"Mes brouillons de cuisine !"

lundi 16 janvier 2017

Chou fleur roti entier au four

Qui a pu inventer ça ? Ben Jamie Oliver bien sûr ! L'idée de cuire le chou-fleur entier comme ça m'a tout de suite intrigué, j'ai trouvé ça d'abord très esthétique et je peux vous dire maintenant que je trouve ça très très bon. C'est un accompagnement de choix pour n'importe quelle viande ou poisson, vous amenez votre chou-fleur à table et vous le coupez comme un gâteau, l'effet est garanti. Vous pouvez faire évoluer la liste des ingrédients selon vos placards ; varier les épices, les herbes ... 

_MG_3931

Ingrédients : 
(source : blog "un peu gay dans les coings")
1 chou-fleur (de 800g à 1,100kg max) 
2 càs d'huile d'olive (ou de beurre mou)
2cm de gingembre rapé
1càc de paprika fumé doux
1càc rase d'ail en poudre
du poivre noir du moulin 
de la fleur de sel 
5cl de vin blanc ou d'eau

_MG_3926

Commencez par couper les plus grosses feuilles du chou-fleur puis la tige à la base de manière à ce que le chou-fleur tienne debout. Incisez la base en forme de croix, c'est important de le faire pour faciliter la cuisson. J'ai pris un couteau et rentré ma lame dans la hauteur pour inciser en croix assez profond d'ailleurs. 
Préchauffez votre four à 200°C.

IMG_4065

Dans un petit bol, mélangez à la cuillère tous les ingrédients : le gingembre râpé, le paprika, l'ail, le sel et le poivre. Posez la chou-fleur dans un plat allant au four, j'ai utilisé une cocotte en fonte ronde. Mettez l'eau ou le vin blanc au fond et enduisez le soigneusement à la main avec l'huile parfumé. Recouvrez d'un papier sulfurisé et enfournez pendant 1h15 - 30 (suivant le poids de votre chou fleur) ou jusqu’à ce que le chou-fleur soit tendre quand vous le piquez avec la pointe d'un couteau. Au bout de ce temps retirez le papier sulfurisé et faites dorer encore 15 minutes. Voilà c'est prêt !

_MG_3940

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 12 janvier 2017

Muffins aux myrtilles

Des muffins tout moelleux à déguster pour le goûter ... Ils ont été dévorés par petits et ... très grands enfants ! La recette vient d'ici, chez "Tangerine Zest", je n'ai pas mis les noisettes, je n'en avais pas mais ça doit être encore meilleur ! Les muffins sont toujours une valeur sûre, très rapides à réaliser, ils cuisent en 20 minutes. Sa recette est vraiment sympa, le sucre sur le dessus apporte un côté caramélisé et l'intérieur est aéré, les myrtilles bien réparties dans le muffin. Parfaits en somme !

_MG_3895

Pour 6 à 8 muffins selon la taille de vos moules :

10g de cassonade pour le dessus des muffins
70g 90g de sucre
90g de lait (=9cl) avec quelques gouttes de jus de citron (à peine une cuillère à café, soit 3g) ou de vinaigre blanc
50g d'huile de pépins de raisins ou de tournesol
1 œuf
150g de farine
1 pincée de sel
3g de levure chimique ou la moitié d'un sachet
130g de myrtilles (surgelées picard ici)

Commencez par mettre le lait avec le jus de citron ou le vinaigre dans un petit bol, mélangez et laissez reposer 15 minutes.

FullSizeRender

Préchauffez le four à 180°C chaleur ventilée.
Ensuite, mettez tous les ingrédients dans un saladier, à l’exception des myrtilles. Mélangez bien au fouet puis ajoutez les myrtilles à la spatule pour ne pas les écraser. 

FullSizeRender1

Versez la pâte dans vos moules à muffins en silicone ou chemisés avec des caissettes papier. Ne remplissez qu'au 3/4, ils vont gonfler à la cuisson. 

Saupoudrez un peu de cassonade sur le dessus et enfournez pour 20 minutes en surveillant la cuisson. Plantez la pointe d'un couteau pour assurer le coup, si celle-ci ressort propre, c'est cuit.

