartiner, ail des ours séchés & parmesan

La Babka est une brioche d’inspiration juive d’Europe de l’Est qui est roulée et tressée. À la cuisson, les belles torsades ressortent c'est toujours très joli, à l'image de mon Krantz cake réalisé le Noël dernier, nous avions adoré. Ici c'est une version salée que je vous propose, j'ai trouvé cette belle recette chez Clotilde Dusoulier du blog "Chocolate & Zucchini". En apéro c'est très sympa, pour accompagner un morceau de fromage ou de charcuterie, elle a eu beaucoup de succès. La pâte est très simple à réaliser, vous pouvez imaginer toutes sortes de garnitures ! Pour moi c'est du philadelphia, du parmesan, de l'ail des ours séchés (trouvé en biocop), un peu de graines de sésame sur le dessus et du piment d'espelette ! Elle vous tente ma brioche ?

_MG_3748

Pour un moule à cake traditonnel : 

1 càc de levure de boulanger déshydratée

160 ml (= 16cl = 160g) d'eau juste tiède 

260g de farine T65

1/2 càc de sel fin

2 càs d'huile d'olive soit 30g + un peu pour la finition

200g de fromage à tartiner philadelphia ou fromage de chèvre frais type petit Billy

20g de parmesan râpé

1càs bombée d'ail des ours séché ou n'importe quelle autre herbe séchée ou même fraîche

1càs de graines de sésame

un peu de piment d'espelette

IMG_2689

Dans un bol, mélangez la levure avec l'eau et laissez reposer 10 minutes. Mettez la farine, le sel et l'huile d'olive dans le bol du robot équipé du crochet pétrin. Ajoutez la levure et l'eau, et pétrissez à vitesse moyenne pendant 5 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit lisse et se décolle des parois. Rassemeblez la pâte en une belle boule et couvrez le bol du robot avec un film alimentaire. Laissez la pâte pousser à température ambiante pendant 1h30 à 2 heures, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.

Dans un bol, mélangez le fromage avec les herbes.

Renversez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Étirez-la avec vos mains pour former un carré d'environ 35 à 40cm de côté. Elle se façonne très bien. Étalez le fromage aux herbes sur toute la surface en laissant une marge de 2 cm sur les côtés. Saupoudrez de parmesan toute la surface. 

Roulez la pâte bien serré jusqu'à obtenir un joli boudin comme sur la photo puis, à l'aide d'un bon couteau, coupez-le en deux dans la longueur. On obtient deux bandes de pâte, mettez la garniture vers le haut pour tresser plus facilement. Soudez les deux bandes ensemble à une extrémité puis tressez-les en les passant l'une sous l'autre en alternance, garniture toujours vers le haut.

_MG_3751

Transférez la tresse dans votre moule à cake chemisé de papier cuisson. Saupoudrez de graines de sésame puis de piment d'espelette. Laissez reposer à température ambiante pendant 30 minutes.

Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°C chaleur tournante. Une fois le four chaud, enfournez la babka pendant 40 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit gonflée et bien dorée. Sortez la babka en vous aidant du papier cuisson et déposez-la sur une grille de refroidissement (en enlevant le papier cuisson dessous). Badigeonnez par endroit le dessus de la babka avec de l'huile d'olive en vous aidant d'un pinceau pour faire briller. Comme toute brioche, elle est meilleure le jour même, juste tiédie ou à température ambiante. Sinon emballez-la bien dans du film alimentaire ou dans un sac congélation. 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


lundi 7 septembre 2015

Tarte cheesecake aux myrtilles sauvages

Une belle idée de tarte repérée chez "piment oiseau", ici. Par contre à la lecture des ingrédients j'ai trouvé l'ensemble trop sucré pour moi. Du coup j'ai adapté la recette en gardant la base cheesecake, délicieuse et une garniture aux myrtilles sauvages à peine sucrée. L'ensemble est très équilibré, c'est délicieux. La pâte sablée est ici maison, mais vous pouvez opter pour une pâte sablée du commerce afin de gagner du temps. Sinon les myrtilles et la pâte peuvent être cuites la veille sans problème. 

