lundi 6 juin 2016

Pavlova roll ou pavlova roulé aux fraises

Un dessert en apparence assez complexe mais qui finalement s'avère simple à préparer ; en plus, c'est idéal pour finir un surplus de blancs d'oeufs. Je l'ai réalisé la veille, on s'est régalé mais je pense quand même que le top est de le déguster quelques heures après réalisation. On à l'impression de croquer dans un nuage, c'est frais, onctueux, léger en bouche, on s'est tous resservi. J'ai trouvé cette belle idée sur Pinterest et j'ai repris la recette de base de Carine du blog ChicChicChocolat pour la meringue. Merci à elle ... encore ! La recette que je vous donne est donc pour 4 furieux ou 6 personnes !!!

_MG_3222 copie

* Pour la Meringue : 

4 blancs d’œufs

170 g de sucre en poudre

1 càc de Maïzena®

1 càc de vinaigre blanc

Préchauffez le four à 160°C.

Commencez par monter les blancs d’œufs en neige. Dès que les blancs deviennent bien mousseux, versez le sucre en pluie, doucement, petit à petit. Fouettez jusqu'à l'obtention d'une meringue lisse et brillante puis ajoutez le vinaigre et la Maïzena® . Fouettez quelques instants et éteindre le batteur.

Étalez la meringue sur une feuille silicone (je pense que ça marche aussi avec un papier cuisson) en un rectangle régulier (j'ai utilisé une spatule coudée, cf. photos) et enfournez pour 25 minutes. La meringue doit être légèrement dorée sur le dessus. 

Pendant ce temps, préparez une autre feuille en silicone et saupoudrez-la légèrement de sucre glace. 

Sortez votre meringue du four et délicatement, retournez-la sur la feuille silicone préparée. Retirez doucement la feuille du dessus et laissez refroidir complètement.

SIQM8591

* Pour la garniture :

1 brique de 25cl de crème liquide entière (bien froide)

100g de philadelphia (fromage à tartiner)

les zestes d'un petit citron vert

250g de fraises de qualité (sinon il faudra sucrer la chantilly) équeutées et coupées en morceaux.

15 minutes avant, mettez votre ustensile "fouet KA" au congélateur.

TPNN5370 

Dans le bol de votre robot, mettez la crème et le philadelphia et fouettez jusqu'à avoir une belle chantilly qui se tienne bien. Le fait d'ajouter le philadephia fait que l'on obtient un résultat très ferme. Ajoutez les zestes de citron vert, fouettez juste pour les incorporer et réservez.

Étalez à la spatule la crème sur la meringue complètement refroidie en gardant une bande de 2 centimètres sur le haut ; cette partie viendra sous le roulé et ça évitera de crépir votre plan de travail avec de la chantilly. Répartissez les morceaux de fraises sur la crème puis, en vous aidant de la feuille en silicone, roulez la meringue. Serrez un peu. Réservez au frais 1h ou 2 et coupez de belles tranches pas trop fines. Je l'ai servi avec un coulis de fraises et framboises. Un régal !

_MG_3217 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 3 juin 2016

Crackers aux graines, flocons d'avoine et farine de seigle

Attention, danger ! Ces crackers sont très addictifs. Plus épais et donc moins fragiles que ma recette fétiche CLIC, ils seront parfaits avec votre fromage, salade ou en apéritif comme j'ai pour habitude de les servir. A la maison, je fais une fournée chaque semaine, et tout le monde les adorent. Les crackers aux graines sont adoptés depuis un moment ; avec seulement 2,5cl d'huile d'olive pour une plaque de biscuits, ils remplacent et remportent aisément (pour moi) le match des gâteaux apéro ! Laissez-vous tenter et si vous voulez revenir sur du traditionnel, je vous mets le lien des sablés comté/beaufort aux graines de sésames !