Sortez la plaque du four, démoulez les muffins délicatement et laissez-les refroidir sur une grille. Dégustez tiède ou froid et régalez-vous !

_MG_3891 

Envie de se cocooner ? D'autres recettes de muffins à retrouver sur le blog par ici !

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 9 janvier 2017

Galette des rois, crème frangipane marrons & orange

J'en ai encore l'eau à la bouche ... cette galette nous a vraiment régalé ! Il faut dire que je n'ai rien négligé pour atteindre ce résultat car j'ai réalisé ma pâte feuilletée inversée avec la magnifique recette de Christophe Felder, je pense que ça fait vraiment toute la différence. Quel bonheur ! Je ne vous dis pas qu'elle ne sera pas bonne avec des pâtes du commerce, si vous n'avez pas le temps, allez au plus pratique évidemment.

Pour la garniture, c'est chez Edda (comme souvent ...) que j'ai trouvé mon bonheur : une crème frangipane (crème pâtissière + crème d'amande) à laquelle on ajoute de la crème de marrons, des zestes d'orange et de petits morceaux d'orange confite. Tout est dit il me semble !! Question organisation, j'ai réalisé ma crème pâtissière le vendredi, la crème d'amande le samedi, la crème frangipane également le samedi et j'ai congelé cette garniture dans un moule silicone. Je l'ai mise encore congelée sur ma pâte feuilletée le dimanche matin, j'avais vu cette technique chez Michalak, je l'avais expliqué ici. Allez je vous réexplique tout en détail ...

Pour d'autres recettes de galettes, je vous renvoie à la version plus classique ICI ou LA, à la galette au chocolat, irrésistible ! Et pour ceux qui ne suivent pas les traditions, retrouvez la galette bretonne ou franc comtoise, toutes aussi délicieuses !

_MG_3902

Pour une galette de 24cm de diamètre : 

2 cercles de pâte feuilletée inversée de 24cm de diamètre (Rappel ! pour les chutes de pâtes, n'en faites pas une boule, le feuilletage serait foutu. Conservez-les en "accordéon" dans un film). La pâte feuilletée peut-être réalisée 2 à 4 jours avant même d'être congelée et sortie la veille au frigo. 

Pour la crème pâtissière :

(recette tirée du blog "un dejeuner de soleil")

12 cl ou 120g de lait entier 

15g de sucre

10g de Maïzena®

1 oeuf soit 45 à 50g max 

1 càs d'extrait de vanille liquide (ici de qualité, trouvé chez Ecophil)

La veille ou une heure avant, préparez la crème pâtissière. Pour cela, mettre à chauffer dans une petite casserole le lait. Dans un saladier, mélangez la fécule avec le sucre et l'oeuf. Versez le lait chaud sur cette préparation en mélangeant, remettez sur le feu et laissez épaissir sans cesser de mélanger. Retirez du feu, incorporez la vanille puis à la spatule, récupérez toute la crème et la réserver dans un plat en filmant au contact. Mettre directement au frigo jusqu'au lendemain ou pour une heure au moins. 

Pour la crème d'amandes :

70g de poudre d'amandes

60g de beurre mou

40g de sucre glace

1 oeuf

le zeste d'une orange non traitée

1 càs d'extrait de vanille liquide

une pincée de fleur de sel

Pour la crème frangipane :

La totalité de la crème pâtissière

La totalité de la crème d'amande

160g de crème de marrons

+ quelques dés d'orange confite

+ un jaune + 1càs de lait pour la dorure

IMG_3972

Une heure plus tard (pour que la crème pâtissière ait eu le temps de refroidir), réalisez votre crème d'amande. Pour cela, faire ramollir le beurre au micro onde 5 à 10 secondes (il ne doit pas fondre, juste ramollir) ou sortez-le 3h avant, vous obtenez le même résultat.

Ajoutez-y les poudres tamisées (sucre glace, poudre d'amande) puis l'œuf entier, la pincée de sel, la vanille et enfin les zestes. Mélangez puis incorporez une grosse cuillère de la crème d'amande dans la crème pâtissière froide pour la détendre. Versez enfin la totalité de la crème d'amande dans la crème pâtissière pour obtenir votre crème frangipane. Remuez bien au fouet, ajoutez la crème de marrons, les cubes d'orange confite (la quantité c'est au choix, j'en ai mis une dizaine de petits cubes) fouettez à nouveau et mettre le tout dans une poche à douille pour dresser votre cercle de garniture plus tard sur votre disque de pâte feuilletée. Pour ma part, j'ai versé ma frangipane dans un moule silicone de 20cm, j'ai placé la fève et entreposé le tout une nuit au congélateur.