_MG_2344

Pour un cercle de 24cm de diamètre soit 8 personnes : 

Pour les myrtilles : 

500g de myrtilles sauvages

1càs de sucre

1càs de sirop d'agave

1,5 càs de jus de citron

Dans une casserole à fond épais, mettre tous les ingrédients sur feu moyen et laissez cuire en remuant régulièrement pendant 7 minutes. Les myrtilles vont rendre du jus. Passez le tout au tamis, réservez les fruits dans un saladier et remettez dans la casserole le jus des myrtilles que vous avez récupéré. Sur feu moyen fort, faites réduire le sirop obtenu jusqu'à avoir quelque chose de sirupeux et épais. Ajoutez ce jus aux myrtilles, mélangez délicatement, laissez refroidir et entreposez au frigo jusqu'au lendemain. 

Pâte sablée : 

(source : Blog "Amuses Bouche")

220 g de farine

80 g de sucre

30 g de poudre d'amandes

1 sachet de sucre vanillé

125 g de beurre

1 jaune d'œuf

1 pincée de sel

Mélangez farine, le sucre, poudre d'amande et le sel. Faites un puits au centre et y ajouter le beurre coupé en morceaux ; mélangez avec la feuille du KA jusqu'à l'obtention d'un gros sablé. Ajoutez le jaune et pétrissez jusqu'à ce que la pâte s'amalgame. Terminez de former une boule à la main. Aplatissez-la un peu, filmez-la et laissez reposer 30 minutes au frigo. Il est possible de la réaliser la veille ou l'avant veille, voire plusieurs semaines à l'avance et de la congeler.

Sans titre-1

Sortez votre boule de pâte sur une feuille de papier cuisson. Par dessus, mettez votre feuille de papier film qui a servit pour emballer la pâte. Passez votre rouleau dessus afin d'obtenir une abaisse de 0,5cm environ. J'ai trouvé la pâte assez difficile à travailler, très fragile, pâte sablée oblige. Du coup j'ai d'abord découpé le fond de tarte puis j'ai ajouté les bords avec des bandes de pâte en rafistolant un peu. J'ai coupé le surplus de pâte en suivant les bords du cercle.

_MG_2336

 

Placez votre cercle 2 heures minimum au frigo (4 pour moi) avec un film alimentaire au contact.  Cette technique est géniale, vous pouvez après cuire votre fond de tarte à blanc, sans poids dessus et les bords ne s'affaissent pas, c'est impeccable. 

Cuire au four 20/25 minutes à 180°C, elle doit être bien dorée. Laissez refroidir sur une grille. J'ai fait cette opération la veille et j'ai laissé ma pâte sur une grille toute la nuit avec un papier d'alu dessus. 

Pour la base cheesecake : 

100g de philadelphia

120g de sucre glace

125g de crème liquide entière à monter

+ 80g de crème liquide pour y dissoudre la gélatine

2 feuilles de gélatine soit 4g

Faites tremper les feuilles de gélatine dans un plat rempli d'eau froide 15 minutes. Faites chauffer les 80g de crème dans une petite casserole. Quand le mélange frémit, éteignez le feu et ajoutez-y les feuilles de gélatine bien essorées. Fouettez vivement le mélange et laissez reposer 5 minutes.

Montez les 125g de crème au batteur jusqu'à l'obtention d'une chantilly ferme. Mélangez dans un autre saladier le fromage frais et le sucre glace, puis incorporez-y la chantilly à la spatule en soulevant bien l'ensemble de bas en haut, comme pour des blancs d'oeufs. Ajoutez à cet appareil la crème avec la gélatine, en filet.  Mélangez bien mais délicatement pour avoir un appreil lisse puis versez le tout sur le fond de tarte.

Laissez prendre 45 minutes au frigo. Terminez en répartissant les myrtilles délicatement sur le dessus de la tarte puis entreposez à nouveau au frigo jusqu'au moment de servir. Régalez-vous !  