_MG_3134 copie

Pour une plaque de crackers : 

(Source : "Manuelas bake-bibel")

40g de graines de courge

40g de graines de tournesol

30g de graines de sésame

30g de graines de lin

30g de flocons d'avoine

65g de farine de seigle

1 cuillère à café de sel rase

une pointe de couteau de bicarbonate

25g d'huile d'olive

65g d'eau

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante
Mettez tous les ingrédients secs dans un saladier, mélangez à la cuillère puis ajoutez l'eau et l'huile pour obtenir une pâte bien homogène et assez compacte. Mettez la pâte sur une plaque recouverte d'une feuille de papier cuisson. Par dessus, mettez une autre feuille de papier sulfurisé et étalez au rouleau à pâtisserie en un grand rectangle, le plus fin possible. 

DNUB0458

Soulevez la feuille de papier cuisson du dessus puis, à l'aide d'une roulette à pizza ou d'un bon couteau, "délimitez" vos crackers en carrés ou faites des biscottes. A cette étape vous ne pouvez pas manipuler les crackers mais une fois cuits, le fait d'avoir passé la roulette permettra de "casser" facilement les crackers qui ne se seront pas séparés. Enfournez pour 15 minutes (à surveiller sur la fin). Laissez refroidir quelques instants avant de "casser" en morceaux suivant les marques que vous avez fait. Régalez-vous ! ... je vous avais prévenu, il est difficile de s'arrêter !

_MG_3131 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 1 juin 2016

Salade de boulgour du chef Ottolenghi pour changer du traditionnel taboulé

Un délice cette salade de boulgour ; encore une belle manière de voyager à bas coup ! L'odeur, les couleurs, tout me plaît dans cette recette. Idéal pour accompagner vos BBQ, je ne manquerai pas de la refaire. Et vous, ça vous tente ? Cette recette est tirée du Cookbook d'Ottolenghi, c'est en fait, une farce pour garnir des sardines. C'est Valérie qui a eu la bonne idée de l'utiliser en salade, on a adoré.

_MG_3176 copie

Pour 4 à 6 personnes : 

200g de boulgour

60g de raisins secs

60g de pistaches émondées non salées

Le zeste d'un citron bio ou non traité

40g de jus de citron (le jus de deux petits environ)

20g de persil plat ciselé

20g de menthe ciselée

1càc rase de cannelle moulue

1/2 càc de mélange "4 épices" en poudre

1càs de sucre en poudre

2 càs de mélasse de grenade soit 30g (ou de crème de balsamique)

45g d'huile d'olive soit 4,5cl

sel

Commencez par cuire le boulgour en le plongeant 8 minutes dans l'eau bouillante. Une fois la cuisson terminée, passez-le sous l'eau froide et laissez-le s'égoutter dans la passoire pour qu'il y ait le moins d'eau possible ; vous pouvez même utiliser du papier absorbant. Réservez le boulgour dans un saladier.

Déposez les pistaches sur une plaque et faites les torréfier 10 minutes dans un four à 150°C. Laissez les refroidir puis concassez-les grossièrement. 

Ciselez finement le persil et la menthe. Mettez les raisins à tremper 5 minutes dans de l'eau chaude pour qu'ils retrouvent leur moelleux.

_MG_3178 copie

Pour la sauce, dans un petit récipient, versez le jus de citron et les zestes. Ajoutez les épices, le sucre, la mélasse de grenade, l'huile d'olive, le persil et la menthe. Mélangez bien, salez.
Dans le saladier du boulgour, ajoutez les pistaches et les raisins puis versez la sauce. Mélangez et servez bien frais. 
J'ai réalisé ma salade la veille en mettant la sauce à part. Le lendemain, au moment de servir, j'ai mélangé la sauce, c'était parfait. Régalez-vous ! 