Le lendemain ou une heure après, abaissez votre pâton de pâte finement (3mm environ). Coupez deux disques de pâte de 24cm avec un bon couteau ; la coupe doit-être nette. Piquez-les à l'aide d'une fourchette pour bien faire ressortir la vapeur lors de la cuisson. Réservez 30 minutes au frigo

A l'aide d'un pinceau humide, mouillez les bords d'un des deux disques de feuilletage. Déposez le cercle de garniture congelé de 20cm (et là vous allez trouver l'astuce de Michalak très pratique ! ) sur le disque de pâte et refermez avec le second disque de feuilletage. Ils doivent parfaitement se superposer, ré-égalisez les bords au couteau si nécessaire.

Ici, j'ai ajouté quelques chutes de pâte entre les deux cercles pour donner encore plus de feuilletage. J'ai trouvé cette astuce chez Carine du blog "Chic Chic Chocolat"

On badigeonne le pourtour de la galette avec de l'eau au pinceau, on place une bande de pâte tout autour de la garniture. On badigeonne encore un peu d'eau au pinceau sur le pourtour et on recouvre du deuxième disque de pâte. On se retrouve donc avec 3 épaisseurs de pâte sur les bords qui vont permettre d'avoir une galette très très feuilletée ! Cette étape est facultative mais je la conseille vivement si vous utilisez une pâte du commerce, l'illusion sera presque parfaite !

IMG_3986

Appuyez avec vos doigts autour de la garniture pour bien faire adhérer. Avec le dos d'un couteau, marquez les bords sur 5 mm de l'extérieur vers l'intérieur. En fait, posez le bout de votre doigt sur le bord de la pâte et passez le couteau sur 5 mm à droite du bout de votre doigt. On pose, on marque à droite du doigt, on repose son doigt juste derrière la marque précédente et on fait une nouvelle marque à droite de notre doigt sur 5mm...et cela en faisant tout le tour. Battre le jaune et dorez très légèrement la surface à l'aide d'un pinceau. 

A l'aide d'un couteau réalisez la déco que vous désirez. Rentrez la pointe du couteau au centre pour faire une petite cheminée puis sur les points "Nord/sud/est/ouest" de la galette en reprenant les arcs de cercle pour ne pas que ça se voit. Ca va permettre là aussi à la vapeur de bien s'échapper durant la cuisson. 

_MG_3908

Cuire dans un four préchauffé à 210°C pendant 15 minutes puis baissez la température à 180°C et laissez encore cuire pendant environ 20/25 minutes

A la sortie du four, réservez votre galette sur une grille et lustrez la surface au pinceau avec du sirop d'érable ou d'agave (cette étape est facultative). Laissez refoidir au moins une heure avant de déguster. Le top c'est de la réaliser le matin pour le soir. Régalez-vous !

_MG_3896

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 5 janvier 2017

Boeuf à la Guinness de Jamie Oliver

Une magnifique recette à partager aujourd'hui, un véritable coup de coeur : un boeuf à la Guinness qui ne demande presque aucune préparation ! La sauce se lie d'elle même, la viande est fondante, il y a de la tomate, des carottes, du céleri ... c'est divin, rien ne manque à cette recette. Je rassure les personnes qui n'aiment pas les plats avec de l'alcool ; la cuisson est longue si bien qu'après avoir cuit 4heures, l’alcool s’évapore. Il peut rester une trace infime, mais dans une quantité telle que cela ne représente aucun risque, même pour les enfants. Ne changez rien à la recette, vraiment, essayez ! C'est chez Valérie que je l'ai trouvée ; elle fait revenir sa viande, ici je ne l'ai pas fait et franchement, je pense que ce n'est pas utile. Tout le monde s'est régalé, j'avais pris 2kg de viande pour 9 et il n'est rien resté ! Servie avec des pommes de terre éclatées au four, un disque de pâte feuilletée pour retrouver l'esprit "pie", du riz ou des pâtes fraîches feront aussi très bien l'affaire. C'est pas très glamour dans l'assiette, je vous l'accorde, mais qu'est ce que c'est bon !