_MG_2347

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 14 novembre 2013

Cheesecake de "haut vol" de Christophe Michalak

Une recette que j'avais mise de côté il y a un moment maintenant, lorsque Ch.Michalak l'avait réalisée sur téva dans son émission "Le gâteau de mes rêves". Comme quoi, mon dossier "recettes à tester" a toute son importance pour ne pas passer à côté de recette comme celle-ci. Et dans le genre "cultissime", j'ai nommé le Cheesecake de Christophe Michalak ! Un parfait équilibre entre une base sucrée et croquante et un appareil au cream cheese peu sucré, divinement fondant. A tomber par terre ! J'avais sauvegardé la recette du site de téva mais en fouinant j'ai trouvé sur le blog "C'est moi qui l'ai fait" de Pascale Weeks une version de base identique mais avec moins de chichi si je puis dire (sur téva, c'est servi avec une chantilly...). Bref, cette recette est parfaite, je vous la recommande. J'ai pris le risque d'utiliser un moule et non pas un cercle et en fait le démoulage a été très très facile. Après c'est encore mieux en portion individuelle, c'est toujours plus classe. Pour la compotée, j'ai fait une version jaune-orangée que je vous laisse découvrir plus bas, je me suis adaptée avec les étéles du moment. Pour la version d'origine aux fraises et framboises, cliquez ! 

IMG_7862

Ingrédients pour 8 cercles en métal de 6 cm de diamètre et 4 cm de haut

ou deux moules carrés de 13/13cm et 4cm de haut

ou un cercle de 21cm.

450g de cream cheese (Philadelphia à défaut st Moret, carré frais...)

30 g de crème fraiche épaisse

120 g de sucre

5 g de maïzena

1 gros œuf + 1 jaune 

Pour la base biscuitée : 

225 g de mélange de sablés bretons et spéculoos (moitié/moitié)

75 g de beurre demi sel fondu

Pour la fausse compotée de fruits :

1 mangue

2 clémentines

1 orange

1càc de confiture d'orange

1 fruit de la passion

1/2 gousse de vanille

1 citron vert à zester pour la touche Michalak !

Sans titre-1

La veille, mettez les biscuits dans un sac congélation (ou au robot, encore mieux) pour les broyer à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Mettez-les ensuite dans un saladier et ajoutez-y le beurre. Mélangez entre vos mains pour que le tout s'amalgame bien. Posez vos cercles sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou mettez une feuille de papier cuisson dans le fond de votre moule si vous n'utilisez pas de cercle). Déposez-y du mélange aux biscuits et tassez légèrement avec le "cul" d'un verre large. Réservez. 

Dans un saladier, mélangez le philadelphia avec la crème. Ajoutez le sucre, la maïzena et mélangez bien au fouet. Mélangez l'œuf et le jaune puis ajoutez au mélange précédent tout en remuant vivement. Versez dans une poche à douille pour faciliter le dressage dans les cercles et pour les moules larges, la spatule suffira. 

Préchauffez votre four à 100 °C. Remplissez les cercles aux 3/4 (inutile de les beurrer) avec le mélange au cream cheese (j'ai rempli quasi à ras bord, la préparation ne bouge pas à la cuisson) et enfournez pour 20 à 25 minutes, le centre doit être encore tremblotant. Laissez refroidir complètement avant de mettre au congélateur (ne rien mettre au contact direct (film alimentaire), ça abimerait le dessus du gâteau).

Le lendemain, sortez les cheesecakes du congélateur et mettez-les au frais pendant 15-20 minutes maxi. Au bout de ce temps, vous devez les démouler très facilement en tenant le cercle et en poussant par en dessous, ou passez un couteau le long de votre moule sur les parois pour atteindre la base biscuitée qui va se décoller toute seule. Déposez sur des assiettes et laissez au frais jusqu'au moment de servir.

Une heure avant le dressage (ou la veille, c'est possible aussi) coupez dans un bol la mangue en dés, pelez à vif les clémentines et l'orange, ajoutez le fruit de la passion, les graines de la gousse et la confiture. Mélangez, filmez et réservez à température ambiante (au frais si c'est la veille pour le lendemain).Pour le dressage, mettez une grosse cuillère à soupe de fruits et zestez le citron vert au-dessus de chaque assiette pour la "touche" Michalak ! Régalez-vous !

IMG_7865

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 septembre 2013

Cheesecake zèbre, doux comme un nuage ...

Le moelleux de ce gâteau est juste hallucinant ! On a l'impression de croquer dans un nuage, c'est divin ! Je me suis inspirée de cette recette trouvée sur un blog anglais. Je n'ai pas pu résister longtemps avant de le goûter même s'il était conseillé d'attendre pour le trancher. C'est vraiment ludique à faire, on a passé un super moment avec ma frangine ! Surtout quand le résultat est là ! Nous avons utilisé un moule de 20 cm en silicone. Il ne fallait pas plus de préparation, c'était juste juste ! Il s'est mis à gonfler à la cuisson, on a eu peur mais pas de débordement. Vous pouvez utiliser un moule légèrement plus grand mais il sera forcement moins dodu. À tester de toute urgence...

IMG_7376

Pour un moule de 20 cm en silicone ou beurré : 

210g de cream cheese (philadelphia)

40g de beurre

85g de lait demi écrémé

1càc d'extrait de vanille liquide

5 oeufs (jaunes et blancs séparés)

50g de farine

1/2 de càc de vinaigre de cidre

1 pointe de couteau de bicarbonate

100g de sucre

30g de cacao non sucré

Sans titre-1

Préchauffez le four à 160°C. Préparez un plat plus grand que votre moule à gâteau pour faire un bain marie et mettez de l'eau à bouillir. 

Commencez par battre le beurre et le philadelphia jusqu'à consistance lisse. Ajoutez le lait et l'extrait de vanille et fouettez bien pour empêcher les grumeaux. Dans un saladier, battre les 5 jaunes d'oeufs avec le vinaigre de cidre et les ajouter au mélange précédent. Puis versez enfin la farine tamisée, mélangez à nouveau. Au robot, montez vos blancs en neige avec la pointe de couteau de bicarbonate. Une fois bien mousseux, incorporez le sucre en trois fois et continuez de battre à pleine vitesse. Vous devez obtenir une meringue bien lisse et brillante (le fameux bec d'oiseau).

Incorporez la meringue à la spatule dans la préparation précédente en 4-5 fois en soulevant bien la préparation de bas en haut. Divisez la pâte obtenue dans deux saladiers (355g X 2 pour moi) et ajoutez le cacao non sucré dans une des pâtes, toujours à la spatule. Commencez le montage en mettant votre moule sur la balance. Vous devez commencer par 30g environ de préparation jaune bien au centre du moule puis par dessus, 30g de préparation cacao et ainsi de suite jusqu'à épuisement des pâtes. Mettez enfin votre moule dans le plat allant au four et remplissez ce dernier avec de l'eau bouillante (au 3/4). Enfournez pour 50-55 minutes. Le gâteau gonfle à la cuisson et retombe après. Piquez-le au centre avec un cure-dent pour assurer la cuisson. Laissez reposer au moins 30 minutes avant de démouler. Nous l'avons mangé dans la foulée, trop bon ! Mais il est conseillé de le réfrigérer avant de le couper et de le manger.  

IMG_7373 copie

Je viens de le goûter, le lendemain aprés une nuit au frais, un vrai délice ! Il gagne en texture, il est un peu plus dense, plus consistant et toujours aussi moelleux.

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 17 octobre 2011

Tarte au Philadelphia et échalotes caramélisées

A la maison, on ne se lasse pas des tartes salées : des repas prêts rapidement, dégustés avec une p'tite salade et le tour est joué ! J'ai trouvé cette recette sur un magazine espagnol et c'est un véritable délice aussi bien chaud que froid. Une pâte croustillante au cumin et une garniture simple avec des échalotes qui ont caramélisées dans un peu de miel...miam miam ! (les photos ont été prises une fois la tarte refroidie mais sinon, la garniture fait "soufflée")

IMG_1978

Pour la pâte : 75g de beurre,  150g de farine, 1 pincée de sel, un peu d'eau, 1 càc de cumin en poudre (vous pouvez ajouter une càs de graine de pavot).

Sortez le beurre 30 minutes avant. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la farine, la pincée de sel, le cumin et le beurre coupé en morceaux. Appuyez bien sur les morceaux de beurre pour les incorporer. Ajoutez un peu d'eau (au fur et à mesure) pour pouvoir former une boule de pâte bien lisse. Réservez au frais 20 minutes. Étalez une feuille de papier cuisson, mettre la boule de pâte dessus puis mettez une nouvelle feuille de papier cuisson sur cette boule. Prenez le rouleau à pâtisserie et étalez la pâte entre ces deux feuilles. Cette astuce évite de remettre de la farine et évite également que la pâte ne s’effrite, c'est top. Une fois la pâte étalée, retirez délicatement une feuille de papier cuisson et retournez la pâte dans le moule anti-adhésif. Retirez alors le second papier et foncez votre moule comme d'habitude. Piquer la pâte avec une fourchette et enfournez pour 10 minutes à 180°C le temps de préparer la garniture. 

IMG_1980

Pour la garniture : 250g de Philadelphia, 3 œufs (jaunes et blancs séparés), 6 échalotes, 3càs d'huile d'olive, du poivre, 2càs d'eau et 2càs de miel assez neutre.

Coupez finement les échalotes et faites les suer dans une poêle sur feu doux avec l'huile d'olive environ 10 minutes. Ajoutez ensuite le miel liquide et l'eau et poursuivre la cuisson 5-7 minutes jusqu'à ce que les échalotes soient bien confites. Réservez. Dans un saladier, mélangez vigoureusement le creem cheese et les jaunes d’œufs afin d'obtenir une préparation souple et lisse. Montez les blancs avec un batteur et ajoutez-les au mélange précédent à l'aide d'une maryse, en soulevant la préparation du bas vers le haut. Assaisonnez. Pour les échalotes, vous pouvez, soit les répartir sur le fond de tarte, soit les mélanger à la préparation au philadelphia. Versez le tout sur le fond de tarte pré-cuit et enfournez pour 15 minutes jusqu'à ce que le dessus de la tarte soit doré. Servez froid ou chaud avec une salade.

IMG_1988

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 8 septembre 2011

Quand Chocolat & Philadelphia font bon ménage...

Voici une très belle recette de cake au bon goût de chocolat et avec une texture moelleuse à souhait apportée par le célèbrissime "cream cheese", j'ai nommé...le Philadelphia ! Quel bonheur de pouvoir le trouver en France sur les étalages de nos supermarchés ! J'ai déniché cette recette sur un blog espagnol, et nous l'avons adorée ! Au p'tit dej ou au goûter, la sensation de plaisir est assurée !

IMG_1814

Ingrédients pour un moule à cake de 23cm : 100g de beurre, 125g de sucre, 200g de fromage Philadelphia, 3 oeufs, 1càc d'extrait de vanille, 150g de chocolat de couverture 70%, 100g de pépites de chocolat, 150g de farine, 1càc de levure chimique. 

Préchauffez le four à 170°C et sortez votre beurre 30 minutes avant pour le ramollir un peu. Faites fondre le chocolat au bain-marie sur feu doux. Pendant ce temps, mélangez le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une consistance crémeuse. Ajoutez ensuite le Philadelphia et l'extrait de vanille, mélangez énergiquement. Incorporez les oeufs un par un puis le chocolat. Ajoutez le mélange farine-levure (tamisé au préalable) petit à petit, mélangez délicatement pour bien incorporer le tout puis terminez par les pépites de chocolat, délicatement à la spatule. Une fois l'appareil lisse et homogène, le verser dans un moule en silicone (ou beurré et fariné) et enfournez pour 45 minutes. La lame du couteau planté au centre du gâteau doit ressortir propre si le cake est cuit ! Laissez-le refroidir 10 minutes avant de le démouler sur une grille. Enroulé le dans un film étirable, ce cake est encore meilleur le lendemain ... patience les gourmands !

Posté par 19821975 à 08:00 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,