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 30 mai 2016

Bostock aux fruits secs

Cette recette m'a immédiatement fait de l'oeil dans le Fou de Pâtisserie #16 : "Sublime fusion entre la crème d'amande et la brioche" disaient-ils. Je confirme ! Comment ne pas se succomber à cette viennoiserie recouverte de crème d'amande et de fruits secs, c'est vraiment divin. Avantage, on peut s'organiser sur 3 jours et la cuisson finale se fait en 10 minutes. Je les ai servis au goûter, j'avais préparé ma crème d'amande quelques heures avant, mon sirop le matin aussi, il ne me restait plus que l'assemblage. J'ai doublé les proportions de la brioche (100g ça faisait peu pour le bol de mon robot) et j'ai un peu modifié la recette, je vous le signale également dans la liste des ingrédients. Derniere chose, je retiens de cette recette également la cuisson dans les boites de conserves. Génial ! J'ai tout de suite pensé au futur panettone ou pain surprise que je vais pouvoir tester dans les boites de lait XXL de ma fille.

_MG_3210 copie

Pour la pâte à brioche (environ 16 Bostock) :

(compter 1/pers, 2 pour les gourmands)

200g de farine T45 ou gruau

6g de sel fin

20g de sucre

10g de levure fraiche

150g d’oeufs

150g 180g de beurre froid

10g de poudre de de lait demi écrémé

4 boites de conserves contenance 230g pour moi

pour le sirop : 

150g 300g de sucre

20g 40g de fleur d’oranger

40g de poudre d’amandes

20g 40g de sucre glace

220g d’eau

pour la crème d'amande :

70g de poudre d’amandes

10g de poudre à crème maïzena

60g de sucre glace

10g de fleur d’oranger

60g de beurre

50g d’oeufs entiers

* vendredi soir : la pâte à brioche.

Pesez vos oeufs et battez-les légèrement. Dans la cuve du batteur munie du crochet pétrin, versez la farine, le sel, le sucre, la levure et la poudre de lait. Faites tourner la pâte, ajoutez les oeufs petit à petit puis laissez tournez 3 minutes, pétrissage assez lent. Ajoutez le beurre et pétrissez plus rapidement. Une fois le beurre incorporé, que la pâte est lisse, stoppez le pétrissage et à l'aide d'une corne, ramenez la pâte vers le centre de la cuve pour former une boule. La pâte est très collante, c'est normal. Filmez le saladier et laissez pousser à température ambiante jusqu’à ce qu’elle double de volume soit 1h30 environ. 

Rabattez la pâte pour enlever le gaz et pour lui redonner son volume initial puis filmez à nouveau et laissez-la 1 nuit au réfrigérateur. 

VOTD7888

*Samedi matin

Coupez la pâte en 4 et boulez-la. Chemisez vos boites de conserves propres avec du papier cuisson puis laissez-y tomber vos 4 boules de pâte. Faites une première dorure au pinceau avec un oeuf battu (il m'en restait de ma pesée de la veille) puis mettez les brioches à pousser environ 1h30, elles vont bien gonfler. 

Préchauffez le four à 175°C, dorez une nouvelle fois vos brioches sur le dessus au pinceau et enfournez pour 25 à 30 minutes. Laissez refroidir, boites retournées sur une grille et démoulez. 

Coupez des tranches de 2cm de large et laissez-les à température ambiante sous un film alimentaire ou papier alu jusqu'au lendemain. Elles vont sécher un peu, ce n'est pas un problème puisqu'elles passeront dans le sirop.

*Le dimanche matin

Réalisez le sirop : Dans une casserole, versez l’eau, le sucre glace et la poudre d’amandes et portez à ébullition. Retirez du feu et laissez refroidir avant d’ajouter la fleur d’oranger. Réservez à température ambiante.

*Le dimanche en fin de matinée ou début d'aprés midi

Faites votre crème d'amande : Travaillez le beurre en pommade. Ajoutez le sucre glace, la maïzena et la poudre d’amandes. Une fois la préparation homogène, ajoutez les oeufs, mélangez bien puis finissez par la fleur d’oranger. Filmez et gardez au frigo.

ELDH6825

Pour le montage, prévoir une poignée de fruits secs concassés grossièrement par Bostock. J'ai utilisé des pistaches, des amandes, des noisettes, des pignons et des cranberries. Vous pouvez opter pour des amandes effilées, même des fruits confits, des noix de pécan ...

Préchauffez le four à 180°C.

Trempez chaque tranche dans le sirop puis laissez-les s’égoutter sur une grille. Etalez la crème d’amandes dessus puis collez le mélange de fruits secs.

Posez les tranches sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pour 10 minutes environ jusqu'à ce qu'elles soient dorées sur les côtés. Faites tiédir et régalez-vous ! 

_MG_3205 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 26 mai 2016

Tarte à la ricotta et asperges vertes lardées

Je vous propose aujourd'hui une jolie tarte, assez graphique et surtout délicieuse ! Une pâte feuilletée croustillante, une base à la ricotta légère et parfumée au piment d'espelette et des asperges enroulées de lard qui viennent couronner le tout. Je vous ai fait envie ? Alors lancez-vous la recette est toute simple.

_MG_3163 copie

Pour 4 à 6 personnes selon entrée ou plat complet :

10 asperges vertes

50g de lard en lamelle (poitrine tranches très fines)

1 pâte feuilletée (j'ai pris celle de picard que je sors la veille au frigo)

250g de ricotta

2 oeufs

10 cl d'amande cuisine (ou soja ou crème liquide)

1 càs de parmesan

de la fleur de sel (au goût)

du piment d'espelette (au goût)

de la ciboulette et de l'estragon (herbes surgelées picard pour moi), l'équivalent d'une càs bombée

IMG_8819

Commencez par les asperges vertes ; je ne les épluche jamais d'ailleurs. Coupez la partie fibreuse et dure des tiges pour ne garder que le plus tendre. Ficellez vos 10 asperges en un bouquet. Portez à ébullition une grande quantité d'eau et plongez-y vos asperges 2 minutes. Passez-les sous l'eau bien froide pour stopper la cuisson et réservez sur du papier absorbant.

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.

QTAW5522

Etalez votre fond de tarte dans un moule et piquez-le avec une fourchette. Saupoudrez-le de parmesan et réservez. Dans un saladier, fouettez les oeufs avec la ricotta, l'amande cuisine, le piment d'espelette, les herbes et salez. Le mélange doit être bien homogène. Versez-le sur le fond de tarte. Prenez une demie lamelle de lard et enroulez-la autour de l'asperge. Déposez-les au fur et à mesure en "soleil" sur l'appareil à tarte. 

Enfournez pour 40 minutes. Régalez-vous chaud ou froid, c'est top !

_MG_3158 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 23 mai 2016

petits gâteaux aériens au fromage blanc et framboises

On a l'impression de croquer dans un nuage, ces gâteaux sont "archi" moelleux ; en plus de ça, ils sont très rapides à faire, que demande le peuple ! En tout cas moi ça me va et plutôt deux fois qu'une ! Vous pouvez varier les fruits, moi j'ai choisi des framboises surgelées (ce n'est pas encore la saison), j'adore leur côté acidulé mais vous pouvez utiliser des myrtilles comme Hélène du superbe blog "Mais qu'est ce qu'on mange ce soir à Cannes" d'où je tiens la recette. 

_MG_3183 copie

Pour 10 moelleux (empreintes à muffins traditionnelles) :

2 oeufs

50g de sucre de coco (ou autre sucre)

300g de fromage blanc 

1càc d'extrait de vanille

60g de farine

5 framboises par moelleux 

Préchauffez le four à 180°C.

Commencez par monter vos blancs en neige, réservez. Dans un saladier, fouettez les oeufs et le sucre puis ajoutez-y le fromage blanc et l'extrait de vanille, mélangez et enfin la farine (tamisée c'est encore mieux), mélangez bien. Terminez en incorporant les blancs délicatement à l'aide d'une spatule. 

AMGA0964

Graissez des empreintes pour muffins avec du beurre ou de la bombe graissante, remplissez avec la préparation puis parsemez de framboises en les enfonçant légèrement.

Enfournez pour 20/25 minutes, selon les fours, il doivent être bien dorés. Ils seront gonflés à la sortie du four mais vont retomber rapidement. Dégustez tiède ou froid, régalez-vous !

_MG_3185 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 19 mai 2016

Biscuit roulé salé à l'ail des ours et brousse Corse de Brebis

Un vrai coup de coeur pour cette recette de Carine Couriol du blog Chic Chic Chocolat. Une entrée fraîche, colorée et que l'on peut varier à l'infini en changeant les herbes aromatiques, la garniture, j'adore l'idée. En plus c'est rapide et ça peut se faire la veille sans problème, il faut que ce soit bien frais pour être servi. Avec une salade verte, en accompagnement d'un plateau de charcuterie, c'est juste parfait.

... Et l'ail des ours, (découvert il y a peu grâce à "KABAVERT" qui me fournit en légumes et fruits bio chaque semaine-article non sponsorisé), c'est un délice ; si on prend un grand plaisir à l'effeuiller simplement sur nos pâtes, il est aussi délicieux cuit, comme des épinards ou incorporé dans des cakes, des tartes. Il n'est pas simple d'en trouver mais si vous en voyez, dégainez, ne passez pas à côté de sa divine saveur aillée. 

_MG_3150 copie

Pour 4 personnes :
 (Clic pour la recette originale)
50g d'ail des ours (soit 15 à 20 feuilles je dirais) + 3càs d'huile d'olive
*
3 œufs
60g de farine T65 ou classique
5g de levure chimique
de la fleur de sel
du piment d'espelette
200g de brousse de brebis

Commencez par mixer l'ail des ours avec l'huile d'olive. Réservez. 

HDIZ3896

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante. Clarifiez vos oeufs c'est à dire, séparez les jaunes des blancs d’œuf.

Commencez par monter vos blancs en neige assez fermes et réservez. 
Au batteur, fouettez les jaunes avec 1 cuillère à soupe d'eau chaude jusqu'à ce qu'ils doublent de volume et deviennent bien crémeux (cf photo ci-dessus).
Ajoutez le "pesto" d'ail des ours dans les jaunes et mélangez à nouveau quelques instants au batteur. Tamisez la farine et la levure sur les jaunes et incorporez le tout à l'aide d'une spatule. Salez, mettez du piment d'espelette selon votre goût. Enfin, incorporez les blancs, comme pour une mousse au chocolat, en soulevant bien la masse de bas en haut et en tournant votre saladier.
Versez la pâte sur un tapis silicone ou une feuille de papier cuisson et faites un grand rectangle, le plus régulier possible, à l'aide d'une spatule coudée. Enfournez pour 8 à 10 minutes. Touchez votre biscuit pour juger de la cuisson, il doit s'enfoncer puis remonter lorsque vous enlevez votre doigt (et il dore légèrement aussi).

ATUI7816

A la sortie du four, retournez votre biscuit sur une autre feuille en silicone ou un autre papier cuisson. Passez une éponge humide sur le papier pour décoller facilement ce dernier. Roulez ensuite le biscuit en vous aidant de la feuille du dessous et laissez-le ainsi refroidir, dans la feuille de papier cuisson ou silipat. 

Une fois froid ou tiédi, ouvrez votre biscuit et tartinez-le de brousse à la spatule. Roulez à nouveau, filmez et gardez au frais une heure au moins avant de trancher en 8 parts. Régalez-vous !

_MG_3155 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 16 mai 2016

Crème glacée au chocolat avec seulement 3 ingrédients (sans sorbetière et sans crème)

Ben je crois que je n'ai rien oublié dans le titre ! Ah si, que cette glace est juste parfaite et qu'elle n'a rien à envier aux crèmes glacées que l'on achète. Elle est onctueuse, très chocolatée, c'est dû à l'utilisation du cacao non sucré et plutôt légère car il n'y a pas de crème mais du lait de coco exclusivement. On a adoré, et c'est d'une simplicité, seulement 3 ingrédients et la magie opère ! Pas besoin de sorbetière, juste d'un sac congélation et d'un bon mixeur. J'ai trouvé cette recette sur un blog anglais, CLIC, "Drizzle&Dips", il est préférable de la faire la veille pour le lendemain.

_MG_3174 copie

Pour 4 personnes : 

15cl d'eau

40g de cacao non sucré type van houten 

80g à 100g de sucre semoule selon les goûts

40 cl de lait de coco

ETTI5181

Dans une casserole, mélangez l'eau avec le sucre et le cacao non sucré. Portez le tout à ébullition et laissez refroidir. Une fois le mélange tiédi, ajoutez-y le lait de coco. Fouettez pour homogénéiser le tout puis versez dans un sac congélation. Fermez le sac et laissez votre préparation à plat dans le bac du congélateur (on évite les bulles d'air). Le lendemain, ôtez le sac et cassez le rectangle glacé en morceaux grossiers dans le bol du mixeur. Mixez jusqu'à consistance lisse et onctueuse. Versez la crème glacée dans un bac, lissez le dessus et remettez au congélateur quelques heures ou jusqu'à ce qu'elle se solidifie. 

VOBJ3438

Sortez votre glace 5 à 10 minutes avant de la déguster, confectionnez de belles boules, servez avec des fruits frais ou nature, c'est un délice !

_MG_3171 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 12 mai 2016

Salade de fèves et radis du Chef Ottolenghi

Cette salade risque bien de devenir le hit du printemps pour accompagner vos premiers BBQ ! Un délice, très frais, original, qui vous fera obligatoirement voyager ... Ce chef Ottolenghi est décidemment un magicien ; cette merveilleuse recette est tirée de son "Cookbook", moi je l'ai dénichée chez valérie du célèbre blog "C'est ma fournée".

_MG_3137 copie

Pour 4 personnes : 

500g de fèves pelées, fraîches ou surgelées (j'ai utilisé celles de picard, très pratique)

350g de radis

1/2 oignon rouge

2càs de coriandre ciselée (Picard ici)

2càs de persil plat ciselé (Picard ici, frais encore mieux)

l'écorce de 2 citrons confit "beldi" (acheté à Grand Frais ou épicerie orientale)

*

pour la sauce :

60g de jus de citron (80g dans la recette d'origine)

2 càs d'huile d'olive (soit 30g, 3càs dans la recette d'origine)

1 càc de cumin en poudre

*

Pour la téhina :

150g de tahini (pâte de sésame, attention, bien mélanger avant utilisation)

50g de jus de citron (70g dans la recette d'origine)

150g d'eau

1 petite gousse d'ail

2càs de persil plat très finement ciselé

sel

Commencez par faire votre téhina le matin pour le soir ou la veille pour le midi, elle aura le temps d'épaissir. Il suffit pour ça de mélanger tous les ingrédients et de donner un coup de mixeur plongeant (à défaut, secouez très vigoureusement) pour homogénéiser le tout. Salez à votre goût et réservez.

Pour la sauce, dans un petit bol, mélangez le jus de citron, le cumin et l'huile, filmez et réservez. 

JSZF9750

Faites chauffer un grand volume d'eau dans une casserole et une fois à ébullition, plongez vos fèves 30 secondes dedans, chrono en main. Retiez-les, égouttez-les sous l'eau froide et réservez. 

Mettez vos fèves dans un saladier, ajoutez les herbes et les radis coupés en morceaux (j'avais des radis ronds que j'ai coupés en 4 ou 6 selon la grosseur ; il ne faut pas les couper trop fins car ils vont apporter le croquant à la salade). Pour les citrons confits, ouvrez-les en deux puis en 4 et ôtez délicatement la pulpe. Une fois qu'il ne vous reste que la peau, hachez-la très très finement et ajoutez le tout dans le saladier contenant les fèves et les radis. Mélangez bien, ajoutez l'oignon rouge coupé fin.

Si vous dégustez votre salade dans l'heure, vous pouvez versez le mélange huile/cumin/citron de suite. En revanche si vous ne mangez votre salade que le soir, n'ajoutez pas le mélange tout de suite sous peine de cuire les fèves et d'obtenir de la bouillie sous l'action du citron.  

Pour l'organisation, j'ai donc tout préparé le matin, téhina, sauce et salade mais j'ai seulement assemblé la salade et la sauce un peu avant de manger. Chacun a nappé de téhina, c'était parfait, la salade avait tout son croquant.

Idéal avec des pitas, crackers aux graines ou grillades ... Régalez-vous !

_MG_3139 copie

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 mai 2016

gratin de courgettes & riz, recette de Julia Child

Le kabavert (bio et local à domicile - article non sponsorisé) m'a livré les premières courgettes ! J'adore ça et ça fait aussi très longtemps que je les attends pour tester cette recette. Elle est tirée du Livre "maîtrise de l'art de la cuisine française, volume II" de Julia Child, je l'ai trouvée sur le site "Food 52", vue aussi chez "smitten Kitchen". C'est trop bon ! A l'image de ce gratin , que vous avez été nombreux à apprécier et à tester, ce plat à tout pour plaire ; il est léger, idéal pour accompagner viande et poisson, ou même seul avec une salade, on a adoré. À refaire sans faute, la saison des courgettes commence à peine ! J'ai modifié un peu les proportions, moins de fromage, plus de riz et courgettes... mais vous avez les liens pour la recette originale. 

_MG_3117

Pour 4 personnes en plat unique ou 6 en accompagnement (plat à four contenance 2L) : 

6 courgettes moyennes

2,5 cuillères à café de sel 

100g de riz cru (j'ai pris du riz arborio) 

2 oignons

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

2 gousses d' ail hachées 

15g de farine 

50cl de eau rendu des courgettes + du lait

25g de parmesan râpé

poivre

curry

beurre ou graisse de canard pour plat 

CZYC6739

Commencez par laver les courgettes et ôtez les extrémités. Râpez-les au dessus d'un saladier. Ajoutez le sel, mélangez puis versez-les dans une passoire au dessus de ce même saladier. Elles vont rendre pas mal d'eau. Laissez-les 30 minutes. Au bout de ce temps, égouttez-les fortement en les pressant entre vos mains pour récupérer le maximum de jus. Une fois le jus récolté, j'ai passé mes courgettes sous un filet d'eau pour enlever le sel et je les ai égouttées à nouveau mais sans conserver l'eau cette fois. Vous pouvez "zapper" cette étape si vous ne les trouvez pas trop salées, à la maison, on ne sale rien ou presque donc ...

Terminez de "sécher" les courgettes avec un essuie-tout et réservez. A cette étape, j'ai pesé mes courgettes, j'avais 800g.

Pendant ce temps, faites cuire le riz 5 minutes dans l'eau bouillante, pas plus. Égouttez et réserver.

Préchauffez le four à 220°C, chaleur tournante.

CZSH6554

Dans une sauteuse, faites revenir les oignons et l'ail avec deux cuillères à soupe d' huile d'olive pendant 8 à 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendre. Augmentez légèrement le feu sur la fin pour les faire dorer un peu. Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et incorporez les courgettes. Remuez, poivrez et cuire pendant 5 minutes en mélangeant régulièrement.

Saupoudrez de farine, remuez à feu moyen puis ajoutez les liquides (50cl en tout, jus des courgettes + lait ou que le jus des courgettes si vous en avez eu assez). Augmentez le feu et portez à ébullition en remuant bien, le tout va un peu réduire avec l'ébullition. Retirez du feu, incorporez le riz et versez dans votre plat beurré. Saupoudrez le dessus avec le parmesan et enfournez pour 25 à 30 minutes en surveillant. Vous pouvez couvrir d'aluminuim si ça dore trop vite. Le riz va absorber le liquide. Servez chaud ou tiède et régalez-vous !

_MG_3113

Posté par 19821975 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,