_MG_3857

Pour 4 à 5 personnes (en plat unique et selon les mangeurs) : 

1kg de boeuf coupé en cubes d'environ 3 à 4cm (paleron, jarret, comme pour un bourguignon)

1L de bière Guinness (soit 2 canettes)

4 branches de céleri branche

4 oignons de taille moyenne

4 carottes

2 boites (400g chacune) de tomates concassées Mutti 

30g de farine

2 càs d'huile d'olive 

6 feuilles de laurier 

Sel et poivre 

_MG_3859

Commencez par couper le céleri et les carottes en morceaux, pas trop gros puis hachez les oignons grossièrement. J'ai réalisé cette étape la veille, mis dans un grand saladier et réservé au frigo bien filmé jusqu'au lendemain. 
Préchauffez le four à 180°C chaleur ventilée.
Dans une cocotte en fonte, faites revenir, avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive, tous les légumes pendant 10 minutes sur feu vif en remuant très régulièrement pour ne pas que ça accroche. 
Au bout de 10 minutes, ajoutez la viande, la farine, les tomates, la bière (ne penchez pas la canette pour l'ouvrir... j'en ai mis partout ! Bien ouvrir la canette à la verticale) et le laurier. 
Remuez le tout, salez (pas trop car en réduisant, la sauce va se concentrer), poivrez puis portez à ébullition. 
Coupez le feu, fermez la cocotte et enfournez pour 3heures. Oubliez totalement votre marmite, même pas besoin de remuer.
Au bout de 3h, retirez le couvercle pour la dernière demie heure (éventuellement ajoutez un peu d’eau si la sauce vous parait trop épaisse). La viande doit être tendre ; goûtez et rectifiez l'assaisonnemenet si nécessaire. 
Retirez les feuilles de laurier et servez ! Régalez-vous ! 
Comme tous les plats mijotés, c'est meilleur le lendemain réchauffé. Du coup question organisation, j'ai cuit 3h la veille (de 14h à 17h ... je suis partie bosser tranquille), sans jamais ôter le couvercle. J'ai laissé refroidir en entre-ouvrant le couvercle de la cocotte puis le soir vers 22h j'ai mis au frigo pour la nuit. Le lendemain, vers 17heures, j'ai sortie ma cocotte du frigo. J'ai allumé le gaz sur feu tout doux vers 19h. Ma sauce avait épaissie donc j'ai ajouté un peu d'eau et j'ai mélangé délicatement puis j'ai réchauffé sur feu tout doux au moins 1h à 1h30. 

_MG_3850

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 janvier 2017

Pancakes à la pomme râpée

Pour commencer l'année, une recette de pancakes pour les goûters ou les petits déjeuners en famille. C'est facile et rapide et je prends le pari, vous allez adorer croquer dans ces pancakes ! On sent bien le petit goût de la pomme ; pour les amateurs, ajoutez un peu de cannelle dans la pâte et servez avec du sirop d'érable sur le dessus ...

_MG_3876

Pour 6 pancakes :

100g de farine

2 oeufs 

20g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

*50g de lait ribot soit 5cl

50g de lait demi écrémé soit 5cl

1càs d'huile de tournesol ou 1càs de beurre fondu

1 càc de levure chimique

**1/2càc de bicarbonate 

2 petites pommes épluchées et râpées ou 1 grosse

*si vous n'avez pas de lait ribot, mettez 50g yaourt nature ou fromage blanc

**si vous n'avez pas de bicarbonate, mettez un sachet de levure chimique en tout

_MG_3874

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs puis ajoutez les oeufs, mélangez puis le lait fermenté, le lait et le beurre fondu ou l'huile. Mélangez bien et terminez par incorporer les pommes.

Chauffez très fort une poêle avec une noisette de beurre. Versez la pâte à l’aide d’une louche et laissez saisir. Dès que des petites bulles se forment sur le pancake, retournez-le et faites le cuire de l’autre côté, c'est rapide. Renouvelez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte. Servez encore chaud, c'est un délice ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :